Blackstar Amplification LT Drive
+
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de la pédale d’overdrive Blackstar LT Drive

test Bodybuilding
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Fondé en 2007 par quatre anciens employés de Marshall frustrés par l’impossibilité d’innover au sein de la marque légendaire, Blackstar s’est rapidement imposé comme un acteur important du secteur des amplis pour guitare. En plus de proposer bon nombre de têtes et de combos, le fabricant britannique conçoit des pédales d’effets, dont l’overdrive LT Drive.

Blackstar a débarqué dans le monde des pédales avec sa gamme d’effets à lampes HT. Mais c’est sur la plus récente LT Drive et son tarif très abordable que nous avons jeté notre dévolu.

Le format de cette pédale est très classique, mais quelques échancrures lui apportent un surplus de personnalité. Le footswitch est très agréable. Il ne « clic » pas, mais est très efficace et silencieux. Côté contrôle, l’on retrouve les sempiternels potards de volume, de gain, et de tonalité. Blackstar insiste d’ailleurs sur les qualités de son système de gestion de tonalité appelé « ISF ». Celui-ci est censé offrir un contrôle des graves, des médiums, et des aigus intuitif et interactif. Est-ce réellement un plus, et plus généralement, la LT Drive est-elle une bonne overdrive ?

How does it sound ?

La pédale de Blackstar n’est pas centrée sur les médiums comme beaucoup d’effets de ce type, mais bien sur les graves et les aigus. C’est un peu creusé, et couplé à une compression assez présente, cela donne une overdrive moderne. Le gain au minimum n’est pas exploitable, car il faut alors pousser le volume au max, et même cela ne suffit pas. Par contre, en poussant légèrement le gain, le volume va drastiquement augmenter, et ce sur la première moitié de la course. Sur la deuxième moitié de la course, le volume se fait heureusement plus constant.

La LT Drive possède énormément de gain. La montée en saturation est progressive, offrant ainsi une polyvalence appréciable. La pédale compresse beaucoup le son en parallèle de l’augmentation du gain. Le son se gonfle alors, et l’on est sur le terrain d’une distorsion. La démarche est louable, mais le résultat est clairement trop compressé sur les grosses saturations.

Le potard de tonalité, quant à lui, est assez subtil, mais semble essentiellement agir sur les aigus, contrairement à ce que clame la marque. En poussant le bouton au maximum vers la droite, le son est plus tranchant, mais jamais trop agressif. À l’inverse, la position à l’extrême gauche rend le son trop sourd. Il faudra donc y aller avec parcimonie, et baisser le Tone sera utile sur le premier quart de la course pour adoucir un peu l’effet, et le rendre plus chaud.

Conclusion

La LT Drive est une pédale simple et efficace, au tarif très abordable (à partir de 50 euros). Nous avons testé plusieurs pédales avec un prix similaire dans le cadre de notre comparatif How does it sound ?, mais aucune ne proposait un son si moderne. Il faudra veiller à ne pas trop pousser la saturation, sous peine d’obtenir un son surcompressé, mais elle peut être un bon choix pour les petites bourses ou les débutants recherchant ce type de sonorités.

  • Blackstar Amplification LT Drive : Blackstar LT Drive 1
  • Blackstar Amplification LT Drive : Blackstar LT Drive 2
  • Blackstar Amplification LT Drive : Blackstar LT Drive 3
  • Blackstar Amplification LT Drive : Blackstar LT Drive 4
  • Blackstar Amplification LT Drive : Blackstar LT Drive 5

 

← Article précédent dans la série :
Test de la pédale d’overdrive Electro-Harmonix Soul Food
Article suivant dans la série :
Test de la pédale d’overdrive Maxon OD-808 →
Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Un son moderne qui tranche avec le reste du marché
  • Énorme réserve de gain
  • Le prix mini
  • Trop de compression, surtout lorsqu’on pousse la saturation
  • La gestion du volume avec le bouton de gain
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail