Moog Music Minimoog Model D (2016)
+
Moog Music Minimoog Model D (2016)

Minimoog Model D (2016), Clavier synthétiseur analogique de la marque Moog Music.

Prix public : 3 999 € TTC
Comparateur de prix
Petites annonces
Moog.Fighter 29/11/2017

Moog Music Minimoog Model D (2016) : l'avis de Moog.Fighter

« « Chapeau c’est bien lui ! » »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
C’est sur le trajet me menant à l’Apple store pour commander mon cadeau de Noël que j’avais prévu de m’arrêter au magasin de zique du coin pour tester ce « D reissue ». La tentation était trop grande. Pour avoir possédé 2 old Mini D, un Vger et un Memy, il me fallait voir si la légende était de retour.

Avant même de poser les mains sur le clavier, je n’ai pu m’empêcher de toucher la bête, la caresser même…. Le vendeur qui s’est approché de moi a dû me prendre pour un demeuré. « Vous connaissez ? » m’a-t-il demandé d’un sourire goguenard. « Un peu… » lui ai-je répondu. Heureusement notre vendeur s’est fait alpagué par un « papy » cherchant un clavier arrangeur. J’ai donc pu tester tranquillement la bête durant 40 mn.

Pour faire simple et direct, car tout le monde sait ce qu’est un Mini depuis belle lurette, je dirais « Chapeau c’est bien lui ! ». Pas d’erreur donc pour celui qui souhaite acheter un Mini D, pour 4000 € son rêve se réalisera.

Avant de le quitter une pensée folle m’est passée par la tête. J’avais effectivement 4000 € à dépenser pour Noel…. pour mon IMac+ Logic Pro X….. Mais non, heureusement cette pensée saugrenue a continué son chemin.

En regardant ce magnifique instrument, cette légende, ce monstre… je n’ai pu m’empêcher de me dire que c’était aussi une sorte de monstruosité marketing, une aberration…

J’ai fait partie de ceux qui ont connu « l’ère analogique ». De ceux qui ont été heureux de l’arrivée des DCO, du Midi, des mémoires… De ceux qui ont mis tous leurs analos (Mini D, Jupiter, System 100M et autres…) à la poubelle quand sont arrivés des appareils donnant accès à de nouvelles perspectives sonores, de nouveaux champs d’exploration. Je veux parler des DX7, Ensoniq Mirage, PPG Wave…

Pour moi l’intérêt d’un synthé (du design sonore) réside dans les nouveaux champs du possible qu’il nous offre et qui stimulent notre créativité…… et cela ne va pas, selon moi, dans le même sens que de se regarder le nombril en essayant de reproduire sans cesse ce que l’on a fait il y a 40 ou 50 ans en synthèse soustractive... Ca fait des décennies que j’entends parler de « la basse Moog »…

Certains diront qu’avec les matrices et les systèmes modulaires les possibilités sont infinies…. C’est vrai et faux. C’est vrai car on a une infinité de nuances dans les couleurs chaudes. Quant-aux Zigouigouizzzz et autres drônes et effets, je ne sais si pour vous ça concerne 80% de votre matière musicale mais pas moi….

D’autre part, quand on regarde sur Youtube ce que nous sortent des Docteurs Nimbus avec leurs énormes modulaires à 30 000 €, c’est à pleurer de rire ou de tristesse. Les uns passent des heures et des dizaines de patch cords pour sortir un son de flute….. un autre nous a réinventé en 2 heures une basse Moog…. Et un autre est certainement prêt à nous faire la bande son effets spéciaux du prochain Star Wars….

Si au début des 80’ on a mis tous nos analos à la poubelle (au sens propre parfois), ce n’est pas parce que nous étions sous l’emprise de quelques substances illicites… mais c’était comme si pendant des années, à l’image d’un peintre, nous n’avions eu accès qu’à la palette des couleurs chaudes et que d’un seul coup on nous donnait accès non seulement aux couleurs froides, mais aussi à la photographie et à Photoshop (sampling, tables d’ondes etc.) et à la possibilité de mixer les 2.

Je me souviens comme avec des amis musicos à l’époque, après avoir été tester ces nouveaux appareils, en rentrant chez nous nos Jupiter et autres Prophet nous semblaient ringards en termes de sons et de possibilités. Et je ne parle même pas des inconvénients en termes de stabilisations d’oscillateurs, du temps de chauffe, et d’entretien…. Encore il n’y a pas si longtemps que cela j’ai eu jusqu’à 25 vieux analos dans mon studio… et bien quand on n’habite pas Paris et qu’on n’a pas un « Dirstein » à côté pour réparer les machines…quelle galère et quel coût !

Je conçois très bien que l’on puisse craquer sur ce nouveau Minimoog, et si vous avez les moyens de vous payer ce rêve, surtout vu les prix (encore plus absurdes de l’occase) faites vous plaisir ! Vous ne serez pas déçu.

Mais d’un autre point de vu, plus objectif (c'est-à-dire qu’on laisse de côté nos rêves d’enfants, la marque « Légendaire et sa topissitude », le snobisme etc.)… le Mini D a toujours été très limité en termes de possibilités. C’était un synthé dédié leads, basses et quelques effets. Et il reste monophonique…

A-t-on besoin de dépenser 4000 € pour ça ? Surtout qu’aujourd’hui on trouve honnêtement des analo qui font très bien le job du Mini pour 10 fois moins cher. J’ai été très agréablement surpris par le SE 2 et ce que je lis et entends, de la part de pros, concernant le Berhinger D, me semble très bien l’illustrer.

A ce propos cela m’amuse toujours de voir que certains prennent leur pied à comparer, avec des oscilloscopes, les formes d’ondes de leurs synthés…. And so what?

Mon propos n’est pas de casser l’analo, mais je trouve qu’il y a un gros manque d’objectivité face à cette « offre » que les marketeux gonflent de surcroit. En même temps ça leur évite de se casser la tête pour être très innovants. En dehors de ce que la synthèse soustractive (analo ou pas) peut offrir j’aime les FS1-R, WS-EX, KAWA K-5000, VL-1, V-Synth etc… tous synthés apportant de nouveaux champs d’exploration sonore.

Si on m’obligeait à acheter un analo mono avec 4000 € je choisirai aujourd’hui Matrixbrute + Pro 2 (ou Dominion 1).

Concernant les instruments polyphoniques permettant d’avoir des sons type analo…. Et bien pour avoir testé les System 8 et Jupiter 80 de Roland…. ayant eu le vrai Jupiter 8, je trouve que ces 2 « nouveaux » synthés font très bien le job.

Je crois en tous les cas que nous arrivons à une ère où nous pouvons à nouveau mettre une 2eme fois nos analos vintage à la poubelle car l’offre d’analo «modernes» est aujourd’hui riche et de qualité (il faut le dire).

Pour terminer avec le Minimoog, j’ai eu l’occasion il y a peu de tester le SUB 37. Pour moi c’est lui le Minimoog du 21eme siècle. Il a le son Moog, il est plus « versatile » que le Mini D, je le trouve beau, j’ai retrouvé le « feeling » avec lui dans l’accès direct aux paramètres (plus qu’avec le Vger). D’occase, un jour, peut-être… autour de 1000 €. Mais si la question reste : a-t-on besoin de payer ce prix là pour des basses et des leads….ma réponse sera non.