Casio CZ-1000
+
Casio CZ-1000

CZ-1000, Clavier synthétiseur numérique de la marque Casio appartenant à la série CZ.

tourtour 29/11/2019

Casio CZ-1000 : l'avis de tourtour

« La deudeuche du vintage »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je redécouvre cette petite machine après l'avoir laissé des années en prêt chez un pote.
Il servait de jouet à ces enfants et j'ai dû négocier dur pour le récupérer.
Malgré cette séparation j'ai mis du temps à m'y replonger.
Mais c'est par le biais d'un regain d'intérêt pour la synthèse (et suite à un achat un peu compulsif d'un synthé moderne j'ai eu envie de m'y replonger).
Oui c'est un peu crétin mais il a fallu que j'achète un roland system 1 pour me dire que j'avais à porté de main un vrai synthé vintage (certes qui n'a rien à voir mais bref).
Il faut dire que j'étais persuadé que l'état de mon modèle ne me donnerait pas accès à l'ensemble de ces fonctions. Je me suis donc attelé à chercher des passerelles pour l'éditer avec mon ordinateur. Il s'avère qu'en réalité bien qu'un peu usées les touches de mon CZ sont parfaitement fonctionnelles. Mais Bon j'en arrive à la première caractéristique de ce synté, bien que les fonction d'édition soient assez rudimentaires (possibilités de modulation quasiment inexistantes, seulement 3 paramêtres d'enveloppe pour gerer le comportement des 2X2 oscillateurs) il est très compliqué d'obtenir des sons convaincants sans y passer beaucoup de temps.
l'émulateur virtual CZ change radicalement la donne. D'abord il est livré avec pas mal de preset et ensuite il permet une édition en quasi temps réel. C'est amusant de
comparer les sons avec le vrai synthé et la version virtuelle.
Pour être honnête hormis les défauts de la sortie audio (souffle et bruit de masse) on observe aucune différence.
Dans ce contexte la position qui consiste à acheter ce synthé plutôt que ça version virtuelle est difficilement défendable.
Cependant j'avoue éprouver un certain plaisir et une grande inspiration à jouer sur cette machine pleine de charme.
Et puis etant donné que je le possède et que je l'ai acheté sur une brocante pour une bouchée de pain , je ne vais pas bouder mon plaisir.
Venons en aux sons :
Dans l'ensemble Je trouve que ça sonne étonnamment bien à condition de ne pas espérer pouvoir se rapprocher d'instruments réels.
On peux obtenir cependant des sons d'orgues vraiment convaincants . Les basses synthétiques ont vraiment du caractère ainsi que les strings et brass grâce à l'ingénieux principe des courbes évolutives à 8 segments.
Alors certes les sons sons datés et il conviendra de s'en servir avec parcimonie.
Cependant , j'ai trouvé que tous les défaut que l'on pouvait lui reprocher étaient également des qualités .
En effet la polyphonie restreinte, la maigreur des sons ainsi que l'absence totale d'effets font de lui un instrument parfait à intégrer dans un arrangement subtil.
Pour résumer on est aux antipodes d'un omnisphère. Loin de moi l'idée de vouloir comparer les deux mais je dois admettre qu' en dépit de son grand âge et de ses performances ridicules, le CZ 1000 marque un point et possède un grand avantage .
Comme le dit le proverbe : " l'art nait de la contrainte" . En ce sens il colle parfaitement avec ma recherche de sobriété du moment et j'ai la ferme intention de l'utiliser pour essayer de faire de la musique avec .
2tant donné que tout n'est pas rose, je vais malgré tout essayer d'établir selon la tradition d'audiofanzine un tableau des + et des - :

++++:
-le plaisir de pouvoir s'offrir un clavier vintage à pas cher
- Moins performant mais plus de caractère qu'un dx 7 (moins entendu en tout cas)
- incite au minimalisme et à se focaliser sur les arrangements plutôt que sur le son
- sonne redoutablement bien quand même ( loin du cliché casio)
- il est beau ( opinion totalement subjectif et biaisé par la nostalgie)
- il est facilement éditable (on trouve même sur le net pour une 100 aine d'euro un petit boitier qui embarque des milliers de sons à trimballer sur scène sans ordi).
- incite à la sobrièté

-----:
- L'alimentation avec 6 grosses piles de 1,5V : Merci pour la planète. Alors certes on peut l'alimenter avec un transfo mais les presets dans les 16 mémoires internes ne sont pas conservées (bizarrement en l'absence d'alimentation ils restent présents pendant environ 24H puis disparaissent) .
- 4 voix de polyphonie pour les sons les plus riches c'est un peu faible
-absence totale de vélocité et en interne et en midi (ces deux derniers arguments peuvent aussi faire parties des contraintes largement plébiscitées plus haut ...).
- fragilité des touches (qui sont grosso modo des copies de celles du dx7, avis aux amateurs).
-pas de possibilité de brancher de pédale de sustain ou d'expression (et ça c'est vraiment moche).
En conclusion, à l'instar de la 2cv, ce cz 1000 est loin d'être un must have, mais ça fait quand même vachement plaisir de le sortir et d'aller faire un tour avec aux beaux jours.