Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Epiphone 1958 Korina Flying V
Photos
1/221

Epiphone 1958 Korina Flying V

Guitare de forme Flying V / Explorer / Firebird de la marque Epiphone appartenant à la série Flying V.

10 avis

Annonces Epiphone 1958 Korina Flying V

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.4/5 sur 10 avis )
5 avis
50 %
4 avis
40 %
1 avis
10 %
Donner un avis
Cible : Rapport qualité/prix :
maverick3552maverick3552

Quelle belle surprise !

Epiphone 1958 Korina Flying VPublié le 24/10/19 à 12:04
Comme beaucoup d'entre nous qui avons été bercés dans les années '80 par la douce musique des frères Schenker, de K.K Downing ou des Mama's Boys, j'ai eu l'envie d'acquérir cette icône du rock qu'est la Flying V de Gibson.
Le modèle Korina, à l'instar de l'Explorer et de la quasi inconnue "Modern" faites du même bois, est sortie en 1958, à une époque où Gibson commençait à se faire damer le pion par Fender et cherchait à inover. Le moins que l'on puisse dire, c'est que de l'inovation il y en avait dans cette série, au moins au niveau des formes, complètement futuristes ! Néanmoins, c'est pratiquement un flop commercial et un peu plus d'une centaine de Flying V se vendront cette année-là....…
Lire la suite
Comme beaucoup d'entre nous qui avons été bercés dans les années '80 par la douce musique des frères Schenker, de K.K Downing ou des Mama's Boys, j'ai eu l'envie d'acquérir cette icône du rock qu'est la Flying V de Gibson.
Le modèle Korina, à l'instar de l'Explorer et de la quasi inconnue "Modern" faites du même bois, est sortie en 1958, à une époque où Gibson commençait à se faire damer le pion par Fender et cherchait à inover. Le moins que l'on puisse dire, c'est que de l'inovation il y en avait dans cette série, au moins au niveau des formes, complètement futuristes ! Néanmoins, c'est pratiquement un flop commercial et un peu plus d'une centaine de Flying V se vendront cette année-là. Il faudra attendre 1967 et des guitaristes comme Jimi Hendrix, Pete Townsend, Andy Powell et quelques autres pour redonner de l'élan à ce modèle atypique (mais en acajou à partir de ces années-là).
Le modèle Korina a fait l'objet d'une série Heritage entre 1981 et 1984 par Gibson ; ces reissues sont aujourd'hui encore sur le marché, mais à des prix prohibitifs (plus de $7.000 pour certaines.. quand on aime on ne compte pas.. mais quand même).
Seule possibilité aujourd'hui d'entrer dans la légende, est cette réédition intelligente à travers Epiphone de la Korina 1958.
A noter la, semble-t-il, excellente série limitée Joe Bonamassa "Amos", sortie en 2015, mais également difficile à dénicher aujourd'hui, étant pratiquement épuisée sur le marché américain (et celui-ci étant soumis aux restictions d'exportation des bois rares, bon courage si vous voulez commander par la poste ..) ; les quelques rares qu'on trouve sont sur eBay Corée ou Japon. Personnellement je n'ai pas eu envie d'essayer, mais il semble que ce modèle soit "meilleur" à plusieurs égards que l'Epiphone standard : un peu plus lourde (plus dense ?), micros légèrement plus puissants, livrée avec une belle flight case et un fascicule du maître collectionneur .. c'est ce que dit un post sur YouTube, je serait tenté de le croire. Mais bref .. c'est la standard que j'ai finalement pu acquérir (sur un site allemand, et pas celui qu'on croit).

A l'ouverture du colis, point de flight case bien sûr (à moins de 500€, qui s'en étonnerait ?), mais un emballage soigné qui protège bien l'instrument.
La forme est là, si caractéristique.
Le modèle que j'ai reçu est un peu déroutant cependant : alors que la plupart des photos sur internet montrent le korina veiné, style un peu chêne clair, ma guitare tire sur un orange un peu criard. A force de la regarder, je m'y habitue, et l'on voit quand même un peu les veines du bois. A l'évidence, le cahier des charges Gibson/Epiphone a bien été respecté et les chinois maîtrisent maintenant très bien l'application des couches de vernis (seul un petit éclat au revers de la tête m'a fait bénéficier d'une petite réduction).
L'acastillage doré est très classe (notamment ce grand V sous le chevalet Tune-O-Matic - dont ne sont repris que les pontets -, si caractéristique du modèle Korina '58).
Mon modèle est en tout pickguard's noirs (l'Amos étant un combiné pickguard noir et plaque de jack blanche, un modèle antérieur de l'Epiphone Flying V Korina étant en tout pickguard's blancs).
La tête noire, telle une mésange, est épurée, avec le logo Epiphone que d'aucun aimeraient remplacer par le gros Gibson en relief d'origine ;)
Reste le manche : très particulier sur le modèle que j'ai reçu (et même déroutant) : il est brun, mais d'un bois qui m'était inconnu jusqu'à présent ; ce n'est à l'évidence pas du palissandre, mais une espèce de bois dur, plutôt clair, et noirci à certains endroits (comme s'il avait été passé au four). Suis-je tombé sur une série réalisée dans la période où Gibson/Epiphone était interdit de palissandre ? Si quelqu'un sait me répondre, je serait intéressé par connaître cette essence et son mode d'élaboration ..
A vide, la guitare sonne comme une casserole : intonation pas réglée finement, vibrations parasites (il s'avérera que c'étaient justement les vis de réglage d'intonation des pontets qui vibraient), etc. Un changement complet du jeu de cordes plus quelques réglages basiques ont fait l'affaire.
Je vais arrêter pour l'instant cet avis car je n'ai pas eu l'occasion encore de tester la bête branchée sur ampli.
Ce que je peux dire à ce stade, c'est que cette guitare s'avère finalement une belle surprise !
Le manche est fin, les notes aiguës sont hyper accessibles ; évidemment, le jeu assis n'est pas des plus aisés, mais la bande de caoutchouc classique (identique au modèle d'origine) s'avère très efficace pour bloquer le glissement sur le jean ;)
La touche est finalement très agréable et passée la surprise de l'esthétique inhabituelle, vraiment très confortable à jouer.
Debout avec une sangle, la guitare est très légère (l'effet du korina ?), mais aussi complètement déséquilibrée (le manche tombe si on le lâche). Qu'importe : quel look ! On se prend vite pour Michael Schenker !!
Je vous en dirai plus branchée dans le stack Marshall JTM45 ;) A suivre donc ..
Lire moins
»
james35james35

une beauté !!

Epiphone 1958 Korina Flying VPublié le 23/04/18 à 02:47

Avec quel ampli ou effets utilisez-vous cette guitare? Pour quel style de musique et de jeu?
elle est a l'aise avec tout du blues au metal !!
Quels est votre avis sur la lutherie, l'électronique et la finition de l'instrument?
finition au top, tres beau bois en finition naturel
La guitare tient-elle l'accord? Son manche, sa touche et sa forme sont-ils adaptés à votre jeu?
legere et confortable, dur de trouver une position assis ! super manche
Les sons clairs, crunchs et saturés vous conviennent-ils dans les différentes positions de micro? Le spectre est-il équilibré?
ca sonne, gros son garanti !!
Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
ras un mye...…
Lire la suite

Avec quel ampli ou effets utilisez-vous cette guitare? Pour quel style de musique et de jeu?
elle est a l'aise avec tout du blues au metal !!
Quels est votre avis sur la lutherie, l'électronique et la finition de l'instrument?
finition au top, tres beau bois en finition naturel
La guitare tient-elle l'accord? Son manche, sa touche et sa forme sont-ils adaptés à votre jeu?
legere et confortable, dur de trouver une position assis ! super manche
Les sons clairs, crunchs et saturés vous conviennent-ils dans les différentes positions de micro? Le spectre est-il équilibré?
ca sonne, gros son garanti !!
Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
ras un mye abordable, les plus tatillon changerons peut être les micros
Lire moins
»
DJ - buissonDJ - buisson

Trés bon, et perfectible

Epiphone 1958 Korina Flying VPublié le 07/09/11 à 19:51
Manche collé, tout est déja fort bien dit plus haut

UTILISATION

Manche agréable, poids ideal, pas simple de la jouer assis, et l'accroche arriére est plus comme sur la version 1958 qui avait cette attache au bout de la corne, et non sur le côté comme abilement réalisé aujourd'hui.Elle pique un peu du nez comme les Firebird.. mais ça va parfaitement.

SONORITÉS


Bon, là ça pêche un peu, donc je démonte le tout et Ho!!! Horreur c'est des soudure vraiment pas de qualité.. beurk beurk.. je sreoude tout et lui colle une vitamine Q de 22.. le son est "mieux" mais un poil brouillon. Bref, sur trois amplis différents j'ai un son pour 250€ mais pas de quoi jouer les Albert King, non non non..
Lire la suite
Manche collé, tout est déja fort bien dit plus haut

UTILISATION

Manche agréable, poids ideal, pas simple de la jouer assis, et l'accroche arriére est plus comme sur la version 1958 qui avait cette attache au bout de la corne, et non sur le côté comme abilement réalisé aujourd'hui.Elle pique un peu du nez comme les Firebird.. mais ça va parfaitement.

SONORITÉS


Bon, là ça pêche un peu, donc je démonte le tout et Ho!!! Horreur c'est des soudure vraiment pas de qualité.. beurk beurk.. je sreoude tout et lui colle une vitamine Q de 22.. le son est "mieux" mais un poil brouillon. Bref, sur trois amplis différents j'ai un son pour 250€ mais pas de quoi jouer les Albert King, non non non..
Donc j'ai commandé un set de stormy monday, potards cts, et capa de 22 Jansen, et dés que ça arrive je refais tous les cablages, avec les soudures et des gros câbles tissus comme en 1958 année de sa création..( Je joue Blues)

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis quelques jours, et je suis trés heureux déja de son look et des magnifiques reflets du bois, ça le fait grave!!! ( comme disent les jeunes..)
Ce que j'aime le moins.. eh bien a part des soudures médiocres, mais on est sur du made in Korea, je suis totalement persuadé qu' en lui collant de bons micros ( Bare Knuckle) cette lutherie va être une tuerie, car cet instrument est réussi esthetiquement par rapport à sa grande soeur visible ici: http://www.jerrock.com/66/node/355
Voila à 45 ans on est toujours un gosse qui rêve d'être Albert King, reste à devenir gaucher,s'accorder B E B E G# C#, et avoir du talent!
Voila je ne jeterai pas la pierre aux micros, on se comprend à ce tarif, mais le reste est en phase avec la légende, je me suis fais un gros plaisir.
La vie est courte, pas cet instrument qui a du sustain en veux tu en voila.

Le 16/10/2011: J'ai viré les potards pour du CTS. placé des capa TAD, et un trebble bleed avec des micros Stormy monday . Bare knuckle...bon ben là.. on a un instrument génial, et trés leger, leger, leger... comme une plume..c'est pas une blague je vais en acheter une seconde et lui coller deux P90 ( Mississipi Bare Knuckle) comme ça cela me fera une version "Popa chubby" mais avec ce look 58 que j'adore.
Pour jouer assis aussi c'est trés pedagogique en position classique. A vos gammes!
Avec le temps c'est une guitare, ultra bien foutue, étonnante.
Lire moins
»
mcamca

Epiphone 1958 Korina Flying VPublié le 18/06/10 à 15:38
Tout est dit sur les précédents avis. Je vais noter en fonction de la catégorie de prix dans laquelle elle est.La finition est très bonne, et comparé à sa grande soeur en version Fadded, elle est d'une lutherie qui me semble meilleure. Les frettes sont mieux polies, et le vernis est parfaitement appliqué. Il n'y aucun raté dans la jonction manche corps. Les potards crachouillent un peu, mais ça ne me gène pas dans la mesure ou j'ai tout réglé à 10. En ce qui concerne les micros, ce ne sont pas des Gibson.

UTILISATION

Le manche est relativement fin et large. Ceci la rend assez agréable à jouer. Il faut un petit d'adaptation à la largeur du manche surtout quand on joue sur une guitare...…
Lire la suite
Tout est dit sur les précédents avis. Je vais noter en fonction de la catégorie de prix dans laquelle elle est.La finition est très bonne, et comparé à sa grande soeur en version Fadded, elle est d'une lutherie qui me semble meilleure. Les frettes sont mieux polies, et le vernis est parfaitement appliqué. Il n'y aucun raté dans la jonction manche corps. Les potards crachouillent un peu, mais ça ne me gène pas dans la mesure ou j'ai tout réglé à 10. En ce qui concerne les micros, ce ne sont pas des Gibson.

UTILISATION

Le manche est relativement fin et large. Ceci la rend assez agréable à jouer. Il faut un petit d'adaptation à la largeur du manche surtout quand on joue sur une guitare qui fait du 41,2mm, ça change!!! L'accès aux aigus est le plus facile du monde. Normal pour ce type de guitare. L'ergonomie fait un peu peur au prime abord mais finalement c'est pas si mal que ça. En position debout, mieux vaut avoir une sangle avec du grippe, car la tete est lourde, mais passer ce problème c'est génial, d'autant que les ailes du V permettent de prendre appui sur la jambe pour les solos appuyés. Assis çà peut etre du sport, mais en se rememorant les bases de la guitare classique on s'en sort

SONORITÉS

Etant donné que je l'ai acheté pour les solos hurlants, en poussant tout a dix, avec un bon multieffets, ça le fait bien.
Je l'ai mise sous un Boss ME 50 et en stéréo sur un marshall et Peavey. Le son c'est du lourd, pas de détail. E, clair c'est pas ce qu'il y a de mieux

AVIS GLOBAL

Bon je l'utilise deuis peu, ce n'est pas ma guitare de base, mais elle fait bien ce que je lui demande de faire. Elle complète bien ma Sg et ma Télécaster. Pour le prix elle est excellente. La lutherie est vraiment bonne. En changeant l'electronique, on aurait presque un vraie Gibson . Certains avis critiquent les clés, la mienne est équipée de Grover dorées qui tiennent bien l'accord et qui me semblent solides. Je ne me séparerais pas car c'est vraiment une bonne gratte

après trois mois d'utilisation je la trouve franchement bien, meme très bien. Le manche est vraiment facile, juste comme il faut pour des bons solos rapides. Vraiment elle m'étonne de jour en jour. Pour le son c'est fait pour hurler sa rage!!!
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Epiphone
  • Modèle : 1958 Korina Flying V
  • Série : Flying V
  • Catégorie : Guitares de forme Flying V / Explorer / Firebird
  • Fiche créée le : 26/02/2007
  • 1998-2013

Body:

  • Korina body

Neck:

  • Set mahogany neck
  • Rosewood fretboard with dot inlays
  • 24.75" scale
  • 1.68" nut width

Electronics:

  • Alnico Classic humbuckers
  • 2 Vol. 2 Tone Controls
  • 3-way toggle switch

Hardware:

  • Gold hardware
  • Tune-o-matic bridge
  • String-thru tailpiece
  • Grover tuners
  • Black top hat knobs

Colors

  • Arctic White (AW)
  • Ebony (EB)
  • Korina (KO)

Source : http://epiphonewiki.com/index.php/Flying_V#1958_Korina_Flying-V

»

Autres guitares de forme Flying V / Explorer / Firebird Epiphone

Autres catégories dans Guitares électriques Solid Body

Autres dénominations : 1958 korinaflyingv, 1958korinaflyingv, 1958korina flying v

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Préférences du site
Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).
Connexion
C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.
Analytics
Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.