Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Acheter neuf Behringer Model D

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 289,00 €
  • Woodbrass En stock / Livré en 48h 289,00 €
  • Thomann En stock / Livré en 48h 289,00 €
  • Univers Sons En stock / Livré en 24h 299,00 €
  • SonoVente En stock / Livré en 24h 299,00 €

Annonces Model D

Alerte nouvelle annonce

test

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

4.7/5
(21 avis)
71 %
(15 avis)
29 %
(6 avis)
Donner un avis
Rapport qualité/prix : Excellent
Les Cowboys EtanchesLes Cowboys Etanches

un son d'enfer, une qualité de fabrication à voir sur la durée

Behringer Model DPublié le 08/03/23 à 21:47
Je voulais un synthé pur analogique, depuis le temps que j'entends dire que c'est autre chose que les plugins etc. Content de mon microfreak, mais oscillos numériques et pas vraiment fait pour du vintage, je me suis laissé tenter par un Behringer, vu les avis globalement très très positifs. J'ai longtemps hésité entre le Pro One et le Model D, et je me suis dit que quitte à faire dans l'analogique, à ce tarif-là, allons-y pour le clone du Mini Moog.

J'utilise(rai) ce synthé dans le cadre de mes compos, et pour délirer un peu sur de l'électro/techno/appelle ça comme tu veux qui sortira pas sans doute de mon ordi. Eventuellement en live sur mon ampli basse, ça peut être rigolo. Genre duo...…
Lire la suite
Je voulais un synthé pur analogique, depuis le temps que j'entends dire que c'est autre chose que les plugins etc. Content de mon microfreak, mais oscillos numériques et pas vraiment fait pour du vintage, je me suis laissé tenter par un Behringer, vu les avis globalement très très positifs. J'ai longtemps hésité entre le Pro One et le Model D, et je me suis dit que quitte à faire dans l'analogique, à ce tarif-là, allons-y pour le clone du Mini Moog.

J'utilise(rai) ce synthé dans le cadre de mes compos, et pour délirer un peu sur de l'électro/techno/appelle ça comme tu veux qui sortira pas sans doute de mon ordi. Eventuellement en live sur mon ampli basse, ça peut être rigolo. Genre duo guitare/moog façon Heldon.

Première impression positive, il est tout petit par contre, on se demande si ça va sonner ? Pour des GROOSSES basses quoi ? Pas de syndrome contrebasse taille "ukulele" ?

Ca continue par de l'inquiétude au niveau qualité : les sélecteurs d'octave (c'est comme ça qu'on dit ?), bref, des potards sont quasi bloqués. Impatient que je suis, je bourrine un peu et... ok ça marche. Je cable tout, je joue une note MIDI et ça fait pouet. Hé ho conno ! Laisse chauffer les oscillos ! OK, je fais un tour, je reviens et... oui, ça sonne ! carrément bien. Sauf que malheureusement, l'oscillateur 1 est désaccordé par rapport aux deux autres. Alors on cherche les tournevis, on regarde le tuto de Behringer et on lui ouvre le ventre.

Enfin, on essaie. Les 7 premières vis OK, la 8ème ça coince de chez coince, obligé d'y aller à la pince, pas de vis niqué. Très très bof.

Une fois ouvert, je constate avec une joie immense que j'ai le dernier modèle, celui avec les oscillateurs identifiés dans de pitites boites bleues. Accordage un peu chaud, mon oscillateur 3 est TRES instable. Bon an mal an, je suis au la 440, avec un très très léger phasing du plus bel effet. Et là, oui, merveille, ça sonne IMMENSE GRAVE. Par contre, les potards pour détuner légèrement les oscillateurs sont TRES TRES sensibles. Je reste avec mon très léger désaccordage et je touche plus aux potards.

Après toutes ces tribulations, c'est l'éclate. Un synthé simple à programmer (le grand mot !), de multiples tutos sur le net, tout va bien.

Bien sûr, pas de sequencer, mais on s'en fout, c'est un clone de l'original. Connecté à Bitwig ça roule tranquille, pas de décrochage MIDI (modeste carte son Presonus Audiobox USB96 et Arturia Minilab 3).

Alors niveau son, je mettrais bien 5/5, mais la qualité m'inquiète : on sent le produit monté à la chaine vite fait, et l'instabilité des oscillateurs, si je suis positif je dirai que c'est ça qui fait le charme du Minimoog, mais bon... je suis un peu dubitatif pour la suite.

En conclusion, pour 300 balles neuf, s'il tient une paire d'années, c'est tout bon. J'ai dépensé des sommes plus élevées pour du matos à l'obsolescence programmée donc ça reste très raisonnable. Mais quand même, je baisse la note suite à ma vis à la con et aux potards grippés dès le déballage.

Le problème, c'est qu'on devient vraiment accro à ces petites bêtes... Cela étant vu la qualité je réfléchirai quand même à deux fois avant d'acheter un ARP2600 ou un Odyssey qui tapent dans les 600-700 balles neufs.
Lire moins
»
Anonyme

Un produit qui ne déçoit pas (si on sait pourquoi on l'achète)

Behringer Model DPublié le 14/08/21 à 19:52
J'ai acheté ce produit car j'aime le son moog, parce qu'il n'est pas aussi cher, parce qu'il ne prend pas de place et parce que les retours sont globalement très positifs.

L'impression au déballage est que le produit est très bien conçu, ça donne une impression de solidité, de sobriété et d'efficacité.

Avant de s'y plonger complètement il faut calibrer les oscillateurs pour qu'ils soient en cohérance dans leur position 0=0 1=1 etc, c'est très facile il suffit de regarder la vidéo sur la page youtube ou behringer l'explique.

En gros on connecte l'usb, un jack du model d vers le Daw (logic/ableton/cubase etc...) on retire les 8 vis de la facade, on met le midi de deux notes en route...…
Lire la suite
J'ai acheté ce produit car j'aime le son moog, parce qu'il n'est pas aussi cher, parce qu'il ne prend pas de place et parce que les retours sont globalement très positifs.

L'impression au déballage est que le produit est très bien conçu, ça donne une impression de solidité, de sobriété et d'efficacité.

Avant de s'y plonger complètement il faut calibrer les oscillateurs pour qu'ils soient en cohérance dans leur position 0=0 1=1 etc, c'est très facile il suffit de regarder la vidéo sur la page youtube ou behringer l'explique.

En gros on connecte l'usb, un jack du model d vers le Daw (logic/ableton/cubase etc...) on retire les 8 vis de la facade, on met le midi de deux notes en route dans le daw et avec un tournevis de precision on accorde les oscillos (tout est très bien expliqué et ça prend 15/20 minutes).

Une fois cette étape on découvre le son et la prise en main.

C'est beau! On a l'impression de retrouver des sons déjà entendus ( parliament/ g funk/ thriller etc )
J'adore la sensation des potards, une resistance lorsqu'on regle, ça inspire confiance.

La sortie audio est vissée, dommage que les connections en facade (embases jack 2.5) ne le soient pas, les switch de couleur rouge/bleu/blanc font un peu bas de gamme mais on s'y habitue vite.

J'aurai aimé avoir la possibilité de choisir en facade les notes triggées ou non (legato), mais je le découvre encore.

Les connections midi bougent un peu donc faut pas y aller à l'arrache, mais sinon tout me semble ok.

J'ai eu un moog minitaur (que j'ai revendu parce que trop limité) un minibrute (que j'adorais les premiers temps avant qu'il se mette à mal fonctionner: plus de bruit blanc/ selecteur de filtre qui ne fonctionne que sur le notch/ l'octave de l'arpégiateur qui ne fonctionne plus/ les plastique qui en vieillissant se sont mis a coller de partout bref....) J'ai un korg M1, du vermona.... bref juste pour dire que le behringer est une excellente surprise et je vous conseille de ne pas vous laisser freiner par le prix bas, c'est un bon produit
Lire moins
»
patrice_patrice_

Excellente copie du Minimoog... et à quel prix !!

Behringer Model DPublié le 08/07/21 à 23:08
J'utilise ce module dans un contexte live jazz. Piloté par un orgue MIDI, pour des sons lead ou de basse. Ce module était en concurrence avec le Roland SE02 et le Moog Sirin. Le Model D n'avait pas beaucoup d'avantage si ce n'est l’espérance d'avoir LE SON du minimoog .
Bon alors j'ai choisi ce module et je ne suis pas déçu. Adieu les programmes, séquenceur, et pilotage des potards par MIDI. Même le changement de canal est fastidieux , par des micro switchs pas bien placés. Mais dès qu'on envoie une note, et bien c'est GROS son garanti, comme l’ancêtre original.
J'ai tout de suite reconnu le timbre caractéristique entendu sur maint et maint enregistrement des années 70/80.
Question...…
Lire la suite
J'utilise ce module dans un contexte live jazz. Piloté par un orgue MIDI, pour des sons lead ou de basse. Ce module était en concurrence avec le Roland SE02 et le Moog Sirin. Le Model D n'avait pas beaucoup d'avantage si ce n'est l’espérance d'avoir LE SON du minimoog .
Bon alors j'ai choisi ce module et je ne suis pas déçu. Adieu les programmes, séquenceur, et pilotage des potards par MIDI. Même le changement de canal est fastidieux , par des micro switchs pas bien placés. Mais dès qu'on envoie une note, et bien c'est GROS son garanti, comme l’ancêtre original.
J'ai tout de suite reconnu le timbre caractéristique entendu sur maint et maint enregistrement des années 70/80.
Question finition/solidité, c'est convaincant. Le mien a déjà fait une chute sans dommage... ou presque (le bois sur le coté est quand même abîmé !) . J'aime bien le look des potards et sélecteurs, bien vintage.

Question ergonomie, c'est conforme à un Minimoog nouvelle version, donc avec un LFO et des possibilités de modulation améliorées. Donc sur ce point , c'est mieux qu'un Vintage . Maintenant que je l'ai apprivoisé, je peux donner mon avis sur l'ergonomie du Minimoog :
Je trouve que ce synthé est plutôt bien pensé, en utilisant des boutons à bascule afin de rendre les modifications de timbre plus rapides... et sans patches . On sent bien l'idée de l'époque qui était d'envoyer le moog sur toutes les scènes, et quelle réussite !

Exemple des commandes que j'adore (alors que certaines pourraient être assimilées à une limite de l'instrument ) :
- les switchs On/Off pour choisir les oscillos
- le sélecteur de forme d'onde qui permet de faire varier la largeur de carré sans potard de PW
- les deux switchs pour choisir le % de suivi d'enveloppe
- le switch pour couper la sortie son (et laisser le casque histoire de préparer son timbre)
- Le potard d'accordage général

Ce que j'aime moins : les enveloppes à 3 potards, sans release. D'ailleurs sur les minimoog voyager, il y a des enveloppes à 4 potards, comme quoi , moog n'est pas resté sur ce principe des enveloppes sans release.

Pour en revenir au Behringer à proprement parler , c'est évident qu'il y a beaucoup de limites et quelques ratés :
- prise Midi uniquement en façade
- changement de canal MIDI par micro switch sur l'arrière , alors que par exemple, sur le sirin, on programme le canal MIDI par le premier signal réceptionné
- pas de pilotage des potards en MIDI
- modification des paramètres en utilisant les messages SYSEX
- temps de chauffe pour stabiliser l'accordage (et oui, c'est vraiment du clonage ! )

Ce que j’apprécie :
- très compact en restant utilisable en live ( contrairement au Roland SE02 avec ses petits boutons )
- le son (gros et authentique)
- le panneau de commande incliné bien pratique
- les bonus par rapport à l'original (patchable + filtre HP)
- un minimoog sur clavier de 5 octaves , c'est énorme.
Lire moins
»
AcebooAceboo

La bombe D

Behringer Model DPublié le 21/06/21 à 10:09
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Le Model D me sert essentiellement en studio. Je l'utilise en très grande majorité pour faire des basses ou des napes (de basses). Il s'exprime bien aussi dans l'aigu,mais clairement, c'est pour son grave que je l'apprécie avant tout chose.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

On sent bien qu'on est pas dans la débauche de matériaux nobles, mais l'ensemble est très cohérent. C'est compact, ca tient très bien, ca fait son poids, ca ne fait pas vitrine de plastique meme s'il y en a. Les potards sont solides, plutot sensibles...…
Lire la suite
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Le Model D me sert essentiellement en studio. Je l'utilise en très grande majorité pour faire des basses ou des napes (de basses). Il s'exprime bien aussi dans l'aigu,mais clairement, c'est pour son grave que je l'apprécie avant tout chose.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

On sent bien qu'on est pas dans la débauche de matériaux nobles, mais l'ensemble est très cohérent. C'est compact, ca tient très bien, ca fait son poids, ca ne fait pas vitrine de plastique meme s'il y en a. Les potards sont solides, plutot sensibles dans le bon sens. Je trouve les sélecteurs d'ondes un poil très durs, mais on s'y fait très bien.

La prise en main est simple, du moins quand on connait la technologie de base: c'est de la synthèse soustractive tout ce qu'il y a de plus classique. Facile de se repérer sur l'engin, on est pas perdu une seconde. La seule partie qui est un peu complexe à utiliser, c'est la partie modulation dont le workflow n'est pas hyper logique, ni hyper pratique. Mais ca marche bien aussi, une fois qu'on s'y est fait.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

Comme tout synthé analogique "neo vintage", on ne retrouve aucun presets, aucun "son d'usine" (ou plus exactement tous les sons sont d'usine, mais ce sera à vous de les patcher). Pas de sauvegardes, tout se fait par photos et/ou à la main.

Le son est incroyable. On ne peut pas dire qu'on attend une surprise quand on connait un peu le moog et qu'on voit cette box, c'est une copie conforme. Donc on veut vite vérifier surtout et avant tout si elle est en mesure de répondre à la promesse qu'il nous fait : assurer un son monophonique de feu, dans un héritage du model D original. Et le moiins qu'on puisse dire, c'est qu'on est pas déçu. Le Behringer envoie du très très gros son. On l'apprécie quel que soit le réglage, mais encore un peu plus en poussant l'overdrive dans les tours. Ca gronde, va vibre, ca sonne terriblement bien. Du coup on essaye plein de trucs, on module, et la magie opère : c'est riche, c'est fat, c'est lourd. Rien à dire. On ne va pas se lancer dans une comparaison pour voir s'il sonne identique ou pas que moog ou l'ensemble de ses interprétations (on serait quand meme étonné que ça sonne vraiment pareil, mais pourquoi pas). Bien sur, l'expérience de qualité matérielle semble elle, sans comparaison à la faveur du moog. Mais au niveau son, franchement cette version de Behringer assure pleinement l'essentiel : ça claque l'oreille immédiatement.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Les possibilités de traitement proposées sont rigoureusement identiques à la version originale à 2 exceptions pres : un filtre passe haut, plutot intéressant meme si loin des standards de qualité qu'on est en droit d'attendre de ce type de filtre. Et le cv. Et ca c'est vraiment top. Ca donne une dimension de connnectivité hyper intéressante à l'appareil, en ouvrant les possibilités d'interactions avec d'autres engins. Bien sur on peut patcher aussi le model d seul, mais son véritable potentiel se dévoile en connectant l'appareil à d'autres.
En clair, on ne pas dire qu'il y ait profusion de traitement possible, mais tout ce qu'on attend est là, et ça va meme plus loin avec le cv.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les +:
- un son énorme, complètement dans l'héritage des originaux
- une finition de qualité très correcte
- le cv, une magnifique idée que de l'intégrer
- des dimensions parfaites : très compactes, mais très accessibles et parfaitement utilisables
- un prix de fou pour cette qualité, vraiment incroyable rapport qualité prix

Les -:
- on aurait aimé plus de soins apporté aux interrupteurs plastiques qui sont un peu cheap
- la modulation parfois un peu casse tete (mais assez conforme à l'original sur ce plan)

Que dire. Si on évite de rentrer dans quelle que polémique que ce soit, alors il est quand meme bien difficile de parler de réels défauts sur ce synthétiseur quand on met en perspective la qualité proposée au prix de commercialisation.
C'est une véritable bombe sonore, le genre de matériel qu'on ne peut que considérer si on aime les synthés. Proposé à un tarif inférieur à certains controleurs qui essayent d'émuler le meme type de son sans en produire eux-memes. C'est assez fou quand on y pense. Alors reste à voir si la qualité s'inscrit dans la durée. En tout cas, à ce jour, s'il y a une référence qui ne doit générer aucune hésitation d'un point de vue musical et technique, c'est bien ce Model D, c'est un monstre de synthétiseur, et un tarif imbattable. What else?
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Behringer
  • Modèle : Model D
  • Catégorie : Synthétiseurs analogiques en rack
  • Fiche créée le : 14/03/2017

Clone du synthétiseur analogique Moog Minimoog Model D avec compatibilité Eurorack

  • Analog synthesizer with triple VCO design
  • Reproduction of original “D Type” with matched transistors and JFETs
  • 0.1% Thin Film resistors and Polyphenyline Sulphide capacitors for frequency stability
  • Analog signal path based on authentic VCO, VCF and VCA designs
  • 5 variable oscillator shapes with pulse width variation
  • Classic 24 dB ladder filter with resonance
  • Fully analog triangle/square wave LFO
  • Switchable low/high pass filter mode
  • 16-voice Midi Poly Chain allows combining multiple synthesizers for up to 16-voice polyphony
  • Overdrive circuit
  • Noise generator
  • Complete Eurorack solution – main module can be transferred to a standard Eurorack case
  • 46 controls for real-time access of all important parameters
  • External audio input for processing external sound sources
  • Low and high level outputs 
  • Comprehensive MIDI implementation with MIDI channel and Voice Priority selection 
  • 3-Year Warranty Program
»

Manuels et autres fichiers

Synthétiseurs analogiques en rack concurrents

Autres synthétiseurs analogiques en rack Behringer

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : modeld

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.