Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Roland Cube Lite
Photos
1/57

Test du Roland Cube Lite

Ampli guitare de voyage de la marque Roland appartenant à la série Cube

test
17 réactions
Ampli pour table basse

Afin de contrer le succès des "amplis de table basse" THR10 et THR5 de Yamaha, Roland a annoncé au NAMM dernier la sortie du Cube Lite, s'inscrivant dans la gamme d'amplis Cube bien connue du constructeur nippon.

La série Cube de Roland n’en est pas à son premier reje­ton. Quand on jette un coup d’oeil au cata­logue du construc­teur, on dénombre pas moins de 7 réfé­rences, allant du très compact et fonc­tion­nant sur pile Micro Cube au gros et puis­sant Cube-80XL de 80 Watts, en passant par le Cube Street parfait pour jouer dans la rue.

Le Cube Lite tente donc de faire son trou dans ce cata­logue déjà bien fourni en visant un public assez précis : le guita­riste de salon, celui qui aime jouer affalé dans son canapé en buvant son café par inter­mit­tence, et qui veut poser son ampli noncha­lam­ment sur sa table basse. Nous sommes donc dans la caté­go­rie « ampli de travail », destiné à rester à la maison, bien au chaud, le Cube Lite étant dépourvu de batte­rie rechar­geable ou même de loge­ment à piles. C’est un choix qui peut paraître assez curieux à première vue, mais il est clair que Roland a voulu faire bais­ser le prix de son engin, qui reste 50 à 100€ moins cher que son concur­rent direct chez Yamaha (le Cube Lite se vend 150€, tandis que les THR5 et THR10 coutent respec­ti­ve­ment 200 et 300€). Pas forcé­ment une idée saugre­nue sachant que le prix des THR était leur prin­ci­pal défaut et que l’on ne manque géné­ra­le­ment pas de prise élec­trique chez soi. Les guita­ristes n’au­ront pas forcé­ment un budget illi­mité pour un ampli qui ne servira pas à jouer sur scène ou en studio.

Un cube rectan­gu­laire

Roland Cube Lite

Une fois sorti du carton, on se retrouve non pas face à un cube, mais un parpaing. Heureu­se­ment, son poids est léger (1,7 kg) et ses dimen­sions assez réduites : 250 × 147 × 135 mm. Le tout est en plas­tique, blanc, rouge ou noir. Celui que nous avons reçu est blanc et a une gueule plutôt sympa, surtout quand on le compare aux autres Cubes de Roland qui sont assez hideux, il faut bien l’avouer. On aurait préféré avoir un tissu blanc surplom­bant les haut-parleurs (au nombre de trois, avec un système 2.1), mais c’est surtout une ques­tion de goût. Le style est assez diffé­rent des THR, qui ressemblent plus à des têtes d’am­pli de guitare, avec leur carcasse en métal et leurs potards évoca­teurs. Le Cube Lite ne ressemble pas à ampli de guitare clas­sique, mais ce n’est fina­le­ment pas plus mal, car il passera plus inaperçu dans un salon.

COSM et tiques

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Cube Lite est simple : un drive, un volume, un égali­seur deux bandes (bass et treble, pas de médium), et un potard permet de doser les deux effets dispo­nibles.

Roland Cube Lite

Oui, deux seule­ment, un chorus et une réverbe. Le premier est plutôt effi­cace, mais la réverbe reste un peu longue à notre goût, et ne convien­dra pas à tous les styles de musique. De plus, on aurait aimé un petit délai/écho… Trois simu­la­tions d’am­pli COSM sont dispo­nibles : JC Clean, Crunch et Extreme. Les deux premières sont vrai­ment sympa­thiques, les basses étant éton­nam­ment présentes pour un ampli de cette taille. Pour la posi­tion extrême, qui n’est pas vrai­ment le style de musique de votre servi­teur, il faudra faire atten­tion à bien régler l’éga­li­seur sous peine d’avoir un côté trop étouffé ou nid d’abeille. Mais cela reste quand même très exploi­table pour un ampli à ce prix et de cette taille. Notons d’ailleurs l’ef­fi­ca­cité de l’éga­li­seur qui, même s’il ne propose pas de réglage des médiums, permet de sculp­ter le son comme on le désire. Concer­nant les potards, ils sont acces­sibles quand l’am­pli est posé sur une table basse, c’est moins évident sur un bureau. Seule véri­table ombre au tableau : l’ac­cor­deur et le métro­nome sont aux abon­nés absents. C’est LE point noir de l’am­pli selon nous. On pourra cepen­dant se rattra­per avec une appli iOS (je vous conseille Guitar­Tool­Kit)…

iAmp

Roland Cube Lite

À l’ar­rière de l’am­pli, on retrouve la prise casque, l’en­trée guitare, mais aussi, et surtout l’i-CUBE link qui est en réalité une entrée et une sortie passant par le même câble mini-jack 4 points (fourni). Ce dernier vous permet­tra d’en­voyer un play­back dans votre Cube Lite, mais aussi d’en­voyer le son de votre guitare sur votre iBidule. Un petit potard permet­tra de régler le volume du play­back.

Roland four­nit d’ailleurs gratui­te­ment sur l’App Store une appli­ca­tion dénom­mée Cube Jam permet­tant d’en­re­gis­trer le son du Cube Lite, mais aussi de lire un play­back (il peut accé­der à la biblio­thèque de votre iBidule), et de faire un mixdown de votre superbe solo sur votre accom­pa­gne­ment préféré, pour la posté­rité. On peut d’ailleurs modi­fier la tona­lité et la vitesse du play­back, si comme Sega, c’est plus fort que toi. C’est simple et complet, mais on regrette quand même l’ab­sence de véri­tables play­backs livrés avec l’ap­pli, il y a seule­ment une DEMO_SONG pas terrible. On aurait aimé un accom­pa­gne­ment rock, blues, métal ou pop par exemple.

Roland Cube Lite

Pour ceux ayant des simu­la­teurs d’am­plis sur leur iBidule (comme Ampli­tube, par exemple), bonne nouvelle : le Cube Lite peut aussi envoyer le son « sec » de votre guitare vers votre appa­reil pommé. On pourra donc reba­lan­cer le tout dans le Cube Lite : cool ! Côté latence c’est parfait, on note en revanche une perte dans les graves qui est sans doute due à l’iPhone en lui-même. En effet, on avait noté, lors d’un essai de l’Apogee Jam, que l’en­trée de l’iPhone n’était pas fameuse à ce niveau là et qu’il était préfé­rable d’uti­li­ser une inter­face bran­chée au dock de l’en­gin, utili­sant ses propres conver­tis­seurs.

Voici quelques exemples audio réali­sés avec un micro Audio-Tech­nica AT-4040 posé à quelques centi­mètres de l’am­pli.

Clean
00:0000:21
  • Clean 00:21
  • Crunch 00:14
  • Crunch 2 00:15
  • Sat 00:14
  • Chorus 00:13

Conclu­sion

Il est clair que le Cube Lite va faire des adeptes. Pour 150€, il propose des sons très honnêtes permet­tant de travailler dans de bonnes condi­tions, un look sympa et un encom­bre­ment limité. L’ap­pli iOS et la connexion iCube Link est un plus appré­ciable, même si on aurait aimé avoir de vrais play­backs pour travailler. L’ab­sence de métro­nome et d’ac­cor­deur est vrai­ment la chose la plus domma­geable, surtout pour un ampli dit « de travail ». Mais si vous recher­chez un ampli compact qui sonne bien et qui peut se ranger faci­le­ment sur une étagère, si vous avez des prises élec­triques dans votre salon et seule­ment 150€ sur votre compte en banque, vous pouvez foncer sur ce Cube Lite. Pour les plus riches, les THR peuvent être envi­sa­gés, car ils gardent quelques atouts comme l’ac­cor­deur inté­gré ou la possi­bi­lité de mettre des piles.

Points forts
  • Look sympa, plusieurs couleurs
  • Sons globalement bons
  • Compact et léger
  • Simple d'utilisation
  • iCube Link et l'appli iOS
  • Possibilité d'utiliser un simulateur iOS
  • Prix
  • EQ efficace
Points faibles
  • Uniquement sur bloc secteur
  • Pas d'accordeur ni de métronome
  • Deux effets seulement
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.