Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Wallander Instruments Wivi Band
Photos
1/10

Test Wallander Instruments Wivi Band

Ensemble d'instruments à vent virtuel de la marque Wallander Instruments

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public US : $149 incl. VAT
We Have Band
Partager cet article

Après la petite révolution provoquée par le WIVI Player, l’éditeur Wallander Instruments présente une nouvelle déclinaison de son lecteur, WIVI Band, embarquant 10 instruments. Revue de détails.

Il y a deux ans et demi, un éditeur inconnu venait se frot­ter aux ténors de la biblio­thèque d’échan­tillons dédiée à l’or­chestre, en prenant de plus le contre-pied total des prin­ci­paux dogmes alors (et toujours) en vigueur : le gigan­tisme et l’échan­tillon­nage. En effet, Arne Wallan­der, en optant pour la modé­li­sa­tion, offrait une solu­tion légère, simple et très rapide à mettre en œuvre, regor­geant de possi­bi­li­tés de program­ma­tion, de mani­pu­la­tion et de modi­fi­ca­tions des instru­ments propo­sés, tout en offrant une expres­si­vité sans aucune compa­rai­son possible avec les solu­tions à base d’échan­tillons, véri­table force du plug-in (voir le test complet ICI).

 

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz

OS 10.6.5

Logic 9.1.3

WIVI Band

Depuis, Wallan­der Instru­ments a étoffé son offre, avec d’un côté le WIVI Player Profes­sio­nal Edition, de l’autre le WIVI Player Stan­dard Edition, fourni lors de l’achat des banques Orches­tral & Band Brass ou Wood­winds & Saxo­phones. Et propose aujour­d’hui ce WIVI Band, qui pour­rait être consi­déré comme l’en­trée de gamme de l’édi­teur. Cela doit-il pour autant signi­fier bas de gamme ? C’est ce que nous allons voir.

 

 

Intro­du­cing WIVI Band

Wallander Instruments Wivi Band

Dispo­nible au télé­char­ge­ment chez l’édi­teur (149 $, 99 €), l’ins­tru­ment est compa­tible Mac Intel et Power PC, et PC (32 et 64 bits, s’il vous plaît), livré aux formats VST, AU et RTAS (toujours pas de version stan­da­lone, qui manque à la gamme, quand même).

 

L’ins­tal­la­tion sur le disque demande un tout petit peu plus de 200 Mo, entre les plugs (de 127 ko à 1,3 Mo…) et le dossier conte­nant la doc, les instru­ments et les ressources. L’édi­teur demande quelques rensei­gne­ments concer­nant l’uti­li­sa­teur, et le plug est simple­ment auto­risé sur la machine hôte, tout en étant enre­gis­tré préci­sé­ment en fonc­tion des données four­nies. Une sorte de water­mark sur logi­ciel. L’avan­tage est que l’ins­tal­la­tion est immé­diate, ainsi que l’uti­li­sa­tion, sans redé­mar­rage, ni connexion inter­net, ni chal­lenge/réponse ou clé quel­conque.

On dispose de 10 instru­ments, en sachant que le WIVI Band est capable de lire les instru­ments instal­lés pour tout autre banque Wallan­der. Ainsi, les sons instal­lés pour le test du WIVI Player Pro pour AF sont recon­nus, et lus par le player. Mais, me direz-vous (non ? tant pis, je réponds quand même), quel est inté­rêt de lire des sons dans un Player a priori plus limité que celui d’ori­gine ? Rapi­dité de mise en œuvre, opti­mi­sa­tion… Mais je vais trop vite et puis tout utili­sa­teur poten­tiel du WIVI Band n’est pas censé dispo­ser du lecteur profes­sion­nel de l’édi­teur.

 

Du contrô­le…

Wallander Instruments Wivi Band

Par rapport à celle de son aîné, l’in­ter­face de l’ins­tru­ment est très dépouillée, à domi­nante noire. L’édi­teur confie d’ailleurs avoir le souci de répondre aux progrès à venir des inter­faces tactiles, des nouvelles tech­no­lo­gies et supports… Un écran central bleuté affiche diffé­rentes données. On trouve une section Input, un réglage central Voices et une section Mixer. Quelques fonc­tions sont aussi acces­sibles via la page Setup dispo­nible dans l’écran.

 

La section Input permet de sélec­tion­ner le mode de gestion de la dyna­mique. C’est un des points fonda­men­taux du logi­ciel, car il ne s’agit pas d’une simple montée de volume, compa­rable à ce qu’on peut obte­nir avec les contrôles Midi 7 ou 11 (expres­sion). La force des instru­ments WIVI réside en effet dans ce contrôle total en temps réel de la dyna­mique, sans saut sonore (ce que l’on peut parfois repro­cher aux samples), mais avec modi­fi­ca­tion du timbre, de la hauteur en fonc­tion du souffle, comme sur un instru­ment réel. Il est donc impor­tant de choi­sir son contrô­leur prin­ci­pal, entre l’en­semble Keyboard & Mod Wheel, un Breath Control­ler ou Expres­sion Pedal. L’en­semble clavier/molette est celui de base, permet­tant un contrôle correct, même s’il faut prendre le coup de main pour arri­ver à gérer vélo­cité et molette. Ensuite, la durée du release est en géné­ral trop longue, et ne peut être modi­fiée autre­ment qu’avec l’uti­li­sa­tion du contrô­leur à souffle (pas de souffle, pas de son). D’autre part, si l’on veut profi­ter de toute la dyna­mique, il faut “attaquer” la note, ce qui résulte en un son faible même avec la molette à zéro, ce qui n’est pas le cas avec un contrô­leur à vent, qui reste donc le plus natu­rel pour une utili­sa­tion opti­male du logi­ciel.

 

Done by the Wind


Si l’on souhaite profi­ter au maxi­mum de la dyna­mique du WIVI Band, la solu­tion de luxe est l’EWI ou son équi­valent chez d’autres construc­teurs. Mais on n’est pas obligé de voir aussi “grand”, d’au­tant qu’il faudra quand même prendre le temps de maîtri­ser la bête et ses diffé­rents doig­tés.

Côté Breath Control­ler, on en trouve de plusieurs marques, à des prix très inté­res­sants ; j’uti­lise pour ma part un BC3 de Yamaha, bran­ché dans la prise ad hoc de mon SY99, et tout fonc­tionne pour le mieux.

Et même si le clavier-maître utilisé ne dispose pas de la prise adap­tée, il existe des solu­tions à base de boîtiers sépa­rés faisant la jonc­tion entre contrô­leur et inter­face Midi, chez Midi Solu­tions par exemple.

 

 

Dans l’exemple suivant, on entend une flûte pilo­tée par clavier/molette puis par pédale d’ex­pres­sion, dans les deux cas jouée douce­ment, puis fort. Enfin cette même flûte, jouée avec un contrô­leur à vent (un seul exemple, que l’on joue fort ou faible le clavier n’in­fluençant pas le son). On l’en­tend, la dyna­mique la plus régu­lière est obte­nue avec ce dernier outil (voir enca­dré). À noter la petite subti­lité, rajou­tant au réalisme : plus on “souffle” fort, plus le son est court. Logique.

 

 

00:0000:00

 

 

Des régla­ges…

 

Wallander Instruments Wivi Band

Le clavier virtuel de l’ins­tru­ment grise les notes non utili­sées, et en colore deux, qui servi­ront à déclen­cher le Vibrato (conjoin­te­ment dispo­nible via After­touch par défaut) et le Flut­ter (aussi par défaut via le CC 22). On note, via l’écran, que l’ins­tru­ment est multi­tim­bral, offrant quatre Chan­nel sépa­rés, utili­sant les quatre premiers canaux Midi. Chaque canal béné­fi­cie de ses choix d’ins­tru­ment, réglages de volume, et para­mètres de mixage grâce à la section Mixer. Cette dernière propose trois rota­tifs, Ambience, Spread et Panning. Le premier permet de doser le taux de réverbe (choi­sie parmi cinq types possibles, Anechoïc, Studio, Theatre, Hall et Church), et qui, à la façon du premier instru­ment, est un tout petit peu plus qu’une réverbe (lire le test du WIVI Player). Le deuxième permet­tra “d’ou­vrir” le champ stéréo, en accen­tuant la répar­ti­tion droite/gauche de plusieurs instru­ments (on y revient tout de suite). Le dernier quant à lui permet tout simple­ment de faire ce que son nom indique…

 

Wallander Instruments Wivi Band

Alors, pourquoi donc plusieurs instru­ments ? Parce que, si l’on comprend la multi­tim­bra­lité grâce aux quatre synthés indé­pen­dants que consti­tuent les canaux, on peut aussi par le biais de Voices créer un pupitre complet d’un instru­ment (jusqu’à huit voix). L’édi­teur a ainsi fourni plusieurs versions d’un même instru­ment (par exemple Flute), non acces­sibles direc­te­ment depuis l’in­ter­face, mais qui seront mobi­li­sés dès que l’on choi­sira plus d’une Voices. Un jeu mono fera jouer les instru­ments créés à l’unis­son, un jeu en accord assi­gnera auto­ma­tique­ment un instru­ment à une note.

 

L’exemple suivant montre un phrasé avec une Concert Flute (dont la tessi­ture a été légè­re­ment éten­due), d’abord seule, puis avec trois Voices à l’unis­son sans Ambience ni Spread, puis avec. Ensuite, ces trois voix sont harmo­ni­sées, d’abord sans Ambience ni Spread, puis avec.

 

 

00:0000:00

 

 

 

Wallander Instruments Wivi Band

On l’en­tend, la répar­ti­tion fonc­tionne très bien. Chaque voix a sa propre ”auto­no­mie”, l’uti­li­sa­tion de trois modèles diffé­rents évitant une trop grande simi­li­tude entre le souffle, le place­ment, le timbre, la durée, etc. Il faudra cepen­dant prendre garde au volume de sortie, et parfois corri­ger le pan, un déséqui­libre de volume entre les voix appa­rais­sant de temps en temps.

 

On dispose dans les Settings de nombreux réglages concer­nant aussi bien les contrô­leurs Midi affec­tés à une tâche ou l’autre que l’ac­cord géné­ral du plug, sa trans­po­si­tion ou l’am­pli­tude du pitch bend.

On peut ensuite sauve­gar­der et rappe­ler les confi­gu­ra­tions internes du plug via les touches Load/Save présentes sur les coins de l’in­ter­face.

 

Wallander Instruments Wivi Band

 

 

Bb-Trum­pets (plus huit sour­dines diffé­rentes), Tenor Trom­bones (sept sour­dines), French Horns (plus Stop­ped et sour­dine), F-Tubas (plus sour­dine), Concert Flutes, A-Clari­nets, Modern Oboes et Bassoons, Tenor Saxo­phones et Soprano Recor­ders, sont les instru­ments offerts par le WIVI Band. Voici quelques exemples repre­nant l’har­mo­ni­sa­tion propo­sée pour la flûte, trans­po­sée en fonc­tion de la tessi­ture de chaque instru­ment, qui est joué tel quel et parfois avec diverses sour­dines. On notera les diffé­rences entre les dyna­miques de chaque instru­ment.

 

 

03-oboe
00:0000:14
  • 03-oboe00:14
  • 04-clari­net00:15
  • 05-bassoon00:14
  • 06-french horn00:29
  • 07-trum­pet00:44
  • 08-trom­bone00:29
  • 09-tuba00:14
  • 10-tenor00:14
  • 11-soprano recor­ders00:14

 

Bilan

Loin d’être un instru­ment au rabais, WIVI Band offre une solu­tion simple, rapide et perfor­mante, en mettant à dispo­si­tion de l’uti­li­sa­teur des instru­ments opti­mi­sés, prêts à l’em­ploi, la multi­tim­bra­lité permet­tant la créa­tion de pupitres complets en un clin d’œil, le tout ne néces­si­tant qu’un mini­mum de réglages. Ce qu’on perd en souplesse par rapport à ses aînés, on le gagne en temps de mise en œuvre, sans forcé­ment perdre en qualité sonore, ni en expres­si­vité, ce qui est, rappe­lons-le, l’un des prin­ci­paux points en faveur des logi­ciels de la marque par rapport aux solu­tions de la concur­rence. D’où l’in­té­rêt de pouvoir impor­ter les sons des banques dédiées aux lecteurs haut de gamme de l’édi­teur.

 

Les instru­ments four­nis permettent de se consti­tuer une section origi­nale, plutôt desti­née à la musique orches­trale (les saxo­phones, et les trom­pettes dans une moindre mesure, sont beau­coup plus proches du son que l’on demande en clas­sique que de celui utilisé en jazz, rock et pop), mais qui peut aussi se révé­ler perti­nente dans des contextes modernes (arran­ge­ments à la Gil Evans par exemple).

 

Faible consom­ma­tion en CPU et RAM, mise en œuvre immé­diate, qualité sonore, expres­si­vité sans concur­rence et tarif vrai­ment abor­dable, le WIVI Band a tout pour séduire le compo­si­teur ou musi­cien souhai­tant travailler rapi­de­ment, avec une très bonne qualité sonore et dyna­mique, et peut tout à fait tenir sa place dans une confi­gu­ra­tion live. Ne reste plus qu’à attendre des banques spécia­le­ment conçues afin d’en­ri­chir cette première livrai­son.

Adden­dum

 

Suite à la publi­ca­tion de ce test, certains d’entre vous m’ont repro­ché dans le forum du test de n’avoir pas présenté plus d’exemples artis­tiques, c’est-à-dire conçus pour faire ressor­tir les quali­tés musi­cales du logi­ciel, plutôt que des exemples illus­trant ses fonc­tions et réponses. Afin de couper court à toute polé­mique (puisqu’il y a polé­mique) concer­nant les quali­tés du WIVI Band, je me suis attelé hier à la réali­sa­tion de l’exemple qui suit.

 

Pour être précis et complet, voici le déroulé de la réali­sa­tion de cet exemple, qui a duré de 18 h à 20 h 30 : déchif­frage de la version enre­gis­trée par Kent Nagano avec le London Phil­har­mo­nic Orches­tra (Virgin Clas­sics, 1996), jeu via clavier et breath control­ler avec un WIVI Band par instru­ment (soit six instru­ments/pistes) dans Logic Pro, mixage très rapide, une très légère réverbe pour lier le tout (Alti­verb) et le MD3 de TC en sortie pour préve­nir toute satu­ra­tion, une vieille habi­tude (les réverbes prin­ci­pales, celles que l’on entend le plus, sont celles du WIVI Band).

 

Les instru­ments utili­sés sont : un Modern Bassoon, deux A-Clari­nets (une  est  censée rempla­cer la clari­nette piccolo en Ré), une Bass Clari­net (emprun­tée au grand frère WIVI), un French Horn (avec deux voix), et un Modern Oboe au défaut de cor anglais (après tout, c’est un haut­bois en Fa…).

 

 

00:0000:00
Points forts
  • Concept
  • Son
  • Expressivité
  • Simplicité de mise en œuvre
  • Plusieurs contrôleurs au choix
  • Variété des instruments
  • Nombreuses sourdines
  • Multitimbralité
  • Création de pupitres immédiate
  • Répartition des voix d’un accord
  • Consommation CPU et RAM très basse
  • 32 et 64 bits
  • Toujours compatible PowerPC
  • Prix
Points faibles
  • Release trop long sur jeu au clavier/Mod Wheel ou pédale d’expression
  • On aimerait plus d’instruments
  • Breath Controller nécessaire pour en tirer le meilleur parti

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.