Luxman L-505ux
+

Luxman L-505ux

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

L-505ux, Amplificateur Hi-Fi de la marque Luxman.


1 avis d'utilisateur
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums

Fiche technique Luxman L-505ux

  • Fabricant : Luxman
  • Modèle : L-505ux
  • Catégorie : Amplificateurs Hi-Fi
  • Fiche créée le : 13/04/2013

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Avis utilisateurs Luxman L-505ux

Note moyenne :4.0(4/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Pucelle_Dabidjan13/04/2013

L'avis de Pucelle_Dabidjan"Revenu des morts pour jouer les leaders"

Luxman L-505ux
Luxman est une marque ancienne. A ma connaissance, fondée en 1925. Elle était, avec Accuphase, la marque japonaise haut de gamme la plus réputée jusqu'à sa disparition/faillite en 1996, suite, entre-autre, à une gestion calamiteuse du porte-feuille de produits par ALPINE, qui, après son rachat, avait cru bon devoir baisser la qualité de cette entreprise, jusque-là, fleuron en la matière. Rachetée depuis par un groupe chinois, Luxman re-produit des amplis, et se fait de plus en plus présent sur le marché du high-end. Bien qu'encore très clairsemé, le réseau commence à se faire plus dense, et il devient, de ce fait, possible de tester ça et là leurs produits. C'est ce que j'ai fait ces derniers jours.

Pour le test, l'ampli était alimenté en signal CD par le lecteur D-05 de la même marque. La câblerie venait exclusivement de Kimber Cables, mais j'ignore le type exact. Toute l'alim était filtrée par un gros filtreur de courant Accuphase. Les enceintes étaient des B&W 804d, ainsi qu'une paire de B&W 802d et une paire de Xavian, qui se sont relayées sur toute la durée de l'essai.

Le Luxman 505ux est le "petit" intégré de la gamme. Les guillemets sont là, car, pour 6'300 francs suisses (pas loin de 5200 euros), on n'est pas devant du très petit ampli d'entrée de gamme, mais bien devant un produit très haut de gamme.

Les autres chiffres qu'il faut savoir :
2x100w sous 8 ohms, 2x150w sous 4 ohms
Distortion : en dessous de 0.005%
Rapport signal/bruit : 105db
22 kilos

La connectique est TRES complète et on ne peu plus vaste :
- 4 entrées lines en format cinch
- 1 entrée line en format xlr
- 1 entrée phono cinch avec préampli phono intégré
- 1 sortie préampli pour relayer le signal à un autre ampli de puissance (p.ex)
- 1 entrée préampli pour attaquer la portion de puissance depuis un autre pré-ampli (on ne se refuse rien

Et nous ne parlons pas des contrôles, qui permettent autant d'influer sur la tonalité de signal traité, que de régler si le préampli phono doit accepter des cellules de types MM ou du MC (et quelques autres boutons en façade dont je n'ai pas testé l'utilité car n'en ai pas besoin) ; tout cela, en plus des contrôles habituels d'un intégré ordinaire. C'est loin du minimalisme usuel prôné par certains fabricants, mais n'a aucune forme d'incidence sur le son ou l'addition. Pourquoi donc s'en priver ? Dans le cas présent, le studio d'écoute mérite véritablement cette appellation, avec un traitement audio digne de ce nom, et un vrai filtrage de courant en amont. Mais dans un intérieur pourri ou du moins normal, il peut tout à fait être imaginable, que les réglages de tonalités puissent devenir votre allié (voir sur certains enregistrements, nous y reviendrons tout à l'heure).

Sur l'aspect. Je note que le boitier est très grand. Beaucoup d'espace et un joli aluminium brossé pour la façade. On est dans le style classique japonais, très beau en fait, qui donne envie de toucher. La finition est bonne. Je remarque toutefois, la présence de boutons en plastique purs pour les petits réglages du bas, boutons qui n'ont rien à faire sur un intégré de cette gamme de prix. Même chose pour les boutons de volumes et de sélection des sources, qui semblent être dans ce fameux plastique métallisé qu'on voit un peu partout aujourd'hui (peut aussi être de l'aluminium très fin, mais j'ai des doutes), et que je considère comme une hérésie sur cette gamme de produit. Même des fabricants Thaïlandais du moyen de gamme parviennent à mettre du potard massif sur leurs créations, alors pourquoi pas un fabriquant japonais de grande qualité ? Ok, je chipotte, mais zut quoi ! Notons aussi, sur ce thème, que le potentiomètre de volume est MAL REGLE !!! Oui... car on arrive au clipping à la position 12h.... oui... c'est intelligent. Une super mécanique de volume (car elle est vraiment super), qu'il faut prendre en main du bout des doigts, car un marketteux à cru bon devoir vous foutre la claque de volume de votre vie quand le portard est à 9h. Ca dégage une impression de puissance, mais nuit à l'usage d'ensemble. Ca a coûté un vrai gros point sur ma note finale.

ET LE SON ?

Oui... parlons-en.

Comme toujours dans mes tests, il y a certains disques qui reviennent toujours, et d'autres, différents, qui m'accompagnent aussi. Dedans, il y a tout ! Du bien enregistré, du mal enregistré. Du bien et du mal chanté, du studio et du live, des musiques actuelles et du classique. Je vais peut-être pas vous faire toute la revue, mais sur le morceau de mesure phare "sigh no more", du groupe d'irish pop Mumpford and Sons, j'ai pu bien observé les points forts et faibles de cet intégré.

D'abord, j'ai donné mon attention à la contrebasse. Que j'ai connu, lors d'autres essais (et aussi lors de celui de l'accuphase e-260), comme plus définie. On entend la contrebasse, on accepte son authenticité, mais il manque des vibrations de tables et du profil dans le bas. Le son a été un peu lissé sur la texture de cette dernière.

La scène sonore est très belle. Peut-être moins vaste que sur mes écoutes de références, mais on est toujours dans le très bon. Une personne qui découvrirait la hifi avec cet ampli serait en tous cas subjugué. Le son quitte bien les hauts-parleurs et les artistes prennent place à divers endroits entre les HP's. L'effet est, là aussi, moins marqué que sur l'accuphase, mais complètement négligeable. On apprécie.

J'ai aussi dénoté, que sur les moments d'accélération, l'orgue et la grosse caisse étaient moins appuyés. On a moins de chaire dans leurs rendus respectifs, mais ça n'en reste pas moins un bon niveau de détail.

Vous voyez cher lecteur, on est ici devant le point capital de cet amplis. Une fois qu'on a compris ça, on sait en fait comment l'apprécier. Il vous procure un niveau de détail tout à fait satisfaisant, même à ce niveau de prix. Mais les perfectionnistes voudront plus. Pour d'autres, ce sera juste ce qu'il leur faut. Et je crois que c'est le mot d'ordre de ce luxman.

Aussi sur la guitare. J'ai adoré la restitution de cette dernière. Elle avait du corps, un beau filé. Les aigus s'envolaient naturellement. Et, pourtant, je sais qu'il y a des petits craquements en plus sur cette guitare sur cet enregistrement, je sais qu'il y a un peu plus de glissé sur les cordes, mais j'entends un glissé, crédible lui-aussi. Moins à couper au couteau, plus agréable même dans un certain sens.

Même topo sur la voix des chanteurs(euses), dont on entend parfaitement la voix, on entend le travail de souffle et le pincé des lèvres, mais ça ne te marque pas, comme avec d'autres amplis/enceintes. Certains bruits de lèvres passent à la trappe. Ca n'en fait pas moins que les voix sont superbes. J'ai pu encore le noter sur la voix d'Eric Clapton (tears in heaven). Sur certaines électroniques/enceintes, ce chanteur sonne assez stérile, et sa guitare a un côté plastifié mis en avant, mais PAS ICI. Très jolie expression de sa voix, et la guitare a du corps et du bois. Probablement l'une des plus belles écoutes que j'ai pu avoir de ce morceau.

Sur mon morceau test de nada surf, je suis attentif au travail de grip du bassiste. Mais je ne l'entends pas, mais j'ai malgré tout la sonnerie du téléphone dans la cabine d'enregistrement qui reste audible, simplement, je la connais plus détaillée. Toujours, me direz-vous. Ce morcif a aussi un tempo très tenu avec beaucoup d'instruments qui s'enchevêtrent. Le Luxman ne bronche pas, il sert très bien l'attaque et le côté "YoUPiiie La cavalerie débAarque".

Sur un enregistrement vraiment merdique de Black Sabbath, les aigus te vrillent les tympans. Et là, hop, deux petits milimètres de rotation sur le potard d'aigus. Et ça redevient tout à fait audible.

En parlant d'aigu. Il est bon. Je me dois de le préciser. Avec un coté un peu plus doux qu'au naturel, mais qui aide toujours à apprécier au mieux ses oeuvres plus longtemps. Pas de fatigue auditive remarqué d'ailleurs.

"Holà, il a mis un 7, pourquoi ça ?"
Tout simplement, car la qualité des boutons et du réglage de volume sont perfectibles. Et le son n'est, objectivement, pas le plus détaillé ou le plus dynamique qu'il m'ait été donné d'entendre. Si cet ampli avait coûté entre 1500 et 3000 euros, pour sûr, je l'aurais gratifié d'un 9, mais dans ces prix, la concurrence est rude, et celui qui arrivera à me convaincre que certains Modwright, Exposure et autres Audia ne poussent pas mieux la chansonnette que ce compère là, à des prix plus compétitifs encore, n'est pas encore né. J'ai aussi sanctionné une politique de prix franchement déplorable qui veut que la clientèle européenne paye ses amplis 100% plus chers que les clients japonais (un système que j'aimerais voir disparaitre, et que luxman n'est pas le seul à pratiquer). Mais ne vous y laissez pas tromper. Car ce Luxman offre un concept sonore intéressant qui va, forcément, plaire à une catégorie de personnes. En effet, certains n'aiment pas le détail à tout va et la précision à l'état pure. Ils veulent un son avec de la dynamique, une bonne perception de l'espace et entendre presque tout, sans être bombardés par tous les détails, sans louper quand-même les détails capitaux. Cette clientèle là risque d'aimer cet ampli.

P.S. Cet avis est né de mon gros comparatif Luxman 505ux vs 550ax vs accuphase e-260. Vous trouverez ce comparatif sous le lien suivant :
https://fr.audiofanzine.com/ampli-hifi/accuphase/e-260/forums/t.529887,accuphase-e-260-vs-luxman-l-505ux-vs-luxman-l-550ax.html
»

Images Luxman L-505ux

  • Luxman L-505ux
  • Luxman L-505ux
  • Luxman L-505ux

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : l505ux, l 505 ux, l505 ux

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.