Enregistrer un tutoriel ou une astuce

Astuce : Gate/Expand optimale

Par Spawn-X le 24/12/2011 - (Tout public)

Vous le savez sans doute, l'Axe-FX ne contient pas un simple noise gate façon Boss ou autre. Non, il s'agit de bien plus qu'un simple gate. C'est en fait un Gate/Expander, autrement dit, la plupart des noise-gates fonctionnent comme leur nom l'indiquent comme une simple porte qui s'ouvre ou se ferme pour laisser passer le signal et pas les bruits parasites, généralement plus faibles.
Le problème de ce genre de traitement est qu'il est souvent très difficile à régler correctement, et que, dans la plupart des cas, même correctement paramétré, il coupe purement est simplement les queues de notes lorsqu'on laisse le son mourir naturellement. Effet anti-naturel et anti-musical garanti.

Avec un Expander, les choses sont beaucoup, beaucoup, beaucoup plus cool. En effet, le signal n'est pas drastiquement coupé, mais progressivement atténué selon un taux identique à ce que l'on trouve sur un compresseur. Le mot est lâché. Un Expander (ou Expanseur de dynamique selon M. Toubon) fonctionne comme un compresseur inversé. Ou plutôt, non pas inversé, mais opposé, nuance. En fait, un compresseur va agir en écrasant le signal AU DESSUS du seuil choisi par l'utilisateur, alors qu'un expander va agir de la même manière, mais SOUS LE SEUIL choisi. On peut dire qu'il travaille à l'envers malgré tout en ce qui concerne le type de modification apportée. En effet, avec un compresseur, ce qui passe au dessus du seuil sera progressivement atténué, alors qu'avec un expander, c'est ce qui est SOUS le seuil qui va l'être.

Le résultat, c'est qu'au lieu d'être radicalement et purement coupé, le signal va plutôt s'éteindre progressivement, charge à l'utilisateur de trouver le seuil en dessous du quel il considère qu'apparaissent les bruits indésirables. Auditivement, c'est évidemment beaucoup plus agréable, car le son n'est plus haché comme avec la plupart des gates.

Monsieur Clifford Chase, l'inventeur de l'Axe-FX, a eu la bonne idée de nous offrir une fonction fort utile dans son expander. Il s'agit de choisir nous même quelle source doit écouter l'expander pour appliquer son traitement, un peu à la manière d'un sidechain. Dès lors, il devient ultra puissant et peut être placé à peu près n'importe où, et surtout, derrière l'ampli qui est habituellement fortement "parasitogène".

Les deux utilisations les plus courantes d'un gate sont soit entre la dernière pédale et l'ampli pour nettoyer le signal avant d'attaquer le préampli, soit, en sortie de préampli, autrement dit, le plus souvent, dans la boucle d'effet d'un ampli traditionnel. Ces deux utilisations sont généralement fonction du type de son utilisé. La première correspond plutôt à des sons cleans ou crunchs légers ou bien à des sons saturés issus de pédales de disto sur un ampli réglé en clean, cependant que la seconde sera plus utile en son lead, voire, high-gain. Mais dans les deux cas, 98% des noise-gates conventionnels du marché se contentent de caler leur action sur ce qu'ils reçoivent en entrée. Or, ce n'est pas forcément idéal.

Avec l'expander de l'Axe-FX, les choses sont 100 000 fois plus souples. En effet, il devient possible grâce à la fonction de sidechain décrite plus haut, de placer, par exemple, l'Expander juste derrière un ampli chauffé à blanc, puis, de dire à cet Expander d'aller écouter, par exemple, ce qui se passe non pas en sortie d'ampli, mais simplement en entrée principale de l'Axe-FX, en clair, d'écouter directement le signal brut de votre guitare. Ainsi, l'expansion de dynamique sera déclenchée (triggée comme on dit) non pas par le signal ultra saturax qui sort du simulateur d'ampli et qui manque cruellement de nuances, mais par le son brut de votre instrument connecté directement en entrée. Le résultat est donc encore plus naturel car on peut alors accentuer le taux de traitement sans perdre en naturel dans la réponse, et augmenter radicalement le taux de saturation.

Souvenez vous par ailleurs que vous disposez quoi qu'il arrive d'un exp/gate permanent en entrée qui vous permettra de nettoyer le signal de votre guitare ou des éventuelles pédales externes que vous pourriez connecter entre votre guitare et votre Axe-FX. Utilisé conjointement avec la technique décrite juste avant, vous devriez donc obtenir des résultats d'une propreté cristalline.

Autre astuce liée à cela, l'utilisation du compresseur est tout à fait possible également permettant d'obtenir des sons claquants très saturés mais pas dégueux pour autant.

 

Idée créative: Placer un crossover (Axe-FX Ultra et Axe-FX II uniquement) sur la chaîne de manière à isoler autant que possible la portion de signal comportant le plus de parasites, et placer ensuite l'Expander sur la sortie du crossover de manière à ce qu'il ne traite QUE cette portion de signal parasité. Réintégrer ensuite le signal nettoyé dans le reste de la chaîne. De cette manière, votre expansion dynamique ne devrait affecter que la partie "sale" de votre son sans toucher à la dynamique du reste du signal procurant ainsi un son encore plus naturel malgré le nettoyage.

Idée créative #2: Dans la mesure où le "sidechain" de l'Expander peut être triggé par diverses sources, il peut devenir intéressant de se servir de cette propriété pour créer des effets spéciaux. Par exemple, s'arranger pour que l'Expander "écoute" la sortie d'un delay de telle sorte que les répétitions de ce dernier permettrons un "hachage" en règle par l'Expander. Effet rythmique garanti si votre delay et calé au tempo...

 

A vous d'expérimenter...