Arturia KeyLab 49 mkII
+
Arturia KeyLab 49 mkII

KeyLab 49 mkII, Clavier maître MIDI 49 touches de la marque Arturia appartenant à la série KeyLab.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Arturia KeyLab 49 mkII

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 14/11/18Test de L'Arturia KeyLab MkII

    Test de L'Arturia KeyLab MkII - Entre soft et brute

    Devenu en quelques années l'un des acteurs majeurs du clavier de contrôle, Arturia revient avec une nouvelle version de son Keylab bien décidée à s'installer sur nos scènes comme dans nos studios.

Avis des utilisateurs
Jacques Lesage06/03/2019

L'avis de Jacques Lesage"Bien mais un peu cher"

Arturia KeyLab 49 mkII
Bien que l'article d'audiofanzine soit complet, je pense qu'il peut être utile d'apporter une petit retour d'expérience sur quelques points supplémentaires. Mais je ne reprendrai pas ce qui a été dit ailleurs.

J'utilise ce clavier avec Ableton Live Suite et des instruments Komplete Ultimate.
Pour moi les prerequis d'un clavier sont :
- l'absence de bug - rien n'est plus ridicule qu'un clavier qui ne marche plus lorsqu'on joue ;
- la simplicité de branchement sur n'importe quelle configuration d'ordi.

Ce contrat est bien rempli :
- je n'ai jamais connu le moindre bug ;
- il n'y a aucun plugin ou programme à installer, l'interfaçage avec Ableton est présent en dur dans la machine.

1/ Le clavier

Le clavier me semble correct avec touches en plastique et des ressorts, sans aucune originalité.
Les touches de commande font un petit "clic" qui me semble malencontreux sur un instrument de musique, la sensation tactile d'enclenchement suffirait.

Le clavier possède un mode split en deux parties seulement qui nécessite trop de manipulations pour être activé. Il faut rentrer dans l'écran de configuration, définir le point de partage et les canaux midi. On est loin de la facilité avec laquelle on peut choisir le canal midi principal par exemple, et c'est dommage.
Bien entendu on peut mettre ses réglages en mémoire, mais j'aurais préféré un système plus convivial comme le fait Studiologic par exemple.
De plus, en mode User, la Partie 1 se trouve sur le côté droit du point de partage et la Partie 2 sur le côté gauche. C’est le contraire des assignations de parties en mode Split du mode Analog Lab. (ici je cite le manuel)

2/ Avec Ableton Live

L'absence de vrai écran ne me gêne pas car il me semble indispensable d'utiliser celui de l'ordi qui sera toujours plus complet que n'importe quel écran de clavier, surtout lorsqu'on utilise plusieurs produits différents.
Compte tenu de cette remarque, le mode Ableton Live me semble très satisfaisant : on peut presque tout faire sur les pistes de façon très simple.
Les "clips" d'Ableton sont reportés sur les pads avec des couleurs qui indiquent leur état. Mais ils sont classés de manière contre-intuitive : le cinquième "clip" d'une "scène" se retrouve en premère position de la troisième ligne, juste en dessous du premier "clip" de la deuxième "scène".
Là encore l'écran de l'ordi reste indispensable.

3/ Les logiciels

Les logiciels fournis : Analog Lab, piano (plus Stage 73 et B3 pendant une récente promo) comportent une interface très ludique : on peut même ouvrir le capot du Stage 73 comme sur un vrai.
Le sonorités sont correctes mais ne me feront pas abandonner la suite Komplete de Native. D'autant plus que les synthés d'Analog Lab, certes bien faits, correspondent à une période vintage qui restreint le champ musical possible.

Le Midi Control Center qui permet de configurer le clavier par l'intermédiaire d'un ordi nécessite une certaine accoutumance. En effet, il ne fonctionne pas de façon synchrone mais nécessite d'utiliser les fonctions "recall" et "store" pour charger et décharger la configuration.
Les réglages que l'on peut faire sur le clavier lui même sont plus simples d'accès avec le MCC.
Un gros regret : le MCC et Ableton Live ne peuvent pas être utilisés simultanément. D'autres le font (M Audio par exemple).

4 / Conclusion

Voilà un bon clavier, agréable à utiliser et sans gros défaut.
Mais vaut-il son prix ?
Lorsqu'on n'utilise pas les sorties analogiques pour commander des synthés externes, je ne pense pas.
Finalement, un Keylab Essential en donne à peine moins pour un prix deux fois moins élevé.
phatbob31/01/2019

L'avis de phatbob"Très bonne facture, Vaste possibilité de customisation"

Arturia KeyLab 49 mkII
Pour moi ce clavier est presque parfait...
Côté feeling, c'est un très bon produit. J'apprécie le touché, la qualité générale de fabrication. Ca pèse, c'est solide, ça inspire confiance.
Les trois modes:
- Le mode KeyLab: Ok, j'y reviendrais plus loin car mon commentaire est plus d'ordre philosophique. Lais, le soft est très bien intégré, pré-assignations bien mappées. Ca roule...
- Le mode DAW: Il fait son boulot, les petit pense-bêtes dédiés spécifiquement à différentes marques de DAW sont bien pensés. Seul petit bémol concernant l'utilisation de Live. La matrice de Pad est bien reconnue en tant que lanceur de clips ou autres fonctions mais la logique retenue par Arturia d'utiliser cette matrice de 4x4 en une double matrice de 2x(4x2)est pour moi déroutante. EN clair, les deux premières rangée de Pads contrôlent les pistes de 1 à 4 et les deux rangées situées dessous controlent les pistes de 5 à 8. Et ça j'aime pas dutout. J'aurai grandement préférer que , comme dans tous les lanceurs de Live du marché (Novation LaunchPad MKII, Push,....), l'utilisation de cette matrice retrace la logique toute bête de : Une colonne=une piste avec ses 4 premiers clips, et que le changement de pistes (slots) vers les pistes de 5 à 8 et ainsi dessuite se fasse grace au boutton de flèche droite et gauche... Mais bon.
- Le mode User: Rien que du bon. Vous pouvez littéralement faire ce que vous voulez en MIDI tout en intégrant les 4 sorties CV et l'entres CV qui vous permet d'enregistrer sous forme de message MIDI un CV sortant de n'importe quel parametre de votre synth modulaire.. C'est que du bon.

AnalogLab: Très bon mais je n'ai jamais acheter de clavier pour ce soft. Les sons sont excellents, soit, mais j'en ai aucune utilité. Et voir qu'un bouton Hard est spécifiquement liè à ce soft m'exaspère profondément. C'est moche, c'est triste. Arturia aurai à mon avis mieux fait de replacer cette verrue par un Boutton "Arturia", dédié à excellente offre de soft proposés par la marque et telle sorte que l'on puisse avoir un mapping automatique sur l'ensemble de leurs produits.
A ce propos dans une même logique: J'aurai vraiment préféré qu'au lieu d'imposer AnalogLab (quasiment pas éditable) Arturia laisse le choix à l'acheteur du soft qu'il désire. Que ce soit l’excellent Pigments pour les créateurs de manipulations sonores, Modular V pour les accros de plats de spaghetti, ou toutes autres fabuleuse émulations de hard que propose la marque. UN MODE ARTURIA oui!! UN MODE ANALOGLAB Non!!