Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Epiphone Inspired by Gibson ES-335
Photos
1/247

Epiphone Inspired by Gibson ES-335

9/10

Annonces Epiphone Inspired by Gibson ES-335

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
(5/5 sur 1 avis)
1 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Rapport qualité/prix :

"Epiphone frappe très très fort !"

Epiphone Inspired by Gibson ES-335Publié le 29/04/21 à 17:06
Ma première guitare électrique était une Epiphone Sheraton 50th anniv 1962 reissue Made In China.
J’avais envie d’y revenir, je me suis dit lets go pour cette ES335 Inspired by Gibson qui a bonne presse.



LE LOOK / LES FINITIONS :

Elle est vraiment magnifique :clin:
La couleur et le dégradé du Sunburst ainsi que l’aspect du bois dessous sont très beaux. Comme d’habitude chez Epiphone, ils savent y faire.
C’est exactement comme ça que je rêvais ma es335.

Le dessin de la tête est très réussi aussi. Pas souvent le cas chez Epiphone.
Il est à mi-chemin entre le look traditionnel de Gibson (open book), Epiphone (un poil allongée), et ... Collings électrique (un peu évasé à la base).

Qualité......
Lire la suite
Ma première guitare électrique était une Epiphone Sheraton 50th anniv 1962 reissue Made In China.
J’avais envie d’y revenir, je me suis dit lets go pour cette ES335 Inspired by Gibson qui a bonne presse.



LE LOOK / LES FINITIONS :

Elle est vraiment magnifique :clin:
La couleur et le dégradé du Sunburst ainsi que l’aspect du bois dessous sont très beaux. Comme d’habitude chez Epiphone, ils savent y faire.
C’est exactement comme ça que je rêvais ma es335.

Le dessin de la tête est très réussi aussi. Pas souvent le cas chez Epiphone.
Il est à mi-chemin entre le look traditionnel de Gibson (open book), Epiphone (un poil allongée), et ... Collings électrique (un peu évasé à la base).

Qualité des ajustements pour les bois : nickel. Par contre le binding le long de la touche donne moins confiance que sur ma Tokai : bonne tenue dans le temps ???

Vernis bien appliqué même si il est plutôt épais. Très brillant également, mais ça rend bien !

La perfection n’étant pas dans les guitares à 540 euros Made In China :mrg:, la mienne présente quelques imperfections mineures à mes yeux. Voir photo : de la peinture noire qui déborde à certains endroits, notamment au niveau des ouïes.

En terme d’attention apportée aux détails et qualité d’exécution, Tokai MIJ ou Eastman font mieux pour 1600 euros environ. Donc tarif à mi-chemin entre cette Epi et Gibson.



LUTHERIE & ACCASTILLAGE :

A ce prix, ça ne peut pas être du bois haut de gamme. J’espère juste que le séchage du bois de lutherie respecte les « standards » pour que ça vieillisse sans que la guitare ne finisse par se vriller. J’ai déjà vu ça sur des folks d’entrée de gamme.
Un coup d’œil dans les cavités sous les micros : ils ont défoncé ça à la scie sauteuse  ? voir photos.

Mais en l’état, le résultat d’ensemble à l’utilisation est très satisfaisant :
- Le manche est fait d’une seule pièce d’acajou : du talon au sillet de tête. La tête d’une seule pièce semble être rapportée.

- Le profil du manche en C « rond » à une bonne profondeur. C’est plus imposant dans le creux de la main qu’un manche de Strat moderne (Mex, US standard), mais un peu moins que celui d’une Les Paul 58. C’est surtout que ça devient de plus en plus gros à mesure qu’on va vers la caisse.

- La touche radius 12 : même quand on sait que c’est du laurier, à l’aspect et au toucher on croirait que c’est du palissandre. Bord des frettes bien poli, bonne sensation quand je balade la main le long du manche.

- L’action d’origine est trop haute. Après réglage complet, l’instrument sonne juste. Action très basse et ça joue comme dans du beurre avec mes cordes préférées en 9-42. La qualité du manche et du frettage est donc au top :-) :bravo:

- Les mécaniques au look « vintage » sont supers efficaces : très souples à faire tourner, ça tient l’accord, il faut pas mal tourner pour bouger le pitch. Le ratio doit être élevé et le sillet de tête en NuBone doit faire son boulot.
Par rapport à Gibson, j’ai remarqué aussi que la forme de la tête par rapport au manche met moins d’angle (de cassure) sur les cordes de D et G notamment.

- Aucun bruit parasite ou gri-gri au niveau du chevalet. Silence total.

- Son bright quand on balaye les cordes, on entend le son raisonner à travers les ouïes en F. Le manche vibre bien, mais le corps pas vraiment...
Le niveau de sustain est toutefois très correct. Mais je n’ai pas d’expérience ou de recul sur les ES.




LE SON DES MICROS :

Ce sont des Classic pro (Designed by !) Epiphone USA , Alnico 2 avec de la cire.
Sur ma guitare :
Manche : 7,52 kOhms
Chevalet : 7,86 kOhms
... donc low output. C’est paraît-il ce qu’il y a de mieux pour les es335.
D’origine, ils sont câblés en « Modern wiring » : sur le potard de volume, la patte du Condo est soudé sur le pin où arrive le point chaud du micro.

Il y a longtemps, j’avais écouté un « vendeur en magasin » en démo avec une Gibson es335 en Classic 57 sur un Twin Reverb. J’en garde un très bon souvenir sonore !
Sinon avec des humbuckers, je joue régulièrement des Gibson 490R/T sur ma SG , et des OX4 A4 low wind sur ma Tokai Les Paul.

Je suis très agréablement ´surpris’ par ces humbuckers Epiphone : c’est clair, très défini et ça sonne plein quelque soit la position.
Ce set évite les deux écueils courant avec des humbuckers :
- D’un micro trop grave et pâteux en manche. Ce n’est pas du tout le cas.

- Ou trop aigu/maigrelet , voir trop qwacky (son trop nasal, de canard !) en chevevalet.


Ils partent moins vite en crunch que sur mes Gibson ou Tokai : pas la même lutherie, pas la même distance micro/cordes.
Mais ils ont beaucoup de mordant et ça reste très détaillé.

J’ai recablé en « Les Paul 50´s wiring » et ajouté un treble bleed sur le potard de volume du micro manche uniquement, car les aigus (et le volume) chutaient drastiquement quand on passe à 9 ... :
un condensateur de 500 pF soudé au 2 broches qui ne sont pas reliés au boîtier / la masse.
J’ai maintenant des réglages très efficaces pour caler le son. Une belle versatilité :
* Tout à 10, c’est punchy, plein et très ouvert. Même cristallin avec le bon médiator. Je suis même surpris étant donné l’apriori que j’avais sur les Alnico 2 cirés.

* Passer de 10 à 9 ou 8 sur un bouton de volume désépaissi le son en réduisant très légèrement les aigus (un poil plus mat, moins brillant). Ça sonne « plus vintage », plus chaud avec moins d’attaque ; je dirais presque boisé :bravo:
Overdrive enclenché, c’est aussi redoutable d’efficacité pour passer d’un crunch bien serré, à du presque clean en une pichenette sur le potard.

* Les potards de Tone ont par contre beaucoup de course en rotation pour caler très finement les aigus et la clarté du son.

A la maison, la guitare résiste très bien aux larsens même à fort niveau sonore avec grosse overdrive.

Au final, je n’ai aucun reproche à faire à ces micros ; une vraie réussite.



Réglages :

C’est jouable en sortie d’usine, mais comme d’habitude sur les grandes séries, il faut tout faire ou refaire.
Et c’est vachement important sur l’appréciation qu’on porte sur une guitare In fine.

J’ai refais un set up complet : gorges du sillet de tête en Nubone approfondies (attention, ça va très vite sous les coups de limes), réglage de tension du truss rod, hauteur du chevalet et du stop bar, intonation, réglage des hauteurs et plots de micros, j’ai mis mes cordes préférées, quelques coups de fer à souder pour le câblage 50’s et le treble bleed ...



BILAN

Un client comme moi (qui sait ce qu’il achète) a carrément le sentiment d’en avoir PLUS que pour son argent ... même si il y a un peu de poussière poussée sous le tapis !

Il faudrait que sa grande sœur chez Gibson fasse nettement nettement nettement mieux pour que j’accepte de mettre 2000 euros de plus. Mais c’est vrai aussi que le sentiment d’un instrument d’exception peut faire passer le pas...
Et mieux sur quoi ? Peut-être la vibration au niveau du corps et un aspect encore un peu plus boisé du son. Pour tout le reste, je n’ai rien de mieux à espérer.

Epiphone a fait très fort. Une guitare qu’on a plaisir à jouer et même «fier d’afficher» tellement c’est bon et beau.


Ps : acheté en ligne chez Sonovente.com. Aucun soucis, livré en moins de 48h.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Epiphone
  • Modèle : Inspired by Gibson ES-335
  • Catégorie : Guitares électriques Hollow Body/Semi Hollow Body
  • Fiche créée le : 19/11/2020

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Autres guitares électriques Hollow Body/Semi Hollow Body Epiphone

Autres catégories dans Guitares électriques

Autres dénominations : inspired bygibsones 335, inspiredbygibsones335, inspired by gibson es335

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.