Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Pmc Fact 8
Photos
1/2

Pmc Fact 8

Enceinte Hi-Fi de la marque Pmc .

1 avis

Annonces Pmc Fact 8

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Avis

Note moyenne :
(5/5 sur 1 avis)
1 avis
100 %
Donner un avis
Pucelle_DabidjanPucelle_Dabidjan

Un alien au son infiniment bon

Pmc Fact 8Publié le 09/12/11 à 20:36
J'avais publié, en décembre 2011, un avis sur la fact8, que j'avais rempli dans le plus profond respect de mon âme et conscience

Nous sommes en novembre 2014, et je ré-écris ce test. Car mon expérience a évolué, et j'ai appris à mettre des termes sur ce que j'aime en musique, et je vais aussi expliquer pourquoi, malgré un budget d'achat important pour mon loisir, je me suis tourné vers la fact8.

J'avais parlé de ses dimensions particulières. Pas trop larges mais certes profondes (presque 1m10 de haut et 38 cm de profondeur), la PMC est assez atypique dans sa gueule. J'apprécie énormément les petits switchs disposés à l'arrière et qui permettent d'influencer sur l'aigu (20khz) et sur le...…
Lire la suite
J'avais publié, en décembre 2011, un avis sur la fact8, que j'avais rempli dans le plus profond respect de mon âme et conscience

Nous sommes en novembre 2014, et je ré-écris ce test. Car mon expérience a évolué, et j'ai appris à mettre des termes sur ce que j'aime en musique, et je vais aussi expliquer pourquoi, malgré un budget d'achat important pour mon loisir, je me suis tourné vers la fact8.

J'avais parlé de ses dimensions particulières. Pas trop larges mais certes profondes (presque 1m10 de haut et 38 cm de profondeur), la PMC est assez atypique dans sa gueule. J'apprécie énormément les petits switchs disposés à l'arrière et qui permettent d'influencer sur l'aigu (20khz) et sur le grave pour optimiser l'enceinte à la pièce et à ses goûts. Test mené de long en large, c'est efficace, très très efficace et ceci n'altère pas la qualité de reproduction.

La finition est parfaite et respire la stabilité. Pas de simili alu en plastique et autres merdasses du genre. On a passé ce degré là et certains fabriquant peuvent en prendre de la graine. Un reproche que je fais fréquemment en revanche (chez beaucoup de fabricants), c'est les essences de bois de placage disponibles. L'aulne, le bouleau, le chêne, le hêtre, l'érable et autres merisier seraient, logiquement, des essences adaptées à un grand nombre de salon. Et PMC, comme bien d'autres fabricants, ne pense visiblement pas comme ça en proposant l' "ébène tigré", le "peuplier graphite", le "noisetier" et une finition "laquage blanc"... ouaip... vous aussi vous êtes entrain de visualiser votre intérieure en ébène tigré et vous vous dites que c'était une superbe idée... j'ai pensé la même chose.

Sur le plan des HP's, on est devant des membranes fabriquées selon le cahier d'exigences de PMC par SEAS, un très bon fabriquant de hauts parleurs qui tient, avec quelques rares autres, le haut du panier en hifi. Les membranes sont en papier et le tweeter lui, est un type ferro-fluide que je ne connais pas et dont je me fous tant qu'il fait le travail demandé au final.

Au niveau du prix, les 5'500 euros demandés par le fabricant paraissent beaucoup. Mais si on la replace devant sa concurrence, le prix n'est plus ridicule du tout. J'ai, récemment, publiée le test d'une Rowen A12 qui coûte un saladier et qui ne parvenait pas à pousser la chansonnette comme cette bête là. La B&W 804D et 802D ont aussi des limitations claires si on les compare à cette enceinte. L'ATC SCM50 ASL pourrait figurer dans le rang des "enceintes qui font encore un poil mieux", mais il vous faudra compter avec des budgets qui dépassent les 12'000 euros... oui... vous la trouvez toujours aussi chère ?


-------
Condition d'écoutes :

J'ai, avec le recul, pu entendre cette enceinte fonctionner sur des amplis intégrés McIntosh ainsi que sur des ensembles pré+ampli de chez Accuphase, McIntosh et Exposure. Jamais je n'ai eu un mauvais son.

Dans deux des trois cas, je mesurais le volume au point d'écoute afin d'avoir une référence pour mes tests.


------

Le son :

La PMC Fact8 a un son absolument incroyable.

Déjà, si on ne prend que les basses, le son descend effectivement autour des 28hz !!!!! annoncés par le fabricant. Ceci se remarque sur des passages appuyés de basse, de batterie, de tom ou de contrebasse. La PMC est précise dans cette fréquence et ne lâche rien. Il en résulte, déjà là, une écoute parfois physique, qui, lors de mon premier test, avait presque démis un carreau du local d'écoute. J'ignore vraiment comment PMC arrive à faire ça, mais ça enterre déjà une grande partie des colonnes du haut de gamme et du THDG, qui ont, bien souvent, un grave qui va couper autour des 50hz, voir, pour les meilleures, à 38hz. Ceci impacte, forcément, sur le ressenti de réalisme et les élans dynamiques, qui, sur la fact8, peuvent s'appuyer totalement sur leur fondement et être projetés dans ta face avec toute la violence que l'ingénieur son voulait y mettre.

D'ailleurs, très globalement, cette fact8 a un comportement qu'on peut résolument appeler "de moniteur" avec une restitution incroyablement liquide et transparente, qui va restituer tous les détails que la chaîne en amont lui a transmis. Ceci est un comportement rare pour une enceinte hifi, qu'on retrouve toutefois sur les ATC SCM50 et autres PSI A215-M. Mais la PMC est la seule passive du test.

L'aigu est précis et très interdépendant du matériel branché en amont. Mais il est capable de reproduire avec précision le tonnerre de cymbales de John Bonham en permettant de localiser précisément "QUELLE" cymbale a été heurtée et où dans la pièce. Ceci permet aussi, dans des staccato d'avoir une restitution nuancée mais fidèle de ce qui se passe.

On en vient à un autre très gros point fort de cette enceinte. Sa scène sonore. Je vous avais déjà parlé des qualités des enceintes Xavian, qui permettent de suivre l'évolution des protagonistes sur une scène sonore qui a une profondeur comme une largeur. Eh bien la Fact8 permet aussi ce genre de jeux. En plaçant très exactement chaque protagoniste sur la scène et en permettant à notre perception de le suivre en cas de déplacement. Ceci permet un effet 3d très saisissant.

Le médium est limpide et claire, dénué de tout artefact ou volonté de "réchauffer la soupe" comme ça se fait très souvent. Il colle absolument au matériel enregistré et, sur les voix, il donne une vraie impression de réalisme, permettant, au passage, de profiter pleinement du travail du chanteur. La moiteur des lèvre ou l'émotion qu'il peut ressentir passent immédiatement à l'auditeur sans artefact. Idem pour les guitares et autres violons qui ont un naturel saisissant dans leur restitution.

Toutes ses qualités s'entremêlent alors et offrent une écoute d'un réalisme saisissant. Souvent, la Fact8 va permettre à l'auditeur de se sentir "dans la pièce" ou "devant la scène". C'est une enceinte fondamentalement enthousiasmante. Sa rapidité à restituer des choses complexes la rendent magistrale sur du Dinosaur Rock, Jazz, Blues, Soul, Funk, Prog, Glam et autres Metal. Mais ses qualités peuvent très bien aller avec tous les styles musicaux.

-------

Au final : la PMC Fact8 peut être considéré comme une enceinte très aboutie. Extrêmement fidèle, qui donne une vraie capacité d'immersion dans le rendu musical et qui peut coller à tous les styles musicaux. Globalement, je ne lui connais que très peu de concurrentes. Son prix est parfaitement situé, car elle concurrence directement l'ATC SCM50, avec des performances "juste un poil" moins bonnnes qu'elle. Et quand je dis "juste un poil" je le pense tel quel. Le rendu des deux enceintes est très analogue. Avec la capacité de l'ATC à rester plus zen dans les moments les plus violents, et, dans ces mêmes moments, à être incroyablement physique dans sa retranscription. La PMC ne suit pas tout à fait à ce niveau là, mais, de nouveau, cela se joue à peu de choses et une grande majorité des enceintes (même à 14'000 Euros) sont concurrencées ou concurrençables par cette paire. Un très bon point de la PMC est et reste sa capacité à s'adapter à de multiples pièces et à ne pas nécessiter des amplis de tueurs pour être drivée correctement. Une petite Exposure Classic 23+28 peut déjà en sortir le maximum.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Pmc
  • Modèle : Fact 8
  • Catégorie : Enceintes Hi-Fi
  • Fiche créée le : 09/12/2011

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Studio Dealers

»

Autres catégories dans Hi-Fi

Autres dénominations : fact8

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.