Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Bien appréhender l’avant/l’après-concert et le concert lui-même

Bien débuter 10 conseils pour des concerts réussis
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

En tant que musicien, vous connaissez certainement les sensations euphorisantes que procure un concert en tout point réussi : vous jouez bien, le public est conquis et le son est bon. Inversement, vous connaissez aussi la sensation de dépit quand rien ne se passe comme prévu. La plupart des concerts se classent quelque part entre ces deux extrêmes. Si vous voulez que les vôtres penchent durablement du bon côté, lisez les conseils suivants.

La société LD Systems a décidé d'adosser sa marque aux articles 'sonorisation'. Elle n'intervient aucunement dans la rédaction des articles en question.

Avant le concert 

1. Préparez la liste des morceaux à l’avance. Avant de partir pour le concert, établissez votre « setlist » de sorte qu’elle maintienne le public en éveil pendant toute la durée du concert et finisse en apothéose. Dans la plupart des styles musicaux, on commencera par un morceau rapide et on évitera les successions trop longues de morceaux lents ou mid-tempo – évitez aussi d’enchaîner des morceaux dans la même tonalité. Pour ouvrir le concert, choisissez deux morceaux que tous les musiciens du groupe jouent facilement pour vous mettre en confiance. Même si vous avez fait une balance avant le concert, vous allez devoir lutter pour vous adapter au son sur scène et vous n’aurez pas envie de vous concentrer pour vous remémorer votre dernière composition.

2. Restez groupés. En arrivant sur le lieu du concert, si vous découvrez une scène plus grande que le lieu auquel vous êtes habitués, vous aurez tendance à espacer les membres du groupe pour utiliser la place supplémentaire. Mais soyez prudents : si vous vous éloignez trop les uns des autres, vous aurez du mal à vous entendre mutuellement de façon habituelle. Par conséquent, gardez le backline assez groupé.

3. Évitez de pousser les retours pendant la balance. Peu importe que vous fassiez le son de la scène ou que vous ayez un sonorisateur, gardez de la réserve dans les retours pour pouvoir augmenter le volume ultérieurement si besoin est. Si les chanteurs ont du mal à s’entendre, baissez un peu les instruments au lieu d’augmenter continuellement les retours. Si les retours de scène sont tellement forts qu’ils génèrent des larsens, il y a de fortes chances que le groupe joue déjà trop fort.

4. Préparez un plan de scène à l’avance. Si vous jouez dans un lieu avec un sonorisateur, il est utile de disposer d’un plan de scène que vous lui donnerez avant ou au début de la balance. Le plan de scène montre où se tiennent les membres du groupe sur la scène et fait la liste de tous les micros et boîtes de direct dont vous avez besoin. Cela facilitera la disposition des différents éléments et le sonorisateur vous en sera reconnaissant. Inutile de faire des graphiques fantaisistes sur votre plan de scène. Vous pouvez le dessiner à la main tant qu’il reste clair. Pour lui donner un aspect plus professionnel, soit vous recherchez parmi les nombreuses ressources disponibles sur le web, soit vous achetez StagePlot Pro, une application Mac/Windows qui a servi à créer le plan de scène ci-dessous.

5. Écoutez ce que vous dit le sonorisateur et coopérez avec lui pendant la balance. Pour réussir votre balance, soyez attentifs à ce que dit le sonorisateur et jouez ou chantez uniquement quand il vous le demande. 

6. Mettez de l’ordre dans vos grilles d’accords et textes avant le concert. Si vous utilisez des feuilles pour suivre les grilles d’accords ou les paroles des chansons pendant le concert, classez-les de sorte qu’elles soient dans l’ordre de votre setlist et placez-les à portée de main pour éviter de retarder le groupe entre deux morceaux parce que vous avez égaré le document qui correspond au morceau suivant. (voir conseil n° 7.)

Pendant le concert

7. Laissez le moins de temps possible entre les morceaux. Une attente prolongée entre deux morceaux entraîne la perte d’attention du public. De même, parlez le moins possible entre vous hors micro pendant le concert. Dans le déroulement de votre concert, vous pouvez même préparer quelques enchaînements pour que la musique ne s’arrête pas entre deux morceaux. 

8. Évitez la guerre du volume. Malheureusement, on bascule très facilement dans l’escalade sonore : un premier musicien monte le volume de son instrument, le suivant fait de même pour compenser, et ainsi de suite. Le résultat est un volume sonore tellement élevé sur scène que vous aurez du mal à vous entendre correctement et que la façade devra être poussée à un niveau assourdissant.

9. Regardez le public. Le fait de regarder les spectateurs dans les yeux contribue à les convaincre. Si vous regardez tous vos pieds, vous aurez plus de difficultés à établir une connexion avec le public. Il est toujours utile que le leader du groupe parle au public deux ou trois fois pendant le concert.

À tout moment 

10. Soyez aimables et professionnels avec les autres groupes programmés et avec les organisateurs du concert. Il est important d’adopter une attitude courtoise et professionnelle avec tout le monde. Respectez vos temps de passage et ne faites pas la diva avec les organisateurs. Les nouvelles vont vite et vous feront rater de futurs concerts si les gens pensent et disent de vous que vous êtes des abrutis. Les organisateurs ne vous reprendront plus, vous privant également du contact avec d’autres groupes qui pourraient vous ouvrir de nouvelles possibilités.

 

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail