Gemini DJ G4V
+
Gemini DJ G4V

G4V, Surface de Contrôle MIDI DJ de la marque Gemini DJ.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du Gemini DJ G4V

Test

Gemini se plie en quatre

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Gemini a présenté au NAMM dernier un nouveau contrôleur DJ, le G4V, qui semble bien pensé et riche en possibilités... Nous n'avons évidemment pas pu résister à un test.

À première vue, le G4V a l’air d’être du matériel plutôt sérieux, doté d'une carte son 24 bits. Il est assez imposant par sa taille (320 x 534 x 45 mm) et par son poids (5,08 kg) dû au fait que le châssis soit entièrement en métal, ce qui est à prendre en compte pour les DJs nomades.

Gemini DJ G4V

Le contrôleur est livré avec le logiciel Virtual DJ LE (fonctionnant sur Mac et PC), mais il peut fonctionner avec d’autres logiciels du marché comme Traktor de Native Instruments ou encore Cross DJ de Mixvibes. Je n’ai rencontré aucun souci lors de l’installation, le G4V est reconnu instantanément par Virtual DJ avec ses 4 canaux (le logiciel est déjà mappé et configuré). Pensez juste à calibrer la position des potards des gains/basses/médiums/aigus ainsi que des faders de volume et de pitch lorsque vous lancez Virtual DJ, car ils sont à 0 par défaut dans le logiciel, quelle que soit leur position sur le contrôleur.

Contrairement à d’autres surfaces de contrôle, le G4V n’est pas alimenté en USB, il a besoin de sa propre alimentation.

Faders et jogs

Gemini DJ G4V

L’ergonomie est globalement bien faite : les différentes fonctionnalités sont placées aux bons endroits, ce qui n’est pas le cas de tous les contrôleurs dotés d’autant de potards, pads, boutons et faders !

Les potards de filtre et de basses/médiums/aigus sont crantés à 0, ce qui aide à se repérer plus facilement, surtout pour le filtre qui nécessite d’être très précis si on ne veut pas dénaturer le son d’origine ! Un crantage légèrement plus marqué aurait d’ailleurs été appréciable.

Les différents potards sont en plastique dur, antidérapants et assez agréables à manier, sans plus. Malheureusement, ceux des filtres et des égaliseurs (basses/médiums/aigus) sont trop rapprochés les uns des autres (environ 1 cm de distance), et on risque de frotter sur le potard voisin sans que ça ne soit voulu. Un centimètre d’espace supplémentaire entre eux aurait été bien plus confortable ! Concernant ceux des gains, ils sont exactement de la même taille et de la même couleur que ceux des égaliseurs, ce qui ne permet pas de les distinguer en un clin d’œil, dommage.

Les faders linéaires des voies sont de longueur classique (60 mm) avec une résistance suffisante pour garder un contrôle précis du volume. Le crossfader a une résistance moindre, ce qui est pertinent pour des manipulations plus liées à du scratch, et sa course fait la même longueur que celle des faders linéaires. Quant aux boutons des faders, ils tiennent très bien si vous tirez dessus, et ne devraient pas vous rester dans les mains pendant vos manipulations les plus extrêmes.

Les jog wheels ont un diamètre large, ce qui facilite certaines manipulations comme le scratch. Ils sont assez lourds, ce qui leur évite de tourner sans qu’on le veuille. La surface plane du dessus n’est pas vraiment antidérapante : elle est creusée par des petits sillons qui font glisser les doigts quand on l’effleure, ce qui fait perdre du contrôle surtout pour des baby-scratches. Du coup, on doit appuyer suffisamment à la verticale pour rester précis, et lorsqu’on le fait on a un bruit de plastique qui tape, ce qui trahit un manque de finition pour les plateaux... Il n’y a aucun repère visuel sur le dessus de ces jogs (comme une bande blanche par exemple) qui aurait pu aider à scratcher.

Les faders de pitch ont une longue course (environ 10 cm) ce qui permet de gagner en précision, et ils sont crantés à 0 % pour se repérer facilement.

Enfin, 8 x 2 pads sont présents à droite et à gauche du mixer pour activer diverses fonctionnalités (détaillées ci-dessous). Ils sont bien sensibles (même dans leurs angles) et agréables à utiliser.

Pitch et pads

On retrouve les habituels gains et égaliseurs 3 bandes par voie, ainsi que la pré-écoute au casque avec un potard qui permet de mélanger la ou les voies au master ("CUE / PGM").

Gemini DJ G4V

Un jog wheel par deck sensible au toucher vertical permet de scratcher, d’accélérer ou de rembobiner rapidement le titre (fonction « SEARCH »), alors que déplacer le jog latéralement sur son bord extérieur active la fonction pitch-bend pour caler le tempo. L’avantage c’est de ne pas avoir à utiliser une touche « scratch » tierce pour passer d’une fonctionnalité à l’autre (contrairement à certains contrôleurs), mais si la fonction scratch ne vous plaît pas, vous pouvez la désactiver avec la touche « SCRATCH/SEARCH ». Les tempos peuvent être synchronisés sans utiliser les faders de pitch avec une pression sur la touche « SYNC ».

Quatre voies assignables au crossfader et comportant toutes les mêmes contrôles (égaliseur 3 bandes, line-fader, filtre passe-bande, gain, pré-écoute au casque, Vumètre). Il y a en plus une entrée auxiliaire avec un potard pour régler son volume.

La touche « DECK SEL » présente sur les parties droite et gauche du G4V permet de basculer instantanément du deck 1 au 3 ou du deck 2 au 4 dans le logiciel. Simple et efficace pour les DJs qui veulent s’essayer à du mix sur 4 platines. On a un Vumètre approximatif non gradué par voie (c’est mieux que pas du tout !) en plus de celui du master (qui lui est gradué et plus précis) directement sur le contrôleur (contrairement à d’autres modèles qui se contentent de ne l’avoir que dans le logiciel), très pratique !

8 pads rétro-éclairés par deck qui permettent :

  • De placer ou d’activer des HOT CUES (la touche « CUP » permet de revenir à un point CUE déjà placé et de lancer de suite la lecture du morceau à partir de ce repère)
  • D’enregistrer à la volée ou de lancer des samples (dont le volume est gérable via un potard « SAMPLE VOL » dédié)
  • D’activer des boucles automatiques (« AUTO LOOP ») ou d’en sortir avec une durée spécifique pour chaque pad (de 1/8 à 16 temps musicaux)
  • D’activer et de désactiver la fonction « LOOP ROLL » : la boucle d’une durée prédéterminée est activée uniquement pendant que vous maintenez le pad enfoncé
  • De gérer des boucles manuelles (définir les points d’entrée et de sortie, raccourcir ou allonger la durée de la boucle...), en complément du potard « LOOP MOVE » qui permet de les déplacer dans le titre

2 potards par deck (« PAR 1 » et « PAR 2 ») pour contrôler des FX (7 disponibles dans Virtual DJ LE : Flanger, BeatGrid, FlippinDouble, Overloop, BackSpin, Brake et Echo). Vous pouvez par exemple ajuster le delay (paramètre n° 1) et le volume (paramètre n° 2) du flanger uniquement grâce aux potards.

Gemini DJ G4V

Vous pouvez changer l’échelle du pitch via le bouton « RANGE » pour passer par exemple de 8 à 12 %, et changer le pitch sans affecter la tonalité du titre (fonction « master tempo ») avec la touche « KEYLOCK ».

La fonction « SLIP » vous permet d’effectuer diverses manœuvres qui devraient normalement affecter la lecture du titre (comme des scratches ou encore des rembobinages), mais lorsque vous relâchez le jog, la lecture reprend là où elle aurait été sans ces manœuvres. Exemple : vous commencez à scratcher à 1m10s pendant 10 secondes, et lorsque vous arrêtez, le titre reprend sa lecture non pas à 1m10s, mais à 1m20s.

Il y a une sortie Booth avec son volume séparé de celui du master, idéal pour mixer en public !

La connectique

 
 

Sortie master en RCA et en XLR
Sortie Booth en RCA
Sortie casque en jack 6,35 mm
Entrée auxiliaire en RCA
Entrée micro en jack 6,35 mm

 

Conclusion

Pour des DJs débutants, le G2V conviendra très bien et pourra les satisfaire pendant un bon moment grâce à ses nombreuses fonctionnalités. Le G4V séduira des DJs de niveau intermédiaire avec les possibilités offertes par les 4 voies. Par rapport aux autres contrôleurs USB « tout-en-un » de la marque, les G2V et G4V se placent dans le haut du panier en matière de fonctionnalités et de qualité, avec des prix annoncés à 399 € pour le G4V, et 299 € pour le G2V.

Ce contrôleur MIDI ne s’adresse pas aux DJs qui ont besoin de déplacer leur matériel souvent à cause de son poids et de sa taille. Par contre il permet de mixer en public en se raccordant à une sono via sa sortie master en XLR (à favoriser par rapport à celle en RCA).

Au final, le G4V est un produit complet avec un rapport très intéressant grâce au nombre de fonctionnalités et à son prix abordable. Si certains aspects ne sont pas parfaits (jog wheels), l'ergonomie reste tout à fait acceptable.

 

 

Test effectué par YannOO (Yann Costaz), passionné de DJing, compositeur et organisateur de soirées.

Du même auteur : les cours de Mix pour apprendre le DJing facilement...

 

Points forts Points faibles
  • Prix correct pour un contrôleur 4 voies
  • Les 8 pads par deck
  • La taille des faders de pitch
  • Potards trop proches les uns des autres
  • Bruit exagéré des jog wheels
  • Poids à prendre en compte pour les déplacements
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail