Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet Enceintes encastrées dans un mur : Bien , pas bien ?

  • 34 réponses
  • 7 participants
  • 11 174 vues
  • 4 followers
1 Enceintes encastrées dans un mur : Bien , pas bien ?
Je suis actuellement en train de me construire un meuble pour mon matos.
Et je suis en train de m'interroger sur la disposition de mes enceintes.
Pour l'instant, j'ai prévu d'encastrer mes enceintes dans mon meuble (c'est un meuble qui fait aussi office de mur pour séparé une pièce en deux).
Donc, j'aurais voulu savoir ce que vous savez, si vous savez quelquechose Sur ce genre de placement.......
Est-ce que cela ne déforme-t-il pas le spectre sonore?
Si oui, quels sont les solutions pour y remédier?

Aidez moi , je vous en supplie :(( !

PS : Le premier qui réponds gagne un séjour pour pour 15 jours a Hawai!! :bravo: :lol:
2



Ya personne qui s'est deja confronter a ce probleme ??
3
Plusieurs éléments sont à prendre en compte.

La première chose est qu'une enceinte non encastrée est prévue pour rayonner sur 180° pour les fréquences dont la demie longueur d'ondes est aux alentours de la plus petite dimension de la façade de l'enceintes (OK ?). Plus simplement dit, si la plus petite dimension de l'enceinte est 34 cm, le rayonnement de l'enceinte va passer progressivement de 180° à 360° aux alentours de 500 Hz. La conséquence est que si tu encastre une telle enceinte, sa courbe de réponse va subir un renforcement de la bande de fréquence située sous 500Hz et ce renforcement pourra aller jusqu'à 6 dB.

Par contre le filtrage en peigne constaté dans cette zone de fréquence (du aux réflexions sur le mur arrière) est du coup supprimé et la courbe est beaucoup moins accidentée, l'image stéréo doit normalement être aussi plus stable.

L'encastrement doit être fait dans un environnement très rigide et amorti (un meuble ne me semble pas une bonne idée à priori). L'intérieur de l'encastrerment doit être largement garni de matériaux amortissants.

Moralité, encastrer les enceintes oui, mais dans un système bien amorti et rigide et à condition de prévoir un egaliseur pour lisser la courbe des premières octaves.

JM
4
Si tu n'es pas réfractaire à l'anglais il y a un site qui est une véritable mine d'or pour tout ce qui à rapport aux questions d'acoustique / traitement acoustique des piéces / monitoring etc.....( je n'ai jamais vu d'équivalent en français...)
https://www.johnlsayers.com/phpBB2/index.php
pour profiter pleinement du forum et avoir accés à certains diagrammes je te conseille de t'inscrire...( certains trucs ne sont pas visibles sinon )
il y a aussi çà qui peut t'eclairer sur ce vaste sujet :
http://www.saecollege.de/reference_material/index.html
sinon, la réponse de Jan concernant l'encastrement des enceintes est super claire...
( bon, comme j'ai vu un post d'un dénommé Jan en france sur le site de john slayers, je suppose qu'il s'est goinfré un paquet de lecture sur le sujet... ;)
au delà de çà, la construction d'une structure efficace pour encastrer tes enceintes c'est quand même du gros boulot...dans un premier temps essaye déja de voir si le placement de ton systéme d'écoutes est correct ( triangle équilatéral d'environ 1.3m / hauteur des HP au niveau des oreilles - 1.2m de hauteur au sol environ / absence de merdier pouvant induire des grosses réflections dans le champ proche de ta source sonore / symétrie de ta piéce autour de ton plan de travail / zones d'absorbtion et diffusion correctement réparties / patati patata....
avant d'avoir une vision claire du sujet, tu risques de passer pas mal de temps à ingurgiter des lectures quelquefois contradictoires...
bonne lecture
5

Citation : bon, comme j'ai vu un post d'un dénommé Jan en france sur le site de john slayers, je suppose qu'il s'est goinfré un paquet de lecture sur le sujet...

Crotte, le monde est tout petit, je suis repéré ! :bravo:

Effectivement mon Capitaine, c'est bien le même et depus quelque temps je me suis replongé dans mes vieux cours d'acoustique pour tout un tas de raisons dont ma curiosité personnelle, un projet de construction de cabine de mix, et des cours à dispenser (que de bonnes raisons n'est-il pas ?).
Ce forum est effectivement très intéressant pour les locuteurs anglophones, on y trouve des compétences certaines.

Si mon projet devient réalité, je vous tiens au courant, et même je vous fais par de visu de l'avancement des travaux, promis.

JM
6

Citation :
Plusieurs éléments sont à prendre en compte.

La première chose est qu'une enceinte non encastrée est prévue pour rayonner sur 180° pour les fréquences dont la demie longueur d'ondes est aux alentours de la plus petite dimension de la façade de l'enceintes (OK ?). Plus simplement dit, si la plus petite dimension de l'enceinte est 34 cm, le rayonnement de l'enceinte va passer progressivement de 180° à 360° aux alentours de 500 Hz. La conséquence est que si tu encastre une telle enceinte, sa courbe de réponse va subir un renforcement de la bande de fréquence située sous 500Hz et ce renforcement pourra aller jusqu'à 6 dB.

Par contre le filtrage en peigne constaté dans cette zone de fréquence (du aux réflexions sur le mur arrière) est du coup supprimé et la courbe est beaucoup moins accidentée, l'image stéréo doit normalement être aussi plus stable.



Y'a quand meme quelques extraterrestre sur AF... :bravo: :bravo:
7
JM phone home :aime:
8
BOn, Merci Jan et capitaine caverne pour vos réponses :bravo: . Le site de John Sayers a l'air pas mal du tout , par contre en anglais :( . Le bon coté c'est que ça va me faire reviser mon anglais. Bon bein maintenant, y me reste plus qu'a me plonger prodondemment dans la lecture..... :clin:

Citation : Y'a quand meme quelques extraterrestre sur AF


>Hamilton : J'te comprends pas tres bien. La reponse de Jan est assez bien, il est plutot précis, mais c'est vrai que j'ai pas vraiment compris tout compte fait.

>Jan qu'est-ce que tu entends par :

Citation : filtrage en peigne

??

Désolé, pour mon ignorance mais je suis un peu novice dans ce domaine de "l'acoustic". Par contre, j'aimerais vraiment optimisé mon installation au maximum.

Alors si je comprends bien , pour résoudre les accidentations de la courbe de fréquence, il faudra que j'analyse le spectre sonore (avec un analyseur de spectre?) et utiliser consequemment un équaliseur pour rendre le spectre fréquentiel le + plus plat possible. C'est bien ca?
9
Bah je viens d'y aller faire un tour, y'a en plus du bon lien dans le forum. Merci. :bravo:

Par exemple http://www.ethanwiner.com/articles.html, une mine d'or sur les bass-traps, qui pointe lui-même sur ce petit générateur de fréquences virtuel qui est vraiment sympathique et qui confirme que j'ai toujours cette #&$* de résonance à 125Hz...

:mrg:

« What is full of redundancy or formula is predictably boring. What is free of all structure or discipline is randomly boring. In between lies art. » (Wendy Carlos)

10
Lorsqu'on installe une enceinte dans une pièce, la part du signal qui tape sur les murs avant d'arriver aux oreilles est en retard sur la partie qui arrive directement aux oreilles. Ce retard provoque des déphasages allant jusqu'à des oppositions de phases pour certaines fréquences. Cela donne une courbe de réponse de l'enceinte dans la pièce qui ressemble aux dents d'un peigne.

JM