Access Music Virus A
+
Access Music Virus A

Virus A, Synthé à modélisation analogique en rack de la marque Access Music appartenant à la série Virus.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Qu'est-ce qu'il a dans le ventre ?

Test Access Music Virus

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Le Virus fonctionne sur le principe de l’émulation sonore des vieux synthés analogiques par un DSP puissant. Les sonorités sont belles, fines, pleines de chaleur et le (très) gros son est au rendez-vous grâce au mode unisson et au suboscillateur. L’étage de distorsion/shapper est une pure réussite dans le style TB 303.

Un son tranchant et plein de punch

La combinaison des étages de filtrage permet de faire un découpage des fréquences d'un son pour le rendre beaucoup plus incisif dans un mix.

Access Virus Les enveloppes sont ultra-rapides, ce qui donne aux sons un côté percutant et " punchy ". L'attaque d'un son étant sa caractéristique principale, ces enveloppes permettent de concentrer la puissance du son dès son déclenchement. Pour les tempos rapides, par exemple, cela permet de conserver et d'entretenir la dynamique générale de la musique.

Le contrôle de la machine

Lorsqu'on utilise principalement les potards et boutons de façade, son utilisation reste simple et intuitive ; les sons se programment à la volée et se modifient en temps réel grâce aux nombreux potards du Virus qui n’attendent qu’à être triturés dans tous les sens. Tout changement sur un son se transmet par MIDI pour l'enregistrement dans un séquenceur par exemple.

Idéal pour les nappes, les 3 LFOs indépendants pourront, grâce à la synchro interne, créer de surprenantes structures sonores multi-rythmiques. En outre, les LFO sont très complets :
nombreuses formes d'onde, de contrôle par enveloppe ou de réinitialisation du cycle à chaque note "on".

2 potards sont paramétrables pour contrôler n'importe quel contrôleur midi...

A noter que le potard de volume n'affecte que les sorties principales (left / right) et non les sorties séparées.

Expériences sonores

Virus d'Access L'entrée audio, lorsqu'elle est activée, permet de se substituer aux oscillateurs et de retrouver toutes les fonctionnalités de la machine sur un signal externe... de nombreuses heures d'expérimentation sonore en vue.... tout peut y passer : mix, rythmique, platine, voix, autres synthés ou sampler... Le vocodeur quant à lui joue très bien son rôle et permet de faire "parler" des rythmiques ou des sons de synthés internes ou externes (si l'entrée audio in est utilisée).

Le comportement de L'OS est partiellement paramétrable, de même que le comportement des potards par rapport à l'affichage des valeurs correspondantes.

Les effets sont très sommaires de part le peu de paramètres disponibles (delays, chorus, phaser), mais l'objectif est d'aller à l'essentiel et d'être efficace.

Malus ...

Quelques petits défauts ternissent un peu l'image du Virus, malgré ses multiples qualités. Outre le fait que le kit de mise en rack est en option, on regrettera la gestion du mode multitimbre qui manque de quelques accès plus rapides à certains paramètres. De plus, les menus affichés sur l'écran LCD sont très mal organisés : les paramètres défilent sans fin, pas facile de s'y retrouver pour changer un réglage ou un paramètre non accessible par un potard ou un bouton.

Avis personnel

Les formes d'ondes disponibles sont nombreuses mais peu variées, elles n'affectent pas énormément le rendu final du son... les oscillateurs semblent trop parfaits, trop stables... leurs combinaisons n'apportent aucune surprise... Avec un peu de recul, la programmation d'un son recherché ou original demande plus d'effort qu'il n'y paraît.

Pourtant, c’est à mon avis l’un des synthés qui sonnent le plus analogique actuellement, digne descendant des PPG. Quelque soit la musique, le Virus est là pour stimuler votre créativité, mais il ne faut pas hésiter à "bousculer" la machine pour sortir des sentiers battus...

Fiche technique et bilan

Générateur sonore : modélisation analogique
Polyphonie : 12 voix, 16 canaux multi-timbraux
Mémoire : Flash-ROM : 2 banques de 128 sons. RAM : 2 banques de 128 sons (mode "playsingle sound) et 128 en mode multi.
Effets : Rélai, reberb, chorus, flanger et vocoder 32 bandes
Séquenceur : 16 arpégiateurs indépendants
Connectiques : 3 sorties stéréo et 6 mono, 2 entrées audio, MIDI In/Out
Affichage : LCD 16 caractères x 2 lignes rétro éclairé
Options :

- OS upgradable via MIDI
- Mise en rack.

Dimensions : 466 x 188 x 60 mm



On peut aussi définir les caractéristiques suivantes pour chaque voix :

- 2 oscillateurs : pulse avec pulsewidth, saw et 64 ondes spectrales,
- oscillateurs 1 et 2 synchronisables,
- FM,
- Suboscillateur ( bruit blanc ),
- Modulateur en anneau,
- 2 filtres indépendants 12/24 dB avec pour chacun Low Pass, High Pass, Band Pass et Band Reject,
- Distorsion / Shaper,
- 3 LFO avec modulation par enveloppe, suivi du clavier, sync, changement de phase, trigger…
- 2 Enveloppes pour le filtre et amplification,
- Effets de modulation : Chorus/Flangeur avec effet différent en mode multi sur les 4 premiers canaux,
- Effets de retard (Delays)

Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail