Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Yamaha NS-10M Studio
Photos
1/1523

Yamaha NS-10M Studio

Enceinte de monitoring passive de la marque Yamaha

44 avis

Annonces NS-10M Studio

Alerte nouvelle annonce

News

Images

Avis

4.1/5
(44 avis)
57 %
(25 avis)
20 %
(9 avis)
7 %
(3 avis)
7 %
(3 avis)
9 %
(4 avis)
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis
jctroyesjctroyes

« AvOir ! un bon copaiinnnn... voila c’qui a de meilleur au mondee… »

Yamaha NS-10M StudioPublié le 06/09/23 à 10:23
Les Ns10M c’est un peu comme cette histoire du soir où vous étiez de sortie chez des amis et il arrive un mec, ou une fille, qui vient se joindre au groupe de convives. Cette personne n’est pas vraiment belle, ni moche... d’ailleurs il arrive parfois qu’au début vous ne pouviez pas la supporter... Ce ne sera pas une histoire d’amour qui commence mais malgré tout, 20ans plus tard cette personne, depuis cette soirée, est toujours votre meilleur ami. Parfois dans l’excès du meilleur comme du pire... elle est, par contre, toujours là dans vos moments de doutes... vous conseil et vous pouvez lui faire une confiance presque aveugle.

C’est ça une NS10M !


Dans l’histoire des enceintes de...…
Lire la suite
Les Ns10M c’est un peu comme cette histoire du soir où vous étiez de sortie chez des amis et il arrive un mec, ou une fille, qui vient se joindre au groupe de convives. Cette personne n’est pas vraiment belle, ni moche... d’ailleurs il arrive parfois qu’au début vous ne pouviez pas la supporter... Ce ne sera pas une histoire d’amour qui commence mais malgré tout, 20ans plus tard cette personne, depuis cette soirée, est toujours votre meilleur ami. Parfois dans l’excès du meilleur comme du pire... elle est, par contre, toujours là dans vos moments de doutes... vous conseil et vous pouvez lui faire une confiance presque aveugle.

C’est ça une NS10M !


Dans l’histoire des enceintes de monitoring il n’y a jamais eu d’équivalent ! Certain ont mené des études pour dénouer le mythe. Mais ce qu’il y a de certain c’est que la Ns10M est une démonstration et aussi la preuve que la performance n’est pas dans les chiffres (habituellement mis en avant).

Vous le savez sûrement cette enceinte destinée à l’origine au secteur de la Hi-Fi (gros bide...) fut sauvé de justesse est proposé au secteur de la radio et du studio.
Assez rapidement on va la voir surgir dans les studios du monde entier. Il est assez certain au vu des performances des monitoring actuelles (même à petit prix) que si cette histoire devait se rejouer à notre époque jamais la Ns10M aurait existé. Si on regrette l’arrêt de production en 2001 je pense que le monde était en train déjà de changer et la Ns10M aurait perdu la bataille dans les Music Store de la planète.


Pourtant rien ne va bien sur le papier… Et pourtant…


La bande passante et linéarité ? Presque horrible ! descend difficilement à 60hz et monte comme ton/ta meilleur ami raide bourré dans l’escalier qui le/la mène justement à sa chambre. (Oui j’exagère un peu)
La puissance bien que suffisante peu parfois manquer dans les grosses cabines et si jamais on les poussent les tweeter peuvent griller assez rapidement (je croise les doigts de mon côté).

Pourtant donc cette enceinte est une référence admise par beaucoup... tout en étant hyper clivante avec parfois du dégoût et de la haine pour certains.
Mais si la linéarité et la puissance sont hors sujet (dans notre monde actuel) que reste t’il ?


La simplicité au service du son


Cette enceinte est d’une conception à la fois simple mais redoutable. Sont secret (qui est loin d’être une innovation) réside dans la méthode de fabrication de la membrane blanche et surtout par un assemblage clos du boîtier : pas d’évents, ni haut-parleur passif, encore moins de DSP ou de système à asservissement… Bref une conception passive dans un boîtier pour ainsi dire presque hermétique.

Pour comprendre imaginer prendre une seringue (sans l’aiguille, faut-il le préciser :clin: ) tirer à la moitié et poser un doigt sur l’autre extrémité pour en boucher l’ouverture. Si je tire ou pousse la seringue elle reviendra assez rapidement à sa position initial (en raison de l’élasticité de l’air).
C’est ce que l’on cherche à faire ici. Une membrane de haut parleur qui reçoit par exemple un son de grosse caisse va avoir tendance à se comporter comme une balle de tennis jetée au sol (inertie amortissement). Hors on comprend assez bien que si on laisse la membrane se comporter comme notre balle elle ne va pas restituer le son origine mais plutôt un son distordu (à cause du rebond de l’inertie).
On peut utiliser plusieurs systèmes comme une forte aimantation (Néodyme), un choix de matériaux composite pour la membrane….
Mais aussi le système clos ! qui permet avec une membrane papier d’être bien amortie et en sécurité car le débattement avant arrière sera toujours contrôlé (évite le déchirement). Notez que notre oreille à un fonctionnement similaire.

Elle devient donc culte non pas en raison de sa réponse en fréquence mais de sa réponse impulsionnel. Et les mesures sont tout simplement époustouflante sur ce point.


Alors comment est-elle en mix ?


Du fait de sa grande efficience impulsionnel elle permet d’entendre plus finement les problèmes de compressions. Si le mix est trop compressé l’enceinte va s’étouffer de même si les plans sonores sont mal gérés. A l’inverse elle va résonner ou devenir agressive. On comprend bien je trouve le lien que peu avoir le niveau RMS du mix avec la qualités de restitution. Pas assez de densité c’est un chien fou sans laisse, trop elle ne peu plus finement dessiner le mix sans devenir une soupe de Maizena à l’eau.

Forcément un système clos est peu généreux en grave mais elle devient très précise sur les niveaux dans le registre bas médium "grave". Très clairement cette enceinte peu littéralement perdre tout son bas medium et devenir pauvre avec quelques dB mal placé. Ça reste pour moi toujours surprenant d’enseignement.
C’est la seul enceinte qui donne la sensation de se construire ou déconstruire en fonction de la qualité du mix et de nos choix.

C’est aussi la seul enceinte qui peut vraiment être associé à l’expression :
« si ça sonne sur elle, ça sonne partout ».



Alors justement si on reprend ma petite histoire du début : cette Ns10M n’est pas l’amour de votre vie, c’est juste l’ami dont vous avez besoin pour retrouver votre chemin, concentration ou un point de vu différent. Je ne lui connais après plus de 20ans de métier aucune équivalence.


Le monitoring à avoir ?


Et bien franchement je dirais Oui Et Non. Tout va dépendre de votre système principal.
Cette enceinte ne se révèle qu’en contrôle. Elle ne permet pas d’entendre un pied fou tapant sur le sol et qui fut oublier par un filtre. Elle ne permet pas de régler finement une réverbération et d’aller chercher des petites nuances. Bref la liste pourrait être longue.

Mes Ns10M sont a côté de mon gros système Quested série Q/VH3208. On pourrait pensé qu’un système aussi haut de gamme pourrait rendre hors sujet une paire de Ns10M. Mais en réalité et surtout après des heures de mix sur un système linéaire à ± 1,5dB de 24hz a 22khz on a besoin d’un retour à la réalité différent : moins ample, plus restreint, et au comportement dynamique foncièrement différent. Et c’est là que j’imagine pas mal d’utilisateur tomber dans le dégoût et le rejet catégorique tellement se moment de comparaison peu être douloureux.

En Tracking ou a l’enregistrement je les trouves un peu difficile et peut être plus sur de la musique classique car lors du contrôle de la musique (pas le son) les musiciens peuvent se retrouver dans une écoute un peu raide. Je les trouvent très bien pour valider choix et position de micros sur les voix et amplificateur guitare.
En mix c’est très bien à conditions de faire juste des phases de contrôles et validations sur un plus gros système. Le placement des voix est particulièrement précis et la balance tonale bas médium haut medium très précieuse pour la portabilité du mix.

En mastering ça reste du contrôle ponctuel.


Le mot de la fin


Une études avait simulé les différentes options qu’aurait pu prendre Akira Nakamura le papa de la NS10M. Mais tout converge a chaque fois vers cette solution : un boitier clos, passif.

Il existe une différence entre NS10M et Ns10MStudio (écriture horizontal). La version Studio à un spectre haut plus équilibré il sera donc inutile de mettre un mouchoir en papier sur la version Studio. C’est la version à avoir.

Attention aussi à l’envie de mettre un Sub il faudrait que ce dernier soit incroyablement performant pour s’accorder à la réponse des Yamaha. En fait c’est presque impossible vous auriez au mieux une incohérence temporel dans tout le registre grave.

Attention aux copies car les versions récentes ne garantissent pas que la fabrication de la membrane blanche soit produite de la même façon. Je n’ai pas trouver d’information levant mes doutes. L’original a une légère fente dut au collage et assemblage d’une feuille de papier et non pas un moulage incurvé fait avec de la pâte/pulpe de papier.

Oubliez les filtres de corrections en phase et fréquence Type ARC, SonarWorks… C’est une enceinte de proximité donc peu sensible à l’acoustique de la pièce. Ecoutez là et adoptez là sans filtre.

Les Ns10M sont facile à accorder avec tout type d’amplificateur. J’ai d’ailleurs un simple Samson Servo 120a depuis des années après avoir utilisé un amplificateur Yamaha. Je n’ai pas essayer de les branchez sur un des amplificateurs Quested (à plusieurs milliers d’euros) de peur de faire une bêtise (oui j’y tiens beaucoup).

Indispensable mais pas forcément pour débutant. Elle vient forcément en complément d’un système plus musclé avec un gestionnaire d’écoute bien calibré en niveau.
Lire moins
»
ben.no.hitben.no.hit

le ref des années 80

Yamaha NS-10M StudioPublié le 03/12/20 à 13:34
une paire de boite monitors , dont la reputation n'est plus à faire.
ca sonne pas un poil , mais on entend tout ce qui est important.
pas d'extremes, ni en haut , ni en bas... mais le principal y est.
bien pour faire une seconde écoute.
surement pas en monitors principaux...ou il y a longtemps!!
»
sinclarsinclar

Un outil implacable

Yamaha NS-10M StudioPublié le 15/12/17 à 21:31
Les NS10 sont avant tout des enceintes de réduction, c'est à dire pour écouter le mixage final et déceler les erreurs; en cela, elles ne laissent rien passer de 200hz à 12khz et c'est justement ce qu'on leur demande.
Les miennes ont 20 ans et sont comme neuves. Amplifiées avec un P400 EMB, le son est terrible dans l'usage qu'il doit en être, à savoir une écoute précise, analytique et surtout pas une écoute de confort, ce n'est pas de la hifi mais du monitoring droit et sec.

Avec la débauche de grave que l'on trouve aujourd'hui dans la musique et les sytèmes, je me refait souvent les oreilles avec avec mes NS10 pour justement oublier cet excès de basse et revenir sur mes KH310 qui elles,...…
Lire la suite
Les NS10 sont avant tout des enceintes de réduction, c'est à dire pour écouter le mixage final et déceler les erreurs; en cela, elles ne laissent rien passer de 200hz à 12khz et c'est justement ce qu'on leur demande.
Les miennes ont 20 ans et sont comme neuves. Amplifiées avec un P400 EMB, le son est terrible dans l'usage qu'il doit en être, à savoir une écoute précise, analytique et surtout pas une écoute de confort, ce n'est pas de la hifi mais du monitoring droit et sec.

Avec la débauche de grave que l'on trouve aujourd'hui dans la musique et les sytèmes, je me refait souvent les oreilles avec avec mes NS10 pour justement oublier cet excès de basse et revenir sur mes KH310 qui elles, n'en manquent pas. Cela me permet de mieux apprécier cette gamme de fréquences et de doser au plus juste car l'oreille s'accoutume aux excès sans que l'on s'en rende compte. Les NS10 savent rompre cette accoutumance chez moi, comme un retour à la nature !

Malgré leur âge, ces références sont toujours en place sur les bandeaux de console des plus grands studios, ce n'est pas innocent je pense car c'est avant tout un outil et non une mode.
Lire moins
»
FunckytimesFunckytimes

A utiliser en comparaison

Yamaha NS-10M StudioPublié le 14/08/17 à 11:44
Attention à ceux qui veulent se lancer; ces enceintes sont présentent sur beaucoup de photos mais servent d'enceintes de comparaison. En bonnes enceintes pour débuter (vous en verrez aussi sur beaucoup de photos et vidéos de home studio) il y a les les Yamaha HS7 ou HS8, vraiment cools et abordables pour le prix.

Les NS-10 sont des enceintes avec très peu de bas mais des haut-médium/aigus très équilibrés. Elles sont bien pour mixer les voix, les aigus et surtout pour comparer ses mix et se donner une idée de comment ça peut sonner dans des enceintes avec une bande passante restreinte. Elle ne m'ont jamais déçues et son couplées à des Eve Sc208 (qui s'approchent des Adam A8x, mais en...…
Lire la suite
Attention à ceux qui veulent se lancer; ces enceintes sont présentent sur beaucoup de photos mais servent d'enceintes de comparaison. En bonnes enceintes pour débuter (vous en verrez aussi sur beaucoup de photos et vidéos de home studio) il y a les les Yamaha HS7 ou HS8, vraiment cools et abordables pour le prix.

Les NS-10 sont des enceintes avec très peu de bas mais des haut-médium/aigus très équilibrés. Elles sont bien pour mixer les voix, les aigus et surtout pour comparer ses mix et se donner une idée de comment ça peut sonner dans des enceintes avec une bande passante restreinte. Elle ne m'ont jamais déçues et son couplées à des Eve Sc208 (qui s'approchent des Adam A8x, mais en plus tight). Il faut cependant un ampli d'une certaine qualité et pouvoir se procurer des pièces de rechange pour les exploiter correctement, ce qui n'est pas évident, puisqu'elles ne sont plus fabriquées.

Bien qu'aujourd'hui elles soient petit à petit remplacées par les Avantone Mixcube, moins cher et plus jeunes (donc plus facile d'entretien), elles restent une référence avec cette rengaine "si ça sonne bien dans des NS-10, ça sonne bien partout"..Vous imaginez le degrés de connaissance et de patience à avoir ! ;)


Au final, aujourd'hui, on est plus sur un objet de collection qu'un réel outil, vu le prix, l'encombrement et l'entretien. Mais depuis 30 ans qu'on les voient partout, c'est plutôt normal qu'elles s'effacent. Ce sont sans doute ces enceintes avec la plus grande quantité de pièce vendues et la plus grande durée de temps passé en studio (tous modèles confondus) et je leur dis Salut !
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : NS-10M Studio
  • Catégorie : Enceintes de monitoring passives
  • Fiche créée le : 08/08/2005
Type :
  • Enceinte de Monitoring Passive 2 Voies.
Puissance :
  • 60 Watts/8 Ohms.
Caractéristiques Audio :
  • Réponse en Fréquence : 60 Hz à 20 kHz.
  • Sensibilité (1W @ 1m) : 90 dB.
Connecteurs :

Source : Yamaha

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Enceintes de monitoring

Autres dénominations : ns 10m studio, ns10mstudio, ns 10 m studio, ns10 mstudio, ns10m studio

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.