Art Pro VLA II
+

Art Pro VLA II

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Pro VLA II, Compresseur de studio de la marque Art.


13 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 349 € prix moyen : 411 €

Fiche technique Art Pro VLA II

  • Fabricant : Art
  • Modèle : Pro VLA II
  • Catégorie : Compresseurs de studio
  • Fiche créée le : 28/07/2008

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Remplir la fiche technique

Distribué par Major Audio

»

Acheter neuf Art Pro VLA II

SonoVente
(98 avis)
PRO VLA-II 429 €
Univers Sons
(79 avis)
PRO VLA-II 429 €
Global Audio Store
(66 avis)
PRO VLA II 429 €
Terre de Son
(26 avis)
PRO VLA II 429 €
Music Store
(391 avis)
PRO VLA II 2-Ch Tube Compresseur/Limiteur 386 €

Avis utilisateurs Art Pro VLA II

Note moyenne :4.2( 4.2/5 sur 13 avis )
 4 avis31 %
 7 avis54 %
 2 avis15 %
Rapport qualité/prix :
harmonius10029/08/2018

L'avis de harmonius100"Très bon ."

Art Pro VLA II
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cet effet ? Sur quelles sources ? Quelles sont ses caractéristiques ?

Je fais une 'sorte' de soul-jazz , parfois de la house , je ne compose et interprète que mes propres musiques. Le contexte : home studio avec une carte motu ultralite mk1 en firewire. Monitoring es near 5 + un caisson de basse fostex mk5 : L'ensemble s'accorde assez bien . j'ai cassé la prise de terre de ma rallonge qui provoquait des bruits de ronflement, depuis le son est très correct et surtout ne me trompe pas, mais je vais peut être prendre des genelecs un de ces 4. je précise être musicienne multi instrumentiste, principalement de piano-synthés , de haut niveau et avoir collaboré avec des gens reconnus à l'"international,cependant sans succès. Mes compositions évoluent toujours harmoniquement parlant, avec plusieurs phases, on pourrait penser à du e w and f ou des trucs du genre, pour vous donner une idée un peu du son désiré. Il y a des breaks en syncope lors des changements harmoniques, qui tirent partie d'un compresseur puissant sur le bd rum, comme dans la funk 1980 (Exemple bateau : wanna be your lover, prince)

Sa finition vous semble-t-elle de bonne facture ? Vous semble-t-il solide ? Est-il ergonomique et bien pensé ?

C'est joli, par contre, les boutons ont eu quelques réactions étranges à un moment, c'est à dire ... cependant, c'est non bloquant. J'ai aussi eu un moment ou seul le côté droit a joué, mais depuis il ne le fait plus. Pour l'instant je ne déplore rien de bloquant.

Qu’en est-il du son obtenu ? Est-il typé ou transparent ?
Ce comp a pleins de fans anglophones qui crient sur les forums qu'il est génial, que c'est un 'sous la2a' bla bla ... Moi, je confirme après 4 mixes avec FL12 ou il est en insert sur le master que la qualité et la patte sonore est INCOMPARABLE d'avec tous les plugs ins vst de malade que j'ai . D'une part, ça compresse bien plus, d'autre part, le son est puissant et plus rond, la lampe, on l'entends et encore, hier je l'ai poussé dans ses retranchements, et j'ai vraiment obtenu un sustain incroyable sur mon instrumentale type ' Rnb réel old school aux harmonies jazzy' au point que j'y croyais même pas que c'était possible, oui il y a moyen de le faire claquer un peu aussi. Bref, je ne le lacherait pas, sauf pour une meilleure marque. Juste pour info, j'ai essayé pendant des années avec des étoiles dans les yeux d'avoir un son lampes avec les VST , tracks, ozone, certes le son est bon, mais jamais vous n'aurez un joli son vivant comme ça, ils faut additionner les deux technologies, je pense.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Y'a une sorte de léger flou dans la manipulation des boutons, je sais pas comment expliquer. Mais ça marche.

Mon conseil ? Ne pensez pas pouvoir obtenir un joli son sans matériel à lampe.







»
melodeast21/08/2018

L'avis de melodeast"Conforme à la description "

Art Pro VLA II
Type de musique: pop, rock, rap, électro

Contexte: home studio, je l'utilise depuis 6 mois; et teste intensivement et presque scientifiquement pendant deux sessions de 3h

Sources: drum bus , voix , basse , synthés , guitares, master

Caractéristiques: circuit de détection optique ( et non vari mu!!), in et outs: opamps ( pas de transfos) amplification : lampes 12at7 en starved Plate (45v au lieu de 250v) comme chez Behringer

Très bonne finition, aspect robuste

SON:
Même sans réduction de gain, ce compresseur amène de l'épaisseur.
Pas si transparent que ca , sonne plutôt medium, presque confus dans cette zone; les transitoires sont un peu altérées. Des qu'on enlève le by-pass, une "chaleur analo" se fait immédiatement sentir. Les aigus sont peut être un peu altérés eux aussi ( léger )

COMPRESSION
- threshold: gros potentiomètre cranté, super précis
- ratio: commence à 2:1 et non 1:1. On ne peut donc pas régler le threshold et le ratio de façon indépendante; ce qui rend l'utilisation du compresseur TRÈS laborieuse sur des sources sensibles, telles que le master. De plus, bien qu'on ait encore un gros potentiomètre cranté, il y a finalement assez peu de subtilité dans le réglage de celui ci: en général , je m'en tiens au 2:1 ou rarement 4:1. Autrement, l'effet devient vite trop prononcé
- attack: meme au minimum, bien souvent les transitoires ont le temps de passer à travers. Au fur et à mesure qu'on l'augmente, finalement il ne se passe pas grand chose encore
- release: encore une fois trop lent, même au minimum pour sculpter les enveloppes dans beaucoup de situations
- make up gain: RAS, très précis
- stéréo link / dual mono: très pratique mais il se peut qu'il vous faille ouvrir la bête pour ajuster la balance via le potentiomètre output trim. Lorsqu'il est activé, le stéréo link a tendance à focaliser l'image vers le centre ( ce qui peut s'avérer très intéressant). En double mono, l'image est beaucoup plus conforme à l'originale.

Pour conclure sur la partie compression: compresseur assez agressif, qui attaque assez sévèrement et facilement: même avec un ratio à 2:1, le compresseur devient vite grossier; des lors que le seuil est dépassé. Bien qu'affichant 1 ou 2 dB de réduction de gain, les enveloppes, mais pas les transitoires ( trop lent) sont fortement altérées. On augmente le make up gain pour pouvoir comparer Avec le by-pass, et on se rend compte que les transitoires font clipper les convertos.... sur un master, les subs dû kicks disparaissent à 1 ou 2 dB de GR. Ce qui me permet d'affirmer que la réduction de gain est sous evaluée (j'ai suffisamment utilisé des compresseurs pour l'affirmer). Et pour cette meme raison, paradoxalement, la dynamique peut être augmentée.

AVIS GLOBAL
Le art pro vla 2 a incontestablement un son bien analo, très agréable; et c'est avant tout ce qu'on attend d'un "compresseur à lampes". Mission remplie
En revanche, l'utilisation du compresseur s'avère laborieuse, et malgré tous ces gros boutons crantés et multiples indicateurs lumineux imposants, le tout est très approximatif et pas toujours esthétique.
Au final, on arrive tout de même souvent à trouver des réglages adéquats, mais non sans mal.
J'ai obtenu les meilleurs résultats sur drum buss, voix, basses. Cette machine s'avère très précieuse lorsqu'on souhaite épaissir, mettre en premier plan "in your face" les éléments d'un mix les plus importants. Raison pour laquelle il faut être très prudent à l'usage. Je vous conseille de vous fier vraiment à vos oreilles et non au indicateurs lumineux, qui peuvent paradoxalement vous induire en erreur.
En résumé, compresseur orienté leveling comme son nom l'indique au son épais mais assez confus. À ne pas conseiller comme premier compresseur du fait de son manque de polyvalence, mais très bon pour l'usage dont il porte le nom; surtout au regard de son prix
»
Steeve_Julius15/05/2018

L'avis de Steeve_Julius"Phatness Magic"

Art Pro VLA II
Ca faisait un bout de temps que je cherchais un appareil de ce genre a savoir un appareil qui limite la dynamique de mes multi effets (Boss Gt100 + Zoom G9 en config Dual Rig) ou parfois certains presets avec bcp d'effets + des amps sim en dual processing créent une dynamique trop puissante pour etre encaisser par mon systeme de monitoring avec des woofers de 6"

Je voulais aussi pouvoir colorer mes prises de son avec un grain + @nalo apres le traitement numérique des FXs comme je le fais déja en amont avec ma pédale de preampli Blackbird pour ajouter de la dynamique avec ses 3 lampes tube-swappées (12AT7/ECC83/12AY7) mais en aval en faisant un insert via mon mixer Alesis Multimix8 avec un "routage maison" (boucle du Mainmix a la CtrlRoom via le TapeIn) et en injectant le signal compressé par le VLA sur une AI/usb pour récuperer le signal dans mon soft de MAO (FLstudio12) ou OBS pour faire des vidéos YT ...mais avec une coloration + funky et avec un son + lisse + pro

Franchement je ne suis pas décu car ce truc est juste magique en terme de rendu, de la chaleur au rdv, gros grain de Tube Power-Amp pour pas cher ++ coloration ++ musicalité ++ et AMA les 2 lampes (12AT7) colorent bien le son car j'en ai une dans le canal clair de mon preamp Blackbird et ca donne a peu pres le meme grain [grosse Headroom, bonne brillance et équilibre du spectre] On peux se faire une bonne idée de la coloration en regardant les démos du compresseur de chez Effectrode (meme marque que mon preamp Blackbird) le PC-2A Tube Compressor (avec circuit optique et lampes)

Depuis cet achat j'ai juste l'impression de jouer sur un matos $$$$$ et en + ca en jette grave dans mon setup avec son look rack analo // Du coup j'ai mon Gt100 pris en sandwidch entre une belle guirlande de lampes ...mon son (jazz/neo-soul/funk) est desormais bcp + Phat c'est que je cherchais depuis longtemps mais difficile a obtenir avec des FX de tek 100% numérique... j'ai meme rajoute un p'tit preamp toujours de chez ART le MP Studio (avec une 12Ay7 dedans) dans le FX-loop de mon GT100 (DirectMix setting) pour rajouter du grain @nalo ^_^

Faut un peu de temps avant de trouver le bon équilibre et ne pas bouffer de la dynamique Cette bécane reste une excellent compromis avec un petit budget pour faire le taf en compression en dual mono ou linked stereo (pas terrible IMO)

https://www.facebook.com/LushKordz-154224858616900/
»
stereosound25/10/2015

L'avis de stereosound"Excellent Audio Leveler (si on accepte une alternance au concept de "compression")"

Art Pro VLA II
Utilisation : traitement de piste individuelle et mastering

Finition : excellente (pour le prix).

Ergonomie : la version II corrige les défauts de la version I

Son : très propre, faible bruit de fond, mélange de son transparent (opto) et finement coloré sur les peak (effet lampe)

J'aime : :bravo:
- On peut l'utiliser sur un traitement de mix final pour rapporter de la présence, sans "manger" les graves ou générer de l'agressivité.
- Le son reste toujours "doux" mais sans perdre sa définition dans les aigus
- Le rapport Qualité Prix
- La combinaison VU aiguille — type RMS — et VU led — peak
- La possibilité de ré-équilibrer la Stéréo en M/S

Nota :
- On peut être déçu du produit si on le compare à un compresseur VCA ou FET (ou numérique) : on n'est PAS DU TOUT dans le même monde. Ici, pas d'attaque rapide, pas de mordant type FET, on est dans le son Californien avec du moelleux, du présent, de l'onctueux …… si on sait bien paramétrer la "bête". C'est ici que l'expertise est nécessaire : trouver les bons réglages (qui ne sont pas sur la notice).
- Pour moi (ayant VCA, FET, Numérique, et OptoMulitbande), c'est un excellent produit orienté LEVELING. Pas question ici de l'utiliser pour protéger de l'overload du 0 dBFS ou pour contenir une frappe de caisse-claire (snare-drum). On module en douceur et on colore les transitoires par la lampe, histoire de ne pas exploser les peak sur notre recording 24 bits.
:8O: - La LAMPE n'est pas utilisée pour COLORER le son : elle sert uniquement à limiter la dynamique des transitoires qui échappent à la lenteur de l'OPTO, limitation par simple phénomène de "saturation Lampe". Cette coloration est donc très fugace et très rapide. Sans lampe, le produit ne serait pas très pratique et il faudrait rajouter un "peak killer" de type FET, Diode ou VCA (plus compliqué, plus cher)
- Si vous voulez un Compresseur à LAMPE — c.a.d. : ou la modulation dynamique n'est réalisée QUE par la lampe (type pente variable) — ce n'est pas le bon produit.

;) Mon astuce : pour un son "super-présent", ajouter à la suite du VLA II un deuxième limiteur de transitoire de type Lampe ou FET, pour regagner 3 à 6 dB si besoin (selon les sources). Certes, ça fait 2 units … mais quel son (les VCA sont loin derrière !).

Voilou !
»

Images Art Pro VLA II

  • Art Pro VLA II
  • Art Pro VLA II
  • Art Pro VLA II
  • Art Pro VLA II

Vidéos Art Pro VLA II

Fichiers audio Art Pro VLA II

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : pro vla ii, provlaii, pro vla 2, provla ii

Forums -Art Pro VLA II

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.