Kodamo EssenceFM
+
Kodamo EssenceFM

EssenceFM, Synthé numérique en rack de la marque Kodamo.

Comparateur de prix
Petites annonces
CO5MA 22/05/2020

Kodamo EssenceFM : l'avis de CO5MA

« Une Rolls de la synthèse FM »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Voilà, après l'avoir commandé le 20 avril 2020, je l'ai reçu ce 18 mai, après un léger retard de livraison de la part de TNT (bon... avec ce Covid, on les excuse)

Bref, ça me démange, j'avais envie de laisser un avis à chaud! Je ne vais pas m'attarder sur les aspects vraiment techniques car Maestro Synthwalker va nous faire - soyons-en certains! - un test aux petits oignons, dont il a le secret :bravo:

L'engin est tout en longueur, bien construit et plutôt léger. Les boutons poussoirs et les potars sont de bonnes factures; le potar principal est cranté à la différence des potars de couleur. J'aurais, je crois, bien aimé qu'ils soient également crantés. Petit bémol, infime, les potars de couleurs sont légèrement "wobbly" comme disent les anglophones sur les forums; ils ont un peu de jeu. Rien de bien grave cependant.

J'aime beaucoup le fait que les sorties audio (sorties stéréo séparées, et au nombre de quatre!!!) soient à l'arrière, mais légèrement en retrait. Ca permet de brancher tous les câbles et de pouvoir placer une autre machine derrière l'engin, sans aucune gêne, comme sur l'Hydrasynth Module. Prise audio pour les écouteurs sur le dessus de la bête: YES!

Ce qui fait plaisir, lorsque l'on inspecte pour la première fois l'engin, c'est la taille de l'écran: magnifique! Le pied, vraiment. Et c'est encore mieux lorsque l'EssenceFM est en fonction: ce magnifique écran répond fantastiquement bien. C'est un PLAISIR dingue que de naviguer dans les presets, dans l'édition.

L'interface utilisateur, soit l'écran plus les boutons/potars est à mon sens, parfaite. J'apprécie énormément d'avoir plein de contrôles tactiles via un écran qui fonctionne si bien et d'avoir d'autres contrôles physiques, qui créent un ensemble bien pensé. Encore une fois, une fois les fonctions assimilées, c'est le pied total à utiliser.

Je n'ai pas ressenti un tel plaisir d'utilisation depuis ma rencontre avec le Quantum. Je crois que les larges écrans tactiles y sont pour beaucoup mais l'ergonomie des deux machines est vraiment bien pensée. Et j'ose le dire, l'écran de l'EssenceFm réagit encore mieux que celui du Quantum.

Après allumage, et après un logo joliment animé, on découvre l'interface graphique. J'ose le dire, à première vue elle m'a parue un peu désuette ou rétro, comme vous voulez. Mais au bout de quelques minutes, ces couleurs pastel, ces icônes m'ont rappelé avec grand plaisir la grande époque de l'Amiga. Je ne sais pas, il y a cet aspect oldschool qui finalement fait bien plaisir :mrg:

Pour en arriver à l'utilisation générale, il faut juste saisir comment fonctionne ce synthé. Son architecture principale est basée sur 3 modes:

- Voice: on crée un son FM de base, à base de 6 opérateurs et de 32 algorithmes. On a alors accès aux réglages pour chaque opérateur, dont la forme d'onde, multiplier, le feedback, les enveloppes, volume, fine, etc... Ensuite on a accès aux réglages "globaux" de la Voice, qui concernent l'ensemble des 6 opérateurs: LFO (un LFO par Voice), la matrice de modulations, le filtre et un super onglet PAN qui permet de modifier la panoramique sur l'ensemble du temps du son créé. Par exemple vous pouvez décider que lorsque vous plaquez un accord le son soit centré mais qu'au bout de 5 secondes la panoramique décale progressivement vers la droite, puis la gauche, pour revenir au centre à la 8ème seconde. Il suffit de dessiner son enveloppe comme on l'entend. Excellent!

- Patch: on empile les Voices, boum! :bave::8O: et on a accès à de nouveaux réglages pour l'ensemble des Voices empilées, dont l'incroyable outil Voice sequencer qui permet de créer des évolutions complexes de chaque Voice/layer. Je ne peux pas m'étendre ici, ça demanderait trop de temps. Mais c'est un outil génial pour obtenir des sons complexes, des pads, etc.... Dans le mode Patch, on peut activer 2 effets (par exemple une reverb et un délai).

- Performance: cette fois, on empile les Patches (qui sont, je le rappelle, déjà un empilement de Voices!!! Imaginez!!!!). On peut en empiler 16 (!!!) qui peuvent chacun avoir leur propre canal midi... ou le même :facepalm::mrg::oops2: Vous imaginez la violence du truc. Et on a 300 voix de polyphonie sous le capot!!!! Mazette! :facepalm::bravo:

On se rend vite compte des capacités dantesques de l'EssenceFM quand on appréhende ces 3 modes distincts, surtout le mode Performance.

Donc pour faire très court, tout est super bien pensé (malgré le fait qu'on fasse quelques allers et venus entre Voices et Patch au début) et en tout temps, qu'on soit en mode Patch ou Performance, on a accès à chaque Voice. En gros, ça se décortique comme des poupées gigognes et une fois qu'on a pigé le truc (oui, j'avoue, je ne lis JAMAIS les manuels d'utilisation les premiers jours. J'adore partir à la découverte!), c'est avec un plaisir infini que l'on crée des sons FM. Quel pied, bordel! Ah oui, au fait: on peut créer soi-même ses formes d'onde... :facepalm::bave::bravo:

J'ai ressenti deux fois seulement dans ma vie de fan de synthés l'envie ou le besoin d'écrire une lettre au(x) créateur(s) d'un synthé pour les remercier de leur création: le Quantum et celui-ci!

Ce sont deux machines surpuissantes dans leur(s) domaine(s) respectif(s), mais qui possèdent une interface utilisateur si bien pensée que cela gomme littéralement toute sensation d'écrasement ou de peur de ne pas s'y retrouver. BRAVO!!!

Voici mes quelques petits reproches ou demandes pour les prochains updates:
- Les potars de couleur, comme je l'ai dit, ont un peu de jeu. Dommage également qu'ils ne soient pas crantés.
- Les effets sont efficaces mais pas extravagants. Au milieu de quelques reverb, chorus, flanger... qui sonnent correctement on ne retrouve qu'un seul type délai. Il ne me semble d'ailleurs pas avoir vu la possibilité de synchroniser le délai en midi :(
- Lorsque l'on édite chaque opérateur, on a la possibilité de "muter" l'opérateur en cours. S'il vous plaît Kodamo, ajoutez un mode "solo" afin de n'entendre que l'opérateur en cours.
- Le prix est tout de même élevé pour un synthé FM. Mais c'est un synthé FM quasiment ultime! J'ai décidé de vendre mon Yamaha Montage, que j'utilisais principalement pour son moteur FM. Avant l'arrivée de l'EssenceFM, le Montage était pour moi l'apogée dans ce domaine. En terme d'édition par contre, c'est le jour et la nuit: le synthé de Kodamo remporte la palme haut la main! Je garde encore pour l'instant mon FS1r car les filtres à formant apportent quelque chose de vraiment particulier. On ne parlera pas ici de l'édition des sons sur la façade du FS1r... :oops2:

Voilà, après à peine une semaine d'utilisation, je n'ai que ces quatre petits bémols à déclarer.

J'aurais pu mettre 5 étoiles sur 5 (d'ailleurs c'est pas un 4 étoiles mais un 4 1/2)... j'attends juste les futurs updates et je mettrais peut-être ma note à niveau à ce moment là ^^

Bravo Kodamo, pour un premier synthé, c'est un sacré. Remarquable!




Photos liées à cet avis

photo