Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

L’enregistrement de la batterie - Le layering en pratique

Le grand guide de l’enregistrement — 43e partie

Après la théorie, passons aujourd’hui à la mise en pratique de la technique du « layering » et voyons ce que nous pouvons obtenir avec les enregistrements que nous avons réalisés jusqu’à présent.

Accéder à un autre article de la série...

Mise en situa­tion

Entrons direc­te­ment dans le vif du sujet en commençant par l’ex­trait « Chorus » :

00:0000:00

Pour l’ins­tant, cette mise à plat est consti­tuée de nos enre­gis­tre­ments suivants : overheads stéréo, kick in et kick out, snare top et snare bottom. À partir de là, j’ai utilisé le plug-in Addic­tive Trig­ger signé XLN Audio pour super­po­ser des samples de grosse caisse et de caisse claire à tout ceci. Bien entendu, j’ai pris soin de véri­fier le rapport de phase entre ces samples et nos enre­gis­tre­ments de façon à ce que cette démarche de « laye­ring » ne soit pas contre­pro­duc­tive.

02 Chorus Layer 1
00:0000:28
  • 02 Chorus Layer 1 00:28
  • 03 Chorus Layer 2 00:28
Addictive Trigger in Logic

Les samples utili­sés dans le premier exemple permettent de rendre notre couple grosse caisse/caisse claire beau­coup plus solide et compact. Pour le second extrait, le but était d’ob­te­nir une grosse caisse plus précise mais moins proémi­nente tout en faisant recu­ler la caisse claire au moyen d’un sample dégou­li­nant de réver­bé­ra­tion. Notez que sur cet exemple, Addic­tive Trig­ger a commis une faute de déclen­che­ment sur la caisse claire à la fin de la troi­sième mesure. En effet, cette erreur donne l’im­pres­sion d’une frappe double qui n’a pour­tant jamais eu lieu. Pour bien faire, il aurait fallu que je corrige à la main ce problème. Ce genre de choses arrive parfois et peut faci­le­ment passer à l’as si l’on n’y prend garde. Du coup, je préfère person­nel­le­ment appliquer cette tech­nique de « laye­ring » de façon plus arti­sa­nale, à savoir grâce aux fonc­tions dispo­nibles dans ma STAN de prédi­lec­tion (Reaper), ce qui néces­site une bonne dose d’édi­tion à la main. C’est certes moins rapide, encore qu’une fois qu’on s’y est fait cela peut dérou­ler assez vite, mais c’est surtout beau­coup plus sûr à mon humble avis. C’est donc cette méthode que je vous propose de voir au travers des prochains exemples sonores.

Voici le premier extrait qui est unique­ment consti­tué de nos enre­gis­tre­ments overheads stéréo, du duo grosse caisse/caisse claire prove­nant de l’unique micro RE-20 et de la piste de char­ley :

00:0000:00

L’édi­tion de la piste du RE-20 m’a permis d’ex­traire les grooves de grosse caisse et de caisse claire, alors que la piste de char­ley m’a servi à géné­rer la ryth­mique idoine. J’ai ainsi carré­ment pu rempla­cer tota­le­ment mon enre­gis­tre­ment de batte­rie par des batte­ries virtuelles : tout d’abord la Native Instru­ments Abbey Road 60s Drums, puis l’Abbey Road 70s Drums du même éditeur.

05 Verse 60
00:0000:14
  • 05 Verse 60 00:14
  • 06 Verse 70 00:14

Avouez qu’en termes de produc­tion, cela ouvre des pers­pec­tives plutôt réjouis­santes tout en conser­vant le groove origi­nal du batteur. Et l’on peut même envi­sa­ger d’al­ler plus loin :

07 Verse Elec­tro 1
00:0000:14
  • 07 Verse Elec­tro 1 00:14
  • 08 Verse Elec­tro 2 00:14

Pour ces deux derniers extraits, j’ai simple­ment utilisé des batte­ries élec­tro­niques livrées de base avec le célèbre Kontakt de Native Instru­ments.

Voilà, je pense que nous avons fait le tour de la ques­tion. Comme je l’ai déjà écrit lors d’un précé­dent article, je ne vous exhorte pas à utili­ser cette tech­nique du « laye­ring » à tout prix. C’est juste une méthode comme une autre qui peut éven­tuel­le­ment vous aider à arri­ver à vos fins. Bref, utilisé avec discer­ne­ment lorsque cela est néces­saire pour le bien du morceau, le « laye­ring » est un outil puis­sant à ne pas négli­ger.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine !

Télé­char­gez les extraits sonores (format WAV)

← Article précédent dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Les outils du Layering
Article suivant dans la série :
L’enregistrement de la batterie - De l’importance du musicien →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.