Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Réaliser une séance de voix – partie 2

L’aspect psychologique du travail avec un/e chanteur/se

Dans la première partie, nous avons abordé le choix et le placement du micro ainsi que le problème du retour casque. À présent, voici quelques astuces de réalisation qui vous aideront à révéler tout le potentiel du chanteur ou de la chanteuse.

Accéder à un autre article de la série...

[lire la première partie]

Atmo­sphère, atmo­sphè­re…

Beau­coup de chan­teurs* donnent le meilleur d’eux-mêmes quand l’am­biance du studio est apai­sante. Si vous le pouvez, tami­sez les lumières, véri­fiez que la tempé­ra­ture ambiante est agréable et prépa­rez une bouteille d’eau à l’at­ten­tion du chan­teur. Selon l’at­mo­sphère et le style de la musique, vous pour­rez même allu­mer une ou deux bougies. Il est aussi très impor­tant de déga­ger une impres­sion de confiance et de montrer que vous avez le contrôle de la situa­tion. Si vous avez des problèmes tech­niques, gardez-les pour vous !

Si possible, rédui­sez le nombre de personnes qui assistent à la séance. Si tous les membres du groupe tournent en rond sans arrêt, ils peuvent distraire le chan­teur qui risque de deve­nir hési­tant en prenant plei­ne­ment conscience de la situa­tion.

Souve­nez-vous que chan­ter en studio est une expé­rience très parti­cu­lière, même pour un chan­teur ayant une bonne expé­rience de la scène. Chaque détail est écouté, dissé­qué et évalué. Pour qui n’est pas habi­tué à cette façon de travailler, la situa­tion peut deve­nir très trou­blante. C’est pourquoi il est bon que tout se passe faci­le­ment et dans le calme. 

L’as­tuce « on fait juste les niveaux » 

Parfois, vous aurez de la chance et pour­rez enre­gis­trer la toute première prise du chan­teur, celle qu’il fait en croyant qu’il ne s’agit que d’un échauf­fe­ment. Utili­sez cette astuce en montrant osten­si­ble­ment que vous faites les niveaux. Avant de lancer l’en­re­gis­tre­ment, expliquez au chan­teur qu’il peut faire le morceau en entier pour s’échauf­fer pendant que vous véri­fiez les niveaux une dernière fois. Parfois, vous obtien­drez une super prise parce que le chan­teur aura pu se décon­trac­ter en croyant seule­ment s’échauf­fer. Ça ne marche pas à chaque coup, mais ça vaut la peine d’es­sayer, tout parti­cu­liè­re­ment si vous avez affaire à un chan­teur inex­pé­ri­menté. 

Stra­té­gie de la séance

Main­te­nant que vous enre­gis­trez « offi­ciel­le­ment », le chan­teur va devoir enchaî­ner plusieurs prises complètes que vous compi­le­rez ulté­rieu­re­ment. Cette stra­té­gie fonc­tionne géné­ra­le­ment mieux que la méthode consis­tant à inter­rompre l’en­re­gis­tre­ment et faire des over­dubs pour obte­nir une seule prise parfaite. En chan­tant des morceaux complets (ou au moins des passages entiers), le chan­teur a la possi­bi­lité d’in­ter­pré­ter la musique beau­coup plus faci­le­ment qu’en enre­gis­trant des phrases isolées. Le résul­tat aura d’au­tant plus d’éner­gie. On peut répa­rer beau­coup de choses au mixage, notam­ment en éditant les pistes et en corri­geant la justesse, mais on ne peut insuf­fler ni éner­gie ni émotion à une prise de voix.

Une méthode effi­cace consiste à deman­der au chan­teur d’en­re­gis­trer plusieurs versions complètes puis de compi­ler les diffé­rentes prises en ne gardant que les meilleurs passages.

Soyez diplo­mate si le chan­teur a des problèmes de justesse. La justesse est un sujet sensible pour beau­coup de chan­teurs. Si vous rele­vez constam­ment les problèmes de justesse, vous risquez de désta­bi­li­ser le chan­teur, auquel cas il aura encore plus de mal à chan­ter juste.

Si vous déce­lez des problèmes de justesse, montez légè­re­ment l’un des instru­ments à accords ou la basse dans le retour casque pour donner un meilleur repère harmo­nique au chan­teur. 

Vous pouvez aussi lui suggé­rer de décou­vrir un peu l’une de ses oreilles sous le casque pour qu’il entende mieux sa voix natu­relle. Formu­lez cette sugges­tion de façon posi­tive, c’est-à-dire comme un moyen d’amé­lio­rer l’écoute plutôt que comme une solu­tion à des problèmes de justesse. 

Pendant toute la séance, souli­gnez systé­ma­tique­ment ce qui est posi­tif afin de ne pas enta­mer la confiance du chan­teur. Ça n’aura aucune impor­tance avec un profes­sion­nel chevronné, mais un peu d’in­dul­gence peut faire la diffé­rence avec un chan­teur peu habi­tué au studio. 

Sachez vous arrê­ter

Pendant la séance, il peut arri­ver que la résis­tance physique du chan­teur atteigne ses limites ; au-delà, la qualité des prises ira en se dégra­dant. Il faut espé­rer que vous aurez déjà tout ce qu’il faut pour compi­ler une prise complète à ce moment de la séance.

Quand vous sentez que la limite de produc­ti­vité est atteinte, faites une pause et écou­tez ce que vous avez enre­gis­tré. Si seuls quelques lignes ou quelques mots néces­sitent d’être répa­rés, ça vaut la peine de deman­der au chan­teur de les ré-enre­gis­trer en over­dubs. Si des parties impor­tantes du chant doivent être refaites, coupez court et prenez rendez-vous avec le chan­teur pour une nouvelle séance. N’ou­bliez pas de docu­men­ter la posi­tion du micro et les réglages du préam­pli pour pouvoir retrou­ver le même son lors de la séance suivante.

* (Ndt : pour des raisons de commo­dité, « chan­teur » = « chan­teuse ou chan­teur » dans cet article)

← Article précédent dans la série :
Réaliser une séance de voix – partie 1

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.