Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Audiothingies P6
Photos
1/160

Audiothingies P6

Annonces P6

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 5/5 sur 5 avis )
5 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
villanellevillanelle

Rapport qualité/prix imbattable

Audiothingies P6Publié le 10/05/22 à 19:48
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Selon moi, il est versatile et peut servir à tous les styles.

Je l'utilise en studio.

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Bien qu'il ne soit pas en métal, il me parait très solide. Je l'ai acheté à un homme qui l'avait construit lui-même en 2015 (en effet, il y avait la possibilité de l'acheter en DIY kit pour 165euros, ou de l'acheter déjà monté pour environ 250euros). 7 ans plus tard, je l'ai récupéré pour 100euros, en excellent état et aucun jeu des potards. J'ai mis à jour le firmware et BOOM c'est PARTI!!!!

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Je...…
Lire la suite
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Selon moi, il est versatile et peut servir à tous les styles.

Je l'utilise en studio.

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Bien qu'il ne soit pas en métal, il me parait très solide. Je l'ai acheté à un homme qui l'avait construit lui-même en 2015 (en effet, il y avait la possibilité de l'acheter en DIY kit pour 165euros, ou de l'acheter déjà monté pour environ 250euros). 7 ans plus tard, je l'ai récupéré pour 100euros, en excellent état et aucun jeu des potards. J'ai mis à jour le firmware et BOOM c'est PARTI!!!!

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Je me considère semi-débutante, sous-entendant :j'ai déjà fait du chemin dans l'apprentissage de la synthèse soustractive mais il y a encore quelques termes et fonctionnalités qui me sont étrangers.

Partant de là, pour moi, la prise en main a été très rapide, facile et globalement intuitive. Après 30 minutes de jouette, il m'était déjà très familier. Le manuel est court et concis.
Je suis habituée à des synthés 1 potard=1 fonction (généralement recommandé pour les débutants) donc j'étais quelque peu intimidée par le peu de potards (6 + 1 pour le volume) devants gérer autant de fonctionnalités.
Mais n'ayez crainte, l'interface est ingénieusement organisée. On ne passe pas des heures à se perdre dans des menus, bien au contraire. L'accès à chaque fonctionnalité est rapide.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?

C'est mon premier synthé numérique/digital et j'ai été agréablement surprise par le son! Je ne pensais pas qu'il saurait sortir des sons de basses exploitables, et bien si. Je l'utilise plus souvent pour des nappes/pads et des leads, mais il a un bon potentiel pour tout, même des sons bizarres expé.

Que pensez-vous des sons d’usine ?

Les presets sont variés et ils donnent une bonne idée des capacités de cette petite boite.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Source sonore : Il y a deux oscillateurs, un sub oscillateur et un générateur de bruit pour une polyphonie 6 voix. Pour les deux oscillateurs, Il y a 12 algorithmes différents ce qui est déjà très cool mais en plus de ça, pour chacun d'eux, il y a le paramètre SHAPE qui, selon l'algo choisi, peut contrôler différentes choses (comme la forme d'onde, la largeur d'impulsion, FM, gain de distortion, etc.) et radicalement changer la sonorité. :bravo:

Pour le sub, on a du sinus, triangle, saw et square, ce qui est bien suffisant pour un sub.

Filtre : Il y a 8 différents types de filtres.

Matrix de modulation : L'ENV1 est déjà routée au VCA (classique), l'ENV2 au CUTOFF du filtre (classique aussi), l'ENV3 à la forme d'onde de l'OSC2, le LFO1 à la forme d'onde de l'OSC1 (classique) et le LFO2 au CUTOFF du filtre.

En plus de tout ça, on a à notre disposition 6 patches de routing de modulation :8O: , avec 13 sources de modulation et 16 destinations.

En prenant en compte tout ce que je viens de mentionner, je dirais que les possibilités d'éditions et de traitement sont TRES, TRES variées et intéressantes (et pour le prix que j'ai payé (100euros), c'est un rapport qualité/prix imbattable).

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les moins :

- Les filtres ne sont pas à mon goût. J'utilise souvent le filtre en auto oscillation pour mes leads et avec le P6, c'est très froid et discret/fin, on l'entend à peine et on dirait un mauvais artefact, contrairement à certains filtres analogiques (disons un curtis) qui est plus prononcé et selon moi a plus de caractère.
J'aurais beaucoup apprécié à la place un filtre multi-mode analogique comme sur les shruthis (les polivoks sont un régal pour mes oreilles) seulement, le prix aurait été très différent.
Mais sur ce point, c'est une question de goût.

- Une révèrbe, même très peu paramétrable/modulable, dans la section effet aurait été la bienvenue.

- L'impossibilité de cumuler les effets.

- Honnêtement, je ne vois rien d'autre.

Les plus :

- La quantité d'algo d'oscillateurs, de filtres, de possibilités de modulation comme mentionnés plus en détails ci-dessus.

- L'interface super bien organisée!

- L'arpeggiateur intégré très pratique.

- Les encodeurs infinis "pressables". En effet, quand un paramètre est bipolaire (comme le LFO), sa plage s'étend alors d'une valeur négative (-63) à une valeur positive (+63), on peut presser/appuyer sur l'encodeur et il revient à 0 (MERCI à/aux ingénieurs, c'est un détail mais un sacré gain de temps).

- La section d'effets. Je trouve ça fou, qu'aujourd'hui encore, il n'y ai pas plus de synthétiseurs avec des effets intégrés. Je n'ai JAMAIS rencontré quelqu'un qui utilise un synthé sans aucun effet. Une petite révèrbe accompagnée d'un léger delay et le son prend une tout autre dimension.


En résumé

Une petite boite qui ne paie pas de mine mais qui est surprenante, pleine de ressources, et à un prix ridicule.
Lire moins
»
falkenmazefalkenmaze

Un tarif ridicule, un son énorme, une ergonomie excellente.

Audiothingies P6Publié le 15/11/15 à 16:40
- Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Techno, studio et scène.

- Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Finition excellente. J'ai commandé un boitier métal chez Van Daal avec. Très costaud. Pour le synthé en lui-même, je le trouve mieux conçu qu'un shruti (par exemple, la fixation de l'écran est bien meilleure et on a des encodeurs plutôt que des potentiomètres ce qui est plus pratique). Etant numérique, il y a assez peu de pièces à monter, ça va très vite si on a quelques bases de soudures (la procédure est très bien expliquée). L'ergonomie est très bonne, les...…
Lire la suite
- Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Techno, studio et scène.

- Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Finition excellente. J'ai commandé un boitier métal chez Van Daal avec. Très costaud. Pour le synthé en lui-même, je le trouve mieux conçu qu'un shruti (par exemple, la fixation de l'écran est bien meilleure et on a des encodeurs plutôt que des potentiomètres ce qui est plus pratique). Etant numérique, il y a assez peu de pièces à monter, ça va très vite si on a quelques bases de soudures (la procédure est très bien expliquée). L'ergonomie est très bonne, les fonctions sont accessibles très rapidement (au maximum 2 pressions sur un bouton).

- Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

Globalement il sonne très analogique. Les presets sont très bons et représentent bien ce qu'il est possible de faire avec. Des basses, des leads, des pads, des arpèges... il est à l'aise partout.

- Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Un arpégiateur avancé, plusieurs types de filtres, 6 voix de polyphonie, plusieurs types d'oscillateurs, une matrice de modulation, 3 lfos, autant d'enveloppes, des modes unison, des effets intégrés vraiment utiles... bref, c'est très complet ! Le développeur a ajouté de nombreuses fonctions depuis la première version, on retrouve là la générosité qui caractérise souvent les projets diy... aucune limite imposée par le marketing, uniquement la volonté apparente de faire du très beau travail.

- Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les plus: le son, l'ergonomie réussie, le prix.
Les moins: à ce prix (moins de 200€ avec un boitier acrylique) franchement pas grand chose à redire... une entrée audio aurait été intéressante, mais c'est vraiment pour lui trouver un défaut. Il met la raclée à des synthés plus chers.

J'ai hâte de voir quels produits audiothingies proposera plus tard.
Lire moins
»
erewhonerewhon

Audiothingies P6 commandé déja monté...

Audiothingies P6Publié le 01/08/15 à 17:14
Synthé polyphonique 6 voix dans un boîtier acrylique compact ( quelques couleurs au choix histoire de l'assortir à votre dernière chemise) d'une finition inspirant confiance, pour la programmation on a 6 encodeurs poussoirs, 9 boutons surmontés d'une LED pour sélectionner les paramètres à torturer.
A l'arrière on trouve une sortie stéréo, les prises Midi In et Out, une prise USB uniquement pour les mises à jour et la connexion pour le transfo d'alimentation au choix puisque non fourni.

Avant de détailler un rien le fonctionnement de l'engin quelques regrets: pas de midi Thru, pas de bouton Power, pas de témoin d'activité Midi, pas de prise casque, pas d'entrée audio.

Le fonctionnement...…
Lire la suite
Synthé polyphonique 6 voix dans un boîtier acrylique compact ( quelques couleurs au choix histoire de l'assortir à votre dernière chemise) d'une finition inspirant confiance, pour la programmation on a 6 encodeurs poussoirs, 9 boutons surmontés d'une LED pour sélectionner les paramètres à torturer.
A l'arrière on trouve une sortie stéréo, les prises Midi In et Out, une prise USB uniquement pour les mises à jour et la connexion pour le transfo d'alimentation au choix puisque non fourni.

Avant de détailler un rien le fonctionnement de l'engin quelques regrets: pas de midi Thru, pas de bouton Power, pas de témoin d'activité Midi, pas de prise casque, pas d'entrée audio.

Le fonctionnement est simple tant le système d’exploitation est intelligemment structuré, très peut de sous menus. On sélectionne le menu et à l’aide des encodeurs on paramètre. Comme le premier et le dernier encodeurs ne sont pas sous l’écran il aurait été bien que de petite ligne sérigraphiées conduisent le regard vers le paramètre à éditer correspondant, en effet l’affichage de celui-ci se retrouve décalé par rapport à l’encodeur concerné et il arrive avant habitude prise d’utiliser l’encodeur se trouvant sous l’indication à l’écran alors qu’il concerne le paramètre situé juste à coté.

Pour l’architecture du synthé:

Menu home: informe du patch sélectionner et des 4 paramètres directement accessibles et pouvant être différent pour chaque Préset, ils sont définis dans le menu Globals.

Pour les deux oscillateurs on a droit à du classique Sin, Tri , Saw, Square, un genre de Super Saw à la Roland et de la distorsion de phase à la Casio. En tout on a 12 algorithmes différents à notre disposition et un Sub oscillateur proposant le choix entre Sinus, Triangle, Saw, Square et -1 ou -2 octaves. C’est dans ce menu qu’on mixe et filtre (de façon bipolaire) le Noise. C’est notamment ici qu’on a à l’aide d’un appuis Shift + Mixer un des 3 sous menu qui permet d’atteindre le Mixer des Oscillos du Sub, du Ring Mod., Noise et le VCA Drive, un deuxième appuis Shift + Mixer et on a le panoramique de chaque voix séparément.

Pour le filtre c’est classique Cut, Res, influence de l’ enveloppe 2, influence du LFO 2 et le Keyboard Tracking.
On a le choix entre un Lowpass un pole, 2 poles, 3 poles, 4 poles, un Hipass 2 poles, un Bandpass 2 poles, un Notch et un Phaser filter.

On a 3 enveloppes Atk, Dcy, Sus, Rel et un paramètre reset et 3 types possibles: P6 - Exponentiel - Linear.

3 LFO identiques et assez complexes pouvant être synchro à l’ horloge entrante, une particularité propre au P6 c’ est le mode 8 step LFO Sequence:

"Le mode step du LFO est en fait similaire à un S&H dont tu peux contrôler jusqu'à 8 pas (la longueur de la 'séquence' est ajustable).
Pour l'utiliser il faut affecter la waveform 8stp à un (ou plusieurs) LFO et éventuellement le router dans la matrice.
Un appui long sur un des 6 encodeurs randomise la séquence (différemment suivant l'encodeur)." (citation de Elektrosamplist)

Une matrice de modulations 6 cordons. Un clic sur Home + Matrix conduis dans le sous menu Scalers, Lag operator. ( pour les détails voir le lien vers le manuel ).

Un Arpégiateur ou peut intervenir des Pattern(s) utilisateur et un Chorder permettant de générer des accords de 4 notes, donc la note jouée plus 3 notes.( pour les détails voir le lien vers le manuel ).

C’est dans le menu Globals que se trouvent le réglage des effets: Stereoizer, Ping Pong Delay, Filtered Delay, Modulated Delay, Chorus/Flanger. C’est dans ce menu que se règle le canal de réception, l’asservissement à l’horloge externe...( pour les détails voir le lien vers le manuel )

Pour le son et bien c’est pour moi un des meilleurs rapport qualité prix, on a affaire à une forte personnalité, il y a derrière ce petit moteur de la présence et de la matière, il peut être chaleureux, moelleux ou froid, les effets sont loins d’être des caches misères, ils sont de qualité et participent à la vie du son. Comme dit plus haut, une entrée audio pour faire profiter un truc de l’extérieur de toute cette structure serrait un petit luxe gourmand, pour la bitimbralité il en faut un deuxième et ainsi profiter du mode Link. Ce petit synthé n’est accessible que depuis le site Audiothingies, il existe sous forme de projet DIY, je ne sais si il est aisé à réaliser comme je suis un manche en soudure et que j’ai profité de la possibilité de pouvoir le commander déjà monté. N’hésitez pas à contacter Elektrosamplist, il est courtois, réactif et attentif, ce qui change des sites de vente en ligne déshumanisés.

Si certaines parties de ce petit avis ne vous sont pas claires, n’hésitez pas à me le signaler, je verrai si je peux apporter plus de compréhension...

Pour le manuel: http://www.audiothingies.com/p6/p6-manual-v2/
Lire moins
»
SynfixSynfix

Une petite merveille

Audiothingies P6Publié le 27/09/14 à 11:02
Le P6 est un expandeur monotimbral et polyphonique 6 à 12 voies (si l'on a 2 P6 chainés). C'est un instrument basé sur la synthèse analogique virtuelle.
Tout est pilotable avec une interface utilisateur ultra intuitive.
Il est bien sûr MIDI.

UTILISATION

Le gros gros point fort du P6 c'est son interface utilisateur : ultra simple à programmer. On a tout sous la main. Après les machines pleines de boutons (Arturia Minibrute...), après les machines super bien pensées (Mutable...), voici le next step : l'interface ultra intuitive. Le concepteur a fait un énorme travail. C'est un génie ! Je me surprends, alors que je souhaite tel ou tel son, à utiliser le P6 parce-que je suis sûr d'y...…
Lire la suite
Le P6 est un expandeur monotimbral et polyphonique 6 à 12 voies (si l'on a 2 P6 chainés). C'est un instrument basé sur la synthèse analogique virtuelle.
Tout est pilotable avec une interface utilisateur ultra intuitive.
Il est bien sûr MIDI.

UTILISATION

Le gros gros point fort du P6 c'est son interface utilisateur : ultra simple à programmer. On a tout sous la main. Après les machines pleines de boutons (Arturia Minibrute...), après les machines super bien pensées (Mutable...), voici le next step : l'interface ultra intuitive. Le concepteur a fait un énorme travail. C'est un génie ! Je me surprends, alors que je souhaite tel ou tel son, à utiliser le P6 parce-que je suis sûr d'y arriver en 30 secondes. On a tout sous la main : les oscillateurs, ENV, LFO. Et le résultat est polyphonique. Et il y a de la place pour stocker les patches, et cela aussi se fait tellement intuitivement. C'est le top côté intuitivité.
En composition, on veut parfois un son et vite. Et le P6 est plus rapide que la fouille dans les immenses banques de sons, plus rapide que la programmation sur un Virus ou même la rolls pleine de bouton qu'est l'Omega 8. Oui j'utilise de préférence le P6 à 300 € plutôt que des machines plus de 10 fois plus chères pourtant dûment branchées et opérationnelles sous mes yeux !

SONORITÉS

Côté son là encore c'est une bonne surprise. Le P6 sonne vraiment, il a un grain unique, il apporte un vrai potentiel créatif pour nous autres qui partons des sons, qui sommes inspirés par un motif lui-même joué à partir d'un son.
Bien-sûr le P6 n'est ni un MS20, ni un Juno 106, ni... Le P6 n'est pas un synthé qui imite d'autres synthés. C'est un appareil qui ne ressemble qu'à lui-même, qui apporte sa spécificité.
Le fait qu'il soit numérique (synthèse analogique virtuelle) ne lui enlève rien. Ce n'est pas un synthé analogique, point. Le P6 sait néanmoins produire des sons très expressifs, en partant des nappes (normal pour un poly) bien présentes, des pads évolutifs, aux effets tellement déconcertants à obtenir, en passant par des sons avec des composantes plus percussives bien utiles à usage de synth piano par exemple. Compter sur du gros son, je n'ai pas encore exploré le côté fin de la machine.
Alors il est livré avec une centaine de patches, pour une mémoire totale de 200 dans la machine. Peut-être est-ce mon côté je veux tout faire moi-même, mais il faut s'attendre à créer sa propre banque de sons. La bonne nouvelle est que cela va vous prendre 1/4 d'heure pour la première bonne palette sonore.
Au passage l'implémentation MIDI est super bien conçue et la sauvegarde des patches, par groupe ou à l'unité avec nos séquences, est remarquable : on peut sauvegarder ses patches n°100 à 115 où on veut et tellement simplement, intuitivement, sans faire de fausse manoeuvre. Tout les synthés devraient être comme cela ! Quand on vous dit que le concepteur est un génie !

AVIS GLOBAL

Utilisé dans mon studio depuis mai 2014, il ne me quitte plus (à la campagne, en vacances...). Aussi j'en ai acheté un second pour les week-end et éventuellement pour augmenter la polyphonie du premier.
J'utilise des synthés depuis 20 ans.
Points forts du P6 : le son, l'ergonomie géniale, et en plus je le trouve beau.
Points faibles : ce n'est pas une machine généraliste, et pour moi la banque de patches n'en est qu'au début de sa construction.
Comme j'en achète un tous les 5 mois, évidemment je referez ce choix.
Enfin le papa du P6 est français. Et il faut en convenir nous vivons aujourd'hui un âge d'or de la synthèse en France avec le trio Arturia, Mutable et Audiothingies.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Audiothingies
  • Modèle : P6
  • Catégorie : Synthés à modélisation analogique en rack
  • Fiche créée le : 25/03/2014

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : p 6

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.