Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Diezel Einstein Head
Photos
1/163

Tous les avis sur Diezel Einstein Head

Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4/5 sur 6 avis )
2 avis
33 %
3 avis
50 %
1 avis
17 %
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • Diezel Einstein HeadPublié le 04/12/14 à 13:21
    Tête tout lampe orientée High Gain de chez Diezel.
    Pour la préamp: 6 loupiottes 12AX7, d'accès assez simple pour le remplacement
    Pour l'amp: d'origine en EL34, Diezel conseille uniquement un remplacement par EL34 ou KT77, le tout de chez JJ (sincèrement, un quartet appairé de chez GT ou TS vaut aussi bien que chez JJ mais les reco de Diezel sont de mettre du JJ). Le changement se fait rapidement, le réglage de bias aussi (branchements directs pour le multimetre et accès au réglage en face arrière). Pour les valeurs de bias, Diezel recommande 65mA par duet pour des EL34 et 70mA par duet pour des KT77.
    Je ne suis pas aussi sur que le commentaire précédent disant que tout type de lampe est......
    Lire la suite
    Tête tout lampe orientée High Gain de chez Diezel.
    Pour la préamp: 6 loupiottes 12AX7, d'accès assez simple pour le remplacement
    Pour l'amp: d'origine en EL34, Diezel conseille uniquement un remplacement par EL34 ou KT77, le tout de chez JJ (sincèrement, un quartet appairé de chez GT ou TS vaut aussi bien que chez JJ mais les reco de Diezel sont de mettre du JJ). Le changement se fait rapidement, le réglage de bias aussi (branchements directs pour le multimetre et accès au réglage en face arrière). Pour les valeurs de bias, Diezel recommande 65mA par duet pour des EL34 et 70mA par duet pour des KT77.
    Je ne suis pas aussi sur que le commentaire précédent disant que tout type de lampe est montable en amplif sur cette tête car:
    - Des 6L6 demandent un transfo différent et certains composants différents aussi sur le circuit par exemple
    - Des lampes types 6550 ou KT88 sont plus grandes (ça touchera le haut du chassis) et chauffent bien plus fort que les EL34 et KT77 préconisées.

    Sinon, pour se faire plaisir, on a en face avant:
    - Canal 1 avec 3 modes partageant gain, volume, EQ 3 bandes
    - Canal 2 avec gain, volume, EQ 3 bandes
    - Section master avec: Presence (clarifie/hauts mediums et aigus) et Deep (assise dans les bas mediums et basses), Mater 1 et Master 2, On/off et Standby/run

    En face arrière:
    - Prise alim avec son fusible
    - Prises jack footswitch (soit bicanal Canal/Master, soit monocanal Master=
    - Prise Midi pour pédalier de controle
    - Boucle Série
    - Boucle parallele avec réglage de mix
    - Sortie DI
    - Sorties HP (en 4, 8 et 16Ohms)

    Pour ce qui est de ma tête, c'est une 100W, montée d'origine en EL34 JJ, bias réglé à 65mA, les lampes de préamp sont celles d'origines, badgées Diezel et GT.
    Cette tête a été modifiée pour avoir accès aux 4 modes de la tête directement au pied via un pédalier maison branché via la prise Midi.
    Je la branche dans un "petit" 112 Mesa avec un HP Celestion Century 90.
    Je branche dedans: une Ibanez ART montée avec des micros SD Blackouts, accordée en Std ou Drop D et une Jackson CoW accordée en Drop C.


    UTILISATION

    Configuration simple, réglage des 2 canaux simple. On trouve rapidement un équilibre avec Presence et Deep et entre les 2 canaux grâce aux volumes pré-amp de chaque canal.

    Le son est très bon d'emblée, malgré le réseau électrique très améliorable de mon appart.
    La connectique est complète et parfaite.

    2 points améliorables:
    - Différence de volume entre clean et les 3 autres modes, même si l'on rêgle le clean en fonction du canal 2, les 2 autres modes du canal 1 se retrouveront en retrait
    - Pas de possibilité (ou du moins je n'ai pas encore trouvé) de controler le Master 1/2 via le pédalier Midi, ce qui oblige à avoir 2 pédaliers de contrôle, ce qui est très dommageable sur une tête moderne munie d'une prise Midi

    (7) contrôle au pied de toutes les fonctions de façon simple indispensable pour un guitariste


    SONORITÉS

    On a donc:
    - Un ampli 4 modes (je ne dis pas 4 canaux car les 3 premiers modes ont une section préamp commune)
    - 100W environ sous la main
    - Une connectique largement satisfaisante pour 98% des guitaristes amateurs (toujours 2 ou 3 mecs qui veulent 1000 boucles d'effets enclenchables...)

    Pour mon utilisation:
    - Les guitares sont sus-citées, toutes deux en micros actifs en attendant l'arrivée d'une ptite soeur en passifs couillus
    - Je branche directement la guitare dans l'ampli
    - Je branche uniquement un EQ 10 bandes MXR dans la boucle série pour affiner le son

    - Le clean (Ch1mod1): je l'utilise sans effet, je le trouve très beau, bien meilleur qu'un Engl Powerball. Il ne sature que très tard, mon gain est vers 14h. On tire très bien de beaux arpèges et des sonorités chaudes en accords. Je ne peux en dire plus, je ne suis pas utilisateur farouche de clean.
    - Le crunch (Ch1mod2): la révélation de l'ampli. Chaud au possible, rocailleux comme il faut. Il permet d'explorer toute l'histoire du hard rock. Il est top pour des ptis solos en micro manche. Parfait pour des rythmiques r'n'r.
    - Le lead 1 (Ch1mod3): un excellent son lead, gain à 14h, pour ne pas générer trop d'harmoniques, j'obtiens un son très droit, sec pour des rythmique bien tranchées. C'est l'un des sons que je recherchais depuis longtemps. A la maison il permet de travailler un peu tout avec le plaisir des oreilles et en répète il permet d'avoir un son "studio" direct derrière la guitare. Si je devais en donner un exemple, je dirais que c'est très proche (dans ma configuration) du son rythmique des 2 derniers albums de Dream Theater (A Dramatic Turn Of Event et DT).
    - Le lead 2 (Ch2): complètement complémentaire du lead 1, il est plus dense, plus de wham sur les palm mute et prend plus d'ampleur en solos, plus de headroom. Je l'utilise pour les solos et les gros accords plaqués. Le gain ne dépasse pas non plus 14h pour ne pas générer trop d'harmoniques qui viennent supplanter la beauté du son. Si je dois en donner un exemple sonore, dans ma configuration toujours, je le rapprocherais de Outcry, toujours de DT pour le coté disto ouverte. Je ne la qualifie pas tout de même de disto "extrème", les mids sont bien shapés mais on n'a pas le mid cut de la Herbert pour avoir ce qualificatif.

    Sur les deux canaux, il ne faut pas hésiter à pousser les volumes de préamp au delà de 15h pour un son de bonne qualité.

    Les potars Presence et Deep permettent d'arranger la couleur globale de l'ampli et de l'adapter à la pièce ou l'on se trouve. C'est parfait, on ne touche à rien d'autre et on retrouve son son.

    J'avais peur au début de devoir bcp de compromis du fait de la section préamp commune aux 3 premiers modes. Finalement, le clean ne sature pas du tout avec le gain 14h là ou le crunch est déjà bien réveillé et ou le lead est parfait.

    Quel que soit le canal et si l'on adopte pas de réglage extrème, le son est vraiment propre, "studio". Les ingés son ont d'ailleurs peu de mal à le balancer et ça sonne d'enfer sur chaque mode.

    (9) Le son est pour moi très beau, très très propre, pour mon utilisation que je qualifie de rock-polyvalente, c'est un must have!

    AVIS GLOBAL

    Pour le back-up, j'ai eu:
    - Engl Powerball I: une belle expérience high gain, son très typé, pas loin de Diezel mais moins propre, moins beau au final et un clean qui saturait tôt alors que le crunch commençait à être plaisant.
    - Mesa Recto: beaucoup de mal à trouver un son qui me plaise, je n'y ai surement pas assez passé de temps.
    - Peavey: très ricain aussi, qualité sonore en deçà de mes espérances.

    Au total, véritable coup de foudre pour ce "petit" Diezel qui est déjà assez vieux, en age comme dans la gamme Diezel mais qui a bien l'empreinte de ses pairs. Une qualité de fabrication top, un aspect très fiable, des réglages top. Le son est vraiment (et j'insiste encore) propre.
    Une tête 4 modes 100W à ce prix (1300€ avec un cab 112 Mesa pour moi, pédalier de contrôle Midi inclus) et de cette qualité, c'est pour moi dans le haut du panier.

    Me reste plus qu'à la passer en KT77 pour la rapprocher d'une empreinte sonore vraiment Diezel métal (Herbert et D-Moll). Chose prévue pour bientôt, j'éditerai mon commentaire.

    (8) Quelques points améliorable mais pour ce prix, c'est un excellent coup. Si je l'avais eu neuve et non modifiée, j'aurai mis 4 ou 5.
    Lire moins
  • Polyvalence extrême, il sait tout faire et le fait bien !

    Diezel Einstein HeadPublié le 11/03/13 à 16:49
    - Le mien est un 50 watts. Branché sur un Diezel 212 oversize (presque aussi gros qu'un 4x12 !!)
    - Côté connectique, on peut brancher n'importe quel baffle (2x4ohms,2x8 et 1x16).
    - Boucle série
    - Boucle parallèle (avec un volume pour cette dernière)
    - 2 EL34 côté lampes de puissance (on peut mettre quasiment toutes les sortes de lampes les plus classiques : EL34, KT77, KT88, 6L6, et j'en passe...)
    - 6 lampes de préampli (ecc83)
    - 2 canaux : Canal 1 doté de 3 modes ( en gros, un clair, un crunch, une disto ), et canal 2 : Lead.
    - Chaque canal a une éq 3 bandes indépendante (tremble, middle, bass) + Gain et Volume.
    - Réglage en commun : Presence (rajoute des médium) et Deep (arrondi et......
    Lire la suite
    - Le mien est un 50 watts. Branché sur un Diezel 212 oversize (presque aussi gros qu'un 4x12 !!)
    - Côté connectique, on peut brancher n'importe quel baffle (2x4ohms,2x8 et 1x16).
    - Boucle série
    - Boucle parallèle (avec un volume pour cette dernière)
    - 2 EL34 côté lampes de puissance (on peut mettre quasiment toutes les sortes de lampes les plus classiques : EL34, KT77, KT88, 6L6, et j'en passe...)
    - 6 lampes de préampli (ecc83)
    - 2 canaux : Canal 1 doté de 3 modes ( en gros, un clair, un crunch, une disto ), et canal 2 : Lead.
    - Chaque canal a une éq 3 bandes indépendante (tremble, middle, bass) + Gain et Volume.
    - Réglage en commun : Presence (rajoute des médium) et Deep (arrondi et fait ressortir les basses : excellent!)
    - À noter : deux masters; très pratique.

    UTILISATION

    Configuration extrêmement simple, manuel sur internet pas indispensable, mais décrit bien comment l'ampli réagi face aux différent réglages qu'il permet.

    On obtient un bon son tout de suite. Avec n'importe quel réglage, ça sonne..
    Après, bien évidemment, plus on approfondi, plus on trouve le son recherché, et là, on atteins facilement le nirvana sonore ! (rires)



    SONORITÉS

    Canal 1; Mode 1 : Clean qui ne crunch pas, même gain à 3h. Très très chaud si on le souhaite, très cristallin également si on le souhaite.... bref, on peut toucher à énormément de sonorité cleans sur ce mode. Je compare ce clean au à celui des meilleurs Fender... Et oui, ça paraît étonnant pour un ampli typé gros rock, mais essayez, vous verrez !

    Canal 1; Mode 2 : Du petit crunch bluesy au gros rock qui tâche bien, au stoner, gros hard rock, tout y passe ! AC/DC, oui on peut, Metallica, oui, on peut aussi, et j'arrête là, car sinon je n'ai pas fini de vous en citer ... ! À NOTER (ce qui est un gros point positif pour moi (qui peut être un point "négatif", pour d'autres); le crunch/OD de cet ampli à un côté "râpeux", pas lisse comme la disto d'un rectifier par exemple).

    Canal 1; Mode 3 : Du gros OD à une énorme disto... C'est moderne, tranchant, sans être froid comme certain Peavey par exemple; du tout bon !!! Excellent pour les grosses rythmique rock, les palm mute pour les morceaux métal prendront une ampleur énormissime, à faire trembler les murs !

    Canal 2 : Similaire en tout point au mode 3 du canal 1, seulement il est plus typé solo et rend mieux sur des parties "notes à notes", donc à utiliser en solo et non en rythmique. Sinon, son d'enfer !!

    AVIS GLOBAL

    Je l'utilise depuis un bon bout de temps, donc avis bien précis, je ne l'ai pas essayé 2 minutes dans un magasin à côté de 40 personnes qui essayaient autre chose, le tout à bas volume.

    Il envoie facilement tout ce qu'il à dans le ventre, même à bas volume (énorme point positif). Mais rendant vraiment une dynamique folle à volume de répète, ( master sur 3-4 ).

    Je voulais depuis toujours un VH4 ou un Herbert (de chez Diezel), et puis je suis tombé sur une bonne affaire sur la Einstein, je n'ai pas hésité. Moi qui voulais ça en attendant mon VH4 ou Herbert, je risque fort de garder cette Einstein en complément d'une des deux autres !

    Le seul point négatif à mon goût est qu'avec le gain vers 2h elle buzz plutôt pas mal (un peu plus que ma rectifier); cependant, un noise gate NS2 en façade (payé 40€), et silence total, donc au final, je m'en contrefiche.

    Pour 1400-1500€ d'occasion, on en a vraiment pour son argent, je n'hésiterai pas une seule seconde à la racheter.
    Lire moins
  • Le Saint Graal

    Diezel Einstein HeadPublié le 08/10/12 à 10:14
    Ampli à lampes, 100 (monstrueux)Watts, 2 cannaux, un special Lead nucléaire, un divisé en 3 sous cannaux : clean, crunch, satu.
    Double master par canal ! Double bloucle d'effet, serie ou parrallele.

    UTILISATION

    Configuration trés simple, pas besoin de manuel, superbes sons facilement accessible.
    Manque une sortie midi pour controler plus facilement l'engin, joli pedalier deux boutons fourni.

    SONORITÉS

    Clean sublimes, claquants, compressés.
    Crunch sympathiques
    Saturation parfaite, la meilleure des meilleure, punch, precision, corps.
    Lead au dela du réel.

    AVIS GLOBAL

    Le top, la meilleure tête que j'ai eu, assez lourde, trés solide, de qualité......
    Lire la suite
    Ampli à lampes, 100 (monstrueux)Watts, 2 cannaux, un special Lead nucléaire, un divisé en 3 sous cannaux : clean, crunch, satu.
    Double master par canal ! Double bloucle d'effet, serie ou parrallele.

    UTILISATION

    Configuration trés simple, pas besoin de manuel, superbes sons facilement accessible.
    Manque une sortie midi pour controler plus facilement l'engin, joli pedalier deux boutons fourni.

    SONORITÉS

    Clean sublimes, claquants, compressés.
    Crunch sympathiques
    Saturation parfaite, la meilleure des meilleure, punch, precision, corps.
    Lead au dela du réel.

    AVIS GLOBAL

    Le top, la meilleure tête que j'ai eu, assez lourde, trés solide, de qualité incomparable.
    Lire moins
  • "All in one"

    Diezel Einstein HeadPublié le 02/10/12 à 08:46
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    The Diezel Einstein is an amp to be reckoned with. Sporting four distinct sounds captured perfectly between two channels, it's the versatility you'd expect from a Diezel in a simpler and more compact offering. The einstein is available in a 50 or 100 watt model. The two channels operate separate eq, gain, and master volumes, channel one having 3 selectable modes. A global presence and deep control add more shaping options. An effects loop is present although onboard reverb is only available on the combos units. The Einstein carries all the typical aesthetic cues from the Diezel line but retains an easily identifiable look amongst the line.

    UTILIZATION

    The Einstein's mojo is all in the three selectable modes on the amp's first channel. Switching between the clean, texas, and mega modes gives you a good tone in just about every conceivable genre of music. Having the lead sound from the second channel are merely icing on the cake. As with all diezel's, the amp sounds so pleasing in the room that the amp never begs for time based effects to sweeten any particular setting. The amp sounds spectacular at both low bedroom volumes as well as at gigging levels. I am of no mind to question the durability of the amp, the chassis feels sturdier than most other offerings.

    SOUNDS

    I played through the Einstein with a Gibson Tweedy Sg. Mesa Boogie 4x12 cab. No pedals.

    I couldn't really get a bad sound out of this amp. The clean mode had every positive attribute I could ascribe to a clean channel, in fact, if i had composed a checklist of everything i could have wanted from any aspect of the amp's sound-- that checklist would be completely filled in. The texas mode covered the edge-of-breakup territory splendidly. The Mega mode had more than enough gain than I'll ever need. Channel 2 ran the gambit of sweet mild overdrive to searing, screaming leads. Every sound you could want is in this amp, no questions about it.

    OVERALL OPINION

    The Diezel Einstein is the complete package. Straightforward feature set, some of the best sounds you'll ever get regardless of genre, and looks to kill. Did I mention it's built like a tank? The pricing is the only disappointment. You can score great deals on these used. I've found many around the $2200 price point, making it's closest competitor in the used market the Bogner 101b.
  • Le toutou à sa mémère

    Diezel Einstein HeadPublié le 20/04/12 à 09:45
    J'avais écrit un avis sur cet ampli, avis effacé lors du passage à la dernière version du site.
    Donc je vous ressers l'essai, mais en court.
    Tête d'ampli de 100w, le tout fourni par 4 tubes el34 en puissance.
    Deux sections d'eq, réglables entre 2 modes pour la section du haut portant le nom très évocateur de "1" pour le son lead et "2" pour le très lead. En bas, une autre section répartie comme suit : "1" clean, "2" des sons crunchs à bas gains, "3" des sont crunch rock déjà plus couillus.
    Comme toutes les têtes diezel que je connais, on peut commander la tête via pédalier midi. Je ne me souviens plus si ce dernier est fourni.
    Boucle d'effet en série + boucle d'effet en parallèle, un......
    Lire la suite
    J'avais écrit un avis sur cet ampli, avis effacé lors du passage à la dernière version du site.
    Donc je vous ressers l'essai, mais en court.
    Tête d'ampli de 100w, le tout fourni par 4 tubes el34 en puissance.
    Deux sections d'eq, réglables entre 2 modes pour la section du haut portant le nom très évocateur de "1" pour le son lead et "2" pour le très lead. En bas, une autre section répartie comme suit : "1" clean, "2" des sons crunchs à bas gains, "3" des sont crunch rock déjà plus couillus.
    Comme toutes les têtes diezel que je connais, on peut commander la tête via pédalier midi. Je ne me souviens plus si ce dernier est fourni.
    Boucle d'effet en série + boucle d'effet en parallèle, un direct out, de quoi brancher ses cabs et on est parti.
    Au niveau de la finition, on est dans la rigueur totalement assumée du fabriquant teuton. C'est laid, mais certains trouvent ça beau. Mais en tous cas c'est stable.
    Du côté de l'électronique, comme trop souvent en amplification guitare, on trouve une carte à circuits imprimés industrielle avec une dizaine de soudures faites par un humain, le tout pour 2'450 euros.On peut laisser à Diezel le mérite d'avoir mis une carte particulièrement bien imprimée et d'avoir exécuté les 12 soudures de manière propre. Mais le rapport travail/prix souffre. De même, j'ai de gros doutes sur la fabrication 100% allemande annoncé par Diezel. Je retrouve ici le type de composant et d'assemblage de beaucoup de bons produits à origine chinoise (T.A.C. C60, AstinTrew3500 et autres).

    UTILISATION

    Non, la configuration n'est pas simple. En effet, un petit malin s'est dit qu'il allait mettre tous les meilleurs sons sur un canal, et sur l'autre, tout ce qu'on n'utilisera probablement jamais. Un coup de génie qui rend la prise en main de cette tête insuffisante. Tu veux utiliser un clean et un crunch dans un même morceau... BEN TU PEUX PAAAAS ! Nianianiah ! Ensuite, tu peux toujours baisser ton lead jusqu'à-ce qu'il soit, un tantinet un crunch, mais la manière de mordre et l'ouverture ne sont pas les mêmes pour un canal ou pour l'autre. Te voilà bien emmerdé.

    SONORITÉS

    Sur ce plan, la Einstein contient beaucoup de sons qui peuvent être plaisants. J'ai d'ailleurs trouvé la signature du son moins construite autour d'un buzz électrique, signature que je déteste et qui est l'apanage de la plupart de ses consoeurs. Le phénomène est moins marqué ici.
    Les cleans sont bons ; cliniques certes, mais il y a de l'air, une bonne clarté et la possibilité de les exploiter jusqu'à des volumes importants. Pour certains guitaristes ces sons sont d'ailleurs proches du nirvana de la guitare, affaire de goût au final.
    Quand on bascule en crunchy, l'ampli n'est pas des plus vintage, un peu âpre parfois, mais jamais stérile. Les sons crunchs poussés sont très bons et constituent, selon moi le vrai intérêt de l'ampli. Ils ont un fondement bien stable et une base bien organique permettant d'exploiter l'ampli dans tout un tas d'applications. En matière de lead, je suis dubitatif. Je n'ai pas été séduit, mais ce ne sont clairement pas les sonorités que j'affectionne dans un ampli. Disons que c'est "le son lead diezel" comme certains l'apprécient, et il est là.
    Un point que j'ai oublié de mentionner... je ne suis pas fan de la dynamique, que je trouve carrément perfectible. On a vu mieux, on a fait mieux, et à bien moins cher. Ici, la quantité de son que vous pourrez sortir avec votre poignet et votre finesse de jeu trouvera une limite. C'est bien dommage et confirme encore, du coup, une note assez sévère pour cette catégorie.

    AVIS GLOBAL

    Ce n'est clairement pas un mauvais ampli. Certains l'affectionneront pour ses sonorités un peu moins extrêmes que pour ses frères, plus en rapports avec ce qui est beau dans un son de guitare. Mais, pour moi, et pour ce prix, on est en face d'un produit qui peine à trouver de bons arguments. Peut-être la concurrence est-elle devenue trop forte, mais, l'excellentissime Müller Nighthawk, certains Splawn et autres fryette, sans compter des nouveaux arrivants comme blackstar ou Carol-Ann. Tous ce beau monde se place sur son chemin avec une foultitude de bons sons et des ergonomies presque toujours meilleures pour des prix comparables.
    Je précise aussi que je ré-écris ce test de mémoire, l'engin ayant été testé il y a 4 ans environ. Si une erreur devait s'y être glissé, merci de vous plaindre auprès du nouveau site Audiofanzine via votre confessionnal le plus proche.
    Lire moins
  • "great buy!"

    Diezel Einstein HeadPublié le 08/06/11 à 23:41
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    This is the kind of amp that gets you familiar with the brand that eventually if things go right allow you to move into the flagship amp that amplifier companies sell for higher profit. This is a cool little amp that has some versatility but will always sound like a Diezel. I didn't find much use for it other than the higher gain channel/ mode. The first channel is a clean to moderate sizzle if you can call it that. The second seems more of options to fill the amp rather than make it usable. The third mode called Mega is where this thing really shines. It has a great and very forgiving gain staging...which is what I feel Diezel does best. There gain is world renown and it makes it hard to do much else with the amp. Control are as follows.

    Output: 100 Watt
    Channels: 2 independent channels. channel one with three modes (Clean, Texas, Mega)
    Loops: Serial and paralel
    Equalization: Each channel treble, middle, bass addtionally presence and deep for the output section

    UTILIZATION

    One thing Diezel is known for is making a very user friendly front panel layout. It could get intimidating if your used to plexi layouts but with just minutes you can pretty much figure this out if you have spent anytime turning on a computer.

    The first couple modes were pretty pointless to me. It didn't feel or really sound like something you would use for Texas blues or classic rock crunch. The high output gain really came alive when engaged and I felt like goofing around with this thing until I click this option on. I think Diezel could just save some money and make this a one channel amp with this function only. However, someone else may find the first two modes somewhat of use.

    I didn't use any manual because it was used and for me I am familiar with Diezels so I didn't think it was necessary. Tone really comes from playing around with your preferred settings anyway. So just playing around for a few minutes will have ample amount of amp discovery.

    SOUNDS

    I was using a PRS and a Strat for most of my playing with this amp and I pretty much stay on the Mega mode function. It seems most amps try to do many things but do one thing really well.....Mega mode to me is what it does really well. So I stayed on that function the entire time.

    The tone I was chasing was a saturated gain that would be present in heavy rock/metal. I didn't try any drop tunings with it. Not really the player that I am so just 440 and half step is where I generally stay.

    I would say that the EQ was very efficient and usable throughout the spectrum. For me I find that sweet spot and stick with it. Once I got to Mega mode I didn't veer to far from that point.

    OVERALL OPINION

    I think this amp is a little over priced for what it is. It is built very well but I just didn't find much use for the other functions. The quality and workmanship was done very well.

    I've played the VH4, Herbert, Schimdt, and the Einy. This one is a good intro into the Diezel club. I had fund playing it at lower volumes and stage levels as well. This is a keeper amp, unless you want to get a Herbert or VH4.
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.