Roland Jupiter-80
+

Roland Jupiter-80

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Jupiter-80, Clavier synthétiseur numérique de la marque Roland appartenant à la série Jupiter.


11 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 1 500 € Argus occasion : 1 706 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Test Roland Jupiter-80

Test du Roland Jupiter-80

Test du Roland Jupiter-80

La bête de scène À l’heure où les workstations alignent des performances et un degré de complexité sans précédent, Roland présente un gros synthé de scène embarquant une technologie hybride à base de PCM, d’analogique virtuel et de modélisation du comportement des instruments acoustiques. Voyons tout cela de plus près… Lire la suite…

Acheter d'occasion Roland Jupiter-80

Roland Jupiter-80 VENDS MAGNIFIQUE JUPITER-80 ROLAND V2.11 EN PARFAIT ETAT (irréprochable, comme neuf) DANS SON CARTON D'ORIGINE -réservé- 1 800 € »
Roland Jupiter-80 Vend jupiter 80 + sacoche à roulette 1 500 € »
Roland Jupiter-80 Vends Jupiter 80 très bon état 1 600 € »
Roland Jupiter-80 Vends JUPITER 80 1 650 € »

Fiche technique Roland Jupiter-80

  • Fabricant : Roland
  • Modèle : Jupiter-80
  • Série : Jupiter
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 04/04/2011

Synthétiseur

  • Clavier semi-lesté 76 touches
  • Polyphonie 256 voix (dépend de la charge sur le moteur audio)
  • Moteur de synthèse puissant SuperNATURAL intégré, des sons de synthés vintage légendaires aux sons d'orgues ultra réalistes et plus encore
  • La fonction "Single Tone" est équivalente au son de puissant synthés mono — empilez-en quatre pour créer des “Live Set” incroyable
  • La fonction "Tone Blender" modifie de nombreux paramètres des sons en temps réel
  • Utilisation rapide et intuitive avec l'écran couleur et le panneau avant optimisés pour les performances live
  • Mémoire USB pour lecture/enregistrement de chansons
  • Intégration facile avec l'ordinateur via interface audio et MIDI USB
  • Écran: couleur graphique LCD 800 x 480 points (tactile)
  • Contrôleurs: D-Beam, Pitch Bend/Modulation, touches assignables (S1, S2), potentiomètres assignables (E1--E4) fader de volume (PERC, LOWER, UPPER, SOLO)
  • Connexion: Sortie casque 1/4", sortie MAIN jacks et XLR (L, R), sortie SUB jacks (L, R), entrée AUDIO (mini-jack), sortie numérique (coaxial)
  • Entrée pédales sur Jacks (CTRL 1, CTRL 2, HOLD), MIDI In/Out/Thru, USB (Audio/MIDI)
  • Dimensions: 1231 x 439 x 140 mm
  • Poids: 17,7 kg

Distribué par rolandcentraleurope

»

Avis utilisateurs Roland Jupiter-80

Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 11 avis )
 6 avis55 %
 5 avis45 %
bepkyt29/01/2020

L'avis de bepkyt"Un clavier pour les claviéristes, pas pour les contrôleuristes. "

Roland Jupiter-80
Je partage globalement l'avis de Lekanut (très détaillé), sur l'ensemble des points : https://fr.audiofanzine.com/synthe-numerique/roland/jupiter-80/avis/r.98649.html

J'ai joué pendant un an environ sur cet engin, en studio de répet et en Live.

J'ajoute simplement que si la connectique MIDI-USB et surtout AUDIO-USB est bien présente, on ne peut guère faire mieux que de se servir du JP-80 comme carte son d'un PC pour jouer des VST ou enregistrer numériquement sa performance : absence de tout éditeur PC ou MAC, je tiens les applis de l'IPAD Sexy comme des gadgets qui n'ont aucune pérennité (la preuve, disparus avec l'iOS 64bit) et limitent considérablement l'intérêt du Jupiter dans un setup studio (au sein d'un projet qui mêlerait ses sons et d'autres VST, surtout sur les points faibles comme certains cuivres comme le saxo).

On peut jouer de tous les styles de musique avec cet engin : perso je faisais autant du Jazz-Funk que du Rock/Heavy ou de la SynthPop (donc Ok pour l'électro en général).

Effectivement, on n'a que quatre rotacteurs à course infinie (comme sur les NORD, crucial pour ne pas courir après les paramètres comme sur le GAÏA par exemple, où l'éditeur - NON VST lui-même, est un must-have). Je suis avant tout joueur plus que contrôleuriste, donc ça ne m'a pas dérangé (il sont assignables à ce que l'on veut en gros), mais évidemment une façade pleine de boutons comme le GAIA avec des rotacteurs à course infinie et de faders motorisés comme sur la MC-808 ça aurait été le top.
Pour ce qui est du clavier, je pense que la bonne configuration, c'est d'avoir un clavier maître à toucher lourd en dessous (on avait un "vieux" RD-150, parfait pour le job, Roland propose le A-88 avec les commandes MIDI supernatural pré-mappées), qui commande via les prises MIDI la UPPER Part à laquelle on affecterait typiquement (et c'est le cas par défaut) les pianos acoustiques ou électriques, pour ne jouer sur le JP que les LOWER Part (basses synthétiques Roland, très bien, pour le reste on avait un vrai bassiste), et la "SOLO" part (typiquement, on avait deux saxophonistes, mais pas de trompettiste, donc c'est le claviste qui s'y colle : excellent la trompette bouchée sur le JP-80 !!)

Très pratique les SUB-OUT pour brancher des retours, vu qu'on est toujours stockés au fond de la scène et rendu sourd par le batteur !

Très pratique aussi d'avoir les touches de couleurs pour les sons par famille au-dessus du clavier, et les registrations au pouce sous le clavier pour changer entre deux morceaux (ça laisse les pédales/Switchs utilisables pour autre chose)

==============

Ce synthé était un achat pour notre association. Le cahier des charges était qu'il puisse servir aux musiciens réfractaires aux synthés. Réglé par mes soins : t'allumes et t'as un son de piano "supernatural" qui est quand même franchement au-dessus de notre vieux RD-150.

Tu veux Des cordes ? Ben t'appuies sur Chords... Tu veux des cuivres ? Ben t'appuies sur BRASS (touches de couleur juste au-dessus du clavier)

==============

Ayant changé de région depuis, j'ai acquis un Integra-7 "plus léger", que je pilote avec un A800-Pro "plus léger" que j'avais déjà (en fait tout est plus lourd, à commencer par le flight case et le pied en X supplémentaire, mais c'était vraiment une affaire et il était neuf). Mais ce n'est pas la même chose. Les sons de l'intégra sont aussi bien (ce sont les mêmes), mais on ne dispose que des "Studio Sets" où chaque instrument est affecté à une des 16 parties, qui ne peuvent donc jouer ensemble que si elles partagent le même canal Midi. Et surtout, on n'a que 64 Studio Sets, donc pour la scène ça commence à devenir limitatif. D'autant qu'avec le Jupiter-80/50 on peut piloter des parties externes et changer les sons par MSB/LSB/PC, pas avec l'Integra (donc j'ai recours à des bricolages sur le A800-Pro pour affecter à 8 pads par "control set" une chanson qui va changer les sons de l'Integra, du Gaia et du JD-Xi avec plus ou moins de bonheur). Je passe trop de temps à chercher les choses en répèt et à vérifier que tout est bien calé en Live....

Franchement, aujourd'hui je me pose des questions : Racheter un Jupiter-80 (attention : le 50 n'a pas d'Aftertouch)? trouver quelqu'un qui lâcherait un Fantom G-7 à bon prix avec une carte ARX-3 pour les cuivres ? Investir dans un Fantom 7 "pas fini" (et pour quel saut qualitatif au juste ? Cette histoire de Zen-Core c'est juste le rhabillage marketing d'une structure Rompler commune avec les MC-707/101 et Jupiter-X).

En tous cas un conseil : l'Integra-7 est une machine de studio, ou une extension de voix pour un clavier déjà performant pour le Live (si vous jouez Live). Prenez grand max deux clavier et le minimum de branchements.

Si vous êtes pianiste : un clavier Lourd 73/76 ou 88 notes en bas, si possible léger, et le Jupiter-80 en haut comme seule source sonore

Si vous êtes organiste/claviériste le Jupiter-80 en bas pour les sons acoustiques Supernatural et un truc plus électronique en haut pour le côté vraiment synthé (un analogique Genre Moog/Prophet peut-être, un Virtual-analog bien retaillé genre Jupiter-X ou un Crossover comme le JD-XA). Et plus probablement un HydraSynth (F..k l'analo)!

Si vous êtes contrôleuriste : passez votre chemin ! Votre première impression est la bonne, on n'est pas là pour passer son temps à tourner des potards avec cet engin et à faire tourner l'arpégiateur (et là le choix est beaucoup plus ouvert en plus !)

En tous cas, pour ce que je peux en écouter, Le pinacle actuel de la fidélité sonore acoustique en Hard chez Roland (je ne parle bien que de cela), c'est le Supernatural-A (Acoustique), commun aux Jupiter 50/80, Integra-7 et ARX-01(drums),02(Electric Pianos) et 03 (Brass) pour les Fantom-G. A part le V-PIANO spécifique du Fantom 6/7/8 2019 et de VA Jupiter/Juno/SH du Jupiter-X, il n'y a absolument RIEN de nouveau (les sons SN font l'objet du dernier rajout pour le Fantom 2019 en Beta).
»
Jupiter8821/11/2016

L'avis de Jupiter88"Une machine très puissante"

Roland Jupiter-80
Utilisation :

En home studio pour reprises et créations dans le style musiques de film, Vangelis, Jean Michel Jarre, musiques orchestrales.

Solidité et finition du produit :

En plus de son aspect esthétique qui rappelle le Jupiter 8 avec ses touches instruments de couleurs et ses écritures oranges, il est massif, lourd et solide. La coque est toute en métal noir et les flancs en acier chromé. Son aspect massif inspire solidité et robustesse. Attention toutefois à son poids non négligeable de 18 kg.

Mon avis global sur le produit :

Une très bonne surprise. En plus de retrouver des sons avec le grain chaleureux typique de Roland, cette machine offre des possibilités d'édition et de création qui semblent infinies, ce qui peut être déroutant au départ et demande une certaine discipline. Les possibilités, grâce à la fonction LiveSet de pouvoir jouer plusieurs couches à la fois splitables sur le clavier. Un peu dans l'idée de Vangelis, mais en plus petit bien sûr. Une palanquée d'effets de qualités et editables à souhait ! Un écran tactile de qualité et qui ne fatigue pas les yeux, des potards solides et précis. Le lecteur USB semble toutefois un peu leger, à voir dans le temps.
Les backups sont faciles et rapides à réaliser. On met une clé USB dans le port, on la formaté et c'est parti ! Je fais un backup après chaque session de travail.
Les sons supernatural orchestraux types cordes, cuivres et pianos sont tout simplement bluffants.

Ce qui m'a moins plu :

La gestion des sauvegardes et registrations qui est un peu trop une usine à gaz mais on s'habitue. Au début il faut être vigilant car on a vite fait d'écraser des sons ou des registrations si on ne fait pas attention. Il est primordiale de maîtriser l'arborescence de ce synthé. Dans tous les cas, cela s'apprend, je me suis débrouillé seul car la notice n'est pas très claire là dessus.
La multitimbralité qui n'est disponible que sur 4 canaux, mais là c'est vraiment histoire de me plaindre.

Le problème avec une telle machine, c'est qu'en aval il vous faudra du matos digne de sa qualité. Cela implique d'avoir un bon système d'écoute pour profiter pleinement du son que ce synthé vous balance.
»
moog107/05/2016

L'avis de moog1"Une machine à apprivoiser"

Roland Jupiter-80
Les pros le disent facile à apprivoiser. Il s'allument, clignote, on a les yeux qui piquent...Et puis vient le son. Du Roland grand format (pour les sons mais aussi pour le poids). C'est solide, bien fini et en définitive on aime ou pas. Le clavier semble costaud, facile voire agréable, bonne réponse mais feeling pas vraiment évident (et on l'entend un peu). Il se pilote d'un doigt et se programme aussi via un IPad (offert sauf que pour moi, bein on paie et la tablette c'est offert... quelques mois après. Dommage). Il offre des possibilités infinies. Mais les sons (trop peu nombreux) proposés sur le web font déjà pas mal le taf. Il y en a pour tous les goûts. D'aucuns apprécient ses acoustiques (pianos, violons, etc...)? Je leur préfère ceux de yamaha (Tyros). Mais, j'ai les oreilles qui vieillissent. Côté ouverture, rien à redire. On branche ce qu'on veut à qui ont veut et en route. Pas de logiciel pour gérer l'organisation des banques mais ça doit exister.
Globalement c'est un grand beau synthé puissant qui ne demande qu'à vous emmener loin pour peu que vous preniez le temps de rentrer dans la bête avec application (le mode d'emploi est light et vous trouverez plus d'infos sur Internet où trônent quelques programmeurs hors pairs qui créent et vendent des banques vraiment superbes. Ça aide forcément les consommateurs qui n'ont pas toujours le temps de programmer.
En clair, je ne regrette pas cet achat même si je ne l'utilise pas assez à mon goût. Il a sa couleur, son son et ne demande qu'a vous aider à avoir le vôtre (de son). C'est le synthé d'une vie, impétueux, sage ou pas, plein d'astuces pour le live et plein de surprises pour le studio. Un bon produit dont on aimerait parfois se séparer pour acheter du roland 2016 100% effets et musique pré mâchée. Lui n'est pas comme ça, il me fait parfois penser au Radias de Korg. Même possibilités infinies si vous voulez voyager... autrement (l'aspect prêt à jouer est toutefois plus pensé, plus évident chez JUPI). Bon achat.;)
»
Studioliv12/02/2014

L'avis de Studioliv"Surpuissant ! = 10 JD800 empilés !"

Roland Jupiter-80
Voir la fiche technique de Roland ou sur Audiofanzine

UTILISATION

Franchement, pas vraiment besoin de manuel. Il est assez simple d'utilisation.
L'édition des sons est assez classique. Soit on part d'une forme d'onde modélisée (sine, saw, square, SH, et la super saw, assez riche, miam...), soit on part d'échantillons d'ondes de synthés classiques et renommés, soit on part d'un son hyper realiste "super acoustic".
J'ai été déçu de voir que le Jupiter 80 avait moins de sons "super acoustic" que l'integra.
Donc le Jupiter est bon pour les sons purement électroniques autant que pour les sons réalistes (cuivres fabuleux).
Coté sons électroniques, sa palette sonore est assez vaste...Ca va du vintage avec le bon grain aux sons actuels...(Sons actuels qui sont tous emprunt de vintage finalement).

SONORITÉS

Les sons conviennent tout à fait à tout style de musique en fin de compte.
J'ai rarement entendu un son d'orchestre aussi réaliste et chaud. Cela est du certainement à la possibilité d'empiler (layer) plusieurs sons sans trop de surprise, la polyphonie étant de 256.
Du coup, vous pouvez pousser le sustain de vos nappes sans que les notes se coupent parce que vous arrivez au bout de votre polyphonie.
D'ailleurs, sur ma video (youtube.com/watch?v=RaI5ZXH69zw), derrière le piano, il y a une nappe dont le sustain est très long. Je ne peux pas faire ça sur mes autres synthés qui ont une polyphonie classique de 128.
La piano est souvent critiqué dans les commentaires...Pourtant, écoutez la qualité et la pureté : youtube.com/watch?v=OfkstfvQu7M&list=UUwnDgSStLuFagET1RmBF8ww&feature=c4-overview
Cette video vaut mieux qu'un long discours. On a plus rien à dire après ça sur le Piano.
Dernièrement, j'ai trouvé les échantillons correspondants au Strings du VP330 parmi la longue liste des échantillons. Je l'ai reconnu à l'oreille car le nom n'est pas du tout explicite. J'ai comparé avec le Xils V+ et la video du VP330, c'est exactement le même son.
On a donc des sons typés Jupiter 8, Juno et des sons très actuels et réalistes.
Les effets sont excellents bien que parfois, je leur trouve une froideur, ou un coté métallique. Fallait bien que je trouve un truc un peu négatif...Et encore, ils sont très bons tout de même.

L'aftertouch est dur ! Il faut appuyer fort...Dommage ! Et la modulation LFO n'est pas assignable à l'aftertouch...Dommage encore !

L'arpégiateur n'est pas totalement programmable directement du Jupiter. Il faut créer l'arpège ailleurs puis l'importer en MIDIfile. Donc, vous pouvez très bien importer un arpège comme carrément toute une suite d'accord qui accompagnent le morceau que vous jouez puisque c'est du MIDIfile. Comme dans cette video, je joue la basse moins gauche, mélodie main droite, la clé USB lit la batterie en Wave ou AIFF et l'arpègiateur lance la suite d'accords. youtube.com/watch?v=f7pSOMuAyEw&list=UUwnDgSStLuFagET1RmBF8ww
(Bon, le son n'est pas terrible et l'image est inversée mais ça illustre bien)

Bref, le Jupiter est vraiment fait pour tous les styles.

Le Jupiter 80 peut aussi faire office de carte son.

Au fait, je possède un JD800. En gros, le Jupiter 80 c'est comme si on pouvait empiler 10 JD800 ! Sachant qu'une performance est constituée de 4 sons, qu'on peut empiler 2 performances (ce qui donne déjà 8 JD800) plus la partie Percu et partie Solo, on arrive à 10 JD800 empilés !!!


AVIS GLOBAL

Ca fait maintenant 1 an. Au début, comme tout le monde, je me suis demandé si je n'avais pas fait une bêtise en l'achetant. Puis avec le temps, on l'apprivoise, on fouille, on découvre, on compare. Aujourd'hui, je ne regrette rien.
Sauf que je trouve maintenant que certains de mes synthés font "Pouet-pouet" à coté...Alors j'aimerais m'acheter un Little Phatty pour relever la qualité générale de mon home studio.

Le prix était assez cher au début (3300 euros) aujourd'hui il est plus raisonnable (2600 euros). Pour ce prix, un synthé qui n'est pas une workstation, on peut s'attendre à du bon son. Je ne suis vraiment pas déçu !

»

News Roland Jupiter-80

Vangelis' Festivities pour Roland Jupiter 80

Vangelis' Festivities pour Roland Jupiter 80

11 Publiée le 16/08/16
Barb & Co vous propose de retrouver les sonorités typiques de Vangelis sur votre Roland Jupiter 80 grâce à la banque Vangelis' Festivities.

Images Roland Jupiter-80

  • Roland Jupiter-80
  • Roland Jupiter-80
  • Roland Jupiter-80
  • Roland Jupiter-80

Vidéos Roland Jupiter-80

Fichiers audio Roland Jupiter-80

Manuels et autres fichiers Roland Jupiter-80

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : jupiter80

Forums Roland Jupiter-80

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.