Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
36 réactions

Entracte Estival (2e partie)

Le guide de l’enregistrement - 139e partie

La semaine dernière, je vous ai narré l'étonnante épopée sonore de Julien sans une once d'explication de façon à ce que vous puissiez échafauder une analyse personnelle de la situation indépendamment de mon propre avis sur la question. Voici donc aujourd'hui mon interprétation de la chose. Notez que dans un souci d'équité, cet article a été rédigé bien avant la publication du précédent afin que mon analyse ne soit pas, elle non plus, influencée par vos commentaires, que j'espère nombreux soit dit en passant.

Entracte Estival (2e partie) : Le guide de l’enregistrement - 139e partie
Accéder à un autre article de la série...

Twist and Shout

Comment expliquer le gain en qualité de la produc­tion de notre bon Julien alors même que les condi­tions tech­niques de réali­sa­tion de cette dernière sont forte­ment éloi­gnées des stan­dards dont il a l’ha­bi­tude ?

Eh bien à mon humble avis, la réponse se trouve juste­ment au coeur de la ques­tion ! Les moyens limi­tés dont il dispo­sait l’ont quelque part forcé à reve­nir aux fonda­men­taux. Ses seuls véri­tables leviers au niveau de la prise se résu­maient fina­le­ment à un simple choix entre deux micros, le posi­tion­ne­ment face à la source et surtout, le geste musi­cal ! Je suis inti­me­ment persuadé que la simpli­cité de la chose a libéré son esprit qui pouvait alors être plei­ne­ment concen­tré sur son inter­pré­ta­tion. 

D’ailleurs, de son propre aveu, il n’était à la base pas du tout parti pour réali­ser « Ze Prod ». Il voulait juste s’amu­ser, donc il ne se posait vrai­ment pas trop de ques­tions quant au pourquoi du comment faire tel ou tel truc. Lorsqu’il m’a raconté cet épisode, l’une de ses phrases m’a parti­cu­liè­re­ment marqué : « J’étais dans l’ins­tant. » Édifiant, n’est-ce pas ?

Concer­nant le mixage, ce fut exac­te­ment la même tisane. D’ha­bi­tude, Julien prenait toujours un temps de réflexion pour choi­sir le « meilleur » trai­te­ment, maté­riel ou logi­ciel. Il faisait des tests, hési­tait entre tel ou tel outil, telle ou telle « stra­té­gie », etc. Sans parler des fois où il appliquait un joujou spéci­fique tout bonne­ment parce qu’il venait d’en faire l’ac­qui­si­tion… Or cette fois-ci, la simpli­cité des moyens à sa dispo­si­tion l’a forcé à procé­der autre­ment. Plutôt que d’être obnu­bilé par le choix des outils, leurs diffé­rences de qualité ou « l’obli­ga­tion » de faire mumuse avec la dernière babiole en date, il a juste fait le job. Une simple paire d’heures lui ont suffi pour accou­cher de ce mix. Avouez que cela laisse songeur…

Let’s twist again

Enregistrement-139Pour finir, il y a un dernier point qui a sans doute joué un rôle impor­tant dans toute cette histoire. Il s’agit toute­fois d’un détail que vous ne pouviez abso­lu­ment pas devi­ner puisque je n’avais volon­tai­re­ment pas évoqué le sujet la semaine dernière.

Comme je vous l’ai dit, je n’ai jamais visité le home studio de Julien. Jusqu’à l’été dernier, ma « connais­sance » de celui-ci se résu­mait à des photos de magni­fiques racks et autres micros de luxe, mais je n’avais aucune idée concrète de ce que pouvait être ce lieu dans son ensem­ble… Si je vous parle de cela, vous devez bien vous douter qu’il y a un « léger » souci. Bien que suréqui­pée par rapport au home studio lambda, la pièce n’avait alors aucune sorte de trai­te­ment acous­tique. Or, l’ami chez qui il passait ses vacances est plutôt brico­leur, il a donc fabriqué quelques beaux panneaux pour la pièce musi­cale de ses enfants en suivant des conseils trou­vés sur la toile. Au programme, quelques bass traps, un panneau absor­bant suspendu au-dessus du point d’écoute ainsi qu’une paire de diffu­seurs. Bien entendu, ce type de panneau DIY ne riva­lise certai­ne­ment pas avec des poin­tures du commerce alliées à une analyse acous­tique réali­sée par un profes­sion­nel, mais cela améliore tout de même l’or­di­naire à mon humble avis. D’ailleurs, devi­nez ce que Julien a demandé comme cadeau d’an­ni­ver­saire à son vieil ami…

Si je ne vous ai pas parlé de tout ça lors du précé­dent article, c’est essen­tiel­le­ment parce qu’il est fort possible que je sois ici victime de ce que l’on nomme le biais de confir­ma­tion. En effet, je n’ai abso­lu­ment aucune mesure acous­tique de la pièce dont il est ques­tion pour venir appuyer mes dires. Par consé­quent, ce dernier para­graphe n’est que le reflet de mon intime convic­tion et ne peut fonda­men­ta­le­ment pas être pris pour une preuve indis­cu­table de l’im­pact posi­tif des trai­te­ments DIY sur le rendu de la produc­tion de Julien.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. J’es­père que ce petit entracte esti­val vous aura plu. Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine !

← Article précédent dans la série :
Entracte Estival (1re partie)
Article suivant dans la série :
Stratégie d'investissement pour l'enregistrement en home studio 1 →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.