M-Audio Trigger Finger Pro
+
M-Audio Trigger Finger Pro

Trigger Finger Pro, Contrôleur à pads MIDI de la marque M-Audio.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur M-Audio Trigger Finger Pro notés 4/5

  • J'aime
  • Tweet
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Test de la rédaction
  • 01/09/14Test du M-Audio Trigger Finger Pro

    Test du M-Audio Trigger Finger Pro - Finger on the trigger

    Il y a quelques mois, nous vous proposions le test de la Maschine Studio, la plus récente et imposante itération du système proposé depuis quelques années par Native Instruments, reposant sur l'interaction entre un contrôleur hardware et – entre autres - son logiciel dédié.

Avis des utilisateurs
julien.georges101/08/2019

L'avis de julien.georges1"Polyvalent et construit comme un tank"

M-Audio Trigger Finger Pro
L'installation s'est faite sans problème, ainsi que tous les produits offerts. Il n'y a pas longtemps j'ai changé de config et je dois signalé que je n'ai pas pu reinstaller Hybrid car mes accés Ilock était depassés. Je ne me suis pas repenché sur la question depuis.

Deja l'ensemble est bien cnstryuit et solide.
Les commandes sont super agréables aussi bien les pads que les faders ou les rotos. Les mapping proposés ne sont pas très poussés, mais tout est configurable sauvegardable facilement. Quand je l'ai commandé, je venais d'essayer ableton et je cherchais une solution identique au Drumrack, mais dans Logic 9. C'est un besoin qu'est venu comblé Arsenal (le soft du Trigger).

Puis est venu le temps où j'ai démarré sous Ableton. Là c'était moins évident, les réglages proposé ne me convenait pas forcement, j'ai passé pas mal de temps à me refaire une config. Mais depuis ça roule.

Le sequencer integré est bien pratique aussi. Je me suis bien éclaté avec les kit Air Drum proposé. J'ai aussi piloté un peu de hardware avec, ça m'a bien depanne (quand ma mpc 500 fait des caprices).


J'enleve une étoile, car je revais d'une meilleur integration native dans ableton (mais bon c'est pas un push). Quand je vois le prix du neuf ou de l'occaz, ça vaut pas le coup de se priver.


Pour me situer j'ai deja eu entre les mains Push, Launchpad, Axiom, Mpd, Mpc
linn13431/05/2019

L'avis de linn134"Fait-il de l'ombre à la MPC Studio?"

M-Audio Trigger Finger Pro
Je suis venu aux pads par la MPC Renaissance, séduit par l'approche très directe de celle-ci j'ai fait le choix de descendre en gamme pour la MPC Studio beaucoup plus simple à transporter.

Mais le hic avec les contrôleurs MPC c'est justement qu'en dehors de contrôler le soft éponyme ils contrôlent assez peu de choses. Exit la MPC Studio et place au TriggerFinger Pro (TFP) de M-Audio.

Pour ceux qui commenceraient à se dire que je compare des choux et des boulons sachez que M-Audio et AkaiPro sont toutes deux des filiales d'une même holding : InMusic. AKAI a donc ouvert son logiciel MPC à d'autres contrôleurs MIDI dont le TFP.

L'intérêt du TFP, en ce qui concerne la compatibilité, n'est pas uniquement de l'utiliser avec MPC Software mais justement de pouvoir l'utiliser à 100% avec n'importe quel autre soft... mais aussi du hardware, le TFP étant capable d'émettre du MIDI sur un câble DIN traditionnel sans allumer son ordinateur. C'est là que ça commence à être vraiment intéressant. Surtout que le TFP embarque un véritable séquenceur (type TR) qui peut piloter aussi bien le software via USB que le hardware via MIDI DIN. Il suffit de l'alimenter et c'est parti.

Donc on peut aussi bien piloter un logiciel (Live, FLstudio, MPC, etc...) qu'un sampleur pour faire du finger drumming ou un module de synthèse pour jouer des notes. On peut choisir une gamme et y rester, pour improviser dans une tonalité sans risque de se planter c'est utile.

Le contact avec les pads est agréable, un peu moins franc qu'une Renaissance mais pas mauvais tandis que les contrôleurs embarqués (rotatifs et linéaires) offrent un contrôle des paramètres choisis vraiment au top.

Le TFP fonctionne seul mais il est aussi très intéressant de l'utiliser avec le logiciel fourni : Arsenal.
Soyons clairs, Arsenal tout seul n'est intéressant que pour faire du finger drumming, mais il permet de charger le VSTi de votre choix et de le jouer en direct, sans lancer votre DAW (ou votre STAN Smith). On y chargera sans problème la majorité des générateurs virtuels avec une vraie préférence pour ceux des cousins de chez Air Music Tech, autre filiale d'InMusic.

Les instruments de chez Air sont mappés d'origine, aucune programmation à effectuer. Même si le mapping automatique pour les VSTi des autres marques est pratique il faut pas mal retoucher ce qui est proposé tant les assignations sont parfois étranges et contre-intuitives.

Le jeu dans un séquenceur DAW/STAN est tellement évident et détaillé dans le test réalisé par AF que je ne vais pas y passer des plombes et plutôt me concentrer sur quelques formules assez intéressantes que je vous conseille d'essayer.

Commençons par l'association TFP/Arsenal/Transfuser (de chez Air Music) que je trouve excellente. J'ai laissé un avis sur Transfuser il y a quelques temps pour plus de détails. Le combo vous met directement en face d'une groovebox hyper puissante et très visuelle. Le son est excellent et les contrôles du TFP prennent tout leur sens.

Avec des softs tiers c'est tout aussi fun: Attack de chez Waldorf devient vraiment agréable et ludique, Sitala de chez decomposer.de (gratuit) vous permet de faire pas mal de choses. Il y a beaucoup de softs qui fonctionnent bien avec le TFP.

Passé le côté jeu en temps réel, le TFP devient un outil de mixage avec faders, encodeurs, contrôle de transport,... il y a bien entendu un mode Mackie / HUI.

C'est clairement un bon produit, bien fait mais malheureusement complètement oublié par M-Audio. Chez InMusic les pads c'est AKAI d'abord et la cible est le "groove urbain", alors que ce type de contrôleur polyvalent est très utile pour beaucoup d'autres styles et dans beaucoup d'autres situations que le drumming/sampling.

En fait c'est son côté hybride entre deux catégories qui m'a le plus séduit: il peut piloter MPC Software mais aussi tous les autres softs en plus d'être utile en phase de mixage ou en live pour contrôler importe quel périphérique MIDI, et en plus il a un séquenceur intégré. Et son remplaçant top niveau se trouve ... chez Pioneer et sort des années après.

Finalement, même si le TFP est un excellent produit bourré de petits plus qui font la différence j'ai choisi de mettre la portabilité de côté pour gagner en confort durant la phase de production. Je suis passé à l'ennemi, chez Native Instruments, avec une Maschine Studio. Le TFP garde une qualité énorme avec sa capacité à fonctionner sans ordinateur pour contrôler et séquencer du hardware.

Faut-il acheter un TFP ?
Si les points que j'ai développé plus haut vous correspondent alors oui, sans hésiter.
Mais il n'est plus commercialisé en 2019, il ne reste que le marché de l'occasion.
sebdu3830/12/2015

L'avis de sebdu38"Sympa"

M-Audio Trigger Finger Pro
Avant tout, je ne l'ai que depuis 2 semaines, je suis encore novice avec, de plus c'est mon premier contrôleur a pads, donc aucune référence pour comparer. L'utilisation est simple, il faut cependant, un peux de temps pour dompter la bête.


-Avec quelle configuration, quels logiciels ou matériel et dans quel contexte utilisez-vous cette surface? Qu'en est-il de sa stabilité?
-Je l'utilise sur Mac avec Logic pro X, pour créer mes pistes rythmiques, au niveau stabilité pas de problèmes, pas de latence.

-La disposition des contrôleurs et commandes est-elle ergonomique? Le mapping est-il simple?
-La disposition des touches et des pads est bien pensée, ont a plusieurs zones de travail distinctes, j'ai pour le moment utilisé le mapping d'origine, donc je ne peux pas me prononcer a ce sujet.

-Qu’en est-il de la qualité contrôleurs en terme de toucher comme de robustesse et de précision?
-Je trouve que les pads sont bons, sur l'ensemble, ont a une bonne impression de robustesse, pour la précision, les pads sont assez sensibles et la vélocité bien gérée.

-Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
-Les plus:
-impression de robustesse et belle finition.
-arsenal, hybrid 3 et airdrum fournis avec.
-compatible avec de nombreuses DAW.

-Les moins:
-Les touches autres que les pads en plastique dur un peux bruyantes.
-Utilisation de hybrid et airdrum seulement avec arsenal.
Freeqenz01/06/2015

L'avis de Freeqenz"Après quelques utilisations"

M-Audio Trigger Finger Pro
Acheté pour compléter mon Yamaha MX61 (ne permet de jouer que 2 voix à la fois sur les 16 de la "performance"). J'ai pu ainsi séquencer les rythmiques, basses, etc issus de mon clavier et les déclencher au besoin.
Je suis novice sur ce type de matériel et malgré tout le paramétrage m'est apparu assez simple. L'affectation des pads aux canaux midi est un peu redondante mais permet une liberté totale d'utilisation.
La navigation est bien organisé, chaque fonction primaire a sa touche pour être activé, ont évite ainsi de rentrer dans des sous menus de sous menus, très pratique en live (on en attendait pas moins). Les pads sont réactifs et la vélocité est très bien ressentie.
Quelques mauvais cotés:
- Livré sans câble secteur!! L'alimentation est faite par le port USB. Vous serez obligé de vous procurer un chargeur si vous utiliser comme moi un câble DIN pour les échanges MIDI.
- Un gros panel de sons livrés via Hybrid3 et Airdrums, mais complètement gâché par l'ergonomie du logiciel Arsenal. On se retrouve vite lassé de faire défiler les banks de sons au clic de la souris la souris.