Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Réaliser une séance de voix – partie 1

Enregistrer un/e chanteur/se dans votre studio
Partager cet article

De prime abord, diriger un/e chanteur/se pendant les prises semble plutôt simple. Pourtant, pour obtenir des résultats satisfaisants, vous devrez non seulement disposer de bonnes compétences techniques mais aussi amener le chanteur à donner le meilleur de lui-même. Dans le premier volet de cet article en deux parties, nous allons nous concentrer sur l’aspect technique avant de passer à la réalisation dans la seconde partie.

Accéder à un autre article de la série...

Micros, préam­plis et plus

Pour enre­gis­trer les voix, on utilise géné­ra­le­ment un micro élec­tro­sta­tique à grand diaphragme.

Choi­sis­sez votre meilleur micro chant, de préfé­rence un micro élec­tro­sta­tique à grand diaphragme, et bran­chez-le dans votre meilleur préam­pli.

Placez un filtre anti-pop devant le micro (à au moins 2,5 cm de la capsule) pour atté­nuer les consonnes occlu­sives comme « p » et « b » dans l’en­re­gis­tre­ment. Géné­ra­le­ment, on demande au chan­teur* de se tenir à une dizaine de centi­mètres du filtre anti-pop. La proxi­mité du chan­teur donne un son plus présent, c’est-à-dire plus direct et moins réflé­chi par la pièce. Avec les micros cardioïdes, soit la plupart des micros chant à l’ex­cep­tion des micros à ruban, on béné­fi­cie ainsi de l’ef­fet de proxi­mité qui ampli­fie d’au­tant plus le grave que la source s’ap­proche de la capsule, la voix deve­nant plus ample que nature. 

Si vous avez plusieurs micros de bonne qualité, choi­sis­sez celui dont vous pensez qu’il servira au mieux la voix du chan­teur. Au besoin, compa­rez le son des micros avec la voix du chan­teur. Mais faites en sorte que ce test reste bref pour ne pas fati­guer le chan­teur avant de lancer l’en­re­gis­tre­ment.

Niveaux et retours 

Pendant que vous faites les niveaux, véri­fiez que le chan­teur se tient au bon endroit et chante aussi fort que quand il enre­gis­trera le morceau. Si vous utili­sez une DAW ou un enre­gis­treur numé­rique 24 bits, réglez le gain de sorte à garder 10 à 15 dB de réserve (l’écart entre la crête la plus élevée et le 0 dB). Ainsi, vous ne prenez pas le risque que de la distor­sion ruine une bonne prise. Avec autant de réserve de niveau, vous n’au­rez pas besoin de compres­ser la source pour conte­nir les niveaux. L’en­re­gis­tre­ment n’en sera que plus natu­rel.

Pour obte­nir les meilleurs résul­tats possibles, véri­fiez que le retour casque est adapté au chan­teur.

L’une des clés du succès est de faire en sorte que le chan­teur soit aussi détendu que possible, et cela passe notam­ment par un retour casque offrant un mix équi­li­bré de la voix et du play­back. Avant la séance, faites une rapide mise à plat, lais­sez le chan­teur essayer son retour casque et faites les ajus­te­ments qu’il réclame. Souve­nez-vous que votre but est que le chan­teur se sente le mieux possible au moment d’en­re­gis­trer. Vous consta­te­rez que beau­coup de chan­teurs aiment que leur voix soit très forte par rapport à la musique. 

Dans l’en­re­gis­treur, choi­sis­sez une taille de tampon (buffer) aussi faible que possible ou utili­sez les fonc­tions de moni­to­ring direct de votre inter­face audio si elle en possède. Une latence percep­tible pertur­bera le timing du chan­teur.

Si votre système le permet, ajou­tez une reverb de type « hall » ou « plate » à la voix dans le retour casque (n’en­re­gis­trez pas la reverb !) afin qu’elle sonne de façon moins directe, ce qui peut donner confiance au chan­teur – à condi­tion qu’il aime avoir de la reverb.

Dans la seconde partie, nous ferons en sorte que le chan­teur donne le meilleur de lui-même.

* (Ndt : pour des raisons de commo­dité, « chan­teur » = « chan­teuse ou chan­teur » dans cet article)

Article suivant dans la série :
Réaliser une séance de voix – partie 2 →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.