Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Yamaha DX21
Photos
1/161

Yamaha DX21

Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha appartenant à la série DX

12 avis

Annonces DX21

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 2.9/5 sur 12 avis )
5 avis
42 %
3 avis
25 %
2 avis
17 %
2 avis
17 %
Donner un avis
Mayumi56Mayumi56

Ne donne pas envie

Yamaha DX21Publié le 16/07/22 à 05:45
J'ai acheté ce synthé sans l'avoir vraiment essayé. Il n'y a vraiment pas de quoi sauter au plafond. Je ne sais pas comment vous pouvez lui trouver des choses bien.

Quand on écoute les 128 sons de la ROM, on a l'impression quelque part d'écouter un clavier électronique qui tente de reproduire des sons de piano, de cuivre, etc. Pourquoi YAMAHA ne s'est pas contenté de créer des sons originaux. Certains en font et on peut voir des démos.

J'ai parcouru la ROM et j'ai beaucoup été déçue. J'ai acheté deux banques de sons sur Internet pensant que ce serait bien mais le gars a appliqué un effet de reverbe qui donne super bien mais voilà, pas facile d'appliquer des effets VST sur du MIDI.

Je...…
Lire la suite
J'ai acheté ce synthé sans l'avoir vraiment essayé. Il n'y a vraiment pas de quoi sauter au plafond. Je ne sais pas comment vous pouvez lui trouver des choses bien.

Quand on écoute les 128 sons de la ROM, on a l'impression quelque part d'écouter un clavier électronique qui tente de reproduire des sons de piano, de cuivre, etc. Pourquoi YAMAHA ne s'est pas contenté de créer des sons originaux. Certains en font et on peut voir des démos.

J'ai parcouru la ROM et j'ai beaucoup été déçue. J'ai acheté deux banques de sons sur Internet pensant que ce serait bien mais le gars a appliqué un effet de reverbe qui donne super bien mais voilà, pas facile d'appliquer des effets VST sur du MIDI.

Je ne m'y ferai pas. Comparé au Korg 01/WFD que je viens d'acheter, ce n'est pas la même bête (ni le même prix). Donc oui, j'ai payé ce synthé 149 € mais je regrette vraiment. Je ne vais certainnement pas le garder longtemps même si Vangelis l'a acheté.
Lire moins
»
Bruce le BretonBruce le Breton

un DX 4 opérateurs tout a fait décent , un synthé FM de complément.

Yamaha DX21Publié le 30/03/22 à 17:19
je viens de trouver pour 150€ le deuxième DX 4 opérateurs , sortie en Mai 1985 , il était une véritable avancé après le DX9, plus compact, plus léger , avec plus de mémoire et surtout un mode dual et split pour la première fois dans la gamme DX a ceux prix attractif (8000F en 1985)
le DX21 m'avait impressionné quand un membre de mon groupe qui l'avait acheté nous l'avait laisser découvrir .
on découvrait le son FM , et déjà, le DX7 utilisé dans tout les tubes que les radios dites libres nous jouaient tout le temps changeaitdepuis 2 ans la couleur de la musique .

alors presque 40 ans plus tard que pouvons nous en pensez ?

je tenais a le remettre dans sont contexte de mise sur le...…
Lire la suite
je viens de trouver pour 150€ le deuxième DX 4 opérateurs , sortie en Mai 1985 , il était une véritable avancé après le DX9, plus compact, plus léger , avec plus de mémoire et surtout un mode dual et split pour la première fois dans la gamme DX a ceux prix attractif (8000F en 1985)
le DX21 m'avait impressionné quand un membre de mon groupe qui l'avait acheté nous l'avait laisser découvrir .
on découvrait le son FM , et déjà, le DX7 utilisé dans tout les tubes que les radios dites libres nous jouaient tout le temps changeaitdepuis 2 ans la couleur de la musique .

alors presque 40 ans plus tard que pouvons nous en pensez ?

je tenais a le remettre dans sont contexte de mise sur le marché , car aujourd'hui il peu faire pale figure.

clavier 5 octaves mais non dynamique ( rare pour ce prix a l'époque les 5 octaves ! ) peint couleur marron DX7 mais avec des vrais boutons vert DX7(et pas une membrane) mais pas de port cartouche ... un drame a l'époque mais aujourd'hui compensé par les MIDI Sysex et une coque presque tout metal a part les flans.

le MIDI est presque parfait ,il manque juste le local OFF ce qui n'en fait pas un bon clavier maitre .
la Synthèse et de type FM comme sont grand frère le DX7 , mais un peu émasculé 4 Opérateurs avec une seule forme d'onde la sinusoïdal , et pas de Fin range .... adieu les sons a la couleur analogique , il sonne FM pure, il faut attendre Décembre1986 et la sortie du TX81Z pour avoir 8 formes d'ondes et les dix range .

mais , il a 32 mémoires RAM pour les sons et 32 mémoires de performance et ça a l'époque c'est nouveau , on peu donc avoir des combinaisons de deux sons ou des splits a rappel directe , ce qui au niveau originalité des sons n'était possible avec un DX que si vous en aviez 2 .... plutôt rare chez les amateurs a l'époque au vue du prix des DX même les meilleurs marchés .
revers de la médaille il faut absolument lire le manuel pour accéder au performances car c'est une combinaison de touches , et l'enregistrement est bizarre je me loupe souvent . le reste des fonctions ne sont pas compliquées .

il a aussi 128 sons en ROM , mais la encore il faut lire le manuel pour réussir a les faire monter en mémoire car malheureusement il n'y pas d'accès directe par touche et il faut les placer en mémoire RAM par groupe de 8 ou solo , mais vous écrasez obligatoirement les autres sons déjà en RAM , d'ou l'intérêt de la sauvegarde par Sysex .... merci le MIDI et et le logiciel Sysex Librarian.

la programmation des sons demande aussi de lire un peu le manuel , mais ont est plus en 1985 et la FM bénéficie de beaucoup de livre et de tuto en video , comme tout synthé il faut en passé par une phase d'apprentissage
il as un chorus de type on off , aucun réglage possible .... alors ou la puce a un problème sur mon DX21 ou elle est nul et mal programmé , mais j'ai pas entendu la différence avec ou sans , on est loin du fameux chorus de la série JUNO de Roland .

le mode performance est vraiment sympa , et même si la polyphonie passe a 4 notes et qu'il faut une gestion fine de vos sons (car on ne peu combiner que les sons en mémoire de la série A de 1 a 16 ,avec la série B de 17 a 32 pas de combinaison possible si vos sons sont dans la même série) ,ça ouvre quand même des horizons , il y a aussi un mode détune dans la performance qui vous fait des sont de Bass a croquer ! finalement le voila notre chorus .

il a aussi deux sorties sons la A et la B , super pour une spacialisation des sons fait avec une performance et le tout avec un fadeur de balance entre le son A et le son B , a l'époque c'était canon ! aucun synthé FM ne proposaient ca pour ce prix, seul le DX5 sortie au même moment et les TX216 , TX816 ou le DX1 le pouvaient , et pour un prix autrement plus élevé , avec une qualité de sont plus pro aussi il faut bien le dire .

comme il est compatible avec les banques de sons des DX27 , DX100, DX11 et TX81Z, si vous avez besoin de l'utiliser vite vous trouverez au minimum 5000 sons a télécharger sur le net , mais comme beaucoup de ces sons ont été programmés pour les petits dernier DX11 et TX81Z il y a des surprises une fois chargée , pas tout le temps mais ca arrive, vous pouvez entendre la différence si vous avec un autre DX 4 opérateurs, ce qui est mon cas .

il joue le son très recherché du TX81Z LetlyBass et son équivalent du DX100 sans grosse différence .

ce qui le place comme une boite a sons tout a fait utilisable aujourd'hui car la FM est loin d'avoir été totalement explorée et nos goûts évoluent ce qui n'aurait pas été apprécié en 1985 peu l'être aujourd'hui

il ne sera pas votre pièce maîtresse , mais si vous le trouvez pour un bon prix ( entre 80 et
150€ en 2022) il complétera un set tout analogique ou tout VST par sa couleur sonore encore orignal .
si vous sortez des sons en ROM daté 80's limite PSR de Noël, de votre petit neveu bien sur .


Lire moins
»
elmocamboelmocambo

Pour apprendre la synthèse FM mais pas seulement

Yamaha DX21Publié le 07/03/15 à 09:03

Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
Je m'en suis servi pour créer mes propres sons, jouer en groupe et faire des compos en solo.

Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Je le possède depuis 30 ans, c'est le premier synthé sur lequel j'ai craqué mon argent de poche d'ado après avoir bossé tout un été pour me le payer. J'ai été tenté de m'en séparer par manque de place, voire de le donner à un gamin (qui aurait de toute façon fait la gueule en le voyant). Impossible, trop de souvenirs avec, je le garde, surtout qu'il marche nickel, j'ai changé la pile, il repart pour 30 ans.

Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
Comme pour tout...…
Lire la suite

Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
Je m'en suis servi pour créer mes propres sons, jouer en groupe et faire des compos en solo.

Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Je le possède depuis 30 ans, c'est le premier synthé sur lequel j'ai craqué mon argent de poche d'ado après avoir bossé tout un été pour me le payer. J'ai été tenté de m'en séparer par manque de place, voire de le donner à un gamin (qui aurait de toute façon fait la gueule en le voyant). Impossible, trop de souvenirs avec, je le garde, surtout qu'il marche nickel, j'ai changé la pile, il repart pour 30 ans.

Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
Comme pour tout le monde à l'époque, le DX7 était hors de prix donc le DX21 a été un choix logique, mais pas frustrant car pour faire le tour des possibilités de la machine, j'ai passé des jours et des nuits entières. Je tenais absolument à avoir un DX car j'adorais précisément le côté casse-tête chinois (en l'occurrence, japonais) de la synthèse FM qui est un bon tremplin pour travailler les formes d'ondes, les enveloppes et les résonances avec une très grande précision. L'avantage de ce synthé est qu'il est extrêmement fiable (à part la sauvegarde des données sur K7). Certains de ses concurrents de l'époque, plus chers, ont aujourd'hui les potars en berne et de multiples faux contacts, ce n'est pas le cas de ce DX que j'ai pourtant maltraité en live et qui tourne toujours comme une horloge.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Côté plus :
Je sais que certains vont hurler de rire, mais en triturant les paramètres je suis parvenu à sortir de ce synthé des sons de nappe de type Prophet 5 à la Simple Minds, et même de Fairlight du genre celles qu'on entend dans "Ferry Cross The Mercey" de FGTH. Sans prétention je mettais mes potes à genoux devant les sons que je peaufinais pendant des heures. Je me suis beaucoup servi de la basse fretless en preset, dont j'allongeais un peu le sustain pour la rendre plus ronde. En fait le secret c'est de jouer à déphaser les oscillateurs en les mettant en parallèle avec des valeurs proches. On obtient immédiatement un effet à la fois rond, précis et chaleureux sans passer par le moindre effet externe. L'avantage du mode Split/Dual, c'est qu'on peut aussi "repiquer" un son sur lui-même avec encore de légers décalages de fréquence. Certes on perd de la polyphonie déjà pas bien généreuse, mais en faisant une sommation mono de tous ces oscillateurs déphasés, on se rapproche un peu, toutes proportions gardées et avec une réverbe vintage, du grain de certains pads de Synclavier. Oui je sais, riez bonnes gens... N'empêche, je maintiens.

Côté moins :
Les presets sont rarement exploitables en l'état, à part effectivement les orgues, la basse fretless et les percus genre marimbas (ou les cloches, mais qui joue des cloches ?). Tout est à retravailler mais justement, c'est l'intérêt majeur de cette machine.

Conclusion
Il y a des gens qui veulent que ça sonne tout de suite avec des presets de la mort qui tue. Sauf qu'ils auront le même son que tout le monde. Et puis il y a les gens qui ont envie de créer des sons que personne n'a encore inventés. Et là, la synthèse FM a tout son mot à dire. Le DX21 est une plateforme beaucoup plus accessible que le DX7 pour apprendre une logique créative, et pas se contenter de lire des presets ou des samples faits par quelqu'un d'autre. Du reste, cette machine est antérieure aux samplers "abordables" du style AKAI, elle vient d'une époque où il fallait OBLIGATOIREMENT se creuser la tête pour faire quelque chose, un art qui s'est un peu perdu dans tous les domaines.
Lire moins
»
Modulator18Modulator18

Solide comme un char Russe

Yamaha DX21Publié le 06/03/15 à 22:31
Ce fut un de mes premiers synthé "serieux".
Les DX Yamaha sont des synthétiseurs intemporels.
la solidité fait que l'on trouve encore ce genre de machine dans un état irréprochable plus de 25 après leurs mise en vente.
Pour les caractèristiques, inutil de préciser que c'est de la synthèse F.M., tout le mon de le sait!
Par contre, ce modèle est un entrée de gamme.
Le DX7 possède 6 opérateurs, celui-ci que 4, et là, la différence de sons et de possibilité est énorme entre les deux!

La connectique est classique aux machines de cette période, je me souviens de cette prise ou je branchais mon magnétophone cassette pour sauvegarder mes banques de sons. A la manière d'un micro-ordinateur...…
Lire la suite
Ce fut un de mes premiers synthé "serieux".
Les DX Yamaha sont des synthétiseurs intemporels.
la solidité fait que l'on trouve encore ce genre de machine dans un état irréprochable plus de 25 après leurs mise en vente.
Pour les caractèristiques, inutil de préciser que c'est de la synthèse F.M., tout le mon de le sait!
Par contre, ce modèle est un entrée de gamme.
Le DX7 possède 6 opérateurs, celui-ci que 4, et là, la différence de sons et de possibilité est énorme entre les deux!

La connectique est classique aux machines de cette période, je me souviens de cette prise ou je branchais mon magnétophone cassette pour sauvegarder mes banques de sons. A la manière d'un micro-ordinateur (CPC464 par exemple), à l'époque PC et prise MIDI+ editeur et bibliothèque de sauvegarde Sysex dépassait les 15.000Frs (2.300€!!!?).

Pour la prise en main, comme tous les DX, il faut passer des heures et crises de nerfs pour en sortir quelque chose de convenable, la synthèse FM reste une synthèse "académique" ou un apprentissage est obligatoire pour en exploiter toutes les possibilités.
Les 4 opérateurs sont assemblés pour donner une architecture de 16 algorithmes possibles. Les opérateurs sont des oscillateurs qui ne sortent que des ondes sinusoidales, en les additionnant les modulants les unes par rapports aux autres, on modifie radicalement le son.
Le plus gros défaut, (enfin pour ma part), c'est le manque de filtre. Et oui pas de filtre sur les DX, donc il faut s'attendre à beaucoup de sons très cristallin.

Pour les sons, les pianos synthétiques, Bells, cordes "frappées"... excellent. De très bonne basses (non-resonnantes, pas de filtre encore une fois). Et beaucoup sont persuadés que toute les possibilités de cette synthèse n'ont pas encore été exploité, et c'est mon avis également.

Donc, un DX21 aujourd'hui?
-Un clavier solide, fiable qui peut servir en maitre.
-Des sons de piano synth sympa.
-Un prix en dessous de 100€ (au dessus, c'est beaucoup trop).
-Un grain que l'on ne retrouve sur aucune autre bécane!

le best reste le DX7, mais encore vendu trop cher à mon goût, pourtant vu le nombre vendu, il est tout sauf rare.

Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : DX21
  • Série : DX
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 08/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1984.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches.
  • Type de Synthèse : Modulation de fréquence à 4 opérateurs.
  • Polyphonie : 8 voix.
  • Nombre de Générateurs : 1 générateurs à 4 opérateurs.
  • LFO : 1.
  • Enveloppes : 1 par opérateur + 1 global pour la hauteur, à 5 segments.
  • Filtres : Non.
  • Sons : 128 presets + 32 prog.
  • Combis : 32 prog.
  • Split : Oui.
  • Affichage : LCD.
  • Portamento : Oui.
  • Effets : Chorus.
  • Sorties Audio : Stéréo.
  • Stockage Externe: Cassette. Sysex.
  • Séquenceur : Non.

Source : Yamaha

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Autres claviers synthétiseurs numériques Yamaha

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : dx21, dx 21

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.