Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4/5 sur 2 avis )
1 avis
50 %
1 avis
50 %
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis
Avis des utilisateurs
  • Le synthésampleur venu d'ailleurs.

    iZotope Iris 2Publié le 29/08/19 à 08:08
    Attention c'est du lourd. Du très très lourd.
    L'Iris2 est un outil de rêve, le Photoshop du sampling, le filtrage spectral permet la manipulation du son avec peu de limites, des limites CPU en fait.

    Iris2 fonctionne avec 1 à 4 layers (couches de samples) et peut être polyphonique. Si votre machine le supporte. En effet cette forme de synthèse est extrêmement gourmande. Mais cela vaut le coup.

    Utiliser Iris2 pour jouer du piano serait franchement dommage, on est devant un outil de sound design idéal. On construit le son sur la base de samples qui peuvent être longs avec toutes les options habituelles du sampling moderne.

    Je n'ai qu'une critique: les effets embarqués sont un peu......
    Lire la suite
    Attention c'est du lourd. Du très très lourd.
    L'Iris2 est un outil de rêve, le Photoshop du sampling, le filtrage spectral permet la manipulation du son avec peu de limites, des limites CPU en fait.

    Iris2 fonctionne avec 1 à 4 layers (couches de samples) et peut être polyphonique. Si votre machine le supporte. En effet cette forme de synthèse est extrêmement gourmande. Mais cela vaut le coup.

    Utiliser Iris2 pour jouer du piano serait franchement dommage, on est devant un outil de sound design idéal. On construit le son sur la base de samples qui peuvent être longs avec toutes les options habituelles du sampling moderne.

    Je n'ai qu'une critique: les effets embarqués sont un peu légers, personnellement je ne les utilise pas beaucoup.

    Maintenant imaginez un peu que vous construisez un son avec une couche "granulaire", une autre plus "acoustique", une troisième "analogique" et une dernière comportant un balayage de filtre sur du bruit. Comme ça ce n'est pas très parlant.
    Mais ce qui compte avec Iris2 c'est la démarche, on passe pas mal de temps à créer ces fameuses couches pour finalement les assembler dans le but de créer un son unique jouable sur toute l'étendue du clavier et en polyphonie.

    Des voix, des cordes, des bruits, quelles sont les limites ? Aucune en fait. L'expérimentation et la préparation donneront des résultats aussi variés qu'incroyables, on peut s'y perdre avec plaisir.

    À mon sens il ne faut pas considérer Iris2 comme un synthé "normal", ce n'est pas un instrument qu'on dégaine quand on a besoin d'une basse ou d'un lead mais plutôt une palette de peintre pour réaliser un paysage.
    Évidemment on peut sortir des ensembles de cordes intéressants, riches et vivants, mais c'est presque dommage de le sous-employer ainsi.

    Iris2 dispose d'options de pitch qui permettent une belle finesse et un detune qui lui donnent de la présence comme un analogique 4 oscillateurs légèrement désaccordés. Utilisez ce type d'astuce sur des couches bien préparées, un delay ou une réverbération comme la Eventide Blackhole et ce n'est plus un instrument mais tout un morceau qui en sortira. Les amateurs d'ambient voient déjà le potentiel d'un tel instrument.

    Pour donner encore plus de richesse au son on peut utiliser 5 LFOs intermodulables et assignables, un filtrage qui hérite des modélisations de Trash et des algos de pitch-shifting vraiment puissants. Pas de Time Stretch par contre mais personnellement je trouve que c'est un atout puisqu'un jeu en accords (gourmand en CPU) gagnera en épaisseur avec des durées de notes variables. Sur des samples longs ça ne se remarquera pas.

    Iris2 est un outil de resynthèse extrêmement puissant et efficace. Évidemment c'est aussi un goinfre en ressources système mais c'est malgré tout gérable et seules les machines les moins puissantes exigeront le bounce.

    L'interface est agréable, majoritairement foncée elle économise les yeux durant les longues phases de programmation et de recherche. Redimensionnable à volonté, c'est plus qu'un détail si vous disposez d'un grand écran. Sur un 27" 2K le confort est parfait.

    Ce n'est pas le synthé/sampler de tout le monde ni de tous les jours, on est en face d'un outil de création aussi puissant qu'exigeant. Ne le choisissez pas à la place de Kontakt (par exemple) ce n'est pas du tout le même usage. D'ailleurs en parlant de Kontakt je l'utilise pour jouer ce que je crée dans Iris2: j'exporte un patch en audio sur le nombre d'octaves nécessaire et c'est la RAM qui prend le relais au lieu du CPU. Je peux ainsi charger mes propres banques issues d'Iris2 sur des sessions déjà bien gourmandes. Les possibilités de scripting propres à Kontakt s'ajoutent à la puissance énorme d'Iris2 et le résultat vaut bon nombre d'instruments Kontakt payants. Aucun mérite de ma part, Iris2 est vraiment un outil génial.

    Si vous avez l'envie, la patience et la machine pour vous programmer de véritables paysages sonores évolutifs alors ne passez pas à côté d'Iris2. Si au contraire vous n'avez que peu de temps ou d'envie de faire de la recherche sonore ce n'est pas le meilleur outil.

    Iris2 est donc très puissant, ses capacités de modulations sont plus que suffisantes mais c'est le matériau sonore que vous chargerez dans chacune des 4 "couches" qui fera la majeure partie du son final. Le travail de ce matériau est fondamental et risque de vous prendre au moins autant de temps pour chaque couche que pour produire le parfait mélange dans Iris2. Si vous disposez de suffisamment de sources bien travaillées alors vous n'aurez plus jamais besoin d'acheter des banques de samples (autres que les orchestrales). Vous aurez les vôtres.

    J'adore cet outil, c'est une usine à rêve vraiment incroyable.
    Lire moins
  • Usine à gaz créative

    iZotope Iris 2Publié le 29/07/15 à 12:47
    En stand alone ou en plug in dans Sonar. La prise en main est facile mais ça devient beaucoup plus confus si on veut aller plus loin.
    Les presets d'usine ne sont pas terribles ni très abondants.
    La consommation de ressources est très (trop) importante.
    Je préférais finalement Iris 1 et la mise à jour n'en est pas une puisque les presets antérieurs (y compris ceux qui ont été achetés) ne sont pas automatiquement repris.
    Une déception donc pour un produit très original mais plutôt mal mis à jour.
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.