• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Elektron Octatrack

  • J'aime
  • Tweet
Comparer les prix
yoyz2k26/03/2017

L'avis de yoyz2k"Un vrai sampleur qui peut faire des drum, des loop et synthé"

Elektron Octatrack
Tout d'abord, j'ai déja 3 elektron, la md acheté il y a 10 ans, une sfx60 acheté il y a un an, et un a4 acheté également il y a un an.

J'ai cette machine depuis lundi, et on est dimanche donc c'est un avis à chaud et je pense qu'il en manque des avis à chaud sur cette machine parmi des possesseurs d'elektron.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce séquenceur/sampler ?

J'utilise ce sequenceur sampleur chez moi dans mon canapé pour faire des patterns, de musique electronique un peu planante 80 à 120bpm.

Pour la suite, de sa vie, je verrai comment l'octa pourra se marrier avec le reste de mon materiel, ou est ce qu'il finira dans un placard, ce que je ne lui souhaite vraiment pas...
J'ai un petit bureau pour faire de la zic, donc forcément je ne peux pas tout posé dessus et certaine machine finisse forcément hors du bureau afin de se limité à l'essentiel.


Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Ca semble solide à la elektron, cad les encodeurs elektron me font toujours peur.
Si je dois la prendre avec moi, ce sera forcément dans sa boite, ou avec un couvercle plexi.
Ce n'est pas une electribe e2 qui semble être pensé pour être mis dans le sac à dos. Ici c'est solide, mais c'est destiné à un studio ou un flight case, je pense que je ferais de gros yeux à celui qui en sors une d'un sac east pack.

C'est solide ça tient dans le temps, mais c'est quand même pas fais pour se prendre des coups.

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Alors la, c'est presque pour cette partie que j'écris cet avis.

J'ai entendu des mythes à propos de cette machine, ce qu'on dis, c'est qu'elle est compliqué et vraiment difficile d'accès patatipatata...

Bon, ok, j'avoue que j'ai eu un leger casse téte quand j'ai essayé de mettre des samples sur les track et faire joué quelques sons, ça m'a pris 20 minutes, la ou sur une elektribe e2, ben en 2 minutes tu à déja fais 3 pistes et qui sonne pas mal.
Je dois dire que l'entré en matière est assez violente et j'avais regardé un tutoriel de cuckoo et ceux d'elektron également pour m'habituer.

Donc, oui, je vous le confirme les deux premières heures vont vous demander de dépoussieré une poigné de neurones non utilisé pour saisir sa façon de voir les choses.
Je n'aurais pas eu 3 elektron avant celle ci, je pense que j'aurais peut être eu une ou deux larmes en me couchant...
Mais l'ergonomie est quand même très bonne et très elektron, si on en a déja eu, ben, c'est quand même pas si compliqué.

Ce dimanche, j'arrive à faire 4 pattern qui s'enchaine dans un projet, ça sonne pas mal.
J'utilise :
- 1 piste avec une boucle qui est prédécoupé et qui me permet de mettre des drum, c'est un loop slicé que j'ai importé en wav de la carte compact flash, ce sample dure environ 4s, je l'ai slicé en 16 petit sample avec l'editeur interne et joué en tant que slice dans l'octa ;
- 4 autres pistes avec chacune un single cycle waveform que je joue comme quatres pistes de synthé ;
- 1 piste que j'ai samplé depuis caustic 3 sur mon téléphone comme un gros sample qui joue synchronisé automatiquement avec le reste des pistes ;

Donc, après 5h d'utilisation, j'arrive à faire des trucs qui me semble honnéte et sans avoir lu le manuel, j'ai juste regardé les tuto d'internet, donc...
OK, je sais pas me servir de 10% de la machine, ça m'empéchera pas de m'amuser pour autant et faire des trucs qui sonne pas mal.
Pour moi savoir se servir de plus de 50% d'une bécane est assez illusoire pour mon utilisation.

Disposez-vous de fonctions avancées pour éditer vos séquences ?

Oui, l'editions c'est de l'elektron, on peut aller très loin de ce coté.

Sur une piste on choisis un sample à joué, ça devient le sample par défaut pour la piste, soyons simple un kick.
Sur cette piste on va placé des "trig" ( comme sur une mc303, une tr808, ou autre sequenceurs types TR ), donc ça joue le sample assigné quand le sequenceur passe sur le trig, comme on s'y attend, ici un kick.

On peut également changé de sample pour un trig donné ( Sound Lock ), donc pas de soucis pour faire par exemple un kick et un snare sur la même piste, suffit de changer le sample assigné à un "trig" donné : exemple bète, on met un kick sur 1,5,9,13 et un snare sur 3,7,11,15.
On peut ensuite faire un copié collé de ces 16 pas, pour les placé au 16 pas suivant, donc on passe d'un pattern de 16 pas à 32 pas.

On peut ensuite faire évolué les paramètres de chaque pas ( les P-LOCK ), ça permet de mettre du delay sur un pas, ou changer le filtre sur un pas. Faire des variations en résumé.

On peut aussi utiliser des sons de synthé pour les samples, et changé le pitch pour chaque pas. Ca peut faire un synthé sympa dans le même genre qu'une sfx60.

Quel est votre avis sur la partie Sampling ?

Coté sampling, oui, c'est vraiment bien fait.
C'est mieux réussie que sur les akai mpc 1000 et 500, car on peut le lancé quand on veut, la machine est suffisament puissante pour permettre de samplé pendant qu'on joue, ce qui permet de rester en rythme.
Une combinaison de deux boutons permet d'enregistrer un sample joué dans les prises input.
Franchement, c'est pas naturel pour moi au début, mais c'est juste malin, et bien fait et très simple à utilisé.
C'est un vrai atout, on sample facilement avec cette bécanes, et il y a des tas de sampleurs qui ne sample pas si facilement.

Le son est ok pour moi, je lui trouve rien de mieux ou moins bien que ma mpc1000, ça fais le taf. Après je regarde pas les détails profond la dessus, si ça sonne correct à mes oreilles, ben c'est que c'est bien samplé, et ici c'est le cas.

L'éditions se fais sur le petit écran, c'est une éditions qui ressemble un peu à l'edition de sample type mpc.
Mais Ici, l'édition se fais pendant que le sample peut être joué, du coup, on peut entendre directement les modifications, pendant que le pattern joue et c'est bien.
L'écran est un peu petit, mais il est plutot réactif, il y a une aide pour qu'on coupe les samples quand le signal est à zéro ce qui permet d'évité les "clicks" audio désagréable.


Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

L'éditions dans la machine est quand mêmes un peu orienté année 90.
On se sent sur une machine qui fais un peu pensé au vieux logiciel dos/linux, avec une très bonne ergonomie cependant, moi j'adore, mais c'est quand même pas l'extase visuel et il y a des menus et un tas de combinaisons de touche, mais c'est pas si compliqué et ça a été pensé pour être temps réel donc, on peut faire les manips sans jamais coupé l'audio, et c'est en ça ou les possibilités sont très bonne, car on reste concentré sur ce qu'on est en train de faire malgré la présence de menu.

Coté traitement du son effet, filtre...
Ben, je l'ai pas depuis suffisament de temps pour donné un avis tranché, sincére et pertinent.
Je mettrais à jour si je pense différement.
C'est bizarre l'octa, au tout début comme sur la sfx60 quand on l'utilise on comprend pas bien comment sortir le meilleur d'un son, on met des effets, il sonne pas top ou comme s'il etait pas au bonne endroit parce qu'on sait pas bien les utiliser, au final, on sait pas si ça sonne moyen ( les effets, filtres et autres ), ou on sais pas s'en servir...
Du coup, j'ai pas une idée claire sur le traitement, les effets et autres.

Ce que je sais, c'est que les effets sonneront pas comme un plugin de reverb à 300 euros, que le delay non plus et que les autres effets feront le taf, mais on est pas sur de l'effet super haut de gamme non plus, c'est temps réel et c'est ce qui compte.

Je pense qu'utilisé correctement, ça fera très bien son taf.
Pour moi ça sonne quand même moins bien que la A4 coté effet, c'est certain.



Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

J'apprécie bien le fait que :
- on peut en faire une drum machine ;
- un petit synthé pour des single cycle waveform, ou en utilisant des samples plus long ;
- c'est facile de samplé avec cette bécane ;
- il y a plein de stockage pour les samples et une prise usb pour en collé de nouveau et on a un équivalent de +++drive ;
- les encodeurs sont bon et sympa à utiliser ;

J'apprécie moins :
- la prise electrique derrière qui fait quand même un peu cheap chez elektron, un bonne prise type gauffrier/pc/raclette, ça fais quand même plus serieux
- l'ecran qui pourrait être doublé coté definitions, c'est ok, mais on sait faire un peu mieux, je demande pas un écran HD, mais la, c'est un peu old school ;
- les effets qui sont ok, mais qui pourrait être un peu plus haut de gammes ;

C'est une bonne bécanes, elle a pas de concurentes pour moi et un pc c'est vraiment pas aussi jouissif et rapide à utiliser.


[d-_-b]21/12/2016

L'avis de [d-_-b]"Incontournable et sans équivalent !"

Elektron Octatrack
Alors alors. D'abord je voudrai reprendre un peu ce qui a été dit dans les précédents commentaires car en tant que possesseur je voudrais casser certains mythes. C'est vrai, il faut aimer le sudoku et les rubikscube pour apprécier les méandres de l'octa. Heureusement ce n'est pas incompatible avec un esprit rêveur et une âme de poète.

La machine peut paraître complexe au premier abord, voir même décourageante, je le conçoit. Cependant, avec la pratique elle devient réellement très intuitive, je pense qu'il faut plusieurs années pour la maitriser à 100% mais une fois que son fonctionnement est ancré dans votre mémoire, elle devient une extension de votre cerveau et donne l'impression qu'il suffit de penser pour que la machine réagisse.

Dans ma config, l'octatrack sequence une vermona drm1 et un pulse 2, qu'elle ressample ensuite en in ab et cd. J'en suis très satisfais, je n'ai pas besoin du pc et j'utilise cette config en live.
Je sample aussi d'autres sources, mon vieux casio, ma platine ou même l'ordi (parfois c'est plus rapide que de choper le fichier en ligne et de le transférer ensuite à l'octa via l'usb)
Je fais surtout de la techno mais ça ne veut pas dire que l'octa ne se prête qu'à ce style comme j'ai pu le lire parfois : je fais régulièrement de la new wave,du hip hop, de la dub ou de la drum n bass et c'est une config pertinente pour ces genres également (et probablement d'autres.)

Rapport au sampling, je dirai que l'octa est à la fois looper, un sampler et un échantilloneur d'où certaines confusions.
On peut quand même enregistrer simultanément 8 sources avec différentes longueurs et en restant dans le rythme grâce aux rec trigs ce qui n'est pas donné a tous les sampleurs (aucun en fait!). Ces samples, stockés dans des buffers, peuvent ensuite être rejoués par les mêmes pistes, sequencés, modulés, torturés puis on peut retourner aux parametres d'origine instantanément avec la fonction reload. On pourrait également re-remplir les buffers avec de nouveaux samples tout en conservant le sequencage, modulage, torturage ! ^^
On peut aussi lire de très long samples (le plus long que j'utilise fait une heure et demi, aucun problème pour la lecture et le tweakage, seul l'affichage de l'audio editor galère un peu a cause du zoom qui n'est pas adapté pour de si longs fichiers.) Personnellement, je trouve le sampling fidèle : contrairement à ce qu'on peut lire dans le test AF je trouve pas qu'elle colore les sources... à moins qu'on le veuille !

Bref, les possibilités sont infinies même s'il faut se creuser les méninges pour parvenir au résultat souhaité - du moins au départ.

Parmi les défauts que je lui trouve, le fait qu'on ne puisse pas assigner les parametres midi au crossfader, c'est bien dommage !!! Puis aussi le fait de ne pas pouvoir enchaîner les patterns en mode legato, comme sur ableton, sans passer par l'arrangeur (au changement de pattern, en direct mode, on saute direct au step1 de la nouvelle pattern plutôt que de reprendre au step suivant le moment de la pression...)

Pour être parfaite, il lui faudrait essentiellement deux paires stereo de in et de out supplémentaires, et quelques fonctions en plus : sauvegarder tous les buffers d'un seul coup plutôt que un à un, d'autres mode de lecture des sequences (pingpong, random, backward...) surtout pour le midi puisqu'en audio on peut plus ou moins imiter ces fonctions.

Y a sûrement d'autres choses et le post est déjà long je vais donc finir ici. S'il n'y qu'une chose a retenir ce serait que la complexité de l'octatrack est à la fois son principal défaut (surtout les premiers mois) et son principal atout : sa modularité permet des tas de configs, yen a pour tous les goûts que ce soit pour une utilisation studio, pour du live ou pour de l'experimentation. Faut juste prendre votre temps : vos efforts seront largement récompensés !
29/03/2016

L'avis de Anonyme "Moi j'ai commencé avec. SUPER FUN"

Elektron Octatrack


Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Multiples, diverses....
Le truc avec cette machine parcontre c'est que t'as mille possibilités d'organisation. Je suis comme beaucoup à passer mon temps à réfléchir à l'organisation de la machine.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
J'aime tout, en particulier les 3lfos trop géniaux qui te permettent l'aventure, lié aux effets c'est grandiose j'aime pas quand j'aime pas mais ça restera de ma faute, la machine est bien, il faut se formater devenir un Disque dur ou une compact flash card pour bien comprendre mais ensuite quand tu laisse ton octatrack t'exploiter c'est super, il fait du bon son !


Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce séquenceur/sampler ?
Je l'utilise en apprentissage, j'éditerais mon avis, j'apprend à faire du son grâce à lui, je me rend compte qu'on peut vraiment faire beaucoup avec, entre le façonnage de sons, l'arrangement, la gestion de l'espace stereo, la compression sidechain, voila j'ai acquis beaucoup de connaissances grâce à cette machine (je suis assez intéressé par la racine des trucs et je pense que c'est plus ludique qu'un ordi).

Pour l'instant je l'utilise chez moi. Avec son nouveau ptit voisin A4.
L'utilisation du sampler live est top, super pratique pour la recherche aussi, pour piquer une bloucle, lui appliquer un effet, la découpper, la lfo trois fois et la ressampler.... en gros on peut tout faire avec un son et ca ca me plait beaucoup, comme dans la photo, je pars de rien, je glitch je glitch et obtiens tout ce que je veux ou n'imagine même pas, ben l'octa c'est pareil.
Pour le live, la recherche et le plaisir il n'y a pas mieux, c'est pas juste une question de "avec un ordi tu fais autant" c'est une question de vie, de plaisir, de rapidité, d'exploration :)
Igor Ski25/02/2016

L'avis de Igor Ski" J'ai toujours aimé les labyrinthes, l'exclusif moins.. "

Elektron Octatrack
L'OT machine intrigante et intéressante

Je possède une MD et elle a tout a fait trouvé sa place dans ma config, en ce qui concerne l'Octatrack je ne m’étendrais pas sur le sujet dont les points négatifs ont déjà été soulevés de manière explicite.
Je pense cela reste très complexe a lui faire prendre une place égale avec les autres machines. Même avec une certaine maitrise je pressens qu'elle réclame trop d'attention la ptite dans son arborescence kafkaïenne..

Cela étant dit elle doit pouvoir convenir a quiconque lui offre son trône.


Salut à toi et bonne route..
C1330318/01/2016

L'avis de C13303"Sa mentalité, ses incohérences ..."

Elektron Octatrack
Très bon sampleur / workstation, assez complexe, avec beaucoup d'options géniales (slicing, fader multiscene, haute qualité, step séquencer elektron, etc, etc..) il faut s'adapter à son propre workflow un peu particulier et non s'imaginer (malgré son prix) que cette machine fera exactement ce que vous voudrez.

Très orienté LOOPS, son gros point fort (stretch, beatmapping, slicing etc etc), elle n'est pas en reste avec des samples one-shot (cependant vous pourrez vite trouver que les 8 tracks audio ça fait un peu just !)

Chouette step-séquenceur midi 8 tracks, elle ne dispose pas d'options simple de type pitch bend sur une note continue ! (alors qu'une MPC gère cela..) la faute au sequenceur qui n'est pas prévu pour envoyer une info sans jouer une note ...Donc un peu limité de ce côté...

Premier gros bémol : le sampling avec les buffers tracks. Idéal pour jammer et sampler on the fly comme un salopio ! Mais gare à vous si vous souhaitez faire plusieurs patterns : en effet il faut sauvegarder vos buffers sous des samples - ce qui est un peu long et fastidieux - sinon ils seront écrasés dès que vous appuyez sur REC à nouveau. Ai-je loupé quelque chose ??? Du coup, je vais plus vite à sampler avec le PC et envoyer ensuite dans l'octa .. dommage quand même !!!

Mais le pire, c'est l'impossibilité totale de manager vos patterns : en effet si les copiés collés sont déjà pénibles au sein d'un set (copier le pattern + copier la "part" qui contient les instrus), il est totalement impossible de transférer un pattern d'un projet à l'autre. Votre seul espoir sera le logiciel OCTAEDIT qui vous demander d'aligner 100€ de + sur une machine qui n'est déjà pas donnée ... Sinon, chaque pattern reste bloqué à tout jamais dans le projet. Alors vu le prix de base, qu'il n'y ait pas ce genre de fonction quand même super basique (exporter un pattern !) c'est quand même abusé ...

Dommage, donc, vraiment dommage, que ces petits noirs entâchent une si belle machine.
SirJeff27/12/2015

L'avis de SirJeff"Complex mais Logique"

Elektron Octatrack
Utilisation
utilisé pour les 8 pistes audios ( Samples) et comme sequenceur midi pour piloter d'autres sampleurs et synthé.
Contrairement à beaucoup d'avis je trouve l'octTrak très logique et bien structurer, il faut juste accepter de déformer et torturer ce que l'on sait du sampling. La structure set projet bank pattern part scene est tout simplement géniale et une fois maitrisée permet enormément de chose.
Ok il y a des raccourcis touche à connaitre mais elles sont quasiment toutes serigraphiee et les reflexes arrivent vite. Les manipulations multiples que l on ne peut pas faire par manque de doigt ou l impossibilté d editer des parametres de piste differentes en meme tps se compensent par la préparation de scene.
J adore les encodeurs sans marque qui permettent de modifier les parametres en live sans saut.

le sequenceur midi est trės sympa et la partie arpegiateur des plus utile.
les triturations audios sont efficaces et radicales, attention quand meme à ne pas tomber dans la facilité et oublier d etre attentif à la qualité. Je trouve la machine tres inspirante au point de devoir parfois se brider pour ne pas partir dans tous les sens


Son et traitements
les convertisseurs adc et dac sont transparents, en quête d'un nouveau grain pour votre set passez votre chemin, c est efficace, conserve une bonne dynamique mais n apporte rien de plus à vos sons. Les effets sont de bonnes qualité pour jouer les créatifs sur des sons mais un peu en retrait pour mettre en valeuret equilibrer les pistes, et là les sorties audios manquent cruellement.

Pour qui se retient de l achetter à cause de sa complexité j aimerai dire que tout demande de l investissement et une fois le cap passé ce sampleur permet d obternir des resultats novateurs très rapidement. La machine est bien finie tout tombe sous la main et le format bien adapter au live et voyage.


+ concept novateur, modulation et traitement des son, routing des pistes audio, effets, sequenceur midi avec lfo et arp, scene et crossfader, rapidité pour mettre une idee en place ( apres apprentissage et lecture du manuel), les trig locks, qualité generale et du son
- le concept des pistes dediées aux samples qui ne permettent pas la construction de drumkit: impossible sur une piste de faire jouer 2 sons differents sur le meme pas sans passer par le resampling. Manque un petit grain sonore mais bon, n est pas emu ou ensoniq qui veut
alpe lefebvre24/12/2015

L'avis de alpe lefebvre"le meilleur sampleur que j'ai essayé"

Elektron Octatrack
je pense que l'octatrack et un des meilleur sampleur, elektron a mi la gomme pour cette bécane, vraiment elle a tout pour plaire. Elle est simple a utiliser et a comprendre, pour insérer des pistes ou des samples c'est facile, en plus de ça elle a un séquenceur midi de 8 pistes (que je n'ai pas encore exploité...) elle peut avoir deux pistes stéréo ou l'on peut séquencer des effets (une quinzaines d'effet vraiment très sympat) on peut évidement s'en servir pour séquencer des samples que l'on rajoute ou enlève facilement.
je n'ai jamais regardé de tuto pour être honnête j'ai mi a peu près 3mois pour la comprendre et encore j'en apprends chaques jours :bravo: elektron félicitation;)
dakrun28/07/2015

L'avis de dakrun"Mon Maître d'hôtel"

Elektron Octatrack
je suis passé aux tout hardware depuis quelque temps avec des electribes puis, je les aies vendus pour acheter l octatrack et un pulse 2 alors, ce n'est pas le même prix, mais en gros pour trois fois plus cher je fais dix fois plus.

la qualité electron rien à dire. J'étais prévenu concernent l'interface propre a electron, mais j'aies quand même été surpris, surtout concernant les réglages des tracks et effets séparer des paternes et puis en fait non, si on veut on peut aussi via les p-locks sur les trigs ou bien on les gères avec les scènes aussi et tout ça ce mélange sans problèmes (sans parler des parts). Ce qui me plait le plus c'est que je peux tout faire sur des samples jusque-à en oublier leur lien de parenté, le séquenceur midi me permet aussi de me passer du pc pour jouer le pulse2 .

au début je suis passé à côté des effets, mais maintenant je ne vois plus l'interé d'utilité des effets externes et si les deux par track ne sont pas suffisant je resample en mettant bout a bout les samples traités et non traité ce qui me permet de faire des variations sur un même track (vous comprendrez quand vous aurez cette machine)

je l'utilise comme boite a rythme et en même temps pour lires des samples enregistrés depuis le pulse2 ,les tracks utilisés un peu comme des stems.

Je l'utilise aussi sur mon canapé à la cool.

c'est mon Maître d'hôtel si je veux quelque chose je lui demande (il m'a même servi de synthétiseur a table d'ondes pendant un moment)


édit :je commence a toucher les limite de la bête:

--l’implémentation midi est pas au top,pas possible de jouer des slice ou des slots avec un périphérique externe.
--pas doverdub midi
--le copié/coller de paterne n'est pas adapter au live

édit 2 :je l'ais revendu pour une analog rytm qui me correspond mieux ce fut une expérience très enrichissante et je ne regrette rien.
com@tose19/01/2015

L'avis de com@tose"Pas tout à fait.... Fun!"

Elektron Octatrack
"La musique doit être fun et c'est pour cela que nous faisons du hardaware" ...Pour moi qui suis passé au tout VST depuis 15 ans cela me semblait intéressant de voir comment tout cela avait évolué et j ai donc décidé de sauter le pas et d'intégrer à nouveau du hardware dans mon setup.

Les capacités de la machine ont déjà été détaillées en long et en large il est donc pas nécessaire d'y revenir. Il faut quand même le dire encore, OUI! ça sonne! et plutôt bien!

Il y a un assez large consensus sur ce point et je le partage.... le gros point noir de cette bécane est son interface, ses menus et sous menus, ses dizaines de combinaisons de touches à mémoriser, son écran minimaliste à la résolution totalement obsolète, son affichage de fonctions essentielles réduit à 4 lettres..... bref vous l'aurez compris, si vous l'utilisez pour faire quelques balayages de filtre sur une succession de patterns c'est pas trop compliqué ( mais a t on besoin d'une machine de ce prix pour cela ?) mais là ou cela devient vraiment ardu, c'est lorsque l'on veut "rentrer" dans la machine et exploiter toutes ses possibilités et surtout si on veut le faire en live tant les sources d'erreurs sont nombreuses. Alors non! ce n'est pas une machine fun comme le promets Elektron.... son interface nous renvoie 20 ans en arrière car on est au degré 0 d'une quelconque approche intuitive.

A deux reprises, j ai carrément tout planté, plus de sons du tout pour un malheureux paramètre modifié et il m'a fallut plus d'une heure pour l'identifier et "faire du son" à nouveau.

Il faudra se manger TOUT et je dis bien TOUT le manuel ( moi qui n'en ait jamais ouvert un !! )dont la traduction est loin d'être parfaite et qui comporte certaines erreurs ( préférez la version en Anglais ).

Je pense qu'il faut également pratiquer cet instrument ( et oui! ) régulièrement pour ne pas perdre la main.

Et en plus, on se ramasse une de ces alims externes aussi merdique que possible.... à 1230€ le bout c'est du n'importe quoi.

Idéalement cette machine devrait être associée avec un soft d'édition tournant sur un PC. Les écrans au format d'une boite d'allumette et l’ergonomie des boites à rythme des années 70 ne sont pas adaptés à la gestion d'une telle usine à gaz.

Vous voilà prévenus, l'Octatrack est une bonne machine du point de vue "son", oui elle permet une approche différente et originale du sampling mais pour qui veut vraiment l'exploiter à fond c'est une prise de tête absolue.... Dans sa conception elle devrait être trois fois plus grande et intégrer un maximum de commandes directes ( mais alors là le prix..... )

En fait pour à peu près la même somme on peut se payer un bon PC portable et ABLETON qui fait le même job. Aujourd'hui c'est plutôt ce choix que je ferais.

Quand je vois que la prise en main de MATCH FIVE 3 qui soit dit en passant est un sampleur ultra puissant doublé d'un outil de recherche sonore très pointu se fait en une heure montre en main et sans ouvrir le manuel,je me dit que cet Octatrack va devenir pour moi un simple processeur d'effets externe ( il le fait très bien! ) et basta.

Je retourne faire de la musique au lieu de me prendre la tête avec des bécanes d'un autre age. Aujourd'hui j utilise un PC relié à deux écrans 24", j'ai tout mon setup devant les yeux, les menus déroulants sont clairs, accessible en un click, on fait du glissé/déposé des samples dans les interfaces audios ( Cubase, Match five, Kontakt... )c'est rapide, intuitif, on voit ce que l'on fait et c'est parfaitement stable.

Bien à vous
astrolab02/09/2014

L'avis de astrolab"Si Dark Vador avait une machine infernale, ce serait celle-ci"

Elektron Octatrack
Je vais donner un avis simple, car techniquement tout est listé ci-dessous.

C'est un sampler, un mixer audio, un looper, une boîte à rythmes, un engin de création sonore/sound design, un séquenceur audio et midi....

Pour moi, il ne lui manque (au niveau connectique) que les sorties séparées.

UTILISATION

Comment dire... comme lu sur des forums, si l'Octatrack devait sortir au "plein format", c'est à dire sans raccourcis, avec toutes les fonctions sur un seul et unique panneau, elle serait facilement de la taille d'une énorme table de salon.

Son utilisation nécessite un LONG investissement en temps et en énergie.

Car elle a sa propre logique. Oubliez tout ce que vous avez connu avant, cela ne vous servira quasiment à rien. C'est vous qui devez vous plier à sa manière de faire et voilà tout. C'est frustrant au début, voire même repoussant.
Simplement, c'est comme une magnifique dame à la robe noire que l'on aimerait courtiser. Classe, superbe, racée, qui peut vous emmener dans les étoiles, mais il faudra se plier à ses méthodes peu communes.

Et quand, petit à petit, on se rend compte que la magnifique dame à la robe noire s'offre de plus en plus, là c'est un départ imminent pour la Porte aux Etoiles. Oui, je devrais arrêter toute substance illicite, mais je vous jure que j'ai souvent pensé à cette métaphore.

Bref, pour vous dire qu'il y a un seuil de tolérance d'utilisation. J'en connais plein qui se sont découragés AVANT le seuil et ont abandonné la partie. Dommage, car je suis sûr qu'ils n'étaient pas loin de la satisfaction qui allait venir crescendo.

Personnellement, je me suis accroché et, ô comme j'ai bien fait!

C'est réellement une machine qui restera dans la légende. Il y a eu un avant et il y aura un après Octatrack.

Je ne peux donc pas dire que l'utilisation est simple ou difficile. C'est selon si vous adhérez ou non à sa logique.
Quand on la maitrise (je pense qu'après 1 année 1/2 d'utilisation , je la maitrise à 85%), on trouve que c'est hyper logique. Mais ça veut surtout dire qu'on s'est totalement plié à SA merci!

Après, on prend une MachineDrum ou une MonoMachine, ou une A4, et on se dit "mouah ah ah ah! c'est de la pâte à modeler, trop simple à utiliser!"

Je ne note donc pas ce point. Ca dépend de l'utilisateur, de sa manière d'appréhender l'engin et le temps qu'il peut y consacrer.


SONORITÉS

C'est un sampler, si on ne lui donne rien à manger, elle n'aura rien à dire.
Par contre: elle a une patate d'enfer et les effets internes sont de très très bonne qualité.



AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 1 année 1/2.

Chaque fois que je l'utilise, je me dis "c'est qui le gars qui a eu l'idée d'inventer ce truc????????". Soit le gars a l'origine est un autiste génial, soit c'est un génial autiste. Sans mentir, c'était quoi l'idée de départ???? Car cette boîte noire fait quasiment tout. On peut sampler, mixer, remixer, déformer, détruire, améliorer, c'est un looper, un synthé, un séquenceur...

J'ai de la peine à imaginer le moment où son inventeur a dit en meeting: "Alors asseyez-vous les gars, j'ai une idée, on va faire ça".

Et là il a fait 1000 schémas sur un tableau blanc.

L'ingénieur en chef transpirait à plein gaz. Puis le chef des finances a dit un truc du style "Mais... les gens mettront jamais 1 million d'euros pour déformer de la musique!?" Et le créateur de répondre "non non, mais on va la vendre à environ 1000 €". Ce jour là plusieurs personnes sont parties en congés maladie chez Elektron.

L'Octatrack, c'est la Boîte de Pandore. C'est le Monolith de 2001 l'Odyssée de l'Espace. Une fois entré en contact avec, soit on se brûle les mains et on s'en sépare, soit on se laisse attirer vers la noirceur du cosmos et là on découvre un univers entièrement nouveau, régis par des règles qui dépassent notre imagination la plus débridée: l'Hyper-Espace Musical 2.0