Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Preview Yamaha HS

Avant même l'annonce officielle du constructeur nippon, l'équipe d'AudioFanzine a pu voir et écouter les trois nouvelles enceintes de la série HS. Compte rendu de cette matinée dans les locaux de Yamaha Music Europe…

Some­times it snows in April

En ce début avril qui n’a d’avril que le nom, la tempé­ra­ture étant restée bloquée au mois de janvier, nous avions rendez-vous chez Yamaha pour une petite surpri­se… Quelques stations de RER plus tard, la nouvelle tombe : la HS nouvelle est arri­vée ! La neige mati­nale prémo­ni­toire avait donc annoncé la venue des cônes blancs équi­pant cette fameuse série d’en­ceintes de moni­to­ring qui, depuis fin 2005, équipe bon nombre de home-studios.

Yamaha HS

A gauche l’an­cienne HS80M,
à droite la nouvelle HS8

Première bonne surprise, la famille HS n’est plus compo­sée de deux, mais de trois membres. Une taille de boomer inter­mé­diaire est venue s’im­mis­cer entre les 8 et 5 pouces : la HS7 (le M a disparu) intègre un haut-parleur de 6,5 pouces, et vient combler un vide entre la grosse HS8 et la petite HS5.

Si les diffé­rences esthé­tiques ne sautent pas tout de suite à la figure (on aperçoit tout de même la dispa­ri­tion du nom Yamaha sous le logo), le construc­teur nous explique que la concep­tion des boîtiers a été entiè­re­ment revue. Ainsi, le nouveau système de join­tures permet d’avoir un châs­sis beau­coup plus rigide qu’au­pa­ra­vant, ce qui d’un point de vue sonore permet­trait de dimi­nuer les réso­nances para­sites. Préci­sion tout de même que le modèle 5 pouces est légè­re­ment plus impo­sant que le précé­dent.

Les trans­duc­teurs ont aussi été chan­gés, le twee­ter a grandi et passe de 3/4 de pouce à 1 pouce. Aupa­ra­vant, seule la HS80M possé­dait un twee­ter de cette taille, c’est main­te­nant le cas pour les trois modèles de la gamme. Ce nouveau twee­ter permet­trait à l’en­ceinte de monter un peu plus haut en fréquences et d’avoir une réponse plus plate dans le haut du spectre. Le boomer a lui aussi été revu et d’ailleurs les traces de colle noire disgra­cieuses ont disparu.

Yamaha HS

Curieu­se­ment, le blin­dage élec­tro­ma­gné­tique a disparu lui aussi, Yamaha ayant fait ce choix à cause de la dispa­ri­tion progres­sive des écrans à tube catho­dique, et du fait que ces blin­dages étaient contrai­gnants pour les aimants des haut-parleurs. Les écrans LCD ayant conta­miné la plupart des home-studios, le construc­teur a préféré lais­ser le pauvre petit aimant tranquille et a priori amélio­rer le rendu sonore.

Le panneau arrière reste quant à lui quasi­ment iden­tique, et on note la dispa­ri­tion de deux switchs : le coupe-bas, qui devra être géré désor­mais par le cais­son de basse de la gamme et qui faisait doublon avec le « room control », et le réglage des moyennes fréquences, qui d’après le construc­teur n’a plus sa raison d’être grâce au nouveau twee­ter. La simpli­cité est donc de mise pour ces nouvelles HS, tout en restant dans la conti­nuité des anciens modèles. À l’écoute, Yamaha promet un haut du spectre un peu moins agres­sif qu’avant et plus agréable pour les longues sessions d’écoute.

A gauche l’an­cienne HS50M,
à droite la nouvelle HS5 

Nous avons pu jeter une oreille à ces nouvelles HS, mais nous appro­fon­di­rons l’écoute lors d’un test prochain. En effet, nous n’avons pas pu faire de véri­table compa­ra­tif A/B avec des enceintes concur­rentes et nous ne connais­sions pas la pièce dans laquelle nous avons fait l’écoute. Lors de cette dernière, nos impres­sions furent globa­le­ment bonnes, avec beau­coup de détails dans le haut du spectre entre 6 et 10kHz, et des basses présentes sans pour autant être enva­his­santes ou masquantes. Le modèle de 8 pouces, bien qu’ayant forcé­ment de très basses fréquences plus impo­santes que ses petites soeurs, s’est révélé aussi plus géné­reux en bas-médiums notam­ment sur les voix des morceaux que nous avons écou­tés, ce qui semblait un peu plus nous manquer sur les HS7. Les enceintes ne semblaient embel­lir les mixes d’au­cune manière et ont même révélé des petits défauts sur certains enre­gis­tre­ments, ce qui est plutôt bon signe !

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.