Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Traktor Kontrol X1
Photos
1/921

Test du Traktor Kontrol X1 de Native Instruments

Surface de Contrôle MIDI DJ de la marque Native Instruments appartenant à la série Traktor

Prix public : 199 € TTC
test
28 réactions
Native prend le Kontrol

Native instruments a annoncé depuis quelques mois l’arrivée du Traktor Kontrol X1, il était même possible de le préréserver sur le site afin d’être parmi les premiers servis. Cette attente en valait-elle vraiment la peine? Le Traktor Kontrol X1 est-il à la hauteur de nos espérances ? Nous allons voir tout ça un peu plus bas… Déballons !

Le grand débal­lage

 

 

Traktor Kontrol X1
L’em­bal­lage est de bonne facture, les éléments sont tous bien proté­gés. Nous trou­vons dans cette boite, un câble USB, une notice « Getting Star­ted » de 37 pages (en Anglais, Alle­mand, Français, Espa­gnol et Chinois), un CD d’ins­tal­la­tion avec Trak­tor LE, les pilotes, la notice complète ainsi que des mappings de touches alter­na­tifs pour les diffé­rentes versions de Trak­tor (Duo, Pro, Scrat­ch…) et enfin le Trak­tor Kontrol X1 accom­pa­gné d’un cache pour renom­mer à la main les boutons si besoin. Sur le CD vous trou­ve­rez aussi le logi­ciel Kore 2 player (dispo­nible aussi gratui­te­ment sur le site de Native Instru­ment), ainsi que le logi­ciel Control­ler editor qui permet de custo­mi­ser touche par touche les assi­gna­tions du X1 pour une utili­sa­tion en MIDI.

 

Mon ordi­na­teur est déjà équipé d’un Trak­tor LE V1.2.4 (pilote X1 déjà inclus depuis la version 1.2.3), nous bran­chons la bête, le Trak­tor Kontrol X1 est immé­dia­te­ment reconnu sans la moindre instal­la­tion néces­saire (atten­tion pour les posses­seurs de confi­gu­ra­tion  des années  70, passez votre chemin, le port USB 2.0 est indis­pen­sable !). Le Trak­tor Kontrol X1 est autoa­li­menté par le port USB, un seul bran­che­ment est donc néces­saire ! Pour avoir déjà galéré avec d’autres modules d’in­ter­face pour Trak­tor, cette fois c’est du vrai Plug n’ Play et c’est un réel bonheur ne pas passer 4 heures avant de pouvoir voir les boutons s’al­lu­mer !

 

Il est beau le petit nouveau ?

 

 

Traktor Kontrol X1
Allu­mage sympa à la K2000,  le design noir est plutôt sobre, mais réussi et l’en­semble des boutons et enco­deurs paraît d’ex­cel­lente qualité, robuste et agréable au toucher.  Le Trak­tor Kontrol X1 est symé­trique, la quasi-tota­lité des boutons existe en double afin de contrô­ler indé­pen­dam­ment les pistes A et B. Seuls les boutons Shift et Hotcue sont uniques pour l’en­semble du X1.

 

Le boitier est léger (691 grammes) et fin (12×5,2×29,4 cm) : il faudra donc s’équi­per en option du Kontrol X1 Bag (une quaran­taine d’eu­ros) qui permet de suréle­ver le Trak­tor Kontrol X1 à la hauteur d’une table de mixage ou d’une platine vinyle pour ceux qui tournent avec des confi­gu­ra­tions DJ « complètes ». Le Trak­tor Kontrol X1 est aussi équipé de 4 cous­sins anti­dé­ra­pants.

 

Tous les boutons sont rétroé­clai­rés avec 2 niveaux diffé­rents : lumi­no­sité basse quand non actif, lumi­no­sité haute quand le bouton est actif, c’est extrê­me­ment effi­cace pour trou­ver la fonc­tion dési­rée dans le noir. La lumi­no­sité  haute et basse est ajus­table dans les para­mètres. Les enco­deurs quant à eux ne sont pas rétroé­clai­rés, mais on repère très vite leur empla­ce­ment grâce aux autres boutons.

 

Chaque bouton possède une couleur pour distin­guer les diffé­rentes fonc­tions:

 

  • Effets en orange
  • Navi­ga­tion et char­ge­ment en orange (aurait bien mérité sa couleur dédiée)
  • Boucles en bleu
  • Trans­port en bleu (aurait  aussi bien mérité sa couleur dédiée)
  • Midi en vert
  • Shift et Hotcue en Blanc

 

Première prise en main

 

 

Traktor Kontrol X1
Premier contact avec le X1 : impos­sible de trou­ver le réglage du volume de chaque piste, sans même deman­der un cross­fa­der, aucun mixage n’est possible, car les volumes des pistes ne sont assi­gnés à aucun enco­deur.

 

Tous les boutons ont une fonc­tion prin­ci­pale direc­te­ment acces­sible et une fonc­tion secon­daire dispo­nible en main­te­nant la touche « Shift » appuyée. Atten­tion aux mauvaises mani­pu­la­tions, car en voulant régler plus fine­ment le tempo d’un morceau, on peut acti­ver une boucle sans le vouloir si l’on oublie de pres­ser la touche « Shift »

 

Le Trak­tor Kontrol X1 commu­nique avec TRAK­TOR via USB, en utili­sant le proto­cole proprié­taire natif NHL (Native Hard­ware Library)  de Native Instru­ments, qui offre une haute réso­lu­tion d’en­co­dage des commandes, supé­rieure à celle du proto­cole MIDI. Nous n’avons pas réussi à consta­ter de diffé­rences flagrantes avec les modules en  inter­face midi.

 

Avant même de commen­cer à appro­fon­dir les fonc­tions de chaque bouton, nous essayons la décon­nexion du câble USB : aucun impact sur la diffu­sion « live », la recon­nexion est tout aussi trans­pa­rente et permet de retrou­ver ses commandes en quelques secondes comme si de rien n’était.

 

Les diffé­rentes sections du Trak­tor Kontrol X1

 

 

Traktor Kontrol X1
La section effets est assez dérou­tante, les boutons FX1 et FX2 permettent de char­ger l’ef­fet souhaité (ces 2 boutons existent pour chaque piste A et B) ils ne corres­pondent en fait pas aux effets 1 et 2, mais à la sélec­tion des effets UP et DOWN (une fois qu’on le sait ça va mieux…). La touche shift est censée permettre l’ac­cès direct aux effets prédé­fi­nis : Flan­ger, Reverb et Delay mais les inscrip­tions ne corres­pondent pas à l’ac­tion asso­ciée, proba­ble­ment un problème d’af­fec­tion des fonc­tions secon­daires de ces boutons dans Trak­tor LE, il est probable que ce soit plus lisible dans Trak­tor Pro (non testé).  Le bouton « 2 » n’est pas affecté et ne sert donc à rien dans Trak­tor LE.

 

Par contre, une excel­lente surprise, le bouton « ON » permet l’ac­ti­va­tion tempo­raire de l’ef­fet (on relâche et l’ef­fet s’ar­rête), c’est un vrai atout (ceux qui ont déjà essayé à la souris me compren­dront aisé­ment). Le bouton « 1 » permet­tra quant à lui d’ac­ti­ver dura­ble­ment l’ef­fet sélec­tionné. Le potard 1 permet de contrô­ler la propor­tion du signal origi­nal par rapport au signal traité (Dry / Wet). Le potard 2 permet de contrô­ler l’ef­fet. Le potard 3 permet lui de contrô­ler le filtre de la piste corres­pon­dante.

 

Les molettes de Navi­ga­tion permettent de char­ger le morceau sélec­tionné pour chaque piste, le parcours des titres est fluide et effi­cace. Par contre, il n’est à priori pas possible de navi­guer dans ses play­lists ou réper­toires, il faudra utili­ser la souris. Les molettes de navi­ga­tion sont situées au milieu des boutons d’ef­fets ce qui est un peu dérou­tant au début, mais en fait rela­ti­ve­ment effi­cace, car en plein milieu du X1, donc faci­le­ment repé­rable.

 

 

Traktor Kontrol X1
La molette « Loop » très pratique permet de sélec­tion­ner en même temps la longueur de la boucle et l’ac­ti­va­tion ou la sortie de cette boucle. On regret­tera qu’il ne soit pas possible d’ajus­ter à la mesure près la fin de la boucle de façon précise (à chaque tour de boucle) : seuls les préré­glages, 2, 4, 8, 16, etc. sont dispo­nibles  (obli­ga­tion de ressor­tir de la boucle pour ajus­ter le réglage de manière plus fine).

 

Une section avec des boutons de trans­ports essen­tiels est dispo­nible : Play/Pause, Sync, Cue et Cup. Dans les cas d’une synchro­ni­sa­tion du beat  « à la main », les boutons « Beat » permettent de déca­ler la posi­tion de lecture d‘un beat en avant ou en arrière.

 

Bonne surprise, le Bouton CUP clignote au tempo de la piste, plutôt sympa…

 

Grâce à la touche shift vous accè­de­rez au réglage du tempo.

 

Le mode Hotcue n’est pas dispo­nible dans Track­tor LE, il faudra ache­ter une version plus évoluée de Trak­tor. Le bouton s’al­lume et désac­tive les 16 boutons du bas du X1, mais sans aucun inté­rêt, car ces touches n’au­ront aucun effet sur votre Trak­tor LE.

 

Enfin, l’ac­ti­va­tion du mode Midi permet l’uti­li­sa­tion avec les versions de Trak­tor plus anciennes (infé­rieures à 1.2.3) qui ne supportent pas le proto­cole NHL, mais aussi de pilo­ter d’autres logi­ciels ou instru­ments MIDI.

 

Le Trak­tor Kontrol X1 : pour qui ?

 

 

Traktor Kontrol X1
Quand il y a quelques mois, nous commen­cions à baver sur le site de Native Instru­ment, nous imagi­nions une solu­tion ultra­por­table de mixage avancé en le couplant avec un MacBook pro par exemple. Cela aurait été idéal pour des DJ cher­chant des solu­tions perfor­mantes, mais ultra light : vous l’au­rez compris, ce n’est pas la bonne cible, il manque les boutons de volume. D’autre part, son prix est un peu élevé  (199 euros) pour un « simple » contrô­leur USB qui ne sera pas en mesure de faire office de « mixette » ados­sée à un Laptop afin d’avoir une solu­tion de mixage complète, mais légère.

 

Le Trak­tor Kontrol X1 ne dispose d’au­cune inter­face audio inté­grée il faudra donc s’ac­quit­ter des 99 euros pour l’in­ter­face audio 2 DJ . Or, pour 285 euros on peut se procu­rer des inter­faces de type Numark Omni Control de bonne facture avec inter­face audio incluse (master et casque) ainsi que 3 potards de contrôle du volume et 2 molettes « scratch » qui permettent d’avoir une solu­tion mobile tout-en-un.

Les vidéos du site de Native Instru­ment montrent essen­tiel­le­ment des DJ avec « la totale » : Trak­tor  Scratch pro, 2 platines vinyles et une grosse table de mixage. La cible est bien là, le X1 permet­tra de contrô­ler  le soft Trak­tor sans toucher à l’or­di­na­teur, tout en permet­tant d’uti­li­ser les touches « Hotcues » (non dispo­nible avec Trak­tor LE).  À ce moment-là le X1 va libé­rer tous ses atouts et se révé­ler extrê­me­ment effi­cace, voire indis­pen­sable, car avec autant de matos sur la table, compliqué de mani­pu­ler la souris.

Du coup les 199 euros qu’il faut inves­tir paraissent plus abor­dables si l’on regarde le prix d’in­ves­tis­se­ment de l’en­semble.

 

Conclu­sion

 

Le Trak­tor Kontrol X1 est un produit bien fini et d’ex­cel­lente qualité qui nous a bien séduits. Extrê­me­ment facile à instal­ler, nous avons là un vrai boitier Plug N’ Play.  Les boutons rétro éclai­rés sont vrai­ment réus­sis et très effi­caces dans le noir. Vous l’au­rez compris le X1 est beau et donne envie ! L’uti­li­sa­tion en table de mixage auto­nome avec un ordi­na­teur portable est quasi impos­sible, c’est dommage, car ça aurait été un gros atout pour ce module de commande fin et léger qui aurait presque pu se loger dans la sacoche de mon laptop. Il ne manque que 2 potards pour que Native Instru­ment puisse viser la cible des DJ en confi­gu­ra­tion légère.

 

Points forts
  • Plug n’ play
  • Autoalimenté par le port USB
  • Ergonomie globale et finition
  • Poids et dimension « light » sans concession sur la maniabilité
  • Bouton « ON » dans la section filtre
Points faibles
  • Pas de contrôle du volume des pistes ! Table de mixage indispensable !
  • Prix (200 €)
  • Options nécessaires pour utiliser le X1 à fond : Traktor PRO (129€) et Kontrol X1 Bag (40€ environ)
  • Quelques noms de boutons maladroits en configuration LE

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.