Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
4.5/5
(4 avis)
50 %
(2 avis)
50 %
(2 avis)
Donner un avis
Test de la rédaction
Le plan B

Test du 2600 de Behringer

9/10
Le Behringer 2600 se positionne comme un clone amélioré de l’ARP 2600, accessible aux musiciens pas forcément fortunés, bricoleurs ou collectionneurs. Un bon plan ? Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • Saito BishopSaito Bishop

    Du bon boulot

    Behringer 2600Publié le 11/05/23 à 08:16
    Pas mal, behringer nous livre un produit de qualité y’a rien a dire. Le son est sympa, seul reproche j’ai trouvé les enveloppes très molles, et assez « chelou » dans leur fonctionnement. Le 2600 tient beaucoup de place, faut vraiment en tenir compte. Revendu parce que le style « synthèse modulaire » n’est pas pour moi finalement.
  • AeternaAeterna

    Juste pour réaliser un rêve de jeunesse

    Behringer 2600Publié le 15/12/22 à 10:38
    Lorsque vous avez 17 ans au milieu des années 70, vous rêvez d'un ARP 2600 et c'était évidemment financièrement impossible. Depuis j'ai bossé sur d'autres solutions, d'autres concepts, en priorité sur Reaktor qui me convient fort bien. Honnètement je n'aurais jamais acheté un clone du 2600, y compris le Korg. mais le coût du clone Behringer permet de se faire ce petit plaisir.
    Ce n'est pas un synthé immédiat.L'apprentissage prend un peu de temps et on en sort des choses intéressantes qu'après pas mal d'expérimentation.
    Pour ceux qui veulent des résultats rapides, évitez. Ce n'est pas fait pour. Pas de mémoire non plus Il faut noter la config sur papier sachant qu'il est fort possible qu…
    Lire la suite
    Lorsque vous avez 17 ans au milieu des années 70, vous rêvez d'un ARP 2600 et c'était évidemment financièrement impossible. Depuis j'ai bossé sur d'autres solutions, d'autres concepts, en priorité sur Reaktor qui me convient fort bien. Honnètement je n'aurais jamais acheté un clone du 2600, y compris le Korg. mais le coût du clone Behringer permet de se faire ce petit plaisir.
    Ce n'est pas un synthé immédiat.L'apprentissage prend un peu de temps et on en sort des choses intéressantes qu'après pas mal d'expérimentation.
    Pour ceux qui veulent des résultats rapides, évitez. Ce n'est pas fait pour. Pas de mémoire non plus Il faut noter la config sur papier sachant qu'il est fort possible que vous ne retrouviez pas exactement le son recherché. Je sample tous les sons que j'estime intéressants. C'est un retour à une autre discipline qui force à une approche très différente de celle qui était la mienne. J'aime aujourd'hui croiser ces différentes techniques : Software et hardware.
    Sinon, la machine sonne très bien, elle semble solide, pas cheap même si j'ignore tout de comment les choses vont vieillir sous les capot
    Lire moins
  • SuNoSuNo

    Excellent rapport qualité prix

    Behringer 2600Publié le 08/03/22 à 15:05

    Possesseur depuis 3 mois, je peux dire que le 2600 reste une machine bien conçue (malgré quelques défauts) et que l'interprétation de Behringer est de bonne qualité (malgré quelques défauts :-).

    C'est une excellente machine pour commencer à faire du modulaire : le semi-modulaire qu'elle offre permet de "faire des sons" facilement tout en explorant avec des câbles de patch. La connectique est très vaste.

    On peut lui reprocher ceci ou cela, par exemple pas de modulation de la résonance du filtre, un seul LFO (avec plusieurs sorties dont une avec delay), pas de modulation du LFO, les réglages des fréquences par slider horizontal (mais on s'y fait), etc ; toutes les limitations viennent…
    Lire la suite

    Possesseur depuis 3 mois, je peux dire que le 2600 reste une machine bien conçue (malgré quelques défauts) et que l'interprétation de Behringer est de bonne qualité (malgré quelques défauts :-).

    C'est une excellente machine pour commencer à faire du modulaire : le semi-modulaire qu'elle offre permet de "faire des sons" facilement tout en explorant avec des câbles de patch. La connectique est très vaste.

    On peut lui reprocher ceci ou cela, par exemple pas de modulation de la résonance du filtre, un seul LFO (avec plusieurs sorties dont une avec delay), pas de modulation du LFO, les réglages des fréquences par slider horizontal (mais on s'y fait), etc ; toutes les limitations viennent du 2600. Behringer y a ajouté des features intéressantes (voir des comparatifs sur le net si besoin). Pour les débutants un peu avancés, c'est idéal. Les puristes vont manquer de points de CV (cf la modulation de la résonance, ou la modulation des steps de l'ADSR, mais bon, faut pas trop chercher, à ce prix)

    Les plus sont ci-dessus mais le principal est que vous avez dans un seul système près du modulaire 3VCO (multi signaux multi sorties), 1 LFO (multi sorties), 1 LPF, 1 ADSR, 1AD - des tas de mixers dans le signal path, des tas de mixers des signaux de controles, un processeur de CV, un S&H, un Ring, un pré-amp, Enveloppe follower, des TAS de points de patch in/out, et j'en passe sans doute.

    Vous pouvez bien sur utiliser tout cela avec des modules euroracks sans problème (pour le moment).

    Les seuls moins sont :

    - la doc est minimale (OK en anglais, mais avec une GROSSE erreur qu'on retrouve en pire dans la française).
    - la reverb digitale me suffit... mais il semble que la spring reverb des versions colorées est meilleure.
    - c'est assez gros et lourd, donc prévoir un stand 19" (j'ai pris un K&M 40900) mais cela permet de mettre un eurorack devant (et les cables de patch en vrac derriere...)

    ---
    Lire moins
  • KaeRZedKaeRZed

    Excellent... mais à apprivoiser

    Behringer 2600Publié le 06/05/21 à 22:35
    Amateur de musique électronique depuis de nombreuses années, l'Arp2600 faisait bien évidemment partie des machines rêvées et inaccessibles... Jusqu'au jour où Behringer ont sorti leur clone. Ayant déjà un Neutron, j'étais confiant sur la qualité de fabrication et j'ai donc fini par oser sauter le pas.

    Je ne vais pas répéter la fiche technique que l'on peut lire partout sur le Net (et ici même).
    Je trouve la machine très jolie tant que les LED restent à une luminosité raisonnable (à fond, ça reste joli, mais ça fait quand même pleurer le yeux...).
    L'interface me semble relativement fidèle à la machine d'origine et, après un petit temps d'adaptation, on retrouve ses petits assez rapideme…
    Lire la suite
    Amateur de musique électronique depuis de nombreuses années, l'Arp2600 faisait bien évidemment partie des machines rêvées et inaccessibles... Jusqu'au jour où Behringer ont sorti leur clone. Ayant déjà un Neutron, j'étais confiant sur la qualité de fabrication et j'ai donc fini par oser sauter le pas.

    Je ne vais pas répéter la fiche technique que l'on peut lire partout sur le Net (et ici même).
    Je trouve la machine très jolie tant que les LED restent à une luminosité raisonnable (à fond, ça reste joli, mais ça fait quand même pleurer le yeux...).
    L'interface me semble relativement fidèle à la machine d'origine et, après un petit temps d'adaptation, on retrouve ses petits assez rapidement. De là à dire que bête est maîtrisée, c'est une autre histoire. Mais, en tout cas, la quantité de modules et les très nombreux points de patch poussent à la bidouille sonore et à l'expérimentation. Il faut laisser le temps au temps...

    Le son, lui, est tout simplement superbe (à mes oreilles) : les VCO sonnent larges et gras à souhait, le filtre taillade bien le signal, les enveloppes claquent,... J'aime beaucoup !!
    Bien sûr, il n'y a ni réelle polyphonie ni mémoires de patchs : c'est un vrai analogique paraphonique 2 voies directement hérité des 70's, avec le Midi et l'Usb en cadeaux bonus. Ça ne me dérange pas (au contraire), mais c'est important à souligner au cas où... Si vous voulez de la polyphonie et des mémoires, prenez-vous un Deepmind.

    Concernant mon histoire musicale avec le B2600, l'étape suivante sera très certainement l'interconnexion avec mon Neutron...
    Peut-être vais-je réellement finir par tomber dans le gouffre sans fin du monde de l'Eurorack ?? :facepalm::mrg:
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.