Yamaha YS200
+

Yamaha YS200

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

YS200, Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha.


1 avis d'utilisateur
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Yamaha YS200

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : YS200
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 09/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1987.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches, vélocité, ATM.
  • Type de Synthèse : Modulation de fréquence à 4 opérateurs.
  • Polyphonie : 8 voix.
  • Multitimbralité : 8 voix.
  • Nombre de Générateurs : 1.
  • LFO : 1.
  • Enveloppes : 2 ADR.
  • Filtres : Non.
  • Sons : 100 presets + 100 prog.
  • Combis : Non.
  • Split : Oui.
  • Affichage : LCD.
  • Portamento : Oui.
  • Effets : Délai, reverb , distorsion.
  • Sorties Audio : Stéréo.
  • Stockage Externe: Carte. Sysex.
  • Séquenceur : 10.000 notes, 8 pistes, 8 morceaux.
  • Poids : 7 kg.
  • Dimensions : 99 x 32 x 10 (LxPxH en cm).
Autres Caractéristiques :
  • Prise pour contrôleur par le souffle.
Remarques :
  • Sa synthèse est identique à celle du DX 11.
  • La programmation est plus simple que celle des DX.

Source : Yamaha

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Avis utilisateurs Yamaha YS200

Note moyenne :4.3(4.3/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
C'est moi !20/03/2005

L'avis de C'est moi !

Yamaha YS200
Clavier de synthé 5 octaves sensible à la vélocité et l'aftertouch, contrôleurs de modulation et pitch, connexions audios, midi in, ou et thru, pédales de volume, sustain et breath control. 99 sons d'origine, 99 emplacements utilisateur en mémoire interne et 99 autre sur la carte mémoire optionnelle. 8 voix de polyphonie. Un séquenceur 8 pistes, un effet global (Réverbération, chorus, distorsion...). L'édition des sons et des effets est très simple, peut être trop ? Mais en bidouillant bien on arrive à obtenir des sons vraiment étranges. Reste que tout seul il est un peu maigre, en revanche associé avec autre chose dans un mixage ça peut être amusant...
Au total les caractéristiques me semblent aujourd’hui assez basiques mais il date de 1991 alors...environ 4500 francs à l'époque. D'après d'autres sites il coterait aujourd'hui autour de 150 euros. L'YS 100 est le même sans le séquenceur.

UTILISATION

Un bon point pour le manuel, clair est simple pour le débutant qui veut entrer dans le monde de la synthèse FM. Reste que l'édition des sons est on ne peut plus simple, on arrive toujours à sortir des sons et il peut aussi servir de clavier maître midi, mais il ne faut pas trop en demander quand même !

SONORITÉS

Les sons ne sont pas du tout réalistes, entre le son de piano FM du Ys200 et celui du Promega 3 de Gem il n'y a pas photo ! et c'est peu dire. C'est de la FM 4 opérateurs, utilisable dans des musiques électroniques, pour des basses, des nappes mais en aucun cas pour des sons réalistes... mais un synthé est-il fait pour cela ?
L'expression est correcte et plus encore avec les pédales (je n'ai jamais essayé le contrôleur de souffle).
Je l'utilise pour des sons de basses et des nappes étranges. Il y a quelques presets amusantes, mais c'est une question de goût..

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis son achat (1989), il m'a fait découvrir le monde de la musique électronique, moi qui n'avait pratiqué que le piano acoustique, j'ai découvert ce qu'était un séquenceur, un synthé et la norme midi avec, une bonne école. Mais j'ai aussi regretté ses limites : 8 notes de polyphonie ce n'est pas énorme et surtout l'impossibilité de cumuler des effets dans le séquenceur, 8 pistes mais un seul effet global dommage mais pour l'époque...
Avec l'expérience je referais peut-être ce choix, même si la technique a évolué l'important c'est ce que l'on en fait et la FM n'a pas dit son dernier mot !
»

Images Yamaha YS200

  • Yamaha YS200
  • Yamaha YS200
  • Yamaha YS200
  • Yamaha YS200

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : ys200, ys 200

Forums Yamaha YS200

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.