Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Fratelli Crosio ORGACORE POLY-SYNTHE
Photos
1/7

Fratelli Crosio ORGACORE POLY-SYNTHE

Annonces Fratelli Crosio ORGACORE POLY-SYNTHE

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Forums Fratelli Crosio ORGACORE POLY-SYNTHE

Images

Avis

Note moyenne :
(4/5 sur 1 avis)
1 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Rapport qualité/prix :

"excentrique et attachant"

Fratelli Crosio ORGACORE POLY-SYNTHEPublié le 26/11/17 à 17:19
Un synthé polyphonique analogique (au moins 8 notes de polyphonie, sur les 4 voix en même temps) fabriqué en France dans les années 80 par une société surtout connue pour ses accordéons. (rare documentation : http://studio250.fr/docs/divers%20trucs/croson79.pdf ) J'ai eu deux modèles entre les mains, l'un avait un "clavier basses" avec peu de réglages (mais tout de même 2 ou 3 formes d'ondes de basse et si mes souvenirs sont bons deux octaves cumulables), l'autre (celui que je possède maintenant) non, je ne parlerai donc ici que de la partie "main droite" ; les deux disposent de claviers boutons d'accordéon : ce système est déstabilisant quand on ne le connait pas mais on s'y fait et......
Lire la suite
Un synthé polyphonique analogique (au moins 8 notes de polyphonie, sur les 4 voix en même temps) fabriqué en France dans les années 80 par une société surtout connue pour ses accordéons. (rare documentation : http://studio250.fr/docs/divers%20trucs/croson79.pdf ) J'ai eu deux modèles entre les mains, l'un avait un "clavier basses" avec peu de réglages (mais tout de même 2 ou 3 formes d'ondes de basse et si mes souvenirs sont bons deux octaves cumulables), l'autre (celui que je possède maintenant) non, je ne parlerai donc ici que de la partie "main droite" ; les deux disposent de claviers boutons d'accordéon : ce système est déstabilisant quand on ne le connait pas mais on s'y fait et pour faire des nappes allons du grave au très aigu c'est assez pratique.

Il y a quatre sections :

- piano et ou spinet, avec un réglage "timbre", "decay" et des effets "tremolo" (que je trouve très beau) et "vibrato" modulables en vitesse et en "delay" (retard dans la prise en compte de l'effet). Delay et vitesse sont pour la section globale d'effets du piano. Le vibrato m'a semblé très léger, presque insensible, le tremolo lui presque brutal (forme d'onde carrée) (mais on peut grâce au delay l'amener progressivement)

- strings (violons et ou cello) avec un decay (l'action sur ce decay de la section strings agira également sur la section "orgue" et "brass") et un "phasing" réglable en vitesse.

- orgue :
La section la plus simple : orgue 1 (et/ou) orgue 2. Comme dit plus haut, l'action sur le bouton "decay" donnera plus ou moins de sustain à ce son ainsi qu'au son Brass.

- brass
Aucun effet contrairement aux autres, mais une section filtres :
- Attack, Decay, emphasis et contour
sur cette section, un interrupteur fait passer d'un mode où chaque appui sur une touche déclenche l'enveloppe à un mode où le déclenchement d'enveloppe ne se produit que sur la première pression, des modes de trigerring en quelque sorte (j'ai aussi l'impression que ça agit sur la vitesse de l'enveloppe mais je ne suis pas sûr et la documentation ne court pas les rues)

ces filtres étant assignables à toutes les voix (1,2,3) sélectionnées sur deux sections d'octaves de brass 4' et 8' mélangeables et mixables, ça laisse énormément de possibilités sur cette dernière section (même si en matières de voix, cela ressemble plus à des formes d'égalisation cumulables (1 étant le plus grave, 3 le plus aigu)

Un dernier mot sur les branchements : sur aucun des deux modèles que j'ai eus les sorties jack séparées ne fonctionnaient, par contre la vieille sortie DIN est très étrangement stéréo et je m'en suis rendu compte en utilisant un vieux câble trouvé aux puces DIN5>2 jacks : la sortie piano d'un côté, tous les autres sons de l'autre.

EDIT : en fait la sortie jack 6.35 "Brass" est destinée au branchement d'une pédale d'expression et agit sur l'"emphasis" et "le contour", à savoir comme une pédale wah-wah sur la section brass (en laissant donc les deux mains libres !). Comme ce n'est indiqué nulle part et que les deux sorties audio à côté sont bien des sorties "traditionnelles", jusqu'à ce qu'on essaie impossible de le savoir ! Mais quelle joie de s'en rendre compte !

les sorties jack "Organ" et Strings fonctionnent (indépendamment du commutateur et du bouton de volume) : ça change tout car on se rend donc compte en essayant qu'on peut le sortir en quadriphonie en branchant sur une table, avec seulement les sons "Brass" et "piano" activés :
en 1 : le son Brass seul, sortie droite de la prise DIN
en 2 : le son Piano seul, sortie gauche de la DIN
en 3 : le sons strings seul, sortie jack "strings"
en 4 : le son Organ, sortie jack "organ"


Mon avis global est beaucoup plus simple que le fonctionnement de l'appareil :
j'adore les sons, le phasing des strings est magique (à la hauteur des timbres si particuliers de l'elka rhapsody), les filtres de la section brass montent très musicalement dans les suraigus, le pseudo piano est très joli, avec le bouton timbre au maximum on obtient une espère de résonance qui frôle la saturation, et tous les sons ensemble créent des magmas assez fascinants, sans même encore s'être penché sur des réverbes et échos qu'on sera tenté d'y ajouter.

Il me semble particulièrement à l'aise pour des nappes, de l'ambient, des expérimentations, en attendant d'acquérir un peu d'aisance par rapport au clavier boutons. c'est un instrument atypique et attachant. Ca crachouille, d'un allumage à l'autre on ne sait pas quel nouveau faux contact risque d'apparaître, c'est fragile et je ne m'aventurerais pas à le promener en concert, mais pour un usage en home studio, c'est un outil plein de personnalité et de surprises.

Je joins un fichier audio pas vraiment mixé ni terminé... ni composé :D mais qui donne une bonne idée du type de sons qu'on peut obtenir avec l'Orgacor (attention, la basse la plus grave y est jouée par la minibrute)




Lire moins
»

Extraits audio

  • 00:0005:19

Fiche technique

  • Fabricant : Fratelli Crosio
  • Modèle : ORGACORE POLY-SYNTHE
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 20/02/2009

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : orgacore poly synthe, orgacorepolysynthe

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.