• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du Mojave Audio MA-300

Test Totalement tube
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Fondée par le célèbre concepteur de micros David Royer, aussi créateur de Royer Labs, la société Mojave Audio s’est fait une réputation en proposant des micros de haute qualité à des prix raisonnables. Nous avons décidé de nous attarder sur le MA-300, un électrostatique à lampe avec différentes directivités.

Emballage en mallette 

En saisissant la mallette rigide contenant le MA-300 (moins de 1200€ en magasin), on a tout de suite l’impression d’avoir affaire à un produit bien conçu. À l’intérieur, on trouve le micro, son alimentation, un adaptateur secteur, un câble et une suspension antichoc, le tout logé dans les découpes idoines de la mousse de protection. En fait, le micro dispose même d’un compartiment rigide séparé à l’intérieur de la mallette.

Mojave Audio MA-300

Le MA-300 donne une agréable impression de robustesse et dispose de commutateurs pour le filtre passe-haut et l’atténuateur -15 dB intégrés. La suspension réglable fournie semble solide, ce qui est une bonne chose eu égard aux nombreuses suspensions qui tombent en pièces après quelques utilisations.

À l’intérieur du micro, on trouve un tube militaire de type JAN 5840 et une capsule à double diaphragme de 3 microns sélectionné à la main. Elle est basée sur celle du célèbre micro à lampe MA-200 à directivité fixe.

L’alimentation, qu’on branche au micro avec le câble en XLR 7 broches fourni, est équipée d’un commutateur marche/arrêt et d’une sortie XLR baptisée « Audio » pour la connexion à un préampli micro ou à une table de mixage. Elle dispose aussi d’un bouton qui permet de varier la directivité en continu, d'omnidirectionnelle (butée gauche) à bidirectionnelle (butée droite) en passant par cardioïde (position centrale). Il suffit de tourner le bouton pour obtenir toutes les variations possibles entre ces directivités classiques. Très pratique. Ceux qui ne vivent pas aux États-Unis seront heureux d’apprendre qu’un commutateur externe permet de sélectionner la tension secteur (115 V ou 230 V) et qu’un commutateur interne donne la possibilité d’adapter l’alimentation à la fréquence du secteur (50 ou 60 Hz). Le branchement de l’alimentation elle-même s’effectue sur une prise terre par le biais d’un cordon secteur de type Schuko.

Test un, deux 

Mojave Audio MA-300

Mojave Audio recommande le MA-300 pour de nombreuses utilisations : pour l’enregistrement de chant, de voix off, d’instruments acoustiques et de piano, comme overhead ou micro d’ambiance et pour la captation d’orchestres et de chorales. Je n’ai pas eu la possibilité de le tester avec toutes ces sources mais je l’ai quand même essayé avec de nombreux instruments acoustiques, du chant et des voix parlées et je suis très satisfait du résultat. Comme on peut s’y attendre de la part d’un micro à lampe de ce prix, le son est chaud et plein et ne présente aucune forme d’agressivité dans le haut du spectre. 

Les enregistrements de voix suivants sont tirés d’une séance que j’ai faite dans mon studio avec un groupe de zarico (Ndt : style musical aussi appelé zydeco). Avec les mêmes artistes, j’ai réussi à obtenir un son bien meilleur que dans mes enregistrements précédents réalisés avec un micro à transistors. J’ai ajouté un peu de compression aux voix mais je n’ai pas égalisé. Tous les exemples ont été enregistrés dans Pro Tools par l’intermédiaire du préampli FMR Audio RNP8380.

Le premier propose une ligne de chant masculine.

00:0000:00

Le suivant propose la même partie chantée par une femme.

00:0000:00

Et voici les deux voix ensemble.

00:0000:00

Voici une Martin D-28 enregistrée avec une directivité hybride entre omnidirectionnelle et cardioïde afin de réduire l’amplification du grave causée par l’effet de proximité.

00:0000:00

Une guitare Beard à résonateur avec corps en bois et manche carré.

00:0000:00

Une voix parlée.

00:0000:00

Conclusion

Inutile de dire que j’ai été très impressionné par la qualité du MA-300, tout particulièrement sur les enregistrements de voix. À moins de 1200€ en magasin, il ne s’agira certainement pas d’un achat impulsif. Mais si vous cherchez un micro à lampe de très bonne qualité dont le son chaud rivalise avec des modèles plus onéreux et dont la directivité est réglable en continu, vous ne vous tromperez pas en choisissant le Mojave MA-300.

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Son chaud excellent
  • Grande polyvalence grâce à la directivité réglable en continu
  • Qualité de fabrication impressionnante
  • Suspension robuste
  • Mallette rigide contenant tous les accessoires et le micro, lui-même logé dans un compartiment rigide interne
  • Pas donné malgré la très bonne qualité
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail