Tous les avis sur Behringer Poly D

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.3( 4.3/5 sur 4 avis )
 1 avis25 %
 3 avis75 %
Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 25/11/19Test du synthétiseur Behringer Poly D

    Test du synthétiseur Behringer Poly D - La quatrième Dimension

    Après le Model D au format module, Behringer présente le Poly D, un synthé compact complet : panneau inclinable, clavier dynamique, paraphonie à quatre VCO, chorus et distorsion analogiques, arpégiateur, séquenceur… et un tarif à tomber !

Avis des utilisateurs
audiofanuser24/01/2021

L'avis de audiofanuser"Bien"

Behringer Poly D
J'ai fait l'acquisition du Poly D suite à le revente de mon Moog Model D 2016.
La raison de la revente du Moog est qu'il me semblait raisonnable au vu du prix auquel je toucherais le Poly D ( 569€ )et au vu du contexte économique de pouvoir réinvestir la différence de prix dans d'autres machines sans avoir à vendre un de mes reins.
Je ne me suis pas trompé.
Une fois paramétré par le gestionnaire Behringer, le Poly D retrouve la souplesse de jeu du Moog.
On peut entre autres paramétrer la réponse des molettes et le comportement du clavier.

Je vais rapido revenir sur la qualité du clavier.
Simplement, pour avoir démonté mon Poly D et l'avoir amélioré, ( voir le post dans la partie forum )
https://fr.audiofanzine.com/synthe-analogique/behringer/poly-d/forums/t.723870,modif-clavier.html
je peux dire que la seule déconvenue provenait de son clavier qui même, s'il est une copie exacte du Fatar TP9 s et ceci jusqu'à l'emplacement des trous permettant la fixation du circuit il n'en n'a pas la qualité que j'en attendais ( c'est subjectif et cette constatation se fait par rapport au clavier du Moog model 2016 ).
Toutefois, rien ne vous empêche si vous êtes bon bricoleur de remédier à cela.. Sinon tant pis, il suffit de le piloter par le biais de votre clavier favori car contrairement au Model D 2016 la molette de modulation est elle bien pilotable en Midi.
Cette constatation s'adresse à ceux qui apprécient les chorus endiablés et qui ont surtout l'habitude de les éxécuter sur des claviers de très bonne qualité.
Les autres adeptes du one, two fingers ou de la souris ne verront pas ou que très peu la différence.
Les 3 octaves suffisent amplement au vu de la possibilité de switcher les octaves en plein jeu. C'est également un gain de place non négligeable en rapport à l'original qui parfois pouvait poser problème dans une configuration fournie( mais bon rien de très méchant.. ).

Le 4eme oscillo peut vraiment apporter un plus notamment pour les basses avec une forme d'onde triangulaire à 32 mais ça sonne déjà pas mal avec 3 oscillos.

Je ne me sers que très peu de la paraphonie, du chorus, de la disto ni du sequencer.
Pour cela j'ai d'autres machines effets ou synthés qui me correspondent.
Le comparatif avec le Model D de chez Behringer tient également parfaitement la route. Niveau son, ce sont les mêmes machines à 99%.
Pour en venir à la puissance de sortie: Le Poly D est effectivement moins puissant que l'original ou le Model D Boog c'est vrai.
Après maintes utilisations si cela peut en rassurer certains, ce sont les 2 autres qui sont trop puissants suivant la sortie utilisée (low high )donc cela ne me pose pas de problème l'idée étant de le brancher en stéréo sur le bon périphérique où là on gagne en sensations...

Pour finir et résumer ce court avis, ce que je considère vraiment comme des plus, ce sont les améliorations midi au niveau du pitch et de la modulation.

Niveau ampleur du son en restant honnête, et comme toute ( ou presque ) réplique moderne d'analo, le Poly D est un peu en retrait d'un vrai Minimoog mais c'est très honnêtement négligeable au vu de ce qu'il apporte en plus.
Ca reste très subjectif notamment quand plusieurs machines tournent en même temps.

Je ne regrette donc pas cet achat même s'il est normal d'avoir des remords de s'être séparé de l'original version 2016 qui de plus est, au vu de sa conception et de ses composants reste plus facile à dépanner que des machines en CMS..

Toutefois, ça se discute car avec la revente, j'ai pu me payer pas mal d'autres machines.
kenawannn22/08/2020

L'avis de kenawannn"Merveilleux"

Behringer Poly D
Ce synthé est merveilleux et la meilleure chose à faire pour s'en rendre compte, c'est de reproduire des patches existants (cf mode d'emploi du model D par exple).
Solidité au rendez-vous, rien à voir avec les synthés en plastoc actuels. Seul défaut sur le mien est que les prises midi sont un peu trop ajustées et il est difficile d'introduire ou de retirer un câble midi.
lvmusique19/07/2020

L'avis de lvmusique"Un minimoog revisité à la sauce monopoly et boosté au chorus juno !"

Behringer Poly D
Synthé très bien fini et qui trouve très bien sa place dans un set.
Clavier agréable.
Boutons bien larges pour une bonne prise en main et qui ont l'air robustes.
Les molettes de modulations qui se colorisent ajoutent une note très chouette à ce beau synthé avec ses flans en bois.
Interface quasiment identique à celle d'un minimoog avec un VCO de plus.
Concept qui reprend celui du mono poly de korg (mon premier synthé acheté en 82, c'était hier :-) ), avec un mode paraphonique (ce n'est pas de la polyphonie car chaque VCO doit être affecté à une note- il faut donc les régler de manière identique pour générer un accord homogène).
Le 4ème VCO apporte vraiment un plus et peut être déconnecté pour moduler les autres VCO.
Le synthé est très facile à prendre en main. L'ergonomie est classique et un débutant pourra très vite trouver des sons biens gras forts sympathiques.
L’initié y trouvera également son compte car on élargit la palette du minimoog.
Son proche du minimoog mais je dois dire que le chorus (assez proche de mon juno 106, donc fort bien reproduit) ainsi que la distorsion, le séquenceur, l'arpégiateur et l'enregistrement de la vélocité amène un plus non négligeable. C'est donc une machine qui a son propre caractère.
Les 3 modes de jeu sont bien pensés:
- mode mono : jeu monophonique bien charpenté avec les 4 VCO
- mode unison : jeu de VCO en fonction du nombre de notes jouées
- mode paraphonique : préférable pour des accords
La fonction damp est utile je trouve particulièrement sur les sons de nappes.

On ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir de possibilité de sauvegarde des sons (il aurait fallu revoir intégralement le schéma initial pompé du mininmoog, ce qui aurait induit un surcoût de conception et donc le prix de la bête qui est imbattable...). C'est ce point que je trouve tout de même handicapant et c'est la raison de la 5ème étoile manquante. Mais les vieux concepts ont aussi leur charme !
Ce clavier peut de mon point de vue être utilisé pour tout style de musique (comme est d'ailleurs utilisé le minimoog).
En tout cas pour le prix, au regard des possibilités offertes vous ne serez pas déçus. Behringer a vraiment tapé très fort !
R@ph.net11/04/2020

L'avis de R@ph.net"Merci les gars !!!"

Behringer Poly D
Description :

37 touches sensibles à la vélocité
Structure à 4 voix avec modes Poly, Mono et Unisono
4 VCOs analogiques avec des formes d'ondea triangulaires, en dents de scie et à impulsions
Générateur de bruit avec bruit blanc et rose
Filtre Ladder 24 dB avec résonance
Filtre passe-bas/passe-haut commutable
LFO analogique avec des formes d'ondes carrée/triangulaire
2 enveloppes ADS pour VCF et VCA
Chorus stéréo BBD analogique
Distorsion intégrée avec contrôle de tonalité
Séquenceur 32 pas
Arpégiateur
Molettes de pitch et de modulation
Panneau de commande réglable et 84 éléments de contrôle pour une utilisation intuitive
Bloc d'alimentation 12 V DC incl.
Sortie stéréo symétrique sur 2 x Jack 6,3 mm
Sortie casque stéréo réglable sur Jack 6,3 mm
Entrée audio externe sur Jack 6,3 mm
Entrées V-Trigger, Modulation, Pitch-CV, Filter et Loudness sur Jack 6,3 mm
Entrée/sortie Sync sur Jack 6,3 mm
Sortie V-Trigger, Pitch, Velocity et Aftertouch sur Jack 6,3 mm
MIDI In/Out/Thru
Port USB-B

Alors je vais pas vous raconter de salades, c’est mon premier synthé, donc inutile de vous dire que je ne suis pas le geek synthé qui va rentrer dans les infimes détailles. Cet avis n’a pas d’autre prétentions que de vous donner le point de vue du néophyte que je suis.

Les plus :

1/ je le trouve très très beau. Il a une finition des plus soignées. Tout est convainquant. Je ne sais plus où j’ai lu que l’alim est cheap, et elle est juste normale et facilement remplaçable car c’est une fiche type boss Classic, donc pratique via un bloc alim. Ensuite tout les potards interrupteurs etc... sont tous clean. En bref c’est vraiment du bon boulot.

2/ le son est vraiment class, pas ou peu de souffle des textures très riches des potards qui bossent et reagissement bien, donc pas de problèmes non plus à ce niveau.

3/ c’est un mini moog dopé car paraphonique et doté d’un arpegiateur super et d’un séquenceur top. Là encore, l’ergonomie est très bien pensée et la prise en main est très facile.

4/ connetiques tip top, on a tout se qu’il faut pour le mettre rapidement et facilement dans un système MAO ou n’importe quoi d’autre, sur scène ou autre.

Les moins :

Pas grand chose à redire simplement qu’il est proposé comme un polyphonique alors qu’il s’agit d’un paraphonique, mais appart ça ... j’ai rien à ajouter.

Conclusion :

Excellent investissement un rapport qualité / prix absolument imbattable.
Je voulais depuis longuement rentrer dans cet univers et avec le poly d on rentre par la grande porte sans se ruiner. Vraiment si c’était à refaire ce serait sans une seconde d’hésitation et je ne le revendrai jamais.

Merci Behringer !!!