Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Sony PCM-M10
Photos
1/59

Tous les avis sur Sony PCM-M10

Enregistreur/Studio de poche de la marque Sony appartenant à la série PCM.

Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.2/5 sur 6 avis )
2 avis
33 %
3 avis
50 %
1 avis
17 %
Donner un avis
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Avis des utilisateurs
  • Excellent enregistreur in line

    Sony PCM-M10Publié le 19/06/14 à 23:31
    Tres bon enregistreur pour vos compositions par la qualite de ses convertisseurs et le rapport qualite d'enregistrement 24/96 vous permet d'enregistrer et de repasser vos records dans votre logiciel d'edition sans perte, a dire que c'est une tres bonne carte son pour votre ordinateur en record, avec une bonne dynamique et un spectre sonore tres fidele voire meilleur meme!

    L'utilise depuis plus de 2 ans,

    Ai essaye sony dat il y a longtemps, qqs enregistrements aussi bon que celui ci et 2 fois plus cher a l'epoque.

    Par contre certains ne l'aiment pas en enregistrement exterieur, je ne l'utilise pas pour ca, mais bon ai quand meme essaye est le son est tres spatial alors... Et bon de......
    Lire la suite
    Tres bon enregistreur pour vos compositions par la qualite de ses convertisseurs et le rapport qualite d'enregistrement 24/96 vous permet d'enregistrer et de repasser vos records dans votre logiciel d'edition sans perte, a dire que c'est une tres bonne carte son pour votre ordinateur en record, avec une bonne dynamique et un spectre sonore tres fidele voire meilleur meme!

    L'utilise depuis plus de 2 ans,

    Ai essaye sony dat il y a longtemps, qqs enregistrements aussi bon que celui ci et 2 fois plus cher a l'epoque.

    Par contre certains ne l'aiment pas en enregistrement exterieur, je ne l'utilise pas pour ca, mais bon ai quand meme essaye est le son est tres spatial alors... Et bon de toute facon!

    Rapport qualite prix parfait, les convertisseurs sont tres bons donc excellent rendu sonore

    Pour le moins, le changement de tonalite par demis tons pour les modifs de l'enregistrement entraine des sauts surtout dans les rythmiques quand les ecarts de demi tons sont trop importants, autrement les divers reglages du son sont bons ( basses, changemnts de tempo). Donc pour le pitch un point en moins, mais on rentre dans le detail...

    Je ne le revendrai pas, c'est du sony et c'est bon, par ailleurs vous ne le trouvez pas a la revente, tout le monde le garde!
    Lire moins
  • Super matos - Son décevant

    Sony PCM-M10Publié le 03/09/11 à 18:07
    Je suis possesseur de cet engin depuis 2 ou 3 mois mais n'ai pu l'essayer vraiment que la semaine dernière,au festival Rock en Seine.
    L'appareil impressionne par sa versatilité et la richesse de ses fonctions et son autonomie est absolument incroyable.
    Voila pour les points positifs.

    Avant d'avoir le M10, j'avais un merveilleux Sony Minidisc RZ-RH1 qui me donnait toujours des résultats au delà de mes espérances (j'enregistre essentiellement des concerts). Associé à des micros Soundman OKM2 (Rock version) branchés en line in avec le préampli A3 également de chez Soundman, j'avais un son dynamique et très subtil.

    Mon minidisc arrivant un peu en fin de vie (c'est fragile ces bestioles),......
    Lire la suite
    Je suis possesseur de cet engin depuis 2 ou 3 mois mais n'ai pu l'essayer vraiment que la semaine dernière,au festival Rock en Seine.
    L'appareil impressionne par sa versatilité et la richesse de ses fonctions et son autonomie est absolument incroyable.
    Voila pour les points positifs.

    Avant d'avoir le M10, j'avais un merveilleux Sony Minidisc RZ-RH1 qui me donnait toujours des résultats au delà de mes espérances (j'enregistre essentiellement des concerts). Associé à des micros Soundman OKM2 (Rock version) branchés en line in avec le préampli A3 également de chez Soundman, j'avais un son dynamique et très subtil.

    Mon minidisc arrivant un peu en fin de vie (c'est fragile ces bestioles), je me suis mis en tête d'acheter le M10 après avoir épluché les forums.
    Si les fonctions et la finition de l'engin impressionnent, j'ai été en revanche extrèmement décu du résultat sonore.

    Quelques jours après la réception, je suis allé a un concert pour tester l'engin. Pour ce test j'ai utilisé les micros interne.
    Je suis resté en reglage manuel du niveau en veillant à l'écran à ne pas dépasser les -8db "pour voir".
    Arrivé à la maison l'enregistrement était totalement saturé, inexploitable.
    Mettant cet echec sur le compte de mon inexperience avec la bête, j'ai mieux préparé mon 2ème test.
    J'ai commencé par enclencher le limiteur qui, sur le papier, devait m'enpêcher ce genre de déconvenues et j'ai surtout remis la main sur mes OKM.
    J'ai d'abord tenté d'enregistrer en entrée ligne avec le A3 mais le signal d'entrée était inexplicablement faible meme avec le niveau à fond.
    Je me suis donc résigné à brancher mes OKM en entrée micro, le niveau est du coup beaucoup plus cohérent.
    Pendant le concert j'ai encore gardé un oeil sur les vu-metres. Tout devait bien se passer.
    A l'écoute, encore une fois, grosse déception !
    Le son (96khz/24bit) est beaucoup plus plat qu'avec le RH1 mais, surtout, quand les basses surviennent, elle écrasent tout le spectre sonore.
    Je ferai à l'avenir d'autres tests mais à ce jour je suis vraiment décu par le M10.
    Lire moins
  • Dolce vitae

    Sony PCM-M10Publié le 23/07/11 à 10:40
    J’utilise mon PCM M10 pour enregistrer des paysages sonores orientés nature j'envisage de m'acheter une parabole, c’est mon côté audiophile, et aussi des enregistrements à la volée de tout ce qui peut se présenter, nature, chants, musique éventuellement conférences et notes.
    J’ai eu un Sony TCD D8, un zoom H2, un mini disc Sony, un Fostex FR2 LE, un dictaphone Sony ICD UX200, et en dernier un Yamaha Pocketrack C24.
    En micro externe j’ai un Rode NT4, un micro stéréo Sony.
    Tout est simple et facile avec le PCM M10. J’ai eu bien avant un Sony TCD D8, dont j’avais lu la notice 50 fois sans retenir les fonctions de gestions les plus utiles (très compliqué, il fallait appuyer sur plusieurs......
    Lire la suite
    J’utilise mon PCM M10 pour enregistrer des paysages sonores orientés nature j'envisage de m'acheter une parabole, c’est mon côté audiophile, et aussi des enregistrements à la volée de tout ce qui peut se présenter, nature, chants, musique éventuellement conférences et notes.
    J’ai eu un Sony TCD D8, un zoom H2, un mini disc Sony, un Fostex FR2 LE, un dictaphone Sony ICD UX200, et en dernier un Yamaha Pocketrack C24.
    En micro externe j’ai un Rode NT4, un micro stéréo Sony.
    Tout est simple et facile avec le PCM M10. J’ai eu bien avant un Sony TCD D8, dont j’avais lu la notice 50 fois sans retenir les fonctions de gestions les plus utiles (très compliqué, il fallait appuyer sur plusieurs boutons pour une seule fonction). Avec le PCM M10 c’est tout l’opposé on ne se pose aucune question tellement c’est simple. Pas de prise de tête impossible de se compliquer la vie.
    Tout est là, indication de niveau de lecture et enregistrement, indications complètes et écran bien lisible.
    Boutons biens séparés et rétro éclairés lors des enregistrements ou de lecture.
    Avec les micros internes le paysage sonore est peu présent, peu de relief, difficile de se représenter l’orientation et les positions des sources sonores, dommage. J’ai acheté en connaissance ayant lu les critiques, grâce au forum de ce site.
    Je conserverais mon dictaphone Sony ICD UX200, qui est moitié moins large et moitié moins épais et que je pourrais conserver en permanence sur moi, le PCM M10 est déjà trop lourd et trop encombrant.

    Avantage :

    -Menus conviviaux et très intuitif d’utilisation, prise en main et compréhension complète du PCM - M10 en 5mn. Inutile d’ouvrir le manuel.
    - x2 AA Ni-Mh 2.500mAh semblent inépuisables et donnent une grande autonomie.
    - Faible souffle à peine audible avec les micros internes dans des conditions normales, poussé à fond on enregistre des sons complétements inaudibles à l’oreille humaine mais avec beaucoup de souffle.
    - Compact et pockettable, discret, peut se confondre avec autre chose et passer inaperçu (un peu épais).
    - Petit hautparleur très utile pour reconnaitre les enregistrements sans casque.
    - Son équilibré, ni métallique-numérique ni étouffé.
    - On peut écouter des heures de MP3, son et ambiance toujours douce, aucune agressivité sonore, bonne harmonie.
    - Micros assez bons.
    - Assez complet avec alimentation et télécommande.
    - N’est pas d’apparence fragile, inspire confiance.
    - Ecrou petit pas Kodak pour pieds photo.
    - Bon rapport qualité/prix.


    Inconvénients :

    - L’écoute au casque est dangereuse pour les tympans, trop de puissance disponible, Sony devrait penser à faire qq chose.
    - Pas de paysage sonore, manque d’effets stéréo.


    Des regrets :

    - C’est un avis très personnel, mais j’aurais aimé + de définition sonore, résultat un peu fade. Ce n’est pas seulement une question de stéréo mais aussi de définition, de précision, de détail. Ce n’est pas la claque ou le Whaaaa dès la première écoute. Un peu décevant si on a du matériel plus haut de gamme, par rapport à un Fostex FR2LE + micro NT4 par exemple, (je ne devrais pas le comparer à ce matériel, je sais. Mais on espère toujours trouver, petit, pas cher et qui met le plus gros matériel sur la touche). Tout dépend du matériel que l’on avait avant.
    J'ai l'impression que les basses sont étouffées, il y a un manque de définition assez important à ce niveau. Le fond sonore de voiture et bruit de fond citadine constitue une bouillie indescriptible et étouffée, alors que le chant des oiseaux dans les arbres proches est parfait dans le même temps. Ce qui donne une douceur et ambiance feutrée mais non réaliste à mon gout.
    L'ensemble du paysage sonore n'est pas enregistré et c'est dommage.
    - Manque une housse de protection pour le transport.
    - Gravure de 1 à 10 du bouton REC LEVEL placée sur le côté, serait visible si gravé en lieu et place du moletage, de face.
    - D’après d’autres critiques le PCM M10 est moins bon que le D50 (micros et préampli) qui est lui-même inférieur au D1, production en baisse de qualité. La production Sony d’appareils d’enregistrements est essentiellement des dictaphones, on dirait que Sony quitte doucement le domaine Pros/Audiophiles avec l’abandon d’appareils plus performants.
    - Petit hautparleur présent mais peu de puissance sonore.
    - Certains éléments qui semblent de matière chromés ou aluminium sont pour moi en plastique, même si la présence de métal est certaine vue la densité de l’objet.

    Refaire ce choix ?
    Je crois que je suis à la recherche de matériel plus performant, mais je vais le garder il peut toujours faire un bon enregistreur avec micro extérieur et avec préamp.
    ------------------
    PS: Bilan aprés 1 an d'utilisation et de comparatif.

    Le son surprend avec cet M10 par ce que les micros sont des omnis.
    LEs sons lointains sont noyés dans un fond sonore, les sons proches semblent lointains voir le do PDF en suivant ce lien
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cts=1331108651622&ved=0CDcQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.audio2.fr%2Fdl.php%3Fid%3D225&ei=7xpXT8S0BM3m8QP9-pndDg&usg=AFQjCNG7HDg_OtHKU_70wrzR92A5AasSpg
    Une origine sonore éloignée de 10 cm parait éloignée de 17cm avec un omni, avec un effet stéreo plus marqué selon les fréquences.

    Le son de M10 comparé a un olympus LS-3, LS-11, LS-5 ou Yamaha C24 gagne en réalisme par des sons graves plus présents et une bonne restitution de l'ensemble du spectre sonore, on s'en aperçoit aprés une assez longue utilisation..
    Le M10 deçoit par un manque d'effet stéréo par rapport aux enregistreurs avec micros cardioides. C'est une déception immédiate fréquemment décrite.
    Lire moins
  • Champion du monde en autonomie sur piles

    Sony PCM-M10Publié le 21/08/10 à 00:34
    Enregistreur numérique à main sur mémoire interne et carte flash.

    Principales caractéristiques:
    - Enregistre en PCM 16 bits 22.05 KHz, 16 et 24 bits 44.1, 48 et 96 KHz ou en MP3 16 bits 44.1 KHz 64, 128 et 320 kbps.
    - Lit les fichiers WAV, MP3, WMA non DRM et M4a AAC-LC non DRM.
    - Support: Mémoire flash interne de 4 Go + MemoryStick Micro M2, MicroSD et MicroSDHC, tout trois 16 Go maxi pris en charge. ......
    Lire la suite
    Enregistreur numérique à main sur mémoire interne et carte flash.

    Principales caractéristiques:
    - Enregistre en PCM 16 bits 22.05 KHz, 16 et 24 bits 44.1, 48 et 96 KHz ou en MP3 16 bits 44.1 KHz 64, 128 et 320 kbps.
    - Lit les fichiers WAV, MP3, WMA non DRM et M4a AAC-LC non DRM.
    - Support: Mémoire flash interne de 4 Go + MemoryStick Micro M2, MicroSD et MicroSDHC, tout trois 16 Go maxi pris en charge.
    - Entrée microphone minijack 3.5 mm avec alimentation Plug In Power
    - Avec en plus une entrée line + sortie line et casque 
    - Transfert des fichiers via USB 2.0
    - Avec mollette de niveau d'enregistrement manuel, limiteur ou automatique.
    - Avec fonction Division de fichiers
    - Avec mini haut-parleur
    - Possibilité de l'utiliser aussi comme baladeur
    - Autonomie: Entre 19 et 43 heures environ sur 2 piles alkalines AA.

    La technologie de la carte mémoire flash permet de concevoir des enregistreurs audionumériques sans aucune mécanique donc silencieux. Les constructeurs proposent aujourd'hui des modèles à main munis d'excellents microphones intégrés.

    J'ai toujours été un peu sceptique envers les enregistreurs sur carte mémoire avec micros intégrés qui tiennent dans le creux de la main car il m'a toujours été évident que le bruit de manipulation des boutons et le frottements des doigts sur le boitier s'enregistreraient dans les prises de son, c'est pour cela que j'ai jusqu'ici toujours préféré les enregistreurs d'épaule. D'autant plus que les vu-mètres ne sont pas toujours super accessibles suivant comment on tiens l'appareil dans la main. Il suffit de le tendre un peu en avant et ça y est, on ne les vois plus.

    Le hic, c'est que les enregistreurs sur cartes mémoire d'épaule en consomment de l'énergie. Du moins actuellement (janvier 2015). Mon Edirol R44 que j'avais déjà avant l'achat de ce Sony ne tient que quatre heures avec quatre piles alkalines AA. Le Tascam DR-680, lui, en consomme le double pour la même autonomie. Et même les enregistreurs à main consomment beaucoup d'énergie. Les célèbres Zoom H2 et Zoom H4n eux aussi ne tiennent guère plus longtemps. A ce rythme-là, j'hésite de les utiliser en extérieur tout simplement parce que j'ai peur de manquer de batterie en pleine prise de son. Et c'est là le paradoxe: ce sont pourtant des enregistreurs conçus pour l'extérieur.

    Alors imaginez: lorsque j'ai vu l'autonomie phénoménale de ce Sony PCM-M10 (entre 19 et 43 heures, suivant les réglages effectués !!!), j'ai flashé dessus. Au moment de l'achat, en août 2010, il n'y avait pas mieux en terme d'autonomie même si, depuis, d'autres constructeurs proposent des modèles avec autonomie à peu près équivalente voir même qui la surpasse (Zoom, Tascam, Olympus, Nagra). Je me suis dit: "Incroyable !" Et en plus, sa petite taille lui permet de se faufiler facilement dans une poche (disons une grande poche tout de même, car il y a souvent encore d'autres choses à y mettre) ou dans un sac à main. Les micros intégrés lui permettent d'être bien plus vite mis en oeuvre et de manière bien plus simple.

    En effet, avec les enregistreurs d'épaule, il faut sortir le microphone, le brancher, le fixer sur la perche ou le stand de micro, etc. avant de faire une prise de son. Cela demande de la préparation et il est souvent obligatoire de savoir ce qu'on va enregistrer à l'avance avant de se rendre sur le site de la prise de son. Tendis que les enregistreurs à main, leur gros avantage, c'est qu'ils sont directement prêts à l'emploi. Il y a quelque chose de bien à enregistrer. Vite, on sort l'enregistreur de la poche - exactement comme si on dégaine un colt plus vite que son ombre, on l'allume, on se positionne, on règle le niveau d'enregistrement et départ pour la prise. Et en outre, ce PCM-M10 a un look très discret, on dirait presque un téléphone portable.

    C'est exactement dans ce contexte que j'ai acheté ce Sony. Mais est-il est utilisable dans ce contexte ? Tout dépend de ce que vous enregistrez avec. Il a un son super réaliste donc si vous enregistrez via l'entrée line un lecteur CD de qualité, par exemple, alors là, pas de problème. Le hic, c'est lorsque vous enregistrez à l'extérieur avec les microphones intégrés. Ce sont de super bons microphones de très bonne qualité, certes, mais super mal placés dans le boîtier. Ils sont positionnés en A-B 45 degrés séparés par environ 5.5 cm. Le son est cristallin et réaliste mais la stéréophonie, elle, n'est pas du tout réaliste. C'est presque de la monophonie ! J'enregistre un son avec une nette amélioration du relief stéréophonique avec mon increvable micro stéréo Audio-Technica AT-825 branché dessus. Mais l'enregistreur perd dès lors de son ultra-portabilité et de sa vitesse de mise en oeuvre... Pour tenter de le sauver, je lui ai donc procuré deux "plug-in microphones", vous savez, ces minuscules microphones en "T" sans câble qui se branchent directement sur la prise micro. D'abord l'Audio-Technica AT9911 et ensuite le Sony ECM-DS30P, tous deux fonctionnant avec le Plug In Power. Ceux-ci, malheureusement ne conviennent pas non plus car ils ont une nettement meilleure image stéréo, certes, mais ils ne captent que les aigus et un peu de médiums, c'est pas possible autrement. Bon, je m'y attendais un peu parce que je savais que plus les capsules sont petites et moins ils peuvent capter les basses fréquences, c'est une question de longueur d'onde, mais je ne savais pas que c'était à ce point-là. Et de plus, ces micros ont tendance à induire du souffle...

    Tel quel, cet enregistreur n'est donc vraiment pas apte au service pour des vraies prises de son en extérieur. C'est juste un dictaphone de luxe ou un lecteur audio, certes d'excellente qualité. Bon, il faut dire que je m'y attendais un peu en voyant ces micros intégrés d'après les photos sur internet mais pas à ce point. J'ai donc dû me procurer un autre enregistreur à main pour les vraies prises de son: un Nagra Ares ML4 4GB avec la capsule micro bande verte Nagra NM-MICSII et là, la stéréophonie est nettement meilleur. ^^ C'est trop dommage car ce Sony a un vrai potentiel au niveau préampli et, surtout, au niveau convertisseurs.

    Je l'ai donc recyclé comme lecteur audio. Grâce à son immense autonomie, je ne crains (presque) plus de consommer trop de piles et là, je le laisse plus volontiers tourner pour écouter de la musique. D'autant plus qu'il a d'excellents convertisseurs à faire pâlir les mélomanes avertis: musicaux, précis et amples, ils reproduisent un son pur et réaliste. En temps que lecteur, c'est pas mal mais ils auraient pu mieux faire au niveau OS. Dans les dossiers d'enregistrement de l'appareil (dossiers "FOLDER01" à "FOLDER10"), les fichiers sont classés et reproduits par ordre de date de création. Cependant, dans le dossier "MUSIC" (qui n'est pas présent par défaut, il faut le créer en dossier racine), les dossiers et les fichiers sont classés et lus par ordre alphabétique. C'est déjà un bon point. Dans le dossier "MUSIC", l'appareil peut reconnaître 8 niveaux de dossiers mais en fait, le navigateur de fichier ne peut pas naviguer dans ces différents niveaux comme un navigateur de fichiers classique. Il liste uniquement les dossiers qui sont situés dans le niveau le plus avancé. Exemple: si un dossier "Michael Jackson" contient les dossiers "BAD", "History" et "Thriller", que dans "BAD" il y a le dossier "Versions longues" et que "History" contient le dossier "Singles", l'appareil affiche directement les dossiers "Thriller", "Versions longues" et "Singles" sous forme de liste sans que l'utilisateur ait besoin d'entrer dans les dossiers "Michael Jackson" puis ensuite dans "BAD" ou "History". Autrement dit, c'est comme si il ne reconnaissait qu'une seule profondeur de dossier alors qu'en fait, il en reconnais huit. Cela peut paraître plus simple de prime abord mais en fait, ce système peut induire des confusions, surtout si il contient toute votre bibliothèque entière de CDs en MP3... Et, truc juste un poil dommage: pour pouvoir accéder à la liste des dossiers, on est obligé d'arrêter la lecture...

    Il n'a pas de sortie LINE dédiée, il faut passer par la sortie casque. Dès lors, il faut toujours mettre le volume du casque à fond pour que le signal soit correctement reçu par l'appareil de destination (ampli, par exemple). Là, pas de problème: le circuit d'amplification casque tient bien la route. Et ensuite, lorsque vous l'y débranchez et vous branchez un casque, n'oubliez pas de baisser le volume sinon, gare aux oreilles ^^ Pour éviter ce désagrément, l'appareil propose un réglage d'affectation de la sortie casque. Si vous le réglez en "sortie line", le volume de sortie est fixe (à fond) tendis que si il est en "sortie casque", le volume de sortie est réglable.

    Il est livré avec une minuscule télécommande filaire (Sony RM-PCM001) qui contient uniquement les commandes nécessaires pour enregistrer: il est donc possible d'éviter le bruit de frottement des doigts sur l'appareil.

    Ses atouts:
    - Tout d'abord, son immense autonomie: entre 19 et 43 heures sur à peine 2 piles AA, c'était du jamais vu au moment de sa sortie (août 2010), RARE !
    - Est équipé d'une entrée microphone jack 3.5 stéréo avec Plug In Power (une sorte d'alimentation fantôme grand public)
    - Excellents convertisseurs
    - Excellents micros intégrés
    - Affiche et lit les dossiers et fichiers audios par ordre alphabétique, pour autant que ces derniers sont placés dans le dossier "MUSIC"
    - Avec fonction de division de fichiers
    - Pour les MP3, il affiche à l'écran, en plus du nom de fichier, les tags du protocole ID3 v2.x.
    - Logiciel Sony Sound Forge Audio Studio v9.0d et 1001 fichiers WAV de bruitages livrés avec sur CDs-ROM
    - Bon marché pour du Sony Pro
    - Se glisse facilement dans la poche
    - A un minuscule haut-parleur intégré
    - Les marques insérées via le bouton T-MARK le sont directement sur les fichiers WAV et sont directement lisibles par n'importe quel éditeur audio
    - Excellente finition, élégant, irais très bien dans un sac à main

    Ses défauts:
    - Positionnement des micros interne très mauvais, s'en ressent cruellement dans la stéréophonie des enregistrements
    - Il peut reconnaître 8 profondeurs de dossiers mais se comporte comme si il peut n'en reconnaître qu'une seule
    - Pas de housse de protection disponible
    - Pas de sortie LINE dédiée
    - Pas d'entrée - sortie numérique
    - Seul le guide de démarrage rapide est livré en version papier, le mode d'emploi complet, lui, est livré en PDF sur CD-ROM.
    - En lecture, il a tendance à 'mordre' le premier quart de seconde de son. Pensez donc à prévoir ce petit temps de silence au début de chaque morceau ^^
    - Pas de mise à jour d'OS: c'est pas leur truc chez Sony à ce jour.
    - Pas d'autre défaut ^^

    Le Tascam DR-40, que j'ai acheté d'origine pour remplacer mon Zoom H4n 1 an et demi environ après, a, comme je l'espérais, la bonne surprise de pouvoir aussi remplacer ce Sony PCM-M10. Car en temps que lecteur, il a les qualités qui manquent au Sony. En effet, non seulement il lit et affiche les fichiers par ordre alphabétique dans son gestionnaire de fichiers mais il se comporte aussi comme un vrai navigateur de fichiers. Et il a même une playlist. De plus, il reconnais même les marques locators présents dans les fichiers WAV et BWF (mais pas des MP3). Et, cerise sur le gâteau, l'appareil continue sa lecture audio lorsque vous accédez à son explorateur de fichiers: vous pouvez chercher le prochain morceau pendant qu'il lit le morceau actuel. Bon, c'est vrai, ce Tascam ne fait que 15 heures d'autonomie sur 3 piles AA au lieu de entre 19 et 43 heures du Sony mais 15 heures, c'est suffisant pour ne plus avoir peur que les piles s'usent trop vite ^^ Il ne reconnais que deux profondeurs de dossiers, certes, mais qu'importe puisque c'est le minimum vital (1 profondeur pour le nom de l'artiste et 1 pour le nom de l'album). Cela dit, vous n'êtes pas obligé de prendre le DR-40 pour pouvoir profiter de ces qualités de lecteur audio. Il semblerais que la partie lecture fonctionnent de la même manière sur tous les enregistreurs portables à main de la marque: vous pouvez très bien vous contenter du Tascam DR-05, par exemple, qui est nettement meilleur marché. Pour ma part, si j'ai pris ce Tascam DR-40, c'est pour faire une pierre deux coup. Car j'ai parié sur l'ergonomie légendaire de la marque et j'ai gagné. Sauf que le son n'est pas aussi bon...

    Options disponibles:
    - Sony AD-PCM2: Bonnette anti-vent "à poils"
    - Sony VCT-PCM1: Trépied pour appareil photo spécialement conçu pour lui (et oui, c'est le standard de filtage pour trépieds d'appareils photo ou de caméscopes qu'équipe ce PCM-M10 - impossible donc d'utiliser un stand ou une perche de microphone)
    - Sony CKS-M10: Dock d'accueil munis de petits hauts-parleurs qui se présente comme une boîte de rangement
    - Sony LC-PCMM10G: Petite boîte de transport
    - RedHead ( https://www.redheadwindscreens.com ) est un fabricant de bonnettes anti-vent "à poils" spécialisé pour les enregistreurs à main. Il en fabrique notamment pour le Zoom H1. Et de plus, plusieurs coloris sont disponibles: rouge clair, rouge foncé, gris, noir, bleu clair, turquois, bleu foncé, brun-baige et vert clair.  

    Existe en plusieurs coloris: noir, rouge ou blanc.
    Lire moins
  • Sony PCM-M10Publié le 01/02/10 à 22:22
    Une bombe!
    Je l'ai acheté pour remplacer mon Edirol R1 (ayant rendu l'âme après 5 ans..). J'ai entre temps eu un Zoom H2 et j'étais parti pour prendre un Edirol R09HR. Mais il y a trois semaines, en Allemagne, un ami vendeur me sort cette petite nouveauté et ne m'en dit que du bien...
    Vendu 330 euros avec en prime un casque Sony et un pack chargeur de 4 piles 1,5V.

    Bilan:
    Après trois semaines d'enregistrements divers (paysages sonores urbains, lecture de poèmes, concert jazz, ...) je dois dire que je n'ai jamais eu d'enregistreur portable d'une telle qualité et aussi pratique entre les mains!

    Ergonomie:
    Une ergonomie impeccable, très rapide à mettre en oeuvre, même avec des......
    Lire la suite
    Une bombe!
    Je l'ai acheté pour remplacer mon Edirol R1 (ayant rendu l'âme après 5 ans..). J'ai entre temps eu un Zoom H2 et j'étais parti pour prendre un Edirol R09HR. Mais il y a trois semaines, en Allemagne, un ami vendeur me sort cette petite nouveauté et ne m'en dit que du bien...
    Vendu 330 euros avec en prime un casque Sony et un pack chargeur de 4 piles 1,5V.

    Bilan:
    Après trois semaines d'enregistrements divers (paysages sonores urbains, lecture de poèmes, concert jazz, ...) je dois dire que je n'ai jamais eu d'enregistreur portable d'une telle qualité et aussi pratique entre les mains!

    Ergonomie:
    Une ergonomie impeccable, très rapide à mettre en oeuvre, même avec des mouffles/gants. Laps de temps très court entre le moment où on l'allume et le moment où l'enregistrement démarre (moins de 8 secondes tout compris) .
    coté discrétion, il est assez petit mais les jolis micros et l'allure assez classe attire hélas un peu l'attention en donnant l'impression d'être un super téléphone portable (on m'a demandé s'il avait le GPS...)
    Sinon, le fait d'avoir 4Gb de mémoire intégrée sans carte est un vrai bonheur! Le déchargement par port USB n'est pas hyper rapide mais raisonnable quand même (compter 4-5 minutes pour vider les 4Gb)

    Son:
    Une qualité sonore inégalée dans cette catégorie de prix (un son d'un grande clarté, avec quasiment pas de bruit de fond (!), et un niveau de sortie bien plus important que ses concurrents, donc bien plus facile à intégrer dans un mix, sans perte). Dans le métro, je peux retranscrire précisément toutes les conversations autour de moi, mieux que ma propre oreille au moment de l'enregistrement, et ce malgré le bruit de la rame.
    Malgré ce qui a été dit par le testeur précédent, j'ai trouvé que (pour moi) la spatialisation était très bonne (j'entends bien les gens passer à gauche/droite/devant/derrière de moi dans la foule. J'ai enregistré des oiseaux sur une place déserte, je les percevais bien tout autour)
    A noter que l'auto-level marche super bien (j'étais pourtant sceptique, ayant toujours enregistré avec un réglage manuel des niveaux d'entrée). Je ne l'ai pas encore pris à défaut, même face à des sources bruyantes (décollage d'avion, passage de train, concert)

    Autonomie:
    Une autonomie totalement délirante! Je pensais que le vendeur exagérait en me disant 17 heures, et bien non, même avec deux piles alcalines standard, la jauge reste imperturbable à 100% alors que j'ai déja enregistré 9Gb de wav (16b 44kHz) en trois semaines, en désactivant juste les diodes vertes et rouge de la façade pour ne pas trop attirer l'attention.

    Bémols:
    j'aurais aimé que la moumoute optionnelle soit livrée de série. Comme tous les enregistreurs, il est effectivement sensible au vent, même si dans mon cas il s'en sort largement mieux que le R1.
    Sinon, le haut parleur intégré est un peu faiblard et pas d'une super qualité. Mais bon il est pratique dans certains cas :)
    Lire moins
  • Sony PCM-M10Publié le 02/01/10 à 15:33
    Je l'utilise depuis une semaine. Utilisé et essayé pas mal d'autres modèles oui, Zoom, Nagra, Edirol, Tascam et Sony.

    Généralités:

     

    Il n'est pas si petit que ça, il est plus grand qu'un zoom H2, mais plus plat; pas si léger. Finition en alu impeccable, moins solide/pro que les D50 ou D1, mais aussi beaucoup plus petit. Il peut se monter sur un trépied, est fourni avec une télécommande. Entrée micro PIP/micro sans alim, entrée ligne, sortie casque/ligne On regrette l'absence d'une pochette de transport, et que les boutons de la télécommande soient mous. Il n'y a plus de connecteurs numériques optiques comme sur le D50, connecteurs qui sont maintenant en plastique et non plus en métal.......
    Lire la suite
    Je l'utilise depuis une semaine. Utilisé et essayé pas mal d'autres modèles oui, Zoom, Nagra, Edirol, Tascam et Sony.

    Généralités:

     

    Il n'est pas si petit que ça, il est plus grand qu'un zoom H2, mais plus plat; pas si léger. Finition en alu impeccable, moins solide/pro que les D50 ou D1, mais aussi beaucoup plus petit. Il peut se monter sur un trépied, est fourni avec une télécommande. Entrée micro PIP/micro sans alim, entrée ligne, sortie casque/ligne On regrette l'absence d'une pochette de transport, et que les boutons de la télécommande soient mous. Il n'y a plus de connecteurs numériques optiques comme sur le D50, connecteurs qui sont maintenant en plastique et non plus en métal. Ceci dit, la qualité de finition est très supérieure à la concurrence.

     

     

    Ergonomie:

     

    Irréprochable, supérieure même au D50. Accès direct au menus, quasiment pas de sous menus. Boutons de transport classiques, si vous avez déjà enregistré quelque chose dans votre vie, que vous avez déjà utilisé un téléphone portable ou un ordi, vous maitriserez complètement l'appareil en.. Allez... 5 minutes. Autonomie énorme (de 22h tout allumé à 44h sans casque ni écran), enregistrement transmémoire (si la carte microSD est pleine, il bascule sur la mémoire interne, et vice versa, sans coupure), vumètre et écran lisibles même en plein jour, et tout un tas de fonctions géniales commes les marqueurs plaçables à l'enregistrement et à l'écoute (qui servent ensuite à couper le fichier en faisant menu/divide), certains regrettent le bouton "divide" du D50, je trouve la fonction Tmark beaucoup plus évoluée. Horodatage des prises, différents répertoires de travail, un haut parleur intégré, un buffer de pre-enregistrement de 5s, du time stretch et pitch shifting, enfin voilà pour l'essentiel. Les petites diodes -12dB et clip sont bien pratiques, surtout la -12dB qui permet de baisser le gain... Avant de clipper. Pour le reste, il y'a aussi un limiteur, un auto gain control, un pad. Je crois que j'ai à peu près fait le tour là, non?

     

    J'aurais aimé que le filtre passe bas et le limiteur ne soient pas dans un menu, mais directement accessibles, ceci dit ils s'enclenchent sans interruption de l'enregistrement (100ms de coupure pour le limiteur tout de même). Aussi, lorsque l'on place un marqueur à l'enregistrement, il faut attendre au moins 3 secondes pour en replacer un nouveau. Le pitch shift, time stretch, et le changement de manière de se déplacer dans un fichier (mode "nudge" de 3/10 secondes ou mode avance/retour rapide "magneto" si on reste appuyé et déplacement sur un marqueur par pression) ne sont pas très pratiques puisque dans un menu. Les boutons de transport sont sur la face avant, si vous utilisez toujours le même mode, aucun souci. Enfin, le vumètre a un peu de retard sur le son... Un buffer de plus de 5 secondes aurait pu être sympa aussi, le LPF est un peu haut. Le haut parleur integré est correct, sans plus.

     

    Il faudrait voir si le limiteur est du type des limiteurs numériques de sony: le signal attaque un convertisseur et un atténuateur avant un autre convertisseur. Si le premier clip, on lit un signal non saturé sur le deuxième, que l'on compresse. Ils sont reconnus pour leur qualité de son, je n'ai pas assez utilisé la machine pour le déterminer, pas d'information dessus de la part de Sony. Le limiteur est beaucoup plus fin que celui des Minidisc HiMD (qui enregistraient en non compressés).

     

     

    Qualité sonore:

     

    Attention, cet enregistreur utilise des micros omnis aveec un circuit acoustique (enfin... des trous quoi) et non des cardios! Et ça peut surprendre. N'en attendez pas une localisation précise (il faudrait que les micros soient plus espacés). Par contre le son est très bon (il est plus facile de fabriquer des petits omnis, d'où une qualité supérieure à prix égale pour les petites capsules OEM type Panasonic/Sonion/Transsound/Knowles...). Ces micros sont vraiment bons, le préampli integré est aussi très correct avec beaucoup de gain. Il y'a du souffle, petites capsules oblige (hors DPA, évidemment). Qualité similiaire au D50, mais un son très différent: on a de l'espace, une ambiance assez douce, mais peu de localisation.

     

    Il a un préampli casque très puissant également, et d'ailleurs à ce sujet, faites attention! Omni+fort gain+casque ouvert à fort volume= larsen, même à 40cm du visage! Et vu la puissance, le larsen peut être dangereux. J'ai toujours mal à l'oreille plusieurs jours après, moins et sans détérioration de l'audition, mais vraiment, faites attention! Avec un Koss PortaPro, assez sensible, et très ouvert, c'est dangereux!

    Aucun bouton ne fait clic... A part le bouton de volume casque. Si vous changez le volume du casque en cours d'enregistrement avant les micros intégrés, ça s'entendra.

    De même, cet enregistreur est très très sensible aux bruits de manipulations, non pas en faissant du bruit dans le grave, mais par le bruit du frottement des doigts contre la coque en aluminium - ce sont des omnis, n'oubliez pas! Des gants en cuir peuvent être une solution, ou être très précautionneux - car ce bruit ne pourra pas s'enlèver au traitement en enlevant du grave.

    Le préampli integré doit être correct avec des micros externes, les références toutes indiquées semblent être du Schoeps CMB, Telinga EMKS23 très bons et plus économiques (mais toujours plus chers que l'enregistreur! xD), alimentation phantôme sur pile pour les autres micros. 87dB de SNR annoncés de l'entrée ligne à la sortie ligne.

     

    Verdict:

     

    Sans doute le meilleur enregistreur à main compact du moment, totalement orienté journalisme/broadcast et faisant ce travail à la perfection, (on peut éteindre LED et écran pour un enregistrement "furtif"), avec toutes les fonctions pour un derushage précis "on the go" - il y'a même un éditeur de coupe de fichiers, on peut rajouter le préfixe TAKE ou KEEP à des prises, et le son est vraiment bon. Pour une meilleure localisation ou des enregistrement musicaux, je m'orienterais vers des micros externes, ou un D50. J'ai été assez pointilleux voir chiant sur certains points, mais comme ça vous saurez mieux ce que peut faire cette machine, et ce qu'elle ne peut pas faire. La comparaison avec le Nagra ARES MII est clairement en faveur du Sony pour toutes ses fonctions, la qualité sonore de l'électronique est même meilleure sur le Sony (87dB SNR) que le Nagra (83dN SNR), de même pour l'ergonomie, la mémoire, l'autonomie... Le Nagra ARES MII (ou AEQ paw120, de son nom OEM...) conserve l'avantage d'être moins encombrant et plus léger, d'avoir un choix de micros "plug in", et des entrées symmétriques avec alimentation phantom qui évitent un boitier d'alim phantom avec des micros externes. La comparaison avec Zoom, Edirol, Marrantz, Olympus, n'offre jamais une aussi bonne autonomie, qualité de son, et ergonomie.
    Lire moins
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.