Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Acheter neuf MOTU UltraLite AVB

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 754,00 €
  • Global Audio Store Pas de stock / Livré en 10 jours 665,00 €
  • Terre de Son Pas de stock / Livré en 5 jours 675,00 €
  • Energyson Pas de stock / Livré en 72h 677,00 €
  • Univers Sons Pas de stock / NC 677,00 €

Annonces UltraLite AVB

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 3.8/5 sur 6 avis )
2 avis
33 %
2 avis
33 %
1 avis
17 %
1 avis
17 %
Donner un avis
Happy_JesusHappy_Jesus

Fait parfaitement le job

MOTU UltraLite AVBPublié le 15/07/22 à 19:14
Je possède déjà une Ultralite MK4. J'ai acheté l'AVB pour étendre le nombre d'entrées de 3 entrées stéréo et pour la possibilité de lier les 2 MOTU en optique sur les ports ADAT.

Comme l'Ultralite MK4 qui est quasi-identique, l'AVB fait parfaitement le taf à commencer par le son qui ne déçoit pas. Un exemple : ayant acquis un ampli casque Neve RNHP pour le mixage au casque, eh bien franchement la qualité de l'ampli casque des MOTU n'a pas à rougir, difficile de faire une quelconque différence entre la NEVE et les interfaces MOTU. Si j'avais su...

L'interface de routing est toujours aussi pratique, autorise toutes les configurations possibles, pourvu de prendre le temps (beaucoup) pour...…
Lire la suite
Je possède déjà une Ultralite MK4. J'ai acheté l'AVB pour étendre le nombre d'entrées de 3 entrées stéréo et pour la possibilité de lier les 2 MOTU en optique sur les ports ADAT.

Comme l'Ultralite MK4 qui est quasi-identique, l'AVB fait parfaitement le taf à commencer par le son qui ne déçoit pas. Un exemple : ayant acquis un ampli casque Neve RNHP pour le mixage au casque, eh bien franchement la qualité de l'ampli casque des MOTU n'a pas à rougir, difficile de faire une quelconque différence entre la NEVE et les interfaces MOTU. Si j'avais su...

L'interface de routing est toujours aussi pratique, autorise toutes les configurations possibles, pourvu de prendre le temps (beaucoup) pour comprendre comment ça fonctionne.

J'utilise l'Ultralite en master et j'asservis l'AVB via la connexion ADAT fibre optique (in) pour l'horloge. Et quand j'ai besoin de mes 3 entrées stéréo supplémentaires, c'est l'optical out qui envoie le signal vers l'Ultralite (entrées ADAT). Connexions à l'ordi (mac) en USB.

Seule différence notable : l'AVB chauffe beaucoup (facilement 40-50°C en régime permanent), ce qui n'est pas le cas de l'Utralite.

Deuxième petit inconvénient : l'AVB ne peut être updatée que via le port Ethernet. Bof.

Un peu cher d'accaz. Dernier exemplaire dispo chez Thomann manifestement.
Lire moins
»
dwandwan

Pleine de possibilités

MOTU UltraLite AVBPublié le 20/02/17 à 19:14
MISE À JOUR 2019 : Je déconseille fortement l'achat de cette carte son si vous comptez travailler avec sous Linux ou autre plateforme non Windows/non Mac. MOTU a volontairement laissé tomber le support Class Compliant. Leur driver ne suit plus exactement la norme usb audio, et de ce fait la carte est quasi inutilisable. Le son bitcrushe au bout de quelques minutes, les canaux de sortie se décalent... Grosse déception au final, alors que j'étais hyper enthousiaste au moment de l'achat. On peut apparemment toujours utiliser un firmware plus ancien, comme le 1.2.9+479, qui semble être le dernier class compliant. Pour l'actu autour du support CC de cette carte, se renseigner ici (anglais)
Lire la suite
MISE À JOUR 2019 : Je déconseille fortement l'achat de cette carte son si vous comptez travailler avec sous Linux ou autre plateforme non Windows/non Mac. MOTU a volontairement laissé tomber le support Class Compliant. Leur driver ne suit plus exactement la norme usb audio, et de ce fait la carte est quasi inutilisable. Le son bitcrushe au bout de quelques minutes, les canaux de sortie se décalent... Grosse déception au final, alors que j'étais hyper enthousiaste au moment de l'achat. On peut apparemment toujours utiliser un firmware plus ancien, comme le 1.2.9+479, qui semble être le dernier class compliant. Pour l'actu autour du support CC de cette carte, se renseigner ici (anglais)

Je l'utilise sous windows 10 et ubuntu, avec Live et Ardour, en théâtre et enregistrement, achetée en remplacement de mon Edirol FA-101 firewire. La carte est stable à 128 samples - 2 ou 3 blocks, pas de clics. Au début, les drivers m'ont causé quelques surprises rapidement effacées par des mises à jour : MOTU semble avoir ramé pendant un an avant de corriger certains bugs gênants (carte non reconnue si branchée et allumée avant démarrage de l'ordi, par exemple). J'ai eu un souci d'écran bleu sous windows lors de mises hors tension ou de débranchement inopiné de l'USB. Contact pris avec MOTU, ils m'ont envoyé un driver beta qui a résolu le problème. Très satisfait du support MOTU sur ce coup ! N'hésitez pas à déclarer vos problèmes sur leur site de support !

L'Ultralite AVB est class-compliant, et ne nécessite pas de drivers spécifique sous linux, car l'interface de réglage est accessible via réseau, grâce à un navigateur web (j'utilise Firefox). À noter que sous windows, l'interface de réglage est dispo sans avoir besoin de brancher le câble réseau, ce qui n'est pas le cas sous linux. Personnellement, je trouve cette solution d'interface web hyper intelligente par rapport à une appli qu'il aurait fallu maintenir sur les différents systèmes d'exploitation... Cette MOTU sera utilisable tant que l'usb et les prises réseau RJ45 existeront ! Durable !

L'interface rappellera quelque chose aux utilisateurs de cartes RME. En plus de la section de routage, il est possible d'activer une section de mixage, vers laquelle seront routées par défaut toutes les entrées et sorties. C'est la porte ouverte à vos rêves les plus fous en la matière... La carte propose pour chacune des 48 pistes sous réserve de ne pas saturer le DSP (surveillez la jauge) : un coupe-bas, un EQ paramétrique 4 bandes, un compresseur, un gate. Sont également dispos 7 aux stéréo et 4 bus avec compresseur leveler inspiré du LA2A et un EQ 4 bandes. Il est possible de router la sortie post-FX des pistes vers votre DAW pour bénéficier des effets intégrés. On peut pairer les pistes, les renommer, sauvegarder des presets de mix, de routage, d'effets... c'est sans fin.

Absolument tout le mixer (routage et dsp) est contrôlable via l'interface. Les envois aux ont même leur page dédiée : si vous vous servez de la carte comme une console pour un concert ou un enregistrement, chaque musicien peut donc avoir accès au mix de son propre retour...

Tout le mixer est également contrôlable en OSC ! Le seul point noir est l'absence de feedback. Vous pourrez envoyer des commandes, mais rien recevoir. En cas de mix à plusieurs mains en OSC, impossible donc de savoir si le fader que vous venez de bouger a été bougé par quelqu'un d'autre... MOTU m'a confirmé que l'implémentation du feedback OSC n'était pas dans les tuyaux.

Contrairement à avis précédent, l'AVB n'est pas inutilisable sous PC à proprement parler. Il faut savoir qu'il est possible de se connecter à la carte via un câble réseau uniquement : encore faut-il avoir un ordinateur compatible. Les modèles éligibles se comptent sur les doigts d'une main : les derniers Macs et les PC équipés d'une carte Intel compatible AVB (ordi fixe). Cela dit, il est tout de même possible sans la fameuse carte Intel de brancher à la carte elle-même d'autres équipements AVB comme les 24Ai ou les 24 Ao, si vous avez faim d'entrées ou de sorties. Je ne l'ai pas encore testé.

Je n'ai rien à reprocher aux préamps, ils font leur boulot et ne soufflent pas. Les sorties sont également très propres. Les entrées sans préamp et les sorties disposent d'un trim/gain pour pouvoir s'adapter aux niveaux de vos autres équipements. La sortie casque supporte sans problème mon Beyer DT990 pro 250ohms.

L'écran est très lisible, un peu trop même : la luminosité n'est pas réglable, un peu gênant en spectacle quand on est au noir... J'ai bricolé un petit volet rabattable en gaffer :) L'écran donne quelques infos vitales comme les niveaux E/S, la présence de midi E/S, de signal en ADAT, la fréquence d’échantillonnage... On peut aussi voir l'adresse IP de la carte. Et si vous avez vraiment BEAUCOUP de périphs AVB, un petit système permet depuis l'interface web d'identifier chaque périph (ou d'adresser un petit message au technicien chargé d'aller au patch ;) )

La carte est de construction solide comme toujours chez MOTU : une fonte d'alu, certainement. Livrée avec des oreilles pour pouvoir la racker, il faudra néanmoins compléter avec une demi-largeur. Elle est alimentée par un transfo. Point noir, j'ai eu droit à un transfo ricain et un adaptateur vers prise française qui ne reste pas franchement en place... Un peu de barnier et c'est réglé, mais je ne le laisse jamais au sol à proximité des pieds ou s'il y a risque d'emberlificotage dans d'autres câbles. Un peu cheap.

C'est agréable d'avoir des entrées haute impédance pour les guitares. J'aurai préféré avoir deux combos XLR-jack en façade avec un switch hi-Z, mais ce n'est pas problématique au quotidien, sauf à vouloir racker la carte :)

Points positifs :
- complètement class compliant et donc compatible linux (clin d'oeil RME)
- construction solide
- support MOTU réactif et utile
- routage et DSP interne
- évolutivité via l'AVB
- interface de réglage via réseau future-proof
- interface agréable
- quantité d'E/S très confortable pour mon usage
- qualité sonore sans histoire ni compromis
- rapport qualité/prix/E/S/évolutivité/encombrement/compatibilité sans concurrent. Et j'ai cherché...

Points négatifs :
- transfo US + adaptateur
- alim via transfo et pas par usb, mais vu les possibilités de la carte, c'est pardonné !
- Un câble réseau à balader en plus pour accéder à l'interface sous linux. C'est toujours possible rappeler un preset via l'écran de la carte au cas où, mais oubliez les modifs plus poussées comme le dsp ou le routage.
Lire moins
»
neRneR

Bonne carte son qui commence à être opérationnelle

MOTU UltraLite AVBPublié le 19/02/17 à 19:34
J'ai eu cette carte, via une association avec laquelle je travaille, en remplacement d'une RME Fireface 400 Firewire disparue.. Antant dire que je n'étais pas convaincu et que le deuil de la Fireface 400 n'a pas été, n'est pas facile à faire. Le firewire n'ayant pas un avenir prometteur : disponibilité des interfaces sur les nouveaux portables notamment.. Je n'ai pas racheté la même d'occasion, ce que j'étais tenté de faire.

Bon, pour tout dire, je me suis un peu pris la tête avec l'interface de cette carte, via navigateur internet, et sans manuel en français et avec, disons quelques dysfonctionnements côté MOTU, sur leur site web.

Et bien elle marche, avec les derniers drivers de...…
Lire la suite
J'ai eu cette carte, via une association avec laquelle je travaille, en remplacement d'une RME Fireface 400 Firewire disparue.. Antant dire que je n'étais pas convaincu et que le deuil de la Fireface 400 n'a pas été, n'est pas facile à faire. Le firewire n'ayant pas un avenir prometteur : disponibilité des interfaces sur les nouveaux portables notamment.. Je n'ai pas racheté la même d'occasion, ce que j'étais tenté de faire.

Bon, pour tout dire, je me suis un peu pris la tête avec l'interface de cette carte, via navigateur internet, et sans manuel en français et avec, disons quelques dysfonctionnements côté MOTU, sur leur site web.

Et bien elle marche, avec les derniers drivers de novembre 2016 (v4.0+71418) et le dernier firmware de septembre (v1.2.8+378), sous Windows 7, CPU Inter I5 M520 @ 2,4Ghz, et Reaper comme logiciel d’enregistrement multipistes.

J'ai pu correctement enregistrer en 96000hz/s, 128 samples en Host Buffer size et 96 samples en Host Safety Offset. Host Safety Offset? et bien c'est le nouveau nom de l'USB Streaming Mode, donc autant dire qu'elle fonctionne en 96 samples en mémoire tampon en USB, non?
Sur 8 pistes en simultané.
C'est à peu prêt ce que je voulais avoir aux bouts des doigts. Il y a peut-être moyen de faire mieux.

Mais j'en ai un peu bavé, disons.

Quelques conseils : Bien suivre l'ordre d'installation suivant (après avoir tout désinstallé, si vous avez d'anciens drivers, ou une installation qui ne marche pas correctement:

1 - Mise à jour du firmware (donc avec le logiciel spécial pour, puisque les drivers et donc l'interface via la page web n'est pas encore accessible..) ou via une première installation, puis désinstaller et reprendre la manip. Il semble qu'il y ait moyen directement à partir de la MOTU connectée à internet, mais je n'ai pas essayé). Dans mon cas, j'ai installé en plusieurs étapes : après essai avec les anciens drivers, et plantage ; 1ère tentative d'installation les nouveaux driver et firmware, résultat mitigé et driver usb mal installé, mais firmware mis à jour ; 2ème tentative après désinstallation et réinstallation en respectant l'ordre ci dessous)
2 - Eteindre l'Ultralite AVB, et si elle est connectée via Eternet, la déconnecter. Le but est d'installer correctement le drivers USB..
3 - Installer le driver MOTU Pro Audio driver https://motu.com/techsupport/technotes/driverlog (à mon avis Audio Desk 4 n'est pas indispensable, mais à vous de voir)
4 - Redémarrer l’ordinateur
5 - Connecter la carte via USB et l'allumer.
6 - Le driver s'installe...
6 - Lancer l'interface web avec "MOTU Pro Audio WebUI Setup" sous wimdows 7 (je pense qu'avec 8 et 10 ça doit être à peu près la même chose, à vérifier) et, au début, pas avec MOTU Discovery App qui lance, ou peut lancer, ou tenter de lancer, la connexion via l'AVB ou le réseau (enfin qui essaie en tout cas) et "loupe" ou peut faire rater l'installation du driver USB (pas par la même adresse réseau, ce genre de subtilités...)

Régler les mémoires tampons:

J'ai aussi eu un peu de mal avec le mixer (le routage, disons que pour l'instant je n'y touche pas trop): Attention, les pistes sont mutées par défaut... Donc le mode Standalone semble ne pas fonctionner si on n'y prend garde, ainsi que les autres presets : Interface+Mixer, ou autres...
Sinon les presets de configuration de la carte sont tous valables, une fois les pistes démutées, il me semble.

Il faut bien vérifier les réglages dans le mixer avant de se lancer dans des modifications de routages (et surtout ne pas modifier les presets d'origine avant de maîtriser la chose, mais, plutôt en créer des nouveaux.

Ensuite, tout c'est bien passé pour moi : Changement des réglages de fréquence d’échantillonnage entre 2 prises sur 6 à 8 entrées simultanées, modifications des buffers pour voir jusqu'où je pouvais la descendre (128 Buffer Size - 96 Safety Offset à priori, j'ai pas essayé 128-64 ou moins..). Tout ça avec 8 pistes en enregistrement armées et ensuite des prises sur quelques minutes, sans plantage et sans avoir à relancer ni Reaper ni l'ordinateur.
C'est un bon minimum.

Il est prévisible qu'à une fréquence d'enregistrement de 48000 hz/s ou 44100, on puisse descendre encore plus bas pour la taille des buffers.. Possible, pas encore testé (je donne juste un avis là, je ne fais pas le test de la carte).

En dessous de 128-96 (64-48 et moins) de plus où moins disgracieux craquements numériques... à moins que le démon expérimental vous pousse, à rechercher cet effet... Ces difficultés de rendus se manifestent plus en lecture qu'ils ne sont créés à l'enregistrement: les prises enregistrées à 64-48 samples en Host Buffer sont diffusées correctement à 128-96 en lecture..

Il faudrait tester 64-64 !

Bref, une carte dont l'utilisation sera de toutes façons un peu technique, avec des belles perspectives de pilotage via le réseau, et connections aux autres cartes de la série (les autres modèles de la gamme AVB) qui commence à être au point.

Donc, je suis réconcilié avec cet achat. Le deuil est presque fait : Adieu Fireface 400 firewire chérie, je t'aimais vraiment beaucoup toi... (oui l'UCX, mais ce n'est pas le même budget)

Bonjour MOTU Ultralite AVB. Bon, il va falloir bosser maintenant.

4 étoiles me semble justifié au vu des possibilités de la carte une fois les driver-firmware actualisés) et 1 en réserve pour le côté "merci chers acheteurs de jouer aux cobayes..." J'ai tout de même failli m'énerver un peu.

La qualité des préamp est très correcte (à quand un test AF?).


A tester maintenant le flux via le réseau et l'AVB.

Lire moins
»
anthonyC35anthonyC35

Dommage que les drivers ne suivent pas

MOTU UltraLite AVBPublié le 18/02/17 à 09:34
J'utilise l'UltraLite AVB depuis plus d'un an et demi maintenant, principalement avec Reason 9. Une guitare, une basse (connecteur symétrique), un micro branchés quasiment en permanence en façade. Une batterie électronique des claviers connectés à l'arrière

Ma configuration achetée en même temps que la carte :
*PC Windows 10
*i7 6700K 4 core/8th4.8 Ghz
*RAM 32Go
*SSD + HDD


En ce qui concerne la latence difficile de descendre sous les barrière des 128 samples en 96KHz (2ms) même si le driver propose quasiment 10 fois moins. La CPU commence à s'envoler coté driver et les craquements arrivent même avec une machine musclée.

Les moins :
-Le bouton de volume principal a 2 positions...…
Lire la suite
J'utilise l'UltraLite AVB depuis plus d'un an et demi maintenant, principalement avec Reason 9. Une guitare, une basse (connecteur symétrique), un micro branchés quasiment en permanence en façade. Une batterie électronique des claviers connectés à l'arrière

Ma configuration achetée en même temps que la carte :
*PC Windows 10
*i7 6700K 4 core/8th4.8 Ghz
*RAM 32Go
*SSD + HDD


En ce qui concerne la latence difficile de descendre sous les barrière des 128 samples en 96KHz (2ms) même si le driver propose quasiment 10 fois moins. La CPU commence à s'envoler coté driver et les craquements arrivent même avec une machine musclée.

Les moins :
-Le bouton de volume principal a 2 positions phone/main. Par défaut c'est le phone qui est actif. Utilisant principalement la carte sans écouteurs , c'est pénible de devoir changer de mode à chaque session. Un paramètre dans les drivers aurait été bienvenue...
-AVB inutile si vous avez un PC. L'écosystème AVB est quasiment exclusivement MAC, mais ça on le découvre tard :8O:
- Drivers pas stable :oops2:
* 1 an sans pouvoir brancher la carte sur des ports USB 3.1
* 1 an avec des crash divers (plus de son, carte non reconnue, ...)
* Depuis 8 mois des crash (Blue Screen Of death) quand j'utilise les drivers ASIO (avec Reason)
* Support pas très réactif
* Drivers Windows 10 en Beta pendant 1an et toujours pas stable...
- Un peu de souffle (j'ai l'impression que c'est un souffle électronique, sorte d'horloge audible sur la durée)

Les plus :
- Entree/sortie nombreuses 18/18
- 2 Entrees symétriques en façade pour utiliser une guitare et une basse :bravo:
- L'interface web (mieux depuis qu'ils ont mis les vrais noms des canaux : Guitar 1, Guitar 2, ...)
- L afficheur en façade



Je ne suis vraiment pas sur de la racheter aujourd'hui, vu les problèmes de stabilité qui durent en regard du prix.

Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : MOTU
  • Modèle : UltraLite AVB
  • Série : UltraLite
  • Catégorie : Interfaces audionumériques Ethernet
  • Fiche créée le : 19/02/2015

18 x 18 USB / AVB audio interface with DSP, WiFi Control for on the go analog mobile recording

Sample rates 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192 kHz
Mic inputs 2 x XLR mic inputs 
Preamp gain: 0 to +56 dB (digitally controlled)
Analog inputs 2 x 1/4" hi-Z guitar inputs (front panel) 
6 x 1/4" TRS line inputs (balanced/unbalanced) 
Max level: +24 dBu (digitally adjustable -96 to +22)
Analog outputs 8 x 1/4" TRS line out (balanced, DC coupled) 
Max level: +20 dBu (digitally adjustable -4 to +20) 
1 x 1/4" TRS stereo headphone
Digital I/O 1 bank (8 ch) of ADAT optical at 1x sample rates 
1 bank (4 ch) of SMUX optical at 2x sample rates 
Switchable to stereo TOSLink (optical S/PDIF) 
Total I/O 18 inputs and 18 outputs (36 total) at 1x sample rates 
14 inputs and 14 outputs (28 total) at 2x sample rates 
10 inputs and 10 outputs (20 total) at 4x sample rates
Computer I/O 1 x USB 2.0 audio class compliant 
      USB 3.0 and iOS compatible 
1 x AVB Ethernet (requires OS X Yosemite)
Headphone 1 x 1/4" TRS stereo phone (assignable)
Phantom power 2 x individual +48V
Front panel 1 x 1/4" TRS headphone output 
2 x TRS hi-Z guitar input 
1 x digital rotary encoders • main/phone volume 
2 x digital rotary encoders • guitar input gain/power 
2 x digital rotary encoders • mic preamp gain 
4 x switches • (2) Pad and (2) 48V Phantom switch 
128 x 48 pixel LCD for level meters / menu nav
Power External 12-18V DC power supply 
1.0A max • tip pos or neg

Distribué par MSC Distribution

»

Autres catégories dans Interfaces audionumériques

Autres dénominations : ultra lite avb, ultraliteavb

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.