Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
test
Chérie, j'ai rétréci le POD

Faisant suite au succès interplanétaire de la famille des Pods, Line6 nous propose ici une version mini de son haricot rouge. Proposé à un prix ultra agressif, celui-ci est censé combler les guitaristes souhaitant un format ultra compact et abordable. Le mini haricot se montrera-t-il à la hauteur du reste de la gamme ?

Faisant suite au succès inter­pla­né­taire de la famille des Pods, Line6 nous propose ici une version mini de son hari­cot rouge. Proposé à un prix ultra agres­sif, celui-ci est censé combler les guita­ristes souhai­tant un format ultra compact et abor­dable. Le mini hari­cot se montrera-t-il à la hauteur du reste de la gamme ?

Le petit est à la mode, ça c’est sûr ! Plusieurs fabri­cants, dont Vox, se lancent dans les gammes de produits portables. Sur ce créneau, Line6 possède une longueur d’avance, car la tech­no­lo­gie des POD est éprou­vée depuis plusieurs années. Le tout est de savoir si le pocket POD conserve l’es­sen­tiel des fonc­tion­na­li­tés qui ont fait le succès de ses grands frères.

Débal­lage

Le pocket pod

Le Pocket Pod est livré dans un carton du plus bel effet ; très coloré, le packa­ging est soigné, ce qui fait toujours plai­sir. Outre le Pocket Pod, une carte d’en­re­gis­tre­ment est four­nie avec un câble USB et un manuel papier. Il est à regret­ter notam­ment que le fabri­cant ne four­nisse pas d’ali­men­ta­tion secteur, même si au vu du prix de la bête une alimen­ta­tion aurait augmenté d’au moins 20% le prix ! Malheu­reu­se­ment, le port USB n’ali­mente pas la machine, et il nous faudra donc utili­ser des piles.

Le guide de pilo­tage est en Français (version papier en plus), assez court et doté de nombreuses illus­tra­tions faciles à comprendre même pour un débu­tant. À sa lecture, on comprend déjà que la prise en main va être rela­ti­ve­ment simple. Ce guide de pilo­tage se complète par un manuel de réfé­rence en PDF de 32 pages, plus complet, et offrant un aperçu détaillé de chaque fonc­tion de l’ap­pa­reil.

Saluons l’ini­tia­tive de Line6 de détailler chaque effet, chaque ampli avec un souci péda­go­gique évident. Cela fait plai­sir qu’un construc­teur intègre cette notion sur un manuel, surtout pour un produit pouvant s’adres­ser à des non-initiés. J’ai pris un grand plai­sir à en lire le contenu et j’ai d’ailleurs appris pas mal de choses sur les amplis guitares ! Sur la carte d’en­re­gis­tre­ment, Line6 vous invite à vous inscrire sur son site afin de dispo­ser du support et de nombreux télé­char­ge­ments. À signa­ler que cette procé­dure d’en­re­gis­tre­ment doit malheu­reu­se­ment se faire dans la langue de Shakes­peare, ce qui risque de ne pas être facile pour tout le monde.

Cette procé­dure vous deman­dera d’abord de créer un compte puis d’y asso­cier un produit. À noter que du coup, Line6 vous infor­mera des mises à jour, ce qui est pratique. De plus, Line6 récom­pen­sera vos efforts en vous offrant 6 mois d’abon­ne­ment gratuit au maga­zine Rolling Stone. Passée cette étape, vous aurez ainsi accès à votre compte, et vous pour­rez ajou­ter ulté­rieu­re­ment à celui-ci les autres produits Line6 vous appar­te­nant.

Fonc­tion­na­li­tés

Pocket pod et accordeur

Le produit est en effet compact ! Mesu­rant 12,7 cm de large par 8,3 cm de long avec une hauteur de 6,4 cm seule­ment, il pèse un poids plume de 170 grammes ! En gros il fait la taille d’un accor­deur. Son faible poids lui offre une porta­bi­lité maxi­male, le pocket Pod peut d’ailleurs être clipsé à une cein­ture via un système d’at­tache présent au dos du produit. À noter que le Pocket Pod fonc­tionne sur piles, quatre LR03, plus petites que des LR06 et nette­ment moins lourdes. Son écran, de toute petite taille, permet d’af­fi­cher seule­ment 16 carac­tères sur une ligne. C’est assez limité, mais la taille du hari­cot n’a pas dû lais­ser grandes possi­bi­li­tés aux ingé­nieurs.

Le pocket Pod se veut un outil compact, mais doté de nombreuses fonc­tion­na­li­tés. À ce titre, la fiche produit du construc­teur nous indique la présence de 300 presets (dont bon nombre ont été réali­sés par des guita­ristes de studio) dont 124 program­mables, 32 modé­li­sa­tions d’am­pli et 16 d’en­ceintes, 16 effets inté­grés, un accor­deur chro­ma­tique. Tout ce dont un guita­riste a besoin pour jouer, en somme.

Vysex editor

Au niveau connec­tique, le pocket Pod est là aussi, malgré sa petite taille, bien doté. Entrée prise secteur, entrée guitare jack, sortie jack mono, entrée CD/MP3 stéréo au format mini jack 3.5 mm femelle, et sortie stéréo direct out égale­ment en mini jack. L’es­sen­tiel est là. Sur la façade de l’ap­pa­reil, nous avons accès à 4 poten­tio­mètres, deux boutons simples et un bouton de navi­ga­tion. La prise USB 2.0, située sur la tranche de l’ap­pa­reil, permet de bran­cher l’ap­pa­reil à un ordi­na­teur PC ou MAC, afin de télé­char­ger et d’édi­ter les presets. Le pocket Pod donne une impres­sion de produit bien fini, malgré sa produc­tion en Chine. Line6 sait faire des produits pas chers et respec­ta­bles…

Vysex Editor

L’ap­pli­ca­tion, prénom­mée Vysex Editor, est télé­char­geable depuis le site Line6. Cette appli­ca­tion, très simple à utili­ser, permet de créer des sons, de les envoyer (ou d’en rece­voir) du PC/MAC au Pocket POD. Au premier char­ge­ment de l’ap­pli­ca­tion, le système ‘Auto­sen­se’ scan le contenu du POD et l’im­porte sur l’or­di­na­teur. À noter que j’uti­lise Mac OS X.5 Léopard et que ça tourne sans problèmes, un très bon point. Le Vysex est un outil de créa­tion de sons indis­pen­sable avec le Pocket Pod. Il vous permet de visua­li­ser les réglages pour chaque preset, de manière nette, et c’est le complé­ment idéal (voire indis­pen­sable) du Pocket Pod qui lui n’offre qu’une vue mini­ma­liste des réglages. D’au­tant plus que chaque preset, outre ses réglages d’am­plis et d’ef­fets, peut dispo­ser de notes asso­ciées (Song, Auteur, Guita­riste, micro, etc.) afin que vous puis­siez les clas­ser et les retrou­ver. Vysex est malheu­reu­se­ment unique­ment en Anglais, et son manuel n’est pas traduit. Dommage, surtout qu’il est complet et offre des infor­ma­tions précieuses sur l’édi­teur.

Les tests audio

Les tests audio qui vont suivre sont réali­sés avec le moins de trai­te­ment possible : la guitare est bran­chée dans le POD, et aucun effet supplé­men­taire ne sera ajouté par la suite. À noter que quand vous avez bran­ché les jacks guitares et jack de sortie ‘Amp out’ vers la carte audio, le Pod a tendance, du fait de sa petite taille, à ne pas rester stable, mais bon je chipote un peu !

Connecteurs

Le Pocket POD dispose donc d’une biblio­thèque de presets assez impor­tante : pas moins de 300 sons, avec des noms qui rappellent presque à chaque fois des trucs connus (ex. : Muddy OD, Brown sound, Achtung tone, etc.). À noter que chaque son peut être créé en utili­sant 1 ampli seule­ment (pas de possi­bi­lité de mélan­ger plusieurs amplis) et en utili­sant 1 set d’ef­fet seule­ment égale­ment (des combi­nai­sons sont propo­sées de type Délai/Chorus ou délai/compres­seur par exemple). La section cabi­net est bien four­nie, là encore il vous faudra choi­sir un type de baffle, et vous ne pour­rez pas en utili­ser plusieurs simul­ta­né­ment. Dommage, mais rappe­lons le Pocket Pod est une version compacte de la gamme POD.

Les tests audio sont assez concluants. Étant posses­seur d’un POD XT, j’ai été agréa­ble­ment surpris par l’évo­lu­tion des simu­la­tions d’am­pli et d’en­ceintes. Les modé­li­sa­tions offrent un réel contenu sonore, très présent et donnant une impres­sion de ‘jouer sur un ampli’. Le plus grand point posi­tif réside surtout dans cette modé­li­sa­tion nommée A.I.R qui a été déve­lop­pée par Line6. Sincè­re­ment on s’y croi­rait.

Connecteurs

Le tour des presets fut long, car il y en a énor­mé­ment et dans l’en­semble ils sont tous très exploi­tables, c’est un des points forts du produit. Les sont clairs sont très propres par exemple le preset Flower power, utili­sant un ampli british clas­sic avec un léger flan­ger, et bran­ché sur un 2*12. L’équi­libre sonore dépend véri­ta­ble­ment du type de haut-parleur utilisé, et du coup les combi­nai­sons deviennent infi­nies…

Lors de mes tests, les sons qui m’ont paru les plus hallu­ci­nants de réalisme sont les crunchs. Et là aussi, l’offre est plétho­rique! Entre une émula­tion type tweed rappe­lant les plus grandes heures du rocka­billy (Moody Tweed avec délai et trémolo sur un baffle 1*12), un crunch sale nommé ‘boutique 2’ (chorus et baffle 4*12), un crunch Cali­for­nien type ‘red hot’ (Lead the way : tweed rotary et baffle 4*10) ou bien encore un Line6 crunch (délai/chorus et baffle 4*12) passe partout, et j’en passe… le moins qu’on puisse dire est qu’on a le choix.

Les sons ultra satu­rés sont assez bien resti­tués, même s’ils sont moins réalistes que les crunchs. On a notam­ment des presets type ‘arena fuzz’, composé d’une fuzz box avec effet rotary poussé à fond sur un baffle 1*12, ou encore un Bliz­zard, utili­sant l’am­pli Line6 Insane sur un 4*12 pour un son très moderne, et des sons plus barrés comme Hairs­pray (sur un baffle 4*12), qui laisse la part belle au délai et au chorus. Le gain énorme donné par ces amplis couvre toute­fois la majeure partie des besoins d’un guita­riste, et leur préci­sion est très bonne : on a une bonne marge de manœuvre avec le gain avant que le son devienne injouable, car trop sale. À noter que ces amplis à haut gain soufflent un peu, ce qui est normal au vu des sons que l’on peut pous­ser à l’ex­trême.

Conclu­sion

Clip ceinture

Le pocket Pod est une réus­site, sans aucun doute. Offrir pour moins de 100 euros une inter­face propo­sant autant de combi­nai­sons sonores, dans un format aussi compact relève à la fois de la prouesse tech­nique, mais égale­ment d’un souci du fabri­cant de propo­ser au plus grand nombre ses produits en les rendant abor­dables. Plus qu’une décli­nai­son verti­cale de la gamme des Pods, le modèle pocket est un concept de produit qui trouve son public parmi tous les musi­ciens, dési­reux de travailler leur instru­ment un peu partout au casque, ou ceux qui vont faire des boeufs à droite et à gauche et qui sont trop fainéants comme moi pour prendre leur amplis avec eux.

Outre les énormes capa­ci­tés sonores de l’en­gin, le choix mini­ma­liste des entrées/sorties est bien pensé : il ne manque rien d’es­sen­tiel. À regret­ter tout de même de ne pas pouvoir se servir du pocket Pod comme une carte audio via l’USB : le driver ne gère que le MIDI pas l’au­dio. Du coup, si vous partez en vadrouille avec votre ordi­na­teur portable il vous faudra soit utili­ser l’en­trée mini-jack inté­grée soit utili­ser une carte audio externe. C’est d’au­tant plus dommage que les entrées audio inté­grées ne sont pas terri­bles… Passés quelques petits défauts, il faut bien recon­naître que le Pocket Pod n’a pas de vrais concur­rents sur le marché, un rapport qualité/quan­tité/prix imbat­table encore signé Line6.

Points forts
  • La qualité générale du son
  • Nombre de presets énorme
  • Le logiciel éditeur très pratique
  • L’ensemble des fonctionnalités impressionnantes pour un engin de cette taille
  • Le prix super compétitif
Points faibles
  • Ne fonctionne pas comme une interface audio
  • L’USB n’alimente pas le pocket Pod
  • Logiciel éditeur en Anglais uniquement
  • Pas d’alimentation fournie
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.