Fulltone Full-Drive 2 Mosfet
+
Fulltone Full-Drive 2 Mosfet
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de la pédale d’overdrive Fulltone Full-Drive 2 Mosfet

Test

À tout berzingue

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
Award Qualité / Prix 2016

Si l’OCD accapare toute l’attention parmi les overdrives proposées par Fulltone, d’autres pédales du constructeur n’en tirent pas moins leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de la Full-Drive 2 Mosfet, une machine dotée de nombreux paramètres et d’un boost.

La Full-Drive 2 Mosfet se présente sous la forme d’un boîtier bleu légèrement pailleté. Le look est assez quelconque, mais la taille est raisonnable pour une pédale comportant deux footswitchs. La machine de Fulltone embarque en effet deux canaux : l’un est dédié à l’overdrive, et l’autre au boost. Évidemment, chaque footswitch est assigné à l’un de ces deux éléments. 

En plus des boutons de volume, de gain, et de tonalité, la pédale dispose d’un réglage du boost, et de deux sélecteurs pour changer le caractère de l’effet. L’un des sélecteurs permet de choisir entre les modes Comp-Cut, FM, et Vintage, et l’autre entre les modes Standard et Mosfet. Contrairement à ce que son nom indique, la Full-Drive 2 n’utilise donc pas en permanence un transistor à effet de champ à grille isolée. Il faudra pour cela activer le mode dédié.

How does it sound ?

Le caractère de la Full-Drive 2 Mosfet dépend énormément des réglages choisis, et notamment des trois modes d’overdrive. Le mode Comp-cut offre un clean boost très brillant, qui conserve les aigus, mais mange un peu trop les graves. En augmentant le potard Overdrive, le son crunche petit à petit. C’est très joli, et ça réagit parfaitement à la dynamique. Le mode FM permet de basculer vers une véritable overdrive. Les graves et les aigus se font alors très présents, mais ce n’est pas pour autant creusé dans les médiums. Le son est ample et plutôt rond. De plus, les sonorités de la guitare et de l’ampli sont vraiment respectées. Enfin, le mode Vintage donne un résultat bien plus centré sur les médiums, à la manière d’une Tube Screamer

Quel que soit le mode enclenché parmi ceux que nous venons d’évoquer, il est possible d’utiliser le sélecteur Mosfet. Le son assez doux en standard devient alors plus agressif, avec des attaques plus marquées et âpres. Cela se prête très bien à des rythmiques modernes lorsque la saturation est poussée.

Comme nous l’indiquions, le boost est affecté à un footswitch. Mais un potard permet également de modifier le gain obtenu. En mode Comp-cut, le boost augmente vraiment le volume. Par contre, dans les deux autres modes, il l’augmente moins, et ajoute surtout du gain. Cela donne plus de sustain, c’est plus gras, et plus trainant. Il est toutefois dommage que l’impact du boost soit variable, et cela empêche tout changement à la volée.

Enfin, Le bouton de tonalité agit de façon assez subtile. Il n’écrase pas trop le son dans les graves, et apporte un peu plus de brillance dans les aigus. C’est une vraie réussite.

Conclusion

La Full-Drive 2 Mosfet de Fulltone a de nombreux atouts. Elle est très polyvalente, ses deux canaux sont un plus non négligeable, et elle fonctionne même avec une alimentation de 18V, ce qui modifie légèrement les sonorités et augmente le « headroom ». De plus, le tarif de la pédale est très raisonnable au vu des possibilités, puisqu’il est de 159 €

Côté défauts, on pourra reproche l’impact variable du boost, ainsi qu’un certain manque de caractère. Plus que les sonorités, ce sont les capacités de la machine de Fulltone qui séduisent. Entendons-nous bien, cela sonne très bien, mais il n’y a pas ce surplus d’âme que l’on trouve sur les pédales d’exception. Quoi qu’il en soit, vous en aurez pour votre argent, et même plus !

  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 3
  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 2
  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 1

 

← Article précédent dans la série :
Le miel sans les abeilles
Article suivant dans la série :
Le style danois →
Notre avis :
Award Qualité / Prix 2016
Points forts Points faibles
  • Une belle overdrive agrémentée d’un canal de boost
  • Boost réglable
  • De nombreux modes modifiant réellement le caractère sonore
  • Le prix
  • L’impact variable du boost
  • Petit manque de caractère
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it