Avid Fast Track Duo
+
Avid Fast Track Duo
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de l'AVID Fast Track Duo

test Le retour de la Fast Track
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

La série d’interfaces audio Fast Track de M-Audio fut, par le passé, sans doute celle qui a connu le plus de succès, grâce à un prix plancher et une facilité d’utilisation idéale pour les débutants.

Conséquence du rapprochement d’AVID et de M-Audio, la « marque » Fast Track fut transférée chez ce premier et les interfaces M-Audio sont devenues par la même occasion des M-Track. Après les Fast Track C400 et C600 de 2011 co-brandées AVID et M-Audio qui amorcèrent la transition, nous testons aujourd’hui la Fast Track Duo qui, pour la première fois arbore uniquement le logo AVID. À part ça, quoi de neuf ?

Le catalogue des interfaces audio AVID se décline désormais en deux séries : les Mbox (Mbox et Mbox Pro) et les Fast Track (Duo et Solo). Si les Mbox se placent plutôt en milieu de gamme, avec notamment leurs entrées et sorties numériques et leur nombre d’entrées/sorties analogiques plus important, les Fast Track se présentent vraiment comme des solutions d’entrée de gamme, avec le strict minimum en entrées/sorties qui généralement reste bien suffisant pour le débutant.

Mais ces Fast Track ne sont pas seulement des Mbox au rabais, car elles possèdent un atout qui leur est propre : la compatibilité iPad. AVID suit donc le pas des constructeurs qui, depuis quelques années, profitent du succès de la tablette d’Apple pour vendre des interfaces audio.

Metal On Metal

AVID Fast Track Duo

Grande nouveauté pour les interfaces Fast Track, elles ne sont plus en plastique, mais en métal, du moins en grande partie. En effet, les faces arrière et avant restent en plastique, mais cela reste une avancée appréciée, surtout pour une interface qui sera trimballée. Aussi, la fabrication n’est plus chinoise, mais thaïlandaise et le poids est légèrement à la hausse, ce qui rend l’interface plus stable sur le bureau, un bon point aussi. Après, question look, nous ne sommes pas fan du côté grisâtre de la face avant, nous préférons les Scarlett de Focusrite qui sont beaucoup plus sympas…

Après, la Fast Track Duo reste très classique, avec deux entrées micro et instrument (combo XLR/TS) sur la face avant, les deux entrées ligne étant dispos derrière (jack TRS), et activables après avoir appuyé sur un switch. Les deux potards de gain sont juste à côté et les deux volumes Main (pour les sorties en jack TRS de derrière) et casque (et sa sortie jack 6,35 mm stéréo associée) sur la partie droite de la face avant. On note la présence d’un switch placé sous le potard de volume permettant d’activer le retour direct (direct monitor) afin d’entendre ce qui rentre dans l’interface, sans latence aucune. On aurait aimé avoir un potard afin de doser le volume de ce retour par rapport au playback du séquenceur, comme c’est le cas sur la majorité des interfaces audio. Il faudra donc régler le niveau du master de votre séquenceur, ce qui n’est pas très pratique…

AVID Fast Track Duo

Derrière, on repère le switch pour l’alimentation fantôme 48V (micros statiques) et le connecteur pour brancher la tablette. AVID a eu la bonne idée de fournir le câble iPad avec l’interface, on n’aura donc pas besoin du « Camera Connection Kit » qui coûte environ 30 €, bonne nouvelle. En revanche, nous sommes déçus sur deux points : ce câble n’est évidemment pas compatible avec le dernier iPad qui a un nouveau connecteur (Lightning). Donc, si vous possédez le dernier modèle (dit iPad 4), il faudra acheter un Camera Connection Kit, dommage. Deuxième déception : l’iPad n’alimentera pas l’interface audio et il faudra donc obligatoirement la brancher sur secteur. AVID recommande d’utiliser pour cela le connecteur USB et le chargeur de l’iPad.

Tout dans la mesure

Il restait au bureau une vieille Fast Track de M-Audio et nous en avons donc profité pour la comparer à cette nouvelle Fast Track Duo. Nous avons pour cela utilisé notre matériel Audio Precision, qui permet de mesurer séparément les entrées et les sorties audio. Voici les résultats, à noter que la Fast Track de 2010 n’a qu’une entrée micro et aucune entrée ligne :

AVID Fast Track Duo

Nous voyons que la sortie ligne n’est pas vraiment meilleure que celle de la Fast Track de 2010, voire même en-dessous pour la déviation et le THD+N, et on note quand même une bonne baisse de niveau en-dessous de 50 Hz. Pour l’entrée micro en revanche, il y a du mieux, avec un notamment meilleur rapport signal/bruit. Le résultat reste donc mitigé, avec un préampli en léger progrès et des sorties ligne en régression.

AVID Fast Track Duo
 Entrée préampli Fast Track Duo
AVID Fast Track Duo
 Entrée préampli Fast Track 2010
AVID Fast Track Duo
 Entrée ligne Fast Track Duo
AVID Fast Track Duo
Sortie Fast Track Duo
AVID Fast Track Duo
Sortie Fast Track 2010

On en a pour son argent?

AVID Fast Track Duo

La question est maintenant de savoir si acheter cette Fast Track Duo est une bonne affaire ou pas. Eh bien, ça dépend de plusieurs choses.

Premièrement, ça dépend de votre intérêt pour la tablette d’Apple. Si vous ne comptez pas en acheter une, passez immédiatement votre chemin pour acheter une interface USB dotée de deux préamplis, comme l’UR22 de Steinberg qui nous a beaucoup plu et qui coûte beaucoup moins cher (moins de 150 € en magasin). Aussi, si vous cherchez une interface audio iOS permettant de vous affranchir totalement d’adaptateur secteur, optez plutôt pour l’Apogee One qui offre la possibilité de fonctionner sur piles. En revanche, elle ne possède qu’un préampli micro. A notre connaissance, la Roland UA-22 Duo-Capture EX est la seule interface compatible iOS fonctionnant sur piles et intégrant deux préamplis micros.

AVID Fast Track Duo

Aussi, si vous êtes intéressés par Pro Tools, la Fast Track peut être un choix judicieux. En effet, l’interface est livrée avec Pro Tools Express qui vous permettra de mettre un premier pied dans le monde du séquenceur vedette d’AVID. Les limitations peuvent être rapidement contraignantes pour certains (seulement 16 pistes stéréo…), mais il faut savoir que vous aurez 25 % de réduction sur l’achat de Pro Tools 11, ce qui représente environ 150 €. Dans ces conditions, la Fast Track Duo est intéressante vis-à-vis de la concurrence. Quant à la Fast Track Solo, qui est, d’après le constructeur, équipée de convertisseurs/préampli identiques et trouvable à moins de 180 € en magasin, elle est presque totalement amortie, ce qui peut intéresser les débutants ou les professionnels à la recherche d’une deuxième interface audio légère pour trimballer un peu partout. N’oublions pas qu’une clé iLok (une quarantaine d’euros) est fournie avec l’interface, ce qui peut faire pencher la balance pour certains. En revanche, si Pro Tools ou l’iLok ne vous intéresse pas, passez votre chemin…

Conclusion

Le bilan de cette Fast Track Duo est mitigé, car d’un point de vue audio pur, il n’y a pas eu de véritable progrès par rapport aux anciens modèles, et le prix reste assez élevé vis-à-vis de la concurrence. Malgré tout, cette interface pourra intéresser les home-studistes ayant planifié l’acquisition de Pro Tools 11 à court terme, car la réduction de 25 % amortira une bonne partie de l’achat pour la Duo, et la quasi-totalité pour la Solo. Aussi, l’acquéreur devra porter un intérêt certain envers la tablette pommée, car il paiera au final assez cher la compatibilité iOS. 

Points forts Points faibles
  • Construction sérieuse
  • iLok dans le bundle
  • Pro Tools Express inclus
  • 25 % de réduction sur Pro Tools 11
  • Très simple à utiliser
  • Pas de net progrès côté son
  • Chère si on n’est pas intéressé par PT11
  • Nécessite un bloc secteur avec l’iPad
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail