Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Monark
Photos
1/32

Native Instruments Monark

Annonces Native Instruments Monark

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.8/5 sur 7 avis )
5 avis
71 %
1 avis
14 %
Donner un avis

"Un minimoog qui sonne d'enfer ! "

Native Instruments MonarkPublié le 19/09/20 à 12:11
Après quelques années d'utilisation , ce Monark m'etonnera toujours . Le son est vraiment fidèle à l'original est la qualité du filtre est très fidèle . J'aime beaucoup le fait qu'il est dans sa forme la plus simple , pas de chichi ni 36 mille reglages , on le prend en main rapidement et s'amuse . Et ce son ! attention les tympans à la première utilisation , ça surprend .
Je possède DIVA qui est très bon pour émuler des synthé analogues en mixant des VCF /VCO entre eux , mais dans sa forme minimoog il n'a pas la patate de Monark .
Plusieurs artistes l'utilise toujours dans beaucoup de composition ( christian loffler par exemple )
Native instrument a fait du bon taf et qui perdure......
Lire la suite
Après quelques années d'utilisation , ce Monark m'etonnera toujours . Le son est vraiment fidèle à l'original est la qualité du filtre est très fidèle . J'aime beaucoup le fait qu'il est dans sa forme la plus simple , pas de chichi ni 36 mille reglages , on le prend en main rapidement et s'amuse . Et ce son ! attention les tympans à la première utilisation , ça surprend .
Je possède DIVA qui est très bon pour émuler des synthé analogues en mixant des VCF /VCO entre eux , mais dans sa forme minimoog il n'a pas la patate de Monark .
Plusieurs artistes l'utilise toujours dans beaucoup de composition ( christian loffler par exemple )
Native instrument a fait du bon taf et qui perdure dans le temps , surtout qu'il est donné dans l'achat de plusieurs hardware NI , les filtres et VCO utilisables directement dans reaktor . Une valeure sure .
Lire moins
»

"Bien meilleur en 96kHz !!!"

Native Instruments MonarkPublié le 11/02/19 à 10:58
Synthé qui sonne d'enfer !
Si vous trouvez le son un petit peu plat, qu'il manque un peu de grain,
de définition, de folie, je vous conseille de le faire fonctionner en sample rate 96Khz....voire
éventuellement au-dessus (jusque 192KHz). Cela se fait par la STAN et/ou en haut à droite de reaktor sous la conso CPU (cf impression écran jointe).

Il y a la clairement un bénéfice en terme de qualité sonique ! On passe d'un synthé "correct" à un synthé de type "très haute qualité".

Et je trouve que c'est précisément à ce moment qu'il gagne ce supplément d'âme qui le rend indiscernable d'un véritable analo hardware! Le plaisir de jeu n'en est d’ailleurs qu'amplifié !!! On a à ce moment......
Lire la suite
Synthé qui sonne d'enfer !
Si vous trouvez le son un petit peu plat, qu'il manque un peu de grain,
de définition, de folie, je vous conseille de le faire fonctionner en sample rate 96Khz....voire
éventuellement au-dessus (jusque 192KHz). Cela se fait par la STAN et/ou en haut à droite de reaktor sous la conso CPU (cf impression écran jointe).

Il y a la clairement un bénéfice en terme de qualité sonique ! On passe d'un synthé "correct" à un synthé de type "très haute qualité".

Et je trouve que c'est précisément à ce moment qu'il gagne ce supplément d'âme qui le rend indiscernable d'un véritable analo hardware! Le plaisir de jeu n'en est d’ailleurs qu'amplifié !!! On a à ce moment l’impression de sentir l’électricité passer sous les touches du clavier......midi ;p
Pour les plus sceptiques d'entre vous, je peux comprendre que vous ayez des difficultés à me croire: Le thème du "sample rate" en audio est en effet sujet à de nombreuses polémiques.
Pour vous convaincre, sachez que c'est explicitement écrit noir sur blanc en page 18 et 19 du manuel officiel par les messieurs de Native Instruments:

"MONARK was designed to be used with a sample rate of 88.2/96 KHz. It is with that sample rate that MONARK delivers optimal results."

Je vous met le print screen de l'extrait en pièce jointe.

Par ailleurs, il est important de rappeler (comme décrit dans le test AF) que les presets d'usine ne sont que peu à moyennement intéressants et ne rendent
pas compte du réel potentiel sonore de la machine. Ils sont en grande majorité brouillon et donnent l'impression d'un son terne et/ou flou, ce qui n'est absolument pas le cas.
Il est donc primordial de triturer les potards afin de trouver de bons sons personnels vraiment impactants et bluffants !
Je trouve personnellement le rapport qualité/prix de ce synth juste énorme malgré de très léger défauts qui ne me paraissent qu'anecdotiques !
Bonne musique.
Lire moins
»

"Encore un clone de plus"

Native Instruments MonarkPublié le 14/01/17 à 12:56
Avant d'aborder Monark, faisons une synthèse des logiciels existants qui sont des clones du minimoog model D .

- Arturia : Joli son avec son grain particulier, mais j'ai émis des réserves concernant les enveloppes ADS, pas assez rapides à mon goût . J'aime quand les sons sont percutants et pas ramollos. Type la bass de JMJ chronologie 6.

- Elektrostudio model mini. Un freeware de bonne qualité . Manque de punch, mais avec des plug ins d'effets du type ampli à lampe , distorsion et equalizer, çà sonne comme un plug payant.

- Minimonsta Gforce : Souvent comparé à l'Arturia, il a ses adeptes. Peu gourmand en cpu, il fait le boulot. J'aime bien .

-UHE DIVA , belle machine pouvant......
Lire la suite
Avant d'aborder Monark, faisons une synthèse des logiciels existants qui sont des clones du minimoog model D .

- Arturia : Joli son avec son grain particulier, mais j'ai émis des réserves concernant les enveloppes ADS, pas assez rapides à mon goût . J'aime quand les sons sont percutants et pas ramollos. Type la bass de JMJ chronologie 6.

- Elektrostudio model mini. Un freeware de bonne qualité . Manque de punch, mais avec des plug ins d'effets du type ampli à lampe , distorsion et equalizer, çà sonne comme un plug payant.

- Minimonsta Gforce : Souvent comparé à l'Arturia, il a ses adeptes. Peu gourmand en cpu, il fait le boulot. J'aime bien .

-UHE DIVA , belle machine pouvant cloner le minimoog, forte conso en cpu mais le minimoog est bien cloné contrairement à d'autre synthés ( les Rolands) .Je le mettrais au niveau du minimonsta qualité sonore .

Et enfin Monark, attaché à Reaktor 6 de Native instrument, et c'est bien là le problème ,dommage . Utilisé par Jean Michel Jarre qui le trouve plus proche du model D que le Minimoog voyager. Il l'a utilisé pour son album electronica.
C'est le soft dans sa plus simple expression, pas de polyphonie, de sensibilité, d'unisson. Tout est dans la qualité du filtre et dans les oscillateurs ( zero delais ) çà sonne vraiment analo, le son est intéressant.
Mais pourquoi avoir combiné Monark à Reaktor ? Je suis un peu anti logiciels qui pèsent lourd dans un pc, plus d'1 GO. Alors quand Omnisphère en fait plus de 30 ...Reaktor est une machine spécifique avac laquelle il est possible de créer ses propres synthés, avec des modules, des blocs etc... Monark pouvait exister par lui- même sans être collé à ce géant Reaktor.
Peut-être par la suite NI le sortira directement en VST, parce qu'il a donné un grand coup de balai à la concurrence. Il manque quand même des fonctionalités du type polyphonie et d'autres...
Lire moins
»

"Vous voulez le son des années 80? mais aussi des années 2000? "

Native Instruments MonarkPublié le 27/12/16 à 10:43
Parmis les diverses émulation de Minimoog disponibles sur le marché (Diva de U-He, Legend de Synapse et Minimonsta de Gforce) j'ai finalement opté pour le Monark après avoir testé la version démo, et je n'ai pas été déçu. J'ai choisi Monark pour le prix principalement (en occasion). Pour résumer mon avis, je suis totalement d'accord avec l'avis précédent.

Je recherchais :
- un accès direct au son des années 70/80 (basses, leads) pour rajouter un coté vintage un peu plus authentique à mes compositions (j'ai quelques compositions de funk basées sur des sons que j'ai créé sur un Virus Rack) : mission accomplie. J'ai pu recréer très facilement des basses funky profondes (comme celle de......
Lire la suite
Parmis les diverses émulation de Minimoog disponibles sur le marché (Diva de U-He, Legend de Synapse et Minimonsta de Gforce) j'ai finalement opté pour le Monark après avoir testé la version démo, et je n'ai pas été déçu. J'ai choisi Monark pour le prix principalement (en occasion). Pour résumer mon avis, je suis totalement d'accord avec l'avis précédent.

Je recherchais :
- un accès direct au son des années 70/80 (basses, leads) pour rajouter un coté vintage un peu plus authentique à mes compositions (j'ai quelques compositions de funk basées sur des sons que j'ai créé sur un Virus Rack) : mission accomplie. J'ai pu recréer très facilement des basses funky profondes (comme celle de "19" de Paul Hardcastle, le lead aérien de "The message" de Grand Master Flash, en y ajoutant évidemment un delay...)
- mais aussi des sons un peu plus industriels, électroniques, plus sombres, dont des sons qui rappellent Ultra de Depeche Mode ou Nine Inch Nails pour les amateurs

Bien évidemment, le Monark sait faire tout ça. N'ayant jamais eu entre les mains l'original, je ne peux pas savoir si il est fidèle au Minimoog, je me fie donc à la parole des experts (et notamment le test d'AF). Je découvre donc avec le Monark des sonorités assez nouvelles : j'ai eu pas mal de synthé hardware ou en plug-in, mais aucun qui sortait ce genre de sons, assez rugueux et brut de fonderie si on force un peu les oscillateurs, et en rajoute du feedback. On a parfois un son assez sale, et c'est tant mieux, je cherchais ça!

Dans les plus :
- la simplicité d'accès aux paramètres et le sound design très facile. En quelques minutes, j'ai pu recréer facilement des sons connus comme le son de brass funky de "holiday". J'ai même pu - un peu par hasard - recréer le lead de "Da Funk" (pourtant joué initialement sur un MS20 par Daft Punk), après avoir modifié un preset (le son de basse de "Thriller"), ajouté du feedback, détuné le 2ème oscillateur à +5, modifié un peu les enveloppes, et hop! le tour était joué. Pareil, j'ai pu faire le lead détuné de Exceeder de Mason,
- la capacité de créer des sons très déjantés de types industriels, notamment si vous rajouter du feedback, ce qui créée une super distortion sur les sons; Des sons parfois irréguliers qui changent d'une touche à l'autre
- de nombreux présets livrés, certains très sympas, certains reproduisant assez fidèlement des sons très connus (le lead de "Funky Town", la basse de "Blue Monday",et pleins d'autres).
- d'une façon générale, les presets donnent une idée de l'étendue sonore possible, même si tous ne sont pas forcement intéressants.

Les moins (absolument pas rédhibitoires...) :
- étant fidèle à l'original il est monophonique, j'aurai un peu aimé qu'il soit polyphonique pour aller plus loin dans le design (comme le Legend est polyphonique 4 voies). Mais bon, on ne va pas se plaindre
- pas d'effets contrairement à Legend, ou Diva, mais bon... on peut rajouter les siens...
- par contre pas de capacité à sauvegardes des banques entières ("snapshots") : il faut rappeler individuellement chaque preset que vous avez créé, à moins d'avoir la version complete de Reaktor. NI: là vous vous foutez de notre gueule...

Edit coup de gueule, sur la politique de Native Instrument : le Monark fonctionne soit avec le Reaktor Player (gratuit) soit avec la version payante de Reaktor. Sachez que si vous optez pour le player, vous ne pourrez utiliser Monark que sur le canal midi 1. En conséquence, dans votre DAW, si vous voulez plusieurs pistes avec le Monark, et bien vous ne pourrez tout simplement pas! Les autres pistes avec Monark seront ... muettes, c'est tout! Si vous voulez plusieurs pistes, eh bien passez au tiroir caisse, et ça, Native Instrument se garde bien de vous le dire sur son site. Il n'y a pas la moindre notification à ce sujet. Je voulais juste Monark et rien d'autre. J'ai eu beau gueuler auprès du SAV, rien à faire.

Edit 2 : après finalement avoir upgradé vers la version full pour bénéficier d'une implémentation midi digne de ce nom que ne permet pas Reaktor Player, je me suis arraché les cheveux à modifier le canal midi à 1 par défaut. Allez sur le forum où j'ai indiqué comment résoudre ce problème. Par contre, je confirme que le son du Monark est exceptionnel et que c'est top de pouvoir enfin profiter de plusieurs instances!
Lire moins
»

Extraits audio

  • 00:0000:20
  • 00:0000:19
  • 00:0001:42

Fiche technique

  • Fabricant : Native Instruments
  • Modèle : Monark
  • Catégorie : Synthés virtuels soustractifs
  • Fiche créée le : 11/03/2013

MONARK est un Ensemble au format REAKTOR et fonctionne dans REAKTOR 5 ou le lecteur gratuit REAKTOR PLAYER et est optimisé pour une intégration parfaite avec toute la famille MASCHINE.

C'est l'émulation d'un produit MOOG bien connu de tous les musiciens .

Sa configuration simple consiste de trois oscillateurs, un filtre doux et une section ampli. S'y ajoutent l'ajustement fondamental, la modulation et les contrôles des glissés. Des basses foudroyantes aux solos mélodiques et épais, la synthèse ne pourrait être plus simple. Le son de signature de MONARK enrichit les pistes d'un caractère naturel qui manque à la plupart des autres synthés. Celui-ci est apporté grâce à une simplicité incroyable et tout le confort du logiciel.
 

 Fourni avec 383 patches répartis en plusieurs Catégories sonores (lead, basse, classique, percussions, sons séquencés, FX).

Compatibilité :

Mac OS X 10.10, 10.11 ou macOS 10.12 (dernière mise à jour), Intel Core 2 Duo, 4 Go de RAM

Windows 7, Windows 8, ou Windows 10 (dernier Service Pack, 32/64-bit) Intel Core 2 Duo ou AMD Athlon 64 X2, 4 Go de RAM

Une connexion Internet et une carte graphique compatible avec OpenGL 2.1 ou version supérieure sont nécessaires pour télécharger et activer ce produit. Une fois installé, le produit peut être utilisé hors ligne.

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Synthétiseurs Virtuels

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.