Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
Du studio au live

Test du LR Baggs Anthem SL

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
L.R. Baggs Anthem SL
Photos
1/16
L.R. Baggs Anthem SL

S’il est relativement aisé de capter et de restituer avec fidélité le son de sa guitare acoustique en studio, c’est une tout autre affaire lorsqu’il s’agit de l’amplifier en concert.

Dans le cas d’une pres­ta­tion scénique, la prise de son avec un micro statique placé devant l’ouïe peut très vite virer au cauche­mar avec un niveau d’en­trée de signal variant en fonc­tion de la posi­tion de la guitare par rapport au micro, les larsens intem­pes­tifs, la repisse des autres instru­ments, etc. D’un autre côté, les trans­duc­teurs inté­grés de série aux guitares acous­tiques sont très pratiques, certes, mais (trop) souvent déce­vants du point de vue de la resti­tu­tion sonore. Autant dire que le sujet méri­tait que l’on s’in­té­resse aux diffé­rentes possi­bi­li­tés d’élec­tri­fi­ca­tion d’une acous­tique propo­sées sur le marché. C’est ainsi que nous avons choisi de tester le système Anthem SL de la marque LR Baggs.

La guitare sur laquelle a été testé ce système de capta­tion sonore est une Gibson J45 vintage sunburst. L’ins­tru­ment est un modèle de série récent (2003) qui n’a pas été modi­fié. Nous avons choisi ce modèle pour son carac­tère, sa poly­va­lence, sa robus­tesse et enfin sa capa­cité à être aussi bien à l’aise dans les ryth­miques char­nues que dans les parties mélo­diques élégantes et raffi­nées.

Nous avons enre­gis­tré simul­ta­né­ment  tous les exemples de deux façons diffé­rentes. La première avec le L.R Baggs et enfin la seconde avec un micro­phone statique à tran­sis­tor et  large membrane, un Audio-Tech­nica AT4040, nous permet­tant ainsi de faire une écoute compa­ra­tive des deux quali­tés sonores ainsi enre­gis­trées.

Présen­ta­tion

LR Baggs Anthem

Le kit tel qu’il est présenté sur la photo­gra­phie est composé de 5 parties distinctes :

  • Une barrette (souple) [revê­tant la forme d‘un câble tressé] appe­lée Baggs Element à placer sous le sillet du cheva­let
  • Un jack de sortie avec vis de fixa­tion conte­nant le pré-ampli­fi­ca­teur interne
  • Le système d’ali­men­ta­tion par une pile carrée de 9 Volts
  • Un micro Tru-mic à coller à l’in­té­rieur de la caisse sous le cheva­let
  • Un petit boîtier en plas­tique conte­nant un poten­tio­mètre de volume de sortie (sous la forme d’une petite molette) et enfin une vis en métal permet­tant d’agir sur le niveau du gain du micro Tru-mic

Les soudures sont propres, la connec­tique simple, le jack de sortie avec son pas de vis robuste fera aussi office d’at­tache cour­roie. Le système n’a pas d’équa­li­seur inté­gré, la caisse de l’ins­tru­ment n’aura donc pas besoin d’être percée et l’ins­tal­la­tion pourra donc être faite par vos propres soins sans avoir recours aux services (souvent onéreux) d’un luthier. L’ali­men­ta­tion se fait avec une pile de type carrée de 9 Volts à fixer sur la base du talon, à l’in­té­rieur de la caisse de la guitare. La durée de vie de la batte­rie est esti­mée par le construc­teur à 170 heures, ce que nous n’avons malheu­reu­se­ment pas pu véri­fier.

La docu­men­ta­tion four­nie dans la boîte est très sommaire. Il sera donc impé­ra­tif de se rendre sur le site du construc­teur (https://www.lrbaggs.com/) afin de télé­char­ger d’une part le guide d’ins­tal­la­tion du kit et d’autre part son mode d’em­ploi. Tous deux rédi­gés en anglais, ils sont complets et bien docu­men­tés avec des illus­tra­tions précises et soignées. Grosse décep­tion pour ceux qui ne maîtrisent pas un mot de la langue de Shakes­peare, il n’existe pas à ce jour de mode d’em­ploi traduit en français …

Prin­cipe et instal­la­tion

Ce système d’élec­tri­fi­ca­tion repose sur le déve­lop­pe­ment par LR Baggs de son système Tru-Mic. Ce « mini-micro » est très léger et de petite taille. Il est protégé dans une petite boîte en plas­tique perfo­rée de trois rangées de trous où vont s’en­gouf­frer les vibra­tions sonores afin d’être trans­for­mées en un signal élec­trique. Il se fixe à l’in­té­rieur de la caisse de réso­nance sous le cheva­let devant les barres de renfort en « X » avec un adhé­sif double surface. Des languettes adhé­sives de rechange sont four­nies dans le kit. Se trou­vant ainsi à seule­ment quelques milli­mètres du sillet du cheva­let, il va ainsi capter toutes les fréquences émanant de la table d’har­mo­nie comprises entre 250 Hz et 20kHz.

L’autre compo­sant est de type tran­duc­teur : le Baggs Element. Il se présente non pas sous la forme clas­sique d’une barrette plate [de type ruban noir], mais plutôt comme un câble souple faci­li­tant du même coup son instal­la­tion. Pour l’ins­tal­ler, il sera néces­saire de percer un trou à une des deux extré­mi­tés de l’in­ter­stice dans lequel se place la barrette des pontets compen­sés de votre instru­ment. Ce dernier va capter les fréquences situées en dessous des 250 Hz. Petite préci­sion, l’ac­tion de la guitare étant légè­re­ment plus haute une fois la barrette placée dans son loge­ment, il vous faudra préci­sé­ment réajus­ter l’ac­tion en fonc­tion de vos préfé­rences person­nelles et de votre jeu.

Le Tru-Mic (pourvu de la tech­no­lo­gie dernier cri anti-feed­back de Baggs) va se char­ger de la chaleur du son acous­tique alors que l’Ele­ment aura lui pour mission de resti­tuer le détail sonore et le côté très punchy et claquant des basses.

 

Les réglages

LR Baggs Anthem

Contrai­re­ment au trans­duc­teur installé de série sur la guitare, il vous sera possible d’ajus­ter deux niveaux : celui du volume de sortie du signal capté (via une petite molette)  et celui du gain du Tru-Mic. Concer­nant ce dernier, la vis permet­tant son réglage est très petite et enfon­cée dans un trou profond et étroit. Il sera donc impé­ra­tif, pour effec­tuer ce réglage de très grande préci­sion, de se munir d’un mini-tour­ne­vis. Autant préci­ser qu’il faudra s’as­su­rer avant de monter sur scène que le gain du Tru-mic soit correc­te­ment réglé, car il ne sera pas possible d’ef­fec­tuer ou d’ajus­ter avec préci­sion son niveau une fois l’ins­tru­ment passé autour du cou. Le gain du Tru-Mic fait aussi office de balance préré­glée entre le Tru-Mic et le Baggs Element, bof.

 

Et le son dans tout cela ?

Il n’y a aucune colo­ra­tion arti­fi­cielle de l’ins­tru­ment. Le son capté est clair, la resti­tu­tion des fréquences nettes et précises. Le système du Tru-Mic permet sans équi­voque d’at­té­nuer l’ef­fet trop « canard » de la barrette seule. Les graves sont présents sans être trop sourds ou pronon­cés. Il vous faudra jouer du tour­ne­vis sur le niveau du gain du Tru-Mic afin de trou­ver l’équi­libre sonore qui convient le mieux non seule­ment à votre jeu, à la couleur sonore que vous recher­chez, mais aussi à l’équi­libre spec­tral de votre prise de son.

On relè­vera néan­moins deux petits défauts : une légère distor­sion du signal lorsqu’on attaque de façon assez rude les cordes au niveau du cheva­let avec le niveau de sortie poussé à fond (cf samples joués au média­tor), mais aussi la très grande sensi­bi­lité de ce système à la capta­tion des bruits para­sites comme le glissé des doigts sur la touche de l’ins­tru­ment ou encore le bruit du contact des câbles avec les éclisses à l’in­té­rieur de la caisse qui devront être très bien arri­mées avec les agrafes auto-collantes.

Même si on est encore loin du son obtenu avec un statique placé devant la guitare, les recherches et la mise au point de ce nouveau micro par L.R Baggs est une véri­table inno­va­tion pour les guita­ristes dési­rant élec­tri­fier leur acous­tique. Autant en ryth­mique qu’en arpège, le L.R Baggs remplit bien son rôle. Mais on ne peut pas en dire autant pour les parties mélo­diques. En effet, le son reste rela­ti­ve­ment plat et manque quand même de saveur lais­sant entendre un timbre trop écrasé et étriqué du point de vue spec­tral.

 

Anthem SL – Gibson J-45 – Arpege doigt
00:0000:15
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Arpege doigt00:15
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Arpege doigt00:15
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Arpege doigt 200:15
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Arpege doigt 200:15
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Arpege media­tor00:16
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Arpege media­tor00:16
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Strum­ming 100:21
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Strum­ming 100:21
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Strum­ming 200:19
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Strum­ming 200:19
  • Anthem SL – Gibson J-45 – Blues00:17
  • AT-4040 – Gibson J-45 – Blues00:17

En conclu­sion

Ce système, même s’il n’est pas très diffi­cile à instal­ler, requiert une certaine préci­sion dans la mesure où il vous sera néces­saire de percer un certain nombre de trous dans la caisse (mise en place du jack de sortie, perçage du cheva­let, etc.). Il sera aussi impor­tant de bien veiller à atta­cher comme il se doit toute la connec­tique grâce aux agrafes four­nies dans le kit afin de ne pas avoir de fils qui se promènent de façon anar­chique dans la caisse de réso­nance suscep­tibles de créer des bruits para­sites avec les parois internes de la guitare.

Même si les recherches de L.R Baggs ont repoussé les limites de capta­tion et de resti­tu­tion du son d’une guitare acous­tique, on est encore bien loi d’avoir une resti­tu­tion opti­male, voire parfaite du son d’une guitare acous­tique une fois ampli­fiée …

Points forts
  • Système très discret
  • Très grande facilité d’installation (pas d’altération physique de l’instrument)
  • Fidélité de restitution des sons captés en strumming et en arpèges…
Points faibles
  • …mais moins convaincant sur les parties mélodiques avec notre guitare
  • Un petit peu cher si on possède une acoustique « petit budget »
  • Pour les non-anglophones, toute la documentation et le mode d’emploi sont en anglais
  • Impossible de vraiment régler les niveaux des 2 capteurs indépendamment l’un de l’autre

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.