Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Two Notes Audio Engineering Torpedo Live
Photos
1/505

Test Two Notes Audio Engineering Torpedo Live

Atténuateur de puissance pour ampli guitare de la marque Two Notes Audio Engineering appartenant à la série Torpedo

Prix public : 899 € TTC
My speaker is rich

Et voilà, les sudistes ont encore frappé ! Forte de l’expérience et des retours acquis depuis la sortie des VB-101 et VM-202, la société Two Notes a décidé de proposer le Torpedo Live, un nouveau processeur de simulation d’enceintes ET d’ampli de puissance, le tout pour un prix plus abordable. Voyons donc si cette version «allégée» nous permet de conserver le «gros son»....

Two Notes comes alive

Voilà quelques années main­te­nant que le fabri­cant mont­pel­lie­ron­nais* – pardon, mont­pel­lié­rain – offi­cie dans la simu­la­tion d’en­ceintes avec un certain talent, puisqu’il a déjà conquis de nombreux artistes et autres produc­teurs (Ramm­stein, The Rasmus, Ill Nino, Michael Wage­ner, …) grâce à ses 2 machines « vedettes » : le VB-101 et le VM-202 (dont le test se retrouve ici). Malheu­reu­se­ment, derrière ces deux machines ô combien perfor­mantes se cache une véri­table artille­rie lourde dont le réalisme des simu­la­tions n’a d’égal que l’abon­dante possi­bi­lité de ses para­mè­tres…

Dans une volonté de rester acces­sible à tout point de vue, Two Notes a donc décidé de propo­ser, en mars dernier, le Torpedo Live, sorte de « condensé » des VB-101 et VM-202 avec des fonc­tions et un para­mé­trage simpli­fiés. 

Two Notes Torpedo Live

Et cela commence par la machine en elle-même. Embarqué dans un joli rack 19’’ 1U, le Torpedo Live affiche des dimen­sions et un poids bien plus mobiles que ses deux grands frères. Malgré ses 2 kg tout mouillé, le Torpedo Live inclut une Load­box inspi­rée de celle qui équipe le VB-101, ainsi qu’un étage de simu­la­tion numé­rique d’en­ceintes et d’am­pli de puis­sance grâce à son puis­sant DSP 32 bits. 

Bien que la machine soit légère, on a tout de même la sensa­tion d’avoir affaire à un équi­pe­ment robuste et faci­le­ment trans­por­table en flight-case. Sans pour autant revê­tir la coque d’un char d’as­saut, le Torpedo Live me paraît tout à fait apte à encais­ser les concerts et autres condi­tions d’uti­li­sa­tion légè­re­ment… rock n’roll !

Two Notes Torpedo Live

En ce qui concerne le panneau fron­tal, là aussi les choses ont été épurées; en effet, le design et la charte graphique ont été revus pour simpli­fier son utili­sa­tion. Exit donc l’es­thé­tisme alumi­nium violacé, le Torpedo Live opte pour une sobre robe noire et blanche. Pas de folies non plus sur les para­mètres : seule­ment trois poten­tio­mètres et deux boutons sur la face avant. En dehors donc de la grille de venti­la­tion de la Load­box  et de l’écran LCD néces­saire au para­mé­trage du Torpedo Live, on retrouve le réglage du gain d’en­trée, le bouton SETUP, un enco­deur de para­mé­trage, un volume de sortie, le bouton EDIT et l’in­ter­rup­teur de mise sous tension. Enfin, les ingé­nieurs de Two Notes ont pensé à nous autres qui vivons dans des espaces clos et peu spacieux, avec une sortie casque au format jack 6,35 mm…

Two Notes Torpedo Live

Sur la face arrière, on retrouve la tradi­tion­nelle entrée haut-parleur SPKR INPUT (sous 8 Ω) et la sortie THRU, permet­tant malgré tout de relier votre ampli à une enceinte via le Torpedo Live. Puisque la machine embarque une simu­la­tion d’am­pli de puis­sance, une entrée au format jack 6,35 LINE INPUT est égale­ment dispo­nible, avec en sortie une connec­tique analo­gique LINE OUTPUT – au format jack 6,35 égale­ment – et une sortie numé­rique au format SPDIF (48 ou 96 kHz). 

En outre, une prise MIDI IN permet­tant de contrô­ler le Torpedo Live jouxte la connec­tion USB IN, donnant la possi­bi­lité à l’uti­li­sa­teur de pilo­ter le para­mé­trage du Torpedo Live via le Torpedo Remote, logi­ciel de confi­gu­ra­tion des Torpedo dispo­nible sous Mac et PC. Enfin, la prise d’ali­men­ta­tion 220V vient couron­ner cette connec­tique « allé­gée » mais suffi­sante.

Live from Mars

Two Notes Torpedo Live

Avant de bran­cher la machine, une petite mise au point avec le manuel est de rigueur et je dois dire que les diffé­rents inter­ve­nants de chez Two Notes ont bien fait leur boulot. En effet, que vous soyez débu­tant ou confirmé, « geek » ou désin­té­ressé par la tech­nique, tout le monde s’y retrouve dans ce manuel où tout est expliqué. De la confi­gu­ra­tion aux spéci­fi­ca­tions tech­niques, de la connec­tique à l’op­ti­mi­sa­tion de notre setup, rien n’est laissé au hasard et on sent vrai­ment que le produit a été conçu par des guita­ristes, pour les guita­ristes.

En outre, de fréquents allers et retours vers le site de Two Notes permettent aux utili­sa­teurs de se tenir infor­més des diffé­rentes mises à jour, exemples d’ap­pli­ca­tions, etc. La qualité du site renforce l’es­prit « commu­nau­taire » de la marque, toujours dési­reuse de rendre ses produits acces­sibles à qui s’y inté­resse. Le site est donc un parfait complé­ment du manuel et il est de bon aloi d’y effec­tuer de régu­lières visites. En clair, pour être perdu avec un produit Two Notes, il faut se lever de bonne heure !

Le Torpedo « fonc­tionne » sous 3 modes diffé­rents : le mode PERFORM, EDIT et SETUP. Le mode PERFORM est le mode « prin­ci­pal » : il permet de navi­guer entre les diffé­rents présets (d’usine ou utili­sa­teurs – mode requis quand on joue « en live »). EDIT (comme son nom l’in­dique…) permet d’édi­ter les para­mètres d’un préset (d’usine, utili­sa­teur ou par défaut) et d’agir sur les diffé­rents modèles d’en­ceintes, de micros, etc.  Enfin, le mode SETUP permet de confi­gu­rer les para­mètres géné­raux de la machine (fréquence d’échan­tillon­nage, para­mètres MIDI, etc.). Rien de bien sorcier.

Two Notes Torpedo Live

À l’al­lu­mage de la machine, quand on est en mode PERFORM, un certain nombre de présets d’usine nous sont propo­sés – avec diffé­rents setups de cabi­net et de miking corres­pon­dants – et ce, que l’on utilise l’en­trée haut-parleur ou l’en­trée niveau ligne. Si les présets d’usine peuvent plaire à certains, ça n’a jamais été mon fort person­nel­le­ment et c’est très rapi­de­ment que je rentre dans le coeur de la bête…

Avant de commen­cer, il est de bon usage de régler un gain d’en­trée correct. Une fois ce premier para­mé­trage effec­tué, on peut attaquer les diffé­rents niveaux de réglage que propose le Torpedo Live. Et pour être honnête, on retrouve bien l’es­prit Two Notes : l’ar­bo­res­cence a été ultra-simpli­fiée, la navi­ga­tion rapide et aisée. Et, pour peu que l’on ait perdu le manuel, un petit diagramme « anti­sèche » situé sous l’écran LCD est là pour nous rappe­ler dans quel ordre on va pouvoir régler quels para­mètres.

C’est donc très logique­ment que l’ar­bo­res­cence de simu­la­tion se fasse de la sorte : 

HP ou LINE IN > AMP (Simu­la­tion d’am­pli de puis­sance) > MIKING (Simu­la­tion d’en­ceinte + micro) > EQ > LINE/SPDIF OUT.

Avec, bien entendu, la possi­bi­lité de bypas­ser chacun de ces étages. À titre de compa­rai­son, la section Miking a elle aussi été simpli­fiée par rapport au VB-101, offrant la possi­bi­lité à l’uti­li­sa­teur de régler la simu­la­tion de distance par rapport à l’en­ceinte, sa posi­tion axiale et la posi­tion avant/arrière. En clair, seuls les para­mé­trages les plus « utiles » ont été conser­vés par rapport au VB-101.

Je ne vais évidem­ment pas rentrer dans les détails des diffé­rents para­mètres propo­sés pour chaque simu­la­tion (le site et le manuel le font bien mieux que moi !) mais sachez tout de même que le Torpedo Live peut stocker jusqu’à 32 simu­la­tions d’en­ceintes captu­rées par Two Notes, 8 simu­la­tions de micros et 4 types de lampes pour l’am­pli de puis­sance. Sachez égale­ment qu’il est possible d’im­por­ter d’autres réponses impul­sion­nelles et égale­ment réali­ser les vôtres via le logi­ciel Torpedo Capture (v. test du VB-101).

Love Alive

Des exemples sonores valant souvient bien mieux qu’un long discours, voici un panel de sons que l’on peut obte­nir avec le Torpedo Live, via les désor­mais célèbres extraits guita­ris­tiques d’AF : 

SETUP : 

Avec l’en­trée HP IN

Samples AF > Reamp Little Labs > The Valve 2:50 > Torpedo Spea­ker In  

Torpedo Line Out > Realios Preamp/DI > Lynx Aurora

Avec l’en­trée LINE IN (pour la simu­la­tion d’am­plis de puis­sance)

Samples AF > Reamp Little Labs > Blacks­tar HT Dual > Torpedo Line In  

Torpedo Line Out > Realios Preamp/DI > Lynx Aurora

Diffé­rents modèles d’en­ceintes

Extrait « Blues » avec le Dyna­mic 57 – Miking Posi­tion/Distance = 0 – Pas d’EQ

Blues No MicFx Blonde 63
00:0000:23
  • Blues No MicFx Blonde 6300:23
  • Blues No MicFx SilverJen00:23
  • Blues No MicFx Vibro V3000:23
  • Blues No MicFx VoiceM­drn 0500:23

Extrait « Metal » avec le Dyna­mic 57 – Miking Posi­tion/Distance = 0 – Pas d’EQ

Metal No MicFx Brit­VintC 2
00:0000:19
  • Metal No MicFx Brit­VintC 200:19
  • Metal No MicFx Calif­StdC 200:19
  • Metal No MicFx Kero­zen 200:19
  • Metal No MicFx Free­Ro­ck2 200:19
 
Diffé­rents modèles de micros
Blues Blon­de63 57
00:0000:23
  • Blues Blon­de63 5700:23
  • Blues Blon­de63 42100:23
  • Blues Blon­de63 R12100:23
  • Blues Blon­de63 U8700:23

Diffé­rents effets de « miking »

Blues Blon­de63 57 NoMicFX
00:0000:23
  • Blues Blon­de63 57 NoMicFX00:23
  • Blues Blon­de63 57 Center 5000:23
  • Blues Blon­de63 57 Center 10000:23
  • Blues Blon­de63 57 Dist 5000:23
  • Blues Blon­de63 57 Dist 10000:23
  • Blues Blon­de63 57 Back Posi­tion00:23
  • Blues Blon­de63 57 EQ 00:23

Diffé­rents amplis

Funk 57 Blonde 63 Amp SE 6L6
00:0000:19
  • Funk 57 Blonde 63 Amp SE 6L600:19
  • Funk 57 Blonde 63 Amp SE EL3400:19
  • Funk 57 Blonde 63 Amp PP 6L6 Pres50 Dept 5000:19
  • Funk 57 Blonde 63 Amp PP 6L6 Pres100 Dept 100 3iode00:19

Torpedo Live Vs. VB-101

Torpedo Live 57 Calif­StdC
00:0000:23
  • Torpedo Live 57 Calif­StdC00:23
  • Torpedo VB101 57 Calif­StdC 00:23
  • Torpedo Live Metal 57 Calif­StdC00:19
  • Torpedo VB101 Metal 57 Calif­StdC00:19

À l’uti­li­sa­tion, le Torpedo Live s’avère très intui­tif, et encore plus si l’on est un habi­tué des produits Two Notes. Certes, l’ac­cès aux diffé­rentes fonc­tions est moins « instan­tané » que sur le VB-101 ; on est un peu obligé de faire défi­ler les para­mètres pour accé­der à celui qui nous inté­resse. Néan­moins, le gain de place et la lisi­bi­lité sur la face avant doivent bien avoir une petite contre­par­tie, qui est loin d’être insup­por­ta­ble…

Les simu­la­tions géné­rales sont très réus­sies et, bien que je ne sois pas un grand fan des préam­plis guitare, je dois recon­naitre que pour le travail en studio (et même sur scène) le résul­tat de la simu­la­tion d’am­pli­fi­ca­tion de puis­sance fonc­tionne bien. Avec 4 types de lampe propo­sés, 2 types de circuit (classe A ou AB), 2 modes de fonc­tion­ne­ment (pentode ou triode) ainsi que des réglages de Presence et de Depth, on a de quoi trou­ver un son plus que correct…!

Two Note Torpedo Live

Concer­nant la simu­la­tion d’en­ceintes et le miking, là encore, malgré les fonc­tion­na­li­tés « allé­gées », l’es­sen­tiel est là… et bien réaliste ! Avec 32 simu­la­tions d’en­ceintes, on a vrai­ment de quoi faire surtout si, comme la plupart d’entre nous, on finit toujours par utili­ser les 3–4 mêmes modèles d’en­ceintes préfé­rés… Côté micros, on retrouve les mêmes micros dispo­nibles que sur les modèles plus onéreux ; pas de restric­tion de ce côté-là. Concer­nant les possi­bi­li­tés de réglage de la simu­la­tion de prise de son, les réglages de distance, posi­tions axiale et fron­tale sont large­ment suffi­sants et nous permettent de « sculp­ter » un peu plus notre son. 

Alors évidem­ment, en compa­rant les deux produits sur des réglages simi­laires, les résul­tats sonores ne sont pas 100 % iden­tiques entre le VB-101 et le Torpedo Live. D’un autre côté, heureu­se­ment, puisque les conver­tis­seurs et la load­box utili­sés sur le Torpedo Live ne sont pas les mêmes que sur son grand frère et il faut bien que l’écart de prix puisse se justi­fier au-delà des diffé­rences de fonc­tion­na­li­tés. Néan­moins, le son du Torpedo Live est de grande qualité et on peut affir­mer que les simu­la­tions produites par le Torpedo Live sont très réalistes ; on retrouve les mêmes sensa­tions avec le Torpedo Live qu’avec les modèles d’en­ceintes et micros simu­lés. C’est d’au­tant plus percep­tible quand on joue direc­te­ment notre guitare bran­chée dans l’am­pli relié au Torpedo ; même un simple test au casque peut en témoi­gner très rapi­de­ment.

Au rayon décep­tions, malgré la présence d’une sortie SPDIF bien pensée (avec un signal traité à gauche et un signal dry à droite – permet­tant d’ef­fec­tuer la simu­la­tion a poste­riori via le Torpedo-Pi par exemple) le fait que le Torpedo Live travaille sur unique­ment deux fréquences d’échan­tillon­nage (48 et 96 kHz) me laisse un peu pantois… Quid de nous autres musi­ciens travaillant pour le CD (oui, vous savez, ce format qui a déjà disparu !) à 44,1 kHz ??!! Devons-nous modi­fier nos sessions de travail sous nos chères DAW pour qu’elles puissent s’adap­ter à ce beau Torpedo Live ?! (qui plus est, devient maître de l’hor­loge ! En plus !) AAaaaaarggghhh Diantre !!

Two Notes Torpedo Live

Et quelle est donc cette sortie ligne au format jack 6,35 ??!! Two Notes nous avait habi­tués par le passé à une belle et profes­sion­nelle sortie ligne au format XLR, qui reste tout de suite plus pratique quand, en live juste­ment, on n’a plus qu’à raccor­der le tout au boitier de scène ??!!… Bon, il est vrai, c’est une sortie ligne, il faut le savoir, les préam­plis de la console devant être confi­gu­rés correc­te­ment, etc. Et puis, oui, c’est vrai aussi, sur les cartes sons d’aujour­d’hui, un certain nombre d’en­trées ligne sont au format jack donc… Pardon­nez mon élitisme tech­nique qui m’a été conféré jadis par le VB-101.

Un dernier mot avant de conclure sur ce nouveau produit. Pour ceux qui, comme moi, n’aiment pas trop confi­gu­rer leur machine via un écran LCD, faisant de l’op­ti­cien en 2012 le meilleur ami du guita­riste, il existe un remède bien plus exci­tant : le logi­ciel Torpedo Remote, que l’on trouve sur tous les produits de la marque. Bien plus inter­ac­tif qu’un panneau avant de rack 19’’, ce logi­ciel permet de retrou­ver toutes les fonc­tion­na­li­tés et réglages du Torpedo Live, dans une inter­face utili­sa­teur souple et sympa­thique. 

Enfin, une chose égale­ment qui rend les produits Two Notes attrac­tifs, c’est le nombre d’en­ceintes simu­lées. En effet, la liste des modèles ne cesse de s’al­lon­ger car la société mont­pel­lié­raine a décidé d’étendre son offre conti­nuel­le­ment. Des enceintes « stan­dard » aux modèles beau­coup plus rares et « vintage », diffi­cile de ne pas trou­ver son bonheur.

Conclu­sion

Si le VB-101 et le VM-202 restent à coup sûr les modèles « phare » de Two Notes, le Torpedo Live n’a pas à rougir face à ses aînés. Véri­table concen­tré de savoir-faire du fabri­cant mont­pel­lié­rain, le Torpedo Live s’adresse à tous les guita­ristes et bassistes qui recherchent une simu­la­tion d’am­pli et d’en­ceintes acces­sible et de qualité. Annoncé au prix de 999 € TTC, Two Notes propose avec le Torpedo Live une machine simple à utili­ser, bien conçue et sérieu­se­ment réali­sée. Vous voyez, à Mont­pel­lier, il n’y a pas qu’en Ligue 1 qu’ils excellent !

* Pour tous les fans de réfé­rences inutiles, repor­tez-vous ici, à 3’43.

Points forts
  • La simplicité d’utilisation
  • Le son
  • Les connectiques SPDIF et USB
  • La prise casque, ouais, merci...
Points faibles
  • Les fréquences d’échantillonnage à 48 OU 96 kHz seulement...
  • Sortie au format jack uniquement (symétrique, d’accord !), mais pas de sortie XLR...

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
On en parle dans les forums voir tous les sujets
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.