Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
WI-tare sans FI-l

Au royaume de la musique sans fil, la technologie UHF/VHF n’est plus seule. Arrivée de l’informatique, le WIFI entend bien prendre possession de nos instruments, à commencer par nos guitares, comme le prouve le Relay G30 de Line 6.

22h30, le concert bat son plein. Le guita­riste lead attend la fin du deuxième couplet pour attaquer son solo qu’il a travaillé des mois durant. Plus que deux mesures, il s’avance sur le devant de la scène afin de prendre sa pose préfé­rée sous les feux des projec­teurs, et là, c’est le drame. Son pied heurte le jack de sa guitare trai­nant par terre et il se voit déséqui­li­bré ratant ainsi les premières notes. Il tente de rattra­per le coup en grimaçant, mais le mal est fait et la jolie petite brune accou­dée au bar jettera son dévolu sur le bassiste exempt de tout reproche.

 

La vie de musi­cien peut parfois être impi­toyable et le succès repo­ser sur quelques détails, comme le jack de guitare. Acces­soire indis­pen­sable et objet de tous les stress, le jack peut donner quelques cheveux blancs aux adeptes de la six cordes. Qui n’a jamais pesté devant un câble qui crachote, voire qui ne marche plus du tout, ou un jack qui, après avoir été mal enroulé (la fameuse tech­nique de l’avant-bras) s’ap­pa­rente à un sac de nœuds ?

 

Dans un monde où tout ce qui nous entoure devient sans-fil, il paraît logique que des solu­tions « Wire­less » pour guita­riste soient propo­sées par des construc­teurs. C’est ainsi que Line6 , connu pour ses pods entre autres, sort le Relay G30, un couple émet­teur/récep­teur pour guita­ristes. On dispose donc de deux petits boitiers en plas­tique noir dont un émet­teur que l’on atta­chera à sa cein­ture via le clip adéquat et qu’on reliera à la guitare via le petit jack 6,35 mm fourni (50 cm de long envi­ron).

 

Ce boitier sera alimenté par un couple de piles LR6 (ou AA) pour une auto­no­mie de 8 envi­ron d’après le construc­teur. Le deuxième boitier est un récep­teur un peu plus impo­sant et sera relié à l’am­pli ou à vos pédales via un jack 6,35 mm clas­sique. Il sera alimenté par un bloc secteur fourni.

Mais passons aux détails plus tech­niques…

 

 

 

Des Giga Hertz

 

La fréquence utili­sée par le système n’est ni plus ni moins que la même qui est utili­sée par le WiFi de nos ordi­na­teurs : 2,4 GHz. Le système est donc numé­rique et le signal analo­gique de votre guitare sera converti par l’émet­teur en 24 bits/44,1 kHz pour être ensuite recon­verti par le récep­teur en signal analo­gique au niveau instru­ment. Il faut savoir qu’en numé­rique, c’est du tout ou rien, pas de friture ici, le signal passe complè­te­ment ou pas du tout. Si le G30 n’ar­rive plus à faire la liai­son, le son de votre guitare sera complè­te­ment coupé. Autant dire que s’il y a des inter­fé­rences, vous serez vite au courant !


Afin d’évi­ter ce genre de désa­gré­ment, il est conseillé de ne pas éloi­gner l’émet­teur à plus de 30 mètres (sans obstacles) du récep­teur. Si vous rencon­trez des problèmes, le G30 dispose de 6 canaux sélec­tion­nables via un Switch 6 posi­tions sur chaque boitier, pratique si certains sont déjà satu­rés. Avant de râler ou de crier au scan­dale si aucun son ne passe, pensez à véri­fier que les deux boitiers sont réglés sur la même fréquence !

Utili­ser le G30 est d’une simpli­cité enfan­tine, sur le récep­teur on retrouve le bouton on/off, la trappe pour glis­ser les deux piles, l’en­trée jack, le sélec­teur de canal et deux LEDs : une verte pour indiquer qu’il y a bien un signal audio qui rentre et une autre bleue/rouge pour indiquer le niveau de batte­rie.

 

Le récep­teur possède aussi deux LEDs indiquant la présence d’un signal audio et la mise sous tension. On retrouve aussi deux séries de 3 LEDs indiquant avec plus de préci­sion la qualité du signal (de trois LEDs vertes à trois LEDs rouge en passant pas tous les inter­mé­diaires) et le niveau de batte­rie. Enfin, cerise sur le gâteau, on aperçoit un Switch trois posi­tions dénommé « cable tone » servant à simu­ler un câble de guitare de 5 ou 9 mètres ! Les câbles longs ont en géné­ral un son un peu plus terne (perte des hautes fréquences due à la plus forte impé­dance du câble) que les câbles plus courts. Cette fonc­tion est-elle réel­le­ment néces­saire ?


C’est ce que nous allons voir…

 

 

Test, 1, 2

 

Nous avons pu tester le G30 dans les locaux d’Au­dio­Fan­zine, sur une ving­taine de mètres avec murs et sur deux étages diffé­rents. Nous avons utilisé une Les Paul et un ampli Peavey Vypyr. Nous avons aussi mis à contri­bu­tion notre four à micro ondes, véri­table tueur de 2,4 GHz afin de voir comment de comporte le G30 dans un milieu hostile.

 

La latence, inévi­ta­ble­ment provoquée par les systèmes numé­riques, ne nous a pas gênée. Elle est même plutôt négli­geable quand nous jouons à une dizaine de mètres de l’am­pli ! À 340 m/s, le son met 29 ms pour effec­tuer le trajet ampli – oreille, ce qui est bien plus impor­tant que la latence engen­drée par conver­sion numé­rique ou un quel­conque trai­te­ment. Nous avons pu jouer à 15/20 mètres de l’am­pli (il y avait des murs) sans aucun problème, et même d’un étage à un autre. Deux étages en dessous, en revanche, le signal a été coupé. De très bons résul­tats, donc. Même en collant l’émet­teur sur le four micro-ondes en marche, le son n’a pas été coupé. Il est donc kitchen compliant !

 

Sons

 

Concer­nant le simu­la­teur de câble, nous sommes plus dubi­ta­tifs. Il est diffi­cile de discer­ner une réelle diffé­rence entre la posi­tion « off », 5 mètres ou 9 mètres, que ce soit en son saturé ou clair. Avec du bruit blanc, on entend vrai­ment le filtre passe-bas à partir de 6 kHz, mais le signal qui sort de la guitare n’est pas du bruit blanc et le son qui sortira de l’am­pli montera jusqu’à 3–4 kHz tout au plus. Cela ressemble plus à un gadget qu’autre chose. Afin de vous faire une idée, vous pouvez jeter une oreille sur les 4 exemples enre­gis­trés en 24/96 au format WAV qui vous attendent dans l’es­pace Médias : le premier avec un bon vieux câble, le second avec «  Tone cable » sur OFF, le troi­sième avec « Tone cable » sur 5 mètres et le dernier avec « Tone cable » sur 9 mètres.

 

Relay G50Le reste de la famille

Mise à jour de l’ar­ticle :

 

 

Le Relay G30 n’est désor­mais plus seul, Line6 ayant annoncé l’ar­ri­vée de deux petits nouveaux : les Relay G50 et G90. Ces deux modèles proposent deux fois plus de canaux (12, donc) et une portée allant jusqu’à 60 mètres pour le G50 et 100 mètres pour le G90. Ce dernier est au format rack et les émet­teurs équi­pant ces deux modèles proposent un connec­teur TA4f et une sortie accor­deur. Le G90 dispose en plus d’une sortie XLR, tandis que les deux modèles ont un affi­chage de l’au­to­no­mie des piles de l’émet­teur et un écran LCD. Les prix respec­tifs sont de 477,20€ pour le G50 et 716,20€ pour le G90.

 

 

Relay G90

 

 

Conclu­sion

 

Simple à utili­ser et effi­cace, le Relay G30 convien­dra à la plupart des guita­ristes épris de liberté. Le design est sympa et les boitiers pas trop encom­brants. On regret­tera juste l’im­pos­si­bi­lité de faire fonc­tion­ner le récep­teur sur piles, mais étant voué à être posé à côté de l’am­pli, ce n’est pas si problé­ma­tique que ça. La latence nous a paru imper­cep­tible dans le jeu et le son s’est révélé assez trans­pa­rent. La portée s’est révé­lée très bonne et le fait de pouvoir choi­sir entre six canaux est un plus non négli­geable. Reste le prix, 300€ dans toutes les bonnes crème­ries, assez élevé en regard de l’offre UHF analo­gique, mais qui fait du G30 le produit le moins cher sur le marché du sans-fil numé­rique pour guita­riste.

 

Points forts
  • Transparence sonore
  • Bonne portée et fiabilité
  • 8h d’autonomie
  • Clip ceinture sur l’émetteur
  • 6 canaux
  • Facilité d’utilisation
  • Le moins cher des systèmes sans fil numérique pour guitariste
Points faibles
  • Simulateur de câble très accessoire
  • Récepteur uniquement sur secteur
  • Prix qui peut sembler élevé
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.