Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Revox C279
Photos
1/449

Revox C279

Console analogique de la marque Revox

11 avis

Annonces C279

Alerte nouvelle annonce

Images

Avis

4.8/5
(11 avis)
82 %
(9 avis)
18 %
(2 avis)
Donner un avis
jld1jld1

Analogique, certes, mais toujours parmi les meilleures

Revox C279Publié le 08/11/23 à 19:12
A propos de cette console déjà maintes fois décrite et célébrée, je vais apporter un témoignage de plus de ses exceptionnelles qualités.
Les préamplis micros sont évidemment à juste titre vantés, et rien que ça mérite l’acquisition de cette console quand on voit les prix de préamplis séparés. Il faut dépenser plus que le prix de revente de cette Revox pour en avoir six de cette qualité.
Mais il faut souligner aussi la haute qualité des entrées ligne qui conduit même certains amateurs de hifi à utiliser cette console à la place de leur préampli audiophile. Pour s’en persuader il n’y a qu’à tester l’écoute d’un vinyle (ou d’un CD) pour voir ou plutôt entendre une foule de détails qui...…
Lire la suite
A propos de cette console déjà maintes fois décrite et célébrée, je vais apporter un témoignage de plus de ses exceptionnelles qualités.
Les préamplis micros sont évidemment à juste titre vantés, et rien que ça mérite l’acquisition de cette console quand on voit les prix de préamplis séparés. Il faut dépenser plus que le prix de revente de cette Revox pour en avoir six de cette qualité.
Mais il faut souligner aussi la haute qualité des entrées ligne qui conduit même certains amateurs de hifi à utiliser cette console à la place de leur préampli audiophile. Pour s’en persuader il n’y a qu’à tester l’écoute d’un vinyle (ou d’un CD) pour voir ou plutôt entendre une foule de détails qui apparaissent, constater l’absence de bruit audible et de distorsion, et apprécier la chaleur et la douceur d’un son net et transparent.
Je recommande vivement de brancher cette console par ses connexions symétriques en XLR, même si alors le nombre de voies s’en trouve divisé par deux, chaque tranche ne gérant plus qu’un unique canal. Il faut d’ailleurs surtout ne jamais brancher simultanément une entrée ligne asymétrique et une entrée line symétrique sur une même voie sous peine de surcharge critique.
Je ferais juste le reproche d’une plage de réglage du niveau d’entrée un peu étroite, mais on peut souvent intervenir sur les sources elles-mêmes. J’ai rarement employé cette console en tant que sommateur, mais plutôt pour un usage type broadcast, et elle n’est pas prévue pour ça à la base et ne dispose pas des habituelles fonctions de ce type de console spécialisée, mais on peut compenser autrement et bénéficier avec cette Revox d’un signal de départ irréprochable apte à subir tous les traitements ultérieurs.
J’ai d’ailleurs pu faire la comparaison avec des consoles broadcast bien plus chères qui ne rivalisent pas avec cette petite Revox analogique pourtant assez basique dans ses fonctions. Notamment je n’ai pas trouvé mieux que ses correcteurs de tonalités qui bien qu’agissant sur une plage que certains pourraient trouver réduite se révèlent excellents. Les curseurs VCA longue course sont un modèle de douceur et de précision; il vaut mieux ne pas perdre les boutons de ces curseurs car ils sont absolument introuvables en remplacement. Si besoin, on peut trouver chez Canford en Angleterre des coupleurs de curseurs pour faciliter la manipulation, mais chez eux il y a un minimum de commande de 50€ (!). L’afficheur de niveaux avec contrôle de la corrélation de phase est aussi un modèle du genre, comme toujours avec Revox/Studer. Le 0dB sur l'afficheur est réglable à l'arrière de +6dBu à +14dBu en symétrique. La sortie casque est puissante et d'excellente qualité qui supporte largement la comparaison avec des amplis casques dédiés très chers. A ce propos, il faut bien faire attention de la remettre à zéro après écoute, car le bouton de volume commande aussi le petit hp intégré à la console et qui s’active quand le casque est débranché. Je me suis fait avoir une fois et j’avais un écho audible dû au fait que le signal était retardé par les traitements numériques de dynamique en arrivant dans les enceintes. Cette sortie casque est un très bon moyen de comparer le son avant et après traitement externe.

Evidemment cette console est assez minimaliste dans son nombre d’entrées et sa sortie unique sur XLR, mais on peut s’organiser pour s’en contenter (avec par exemple des boitiers externes de qualité comme les Kramer), quand on a la satisfaction d’obtenir un signal de sortie aussi bon.
J’ai un modèle équipé du module additionnel qui comprend deux entrées phono et un système DBX Type II pour magnéto analogique. Je ne me sers ni des unes ni de l’autre parce que j’emploie pour les vinyles des préamplis EMT qui vont avec les platines, et je n’ai plus d’enregistreur à bande. Mais ce module est très utile aux audiophiles à domicile, et je crois qu’ils préfèrent que cette console en soit équipée. Il coûtait d’ailleurs fort cher en option à l’époque de la commercialisation.
Je ne suis pas technicien et je n’interviens pas moi-même sur les appareils, mais comme toujours avec cette marque, il y a de nombreux réglages internes optionnels possibles. Cette console est d’une fiabilité devenue rare aujourd’hui et la mienne, bien qu’âgée, n’a absolument jamais souffert du moindre dysfonctionnement, sachant aussi qu’elle a toujours servi en fixe et dans les meilleures conditions possibles de température et d’humidité.
Néanmoins je sais que ces produits peuvent assez facilement être remis à niveau si besoin, mais à condition d’avoir un peu de budget car les pièces sont chères là-dessus et la main d’oeuvre aussi. C’est le genre de console que l’on peut garder des décennies à condition de se suffire de ses possibilités un peu limitées et ceux qui sont amenés à prendre quelque chose de plus étoffé en nombre de voies d’entrées ou de sorties ne trouvent pas facilement un équivalent dans un budget raisonnable.
Bien sûr c’est de l’analogique avec tout ce que cela comporte aujourd’hui comme limitation, mais si on la fait sortir sur de bons convertisseurs, on peut faire ce qu’on veut après. C’est ce que je fais.

J’ai aussi la version Studer A779, (ainsi que la Revox MR8 qui est en fait une A779 avec 8 tranches) avec quelques différences: le module d’extension optionnel est remplacé par un module comprenant principalement une sortie supplémentaire (monitor) sur XLR commandée par un bouton de volume, des connexions pour magnétos analogiques, des départs et retours sur XLR, et un bus d’extension pour une deuxième console identique. A part ça les performances des deux versions sont absolument les mêmes, mais à l’origine, le prix neuf de la Studer était nettement supérieur, ce qui se retrouve de nos jours à la revente. Pour un usage studio elle est sans doute préférable à la C279.
J’ai également une 916, pas supérieure en terme de qualité audio, qui elle est nettement orientée broadcast. Ses préamplis sont les mêmes que sur les C279 et A779, mais elle dispose de beaucoup plus de voies et de possibilités. Je rédigerai prochainement un avis à son sujet. Après il faut monter beaucoup plus haut dans les prix pour accéder aux modèles avec tranches modulaires.
Pour la C279, je ne peux qu’encourager d’éventuels indécis à s’en procurer une, car en cherchant on peut en trouver à des prix raisonnables (il y en a une à vendre en ce moment sur le fameux site international qui a l'air impeccable pour à peine 1200€), à condition bien sûr que ses possibilités un peu réduites suffisent pour l’usage prévu, ou même juste pour les préamplis. C’est un des bons investissements que l’on peut faire en audio et les produits Studer/Revox n’ont pas d’âge.
Lire moins
»
GEREMIMTGEREMIMT

REVOX C279: Un "objet sonore" exceptionnel

Revox C279Publié le 15/10/17 à 23:41
Renouvelant mon matériel SON, j'ai eu l'opportunité de racheter cette REVOX C279 à un ancien ingénieur du son. Table complète avec son extension DBX (mais je n'ai plus de machine analogique à mettre derrière) et sa mallette de transport REVOX dédiée.
Je l'utilise en tant que préamplificateur dans une installation de haute fidélité.
Elle reçoit les signaux d'une carte son LYNX E22 et d'une platine (LP12 full FUNK, pré NAIM AUDIO) dans le cadre de restauration/numérisation de ma collection de vinyles, entre autre.
J'ai adapté le câblage à mes spécificités, la table travaillant en symétrique sur ses IN/OUT et certains de mes périphériques en asymétrique.
N'ayant pas servie pendant de...…
Lire la suite
Renouvelant mon matériel SON, j'ai eu l'opportunité de racheter cette REVOX C279 à un ancien ingénieur du son. Table complète avec son extension DBX (mais je n'ai plus de machine analogique à mettre derrière) et sa mallette de transport REVOX dédiée.
Je l'utilise en tant que préamplificateur dans une installation de haute fidélité.
Elle reçoit les signaux d'une carte son LYNX E22 et d'une platine (LP12 full FUNK, pré NAIM AUDIO) dans le cadre de restauration/numérisation de ma collection de vinyles, entre autre.
J'ai adapté le câblage à mes spécificités, la table travaillant en symétrique sur ses IN/OUT et certains de mes périphériques en asymétrique.
N'ayant pas servie pendant de nombreuses années, une révision complète a été nécessaire (changement de plus de 80 composants, notamment des condensateurs).
Après cette cure de jouvence, elle a retrouvé sa splendeur.
Les préamplificateurs sont merveilleux de musicalité et de silence. Tout y est très efficace.
Après avoir utilisé pas mal d'appareils de HIFI, cette C279 est le plus beau préamplificateur que j'ai jamais utilisé.

Même si mon usage de cette table est quelque peu "décalé" par rapport à son objectif premier, je ne peux que recommander de l'écouter une fois pour se faire une idée de ce dont l'analogique était, et est encore, capable.
Si je trouve une autre C279 ou STUDER A779, elle aurait toute sa place dans mon second système. C'est tout dire.
Lire moins
»
reazonereazone

Super au centre du studio

Revox C279Publié le 15/10/17 à 13:05
Je l'utilise au studio, c'est le centre du studio, toutes machines arrivent dans un patch qui redirige vers un rack de DI qui rentre dans les entrées micro de la console. Très bon préamp.
Je l'utilise aussi pour faire de la somation avec ses entrées stéréo, et c'est vraiment mieux qu'un simple bounce, ça se joue à peu de chose, mais c'est surtout l'image stéréo qui est amélioré, et ça permet d'ajuster les volumes par groupe très rapidement, et par exemple d'ajouter 10db sur la basse sans que cela choque comme dans un DAW. Bref, que du bon.
J'aimerai bcp avoir la version 8 pistes : MR8.…
Lire la suite
Je l'utilise au studio, c'est le centre du studio, toutes machines arrivent dans un patch qui redirige vers un rack de DI qui rentre dans les entrées micro de la console. Très bon préamp.
Je l'utilise aussi pour faire de la somation avec ses entrées stéréo, et c'est vraiment mieux qu'un simple bounce, ça se joue à peu de chose, mais c'est surtout l'image stéréo qui est amélioré, et ça permet d'ajuster les volumes par groupe très rapidement, et par exemple d'ajouter 10db sur la basse sans que cela choque comme dans un DAW. Bref, que du bon.
J'aimerai bcp avoir la version 8 pistes : MR8.
Lire moins
»
jc21bissjc21biss

bonne table

Revox C279Publié le 15/10/17 à 00:44
Utilisée en home studio pendant 1 an.
Coté son les préamps sont excellents avec une certaine douceur, un petit coté soie idéal pour les voix.
Après un an d'utilisation je lui ai préféré un drsq4 de phoenix audio plus versatile pour mon utilisation de home studiste et multi instrumentiste grace à sa superbe Eq.
Elle reste une excellente table avec l'opportunité d'avoir 6 préamps de haute qualité à un bon prix. Par contre il faudra avoir une eq de qualité en plus car celle de la table est certes excellente dans les basses et les aigus mais son absence de médiums pose un vrai handicap pour travailler le son.
Je ne referai pas ce choix car il ne correspond pas à mes besoins. Si vous avez en...…
Lire la suite
Utilisée en home studio pendant 1 an.
Coté son les préamps sont excellents avec une certaine douceur, un petit coté soie idéal pour les voix.
Après un an d'utilisation je lui ai préféré un drsq4 de phoenix audio plus versatile pour mon utilisation de home studiste et multi instrumentiste grace à sa superbe Eq.
Elle reste une excellente table avec l'opportunité d'avoir 6 préamps de haute qualité à un bon prix. Par contre il faudra avoir une eq de qualité en plus car celle de la table est certes excellente dans les basses et les aigus mais son absence de médiums pose un vrai handicap pour travailler le son.
Je ne referai pas ce choix car il ne correspond pas à mes besoins. Si vous avez en revanche un excellent rack d'eq alors elle sera parfaite.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Revox
  • Modèle : C279
  • Catégorie : Consoles analogiques
  • Fiche créée le : 27/01/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Tables de Mixage

Autres dénominations : c279, c 279

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.