Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4/5 sur 14 avis )
6 avis
43 %
4 avis
29 %
2 avis
14 %
2 avis
14 %
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • nightpositionnightposition

    Sympathique mais fragilou

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 15/03/22 à 19:56
    Ce synthé sur le papier à tout pour plaire. Malgré un des sonorités plutôt sympathique, l'édition est assez limitée.
    Le gros point noir réside dans la qualité de fabrication.
    Au bout d'un certain temps de jeux les touches ne fonctionnent plus très bien. On perd donc le côté nomade et ludique de l'objet.
    J'ai ajouté L'extension CV mais j'ai été obligé de la caler avec un morceau de plastique pour que la connexion se fasse. Enfin le bouton d'allumage c'est cassé, je l'ai remplacé par un le petit bout en plastique que l'on trouve sur les stylos Bic.
    Aujourd'hui je possède un produit invendable alors que le prix d'origine est assez onéreux.

    Dommage...
    Lire la suite
    Ce synthé sur le papier à tout pour plaire. Malgré un des sonorités plutôt sympathique, l'édition est assez limitée.
    Le gros point noir réside dans la qualité de fabrication.
    Au bout d'un certain temps de jeux les touches ne fonctionnent plus très bien. On perd donc le côté nomade et ludique de l'objet.
    J'ai ajouté L'extension CV mais j'ai été obligé de la caler avec un morceau de plastique pour que la connexion se fasse. Enfin le bouton d'allumage c'est cassé, je l'ai remplacé par un le petit bout en plastique que l'on trouve sur les stylos Bic.
    Aujourd'hui je possède un produit invendable alors que le prix d'origine est assez onéreux.

    Dommage...
    Lire moins
  • ulrichvincentulrichvincent

    OP z

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 08/12/21 à 19:23
    Très bon........ hmmm Je ne sais pas trop comment le qualifier, c'est trop de trucs en même temps.
    Sequsamplsynhtvideoluminotruc.
    La finition pourrais êtres mieux ( il y a un monde entre l'op z et l'op 1 ) mais sans être dégueulasse non plus, en tout cas pour mon modèle tout est ok.
    Les possibilités sont top surtout lorsque l'on considère l'encombrement et la portabilité.
    Dans mes moins : le nombre de slot dispo pour les samples et la batterie surtout si l'on s'amuse à alimenter un keystep par exemple.
    Dans les plus : le workflow et une fois qu'on l'a compris la rapidité entre l'idée et le rendu, le côté ultra portable, le mode tape et tout les autres d'ailleurs, le micro intégré qu…
    Lire la suite
    Très bon........ hmmm Je ne sais pas trop comment le qualifier, c'est trop de trucs en même temps.
    Sequsamplsynhtvideoluminotruc.
    La finition pourrais êtres mieux ( il y a un monde entre l'op z et l'op 1 ) mais sans être dégueulasse non plus, en tout cas pour mon modèle tout est ok.
    Les possibilités sont top surtout lorsque l'on considère l'encombrement et la portabilité.
    Dans mes moins : le nombre de slot dispo pour les samples et la batterie surtout si l'on s'amuse à alimenter un keystep par exemple.
    Dans les plus : le workflow et une fois qu'on l'a compris la rapidité entre l'idée et le rendu, le côté ultra portable, le mode tape et tout les autres d'ailleurs, le micro intégré qui même petit fait le job...etc
    Et surtout il sonne beaucoup mieux que la télécommande de ma box :-)
    Lire moins
  • JeebooJeeboo

    Du potentiel gâché et un produit mal construit

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 13/03/21 à 17:40
    J’ai acheté neuf ce petit sampler/synth pour avoir une solutions de musique en voyage essentiellement.

    Malgré les charmes de la bestioles sur le papier qui semble combiner sampling, synth et beat making de façon créative j’ai vite déchanté...

    Déjà concernant la qualité de fabrication : on est dans de la manufacture chinoise de très basse qualité. Tout est cheap et mal assemblé. Le mien avait un picot de fermeture arrière qui ne tournait pas bien sur son axe car la plaque arrière de l’appareil ne s’ajustait pas exactement dans les rainures, du coup obligé de le laisser en position « demi tourné ». Suffisant pour fermer le dos de l’appareil mais pas preuve de qualité. Et j’ai apparemme…
    Lire la suite
    J’ai acheté neuf ce petit sampler/synth pour avoir une solutions de musique en voyage essentiellement.

    Malgré les charmes de la bestioles sur le papier qui semble combiner sampling, synth et beat making de façon créative j’ai vite déchanté...

    Déjà concernant la qualité de fabrication : on est dans de la manufacture chinoise de très basse qualité. Tout est cheap et mal assemblé. Le mien avait un picot de fermeture arrière qui ne tournait pas bien sur son axe car la plaque arrière de l’appareil ne s’ajustait pas exactement dans les rainures, du coup obligé de le laisser en position « demi tourné ». Suffisant pour fermer le dos de l’appareil mais pas preuve de qualité. Et j’ai apparemment eu de la chance car le mien n’avait aucun autre souci matériel mais j’ai lu un grand nombre de commentaires d’utilisateurs dont les potards se sont barrés ou les boutons ont lâché très rapidement. Globalement ça respire la fragilité et compte tenu du fait que tout est petit, on a vraiment pas envie de bourriner les boutons de peur qu’ils lâchent ni soumettre l’appareil à des chocs ou secousses (inévitables en transport). Pour le jeu live et le coté « nomade » c’est pas top du tout.
    Pour le prix que demande TE cette qualité de fabrication lamentable pour moi c’est juste du foutage de gueule intégral. Il existe des jouets musicaux pour enfant mieux construits que ça!
    Mais c’est un souci récurrent avec TE tous leurs produits suivent la même ligne et sont mal construits. J’ai eu des problèmes avec TOUS les instruments TE que j’ai acheté (neufs) à savoir OP1 (micro HS à la livraison), 2 PO (écrans explosés suite à un micro choc) ou encore cet OP-Z (l’ajustement de la plaque arrière pas bon, vis de fermeture qui ferme pas). Ça fait beaucoup!

    La prise en main s’est révélée vraiment très compliquée. Il faut se souvenir de tout par cœur et vu toutes les fonctions offertes c’est tout de même pas simple. La learning curve est assez monstrueuse pour une machine censée être accessible. La frustration du « ha flûte comment on fait ça déjà? Merde je sais plus... Bon voyons le manuel... ha bah faut aller en ligne.. ha merde c’est pas expliqué ou pas clair... » hem...
    Impossible de s’en sortir sans manuel... quand celui-ci explique ce qu’on cherche...

    La batterie m’a aussi semblé très cheloue: je charge complètement l’appareil, il indique charge max. Je le laisse une nuit tranquille non branché sans l’avoir utilisé et le lendemain matin j’avais perdu plus d’un tiers de batterie... en usage et à plein charge je pouvais difficilement jouer plus de 2/3h en continue, batterie dead très rapidement. Bien loin des 10h annoncées (de mémoire).

    J’avais aussi l’extension midi/CV et même combat : elle s’enclenchait pas parfaitement et pas facile de clipser le loquet de sécurité qui passait son temps à se remettre en position « unlocked » tout seul. Du coup comme la cartouche bougeait un peu ça ne faisait plus contact et le module n’était plus reconnu. Du coup obligé s’ouvrir l’arrière, de prendre le chou avec la vis qui tourne pas, remettre le truc comme on peut et croiser les doigts pour que ça fonctionne... frustration vous avez dit?

    Côté OS et lien avec l’ordi je me suis aussi bien arraché les cheveux à essayer de comprendre comment faire la mise à jour OS puis ensuite comment charger des samples custom. Rien n’est plug & play, sans parler du logiciel qui sert à faire des samples au format que la machine peut utiliser (une suite de samples dans un seul fichier) vraiment archaïque et peu pratique : bugs, pas de visibilité sur ce qu’on fait et difficile de s’y retrouver après coup dans la machine. Une bonne daube.

    Côté sons d’usine il y a 2 mondes : les drums qui sont vraiment très chouettes avec une belle note lofi, du punch et du caractère, une belle surprise.
    Les synths en revanche sont quasi inutilisables à mon goût, ils sonnent tous un peu pareil et sont globalement franchement moches. Question de goûts mais je les ai trouvés très métalliques et on a peu de moyen de modifier les sons.

    Enfin, le plus important : le séquenceur.
    Je dois reconnaître qu’il est fort bien pensé et créatif. Les “motifs” d’effets de séquençage sont bien foutus, simple à utiliser et bien funs.
    Une fois les manipulations pour jouer de longues séquences apprises je n’ai plus eu trop de souci de ce côté là contrairement aux réglages des sons dont on ne se souvient jamais les options. Un fine le séquenceur m’a bien accroché. On programme un beat vraiment vite, les conditional trigs aident à apporter de la variété et on peut ensuite jammer avec les effets du sequencer. Les boutons taille microscopique en revanche sont loin, très loin de participer au fun... il il faut être passé par la case « je me prend la tête un bon moment » pour assimiler les fonctions de base.

    Je l’ai gardé un peu plus d’un an et je me suis acharné à essayer d’en sortir quelque chose. Je lui ai donné sa chance notamment en voyage mais aussi en studio.
    Et à la fin, hormis quelques sessions de fun à faire des beats, j’ai plutôt ressenti une grande monotonie et une lassitude s’installer assez vite, sans parler des nombreuses frustrations en chemin. Le fait qu’il est si difficile de charger ses propres sons rend la machine peu ouverte et on tourne en rond avec les quelques sons que la machine permet de stocker dans sa misérable ROM super légère...
    Les synthés étant à mon goût tout pourris ne poussent pas du tout à la création et fusille le coté « musical sketch book » que je cherchais à l’origine. La machine ne se suffit pas du tout à elle même et le mieux que l’on puisse espérer c’est de l’utiliser en boîte à rythme... ce que d’autres machines font bcp mieux ! La plupart du temps en voyage je passais 10mn à jouer avec un beat puis lassé, je le rangeais pour me prendre un bon bouquin.

    Au final j’ai bien du mal à voir l’intérêt de cet instrument et quand on y associe la qualité de fabrication déplorable dont TE nous a habitué et le risque que la machine nous reste entre les mains en petits morceaux j’ai préféré le vendre, sans aucun regret. Il ne me manque pas du tout...
    J’ai pris une electron model:samples à la place et je m’y retrouve bcp plus en terme de sampling, c’est simple, hyper créatif et bcp mieux construit malgré un prix neuf deux fois plus faible sans les circonvolutions tordues de l’OS de l’OP-Z.
    TE se fout bien de la poire de ses clients je trouve, surfer sur la « hype » de leurs produits pourquoi pas mais quand on rencontre (étonnamment) un tel succès on ne peut pas se prévaloir d’être une start up « qui n’a pas les moyens » pendant 10 ans. A un moment, il faut penser à améliorer la qualité des produits, surtout à ce tarif.
    Lire moins
  • KitschMachineKitschMachine

    Cher jouet fragile

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 01/12/20 à 17:27
    Salutations !

    Cet avis n'a pas pour vocation d'être le plus pertinent mais simplement le témoignage d'un débutant en désir de faire facilement de la musique en déplacement.

    De manière un peu impulsive, je me suis dirigé vers cette machine car je recherchais un séquenceur sampler portable (celui ci n'est guère plus grand qu'une télécommande), peu cher (raté) et intuitif (caramba, encore raté).


    J'avais eu une Maschine Mk3 à laquelle je n'avais rien compris et que j'ai revendue, j'avais pourtant regardé des tutos en anglais des tonnes de vidéos ... je ne parvenais à rien ou presque dessus.
    Aujourd'hui grâce à une des vidéos de Knarf les plus récentes, j'ai l'impression d'avoir enfi…
    Lire la suite
    Salutations !

    Cet avis n'a pas pour vocation d'être le plus pertinent mais simplement le témoignage d'un débutant en désir de faire facilement de la musique en déplacement.

    De manière un peu impulsive, je me suis dirigé vers cette machine car je recherchais un séquenceur sampler portable (celui ci n'est guère plus grand qu'une télécommande), peu cher (raté) et intuitif (caramba, encore raté).


    J'avais eu une Maschine Mk3 à laquelle je n'avais rien compris et que j'ai revendue, j'avais pourtant regardé des tutos en anglais des tonnes de vidéos ... je ne parvenais à rien ou presque dessus.
    Aujourd'hui grâce à une des vidéos de Knarf les plus récentes, j'ai l'impression d'avoir enfin pigé mais je n'ai plus cette machine.

    Puis j'ai longtemps lorgné sur la MPC One sans passer le pas car on me parlait de bug, on me parlait d'un OS pas fini, on me parlait d'un workflow très particulier, de synthèse assez pauvre...

    J'avais eu un circuit que j'ai adoré et revendu un peu trop vite car je finissais par tourner un peu trop en rond dessus ...

    Je lorgnais sur un elektron model:samples mais j'avais peur de "manquer" de texture synthé.

    Je voyais aussi une sorte de tracker, la black box 1010, une vieille MPC ou une MPX ... tant de choses...

    Tout cela pour vous expliquer qu'il n'est pas simple de s'y retrouver pour un débutant.

    J'ai fini par craquer en 4x pour ce mignon petit OPZ, moins cher que cet OP1 qui m'avait tant intrigué sur des vidéos YouTube. Les utilisateurs en semblaient enchantés, semblaient pouvoir rapidement ébaucher des morceaux et beats sympathiques et ambiance Chill-Lowfi ...


    Une fois reçu et chargé, première déception, il ne s'allume pas.
    Une brique avec des boutons, rien.
    Tout un tas de manipulations nécessaires pour l'allumer via le PC, le charger sur un chargeur simple et non celui de l'ipad ... ça commence mal.

    Premières manipulations ... l'encodeur se bloque à chaque tour complet, comme si un grain de sable le bloquait. A force de souffler délicatement dessus, il n'y parait presque plus.

    Impossible aussi de le connecter à l'appli iPhone en BlueTooth. La connexion se crée bien puis semble sauter aussitôt. Le problème semble connu, il faut connecter l'OP-z en USB à l'iPhone via un adaptateur Lightning vers USB (kit caméra) ... ah ben d'accord.

    Pourtant cet OP-Z est bel et bien neuf, sa bonne odeur en témoigne.

    Déjà à ce point, je trouve ça cher payé pour quelque chose d'aussi capricieux.

    J'ai ensuite vraiment passé quelques heures dessus à m'arracher des cheveux que je n'ai plus, à regarder des tutos un peu partout, à chercher des sons, des fonctions ...

    Il y a quelques sons de drums et des possibilités d'éditions sympa mais ... pour faire un patern un tant soit peu "long", il faut tant et tant de manipulations. Changer la signature rythmique par ici, ajouter des conditions par là ... et force de combinaisons de touches à connaitre par cœur ...


    Tout ce que j'ai pu obtenir de la partie synthé effectivement, comme je l'avais lu m'ont beaucoup déçu. Quelques tuut-tuuut plus ou moins acides, plus ou moins feutrés en fonction de comme on tourne les encodeurs, un peu au hasard, complètement à l'aveugle, sauf si l'on se rappelle par cœur que quand on clique sur la flèche et que la lumière passe en violet sur l'encodeur jaune ça veut dire que ... ah bah non j'sais plus en fait ...

    Côté sampling, ça fonctionne plutôt bien mais là aussi c'est très limité quand on ne connait pas les fonctions par cœur.


    Bref, beaucoup de témoignages s'émerveillent et encensent cet outil.
    Il y a probablement une raison à cela et il y a probablement moyen de faire de très jolies choses avec (je pense par exemple aux très chouettes vidéos de Cuckoo).

    Mais dans mes mains, même si j'y ai passé du temps et de la volonté, cela ne m'a presque pas apporté de plaisir. Manque de talent ? Probablement, je ne sais pas.

    J'ai vraiment l'impression la moindre chaque chose que l'on fait sur cet objet est une sorte de "fonction cachée" par combinaisons de touches ésotériques. On est TRES loin du "1 bouton = une fonction". ALors c'est petit d'accord, mais j'aurais pas craché sur quelque chose de 4 fois plus grand et au moins deux fois plus intuitif.

    Vous la retrouverez bientôt sur les annonces AudioFanzine je pense.
    Lire moins
  • Vague VersatileVague Versatile

    Excellent séquenceur stimulant la créativité

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 30/06/20 à 09:41
    Exemple de jam faite avec la machine :
    https://www.instagram.com/p/CInjunKBXAp/?utm_medium=copy_link

    Utilisation en studio comme séquenceur pour du matériel externe principalement. Utilisation en déplacement pour de la compo sur l’appareil lui-même, pour trouver des idées, à élaborer plus tard dans un DAW. Je l’utilise pour de la musique style électro principalement.

    La prise en main est plutôt simple, l’ergonomie excellente. Les réflexes arrivent vite, et une application smartphone iOS et Android permet de palier l’absence d’écran pour gérer tous les paramètres et mémoriser les manipulations. Passés un certain temps rapide, on peut facilement tout gérer directement sans…
    Lire la suite
    Exemple de jam faite avec la machine :
    https://www.instagram.com/p/CInjunKBXAp/?utm_medium=copy_link

    Utilisation en studio comme séquenceur pour du matériel externe principalement. Utilisation en déplacement pour de la compo sur l’appareil lui-même, pour trouver des idées, à élaborer plus tard dans un DAW. Je l’utilise pour de la musique style électro principalement.

    La prise en main est plutôt simple, l’ergonomie excellente. Les réflexes arrivent vite, et une application smartphone iOS et Android permet de palier l’absence d’écran pour gérer tous les paramètres et mémoriser les manipulations. Passés un certain temps rapide, on peut facilement tout gérer directement sans application, à l’exception peut-être du routage des chaînes midi, qui sont quand même facilitées via écran, ainsi que l’organisation des instruments virtuels. Le clavier est minuscule et peu pratique, mais on peut utiliser un clavier midi tout simple comme le korg microkey directement avec un adaptateur usb c et le tour est joué. Cette connexion sert aussi pour synchroniser ou contrôler des synthés dotés d’un port usb.

    Dans l’ensemble le produit est plutôt robuste, à l’exception de certaines pièces souples qui font office de vis en lego mais qui peuvent s’acheter en ligne, par exemple sur ifixit, pour moins de 10€ en lot. Ces pièces maintiennent la façade arrière qui peut s’enlever pour placer des modules. Il existe à ce jour 2 modules optionnels et vendus séparément mais que j’utilise tous les jours : un module d’entrées et sorties pour contrôler et synchroniser d’autres machines (modulaire, synthés, PO...) et un module type rumble pack qui sert à avoir le métronome en vibration au lieu des traditionnels bip bip ou à ressentir les vibrations des basses en retour haptique.

    Le son est vraiment pas mal. On peut faire beaucoup de choses rien qu’avec la machine en standalone. Je conseille à ce propos les vidéos YouTube, par exemple de Son Wu, qui n’utilise que l’op-z pour certains morceaux qui rendent pas mal du tout. Après personnellement, je trouve que les sons d’usine font quand même un peu cheap, mais ils sont régulièrement alimentés par Teenage Engineering et le dernier batch de sons a apporté un piano électrique très correct. Aussi, comme avec l’OP-1, les sons des drums de base sont vraiment biens. Et le mixage entre les basses et les kicks est vraiment optimisé rien que par la machine. Il n’y a limite pas besoin de retravailler le mix.

    Tous les prérequis sont cochés : parametrages ADSR, vélocité, quantification, ajustement des samples. Manipulations du séquenceur rapides et intuitives : copier-coller, supprimer, mute-solo... Originalité de l’appareil : gyroscope intégré permettant de gérer des lfo et également de l’utiliser comme micro si mis à la verticale. Autre point original : les steps components, qui sont des actions à appliquer aux différents steps (notes programmées dans la séquence) et qui peuvent être cumulées pour créer des randomisations, des répétitions, silences, variations en tout genre. Il y a aussi une piste master permettant de transposer le morceau, une piste audio cassette permettant de reproduire les effets du tape mode de l’OP-1 (exemple: effet disque rayé, accélération, ralentissement...).

    Toutefois des petites contraintes : par exemple, pas de fx pour les instruments individuellement. Ce sont plus des pistes auxiliaires sur lesquelles on envoie les instruments. Quasiment pas possible de faire du ternaire, on reste principalement sur du gros 4:4 binaire.Les samples sont courts (6 secondes seulement). 8 pistes instrumentales pour l’appareil en standalone, les autres servant à gérer la lumière, la vidéo, les fx... mais comme séquenceur midi il peut gérer jusqu’à 16 instruments ce qui est vraiment pas mal, par exemple dans ableton. Pas de possibilité d’exporter plusieurs pistes en même temps, il faut enregistrer les pistes une par une dans un daw pour l’export audio, ou sinon l’export du master directement est possible et rend pas mal en usb audio. Audio mono et pas stéréo.

    Bon rapport qualité prix par rapport à l’OP-1. Mais moins robuste dans sa fabrication. La vraie force de cet appareil c’est sa taille très petite, permettant une utilisation nomade très poussée. Il permet de séquencer jusqu’à 16 instruments en midi. Combiné avec un iPad doté de l’application AUM, ça fait une configuration portable super efficace. Je pense que c’est l’un des appareils les plus polyvalents et avec l’un des meilleurs rapports qualité prix. Il permet vraiment de s’amuser, en déplacement comme chez soi, stimule la créativité et donne de bonnes bases pour construire des morceaux.
    Lire moins
  • Lugdunum69Lugdunum69

    J'ai longuement hésité et puis...

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 07/05/20 à 14:51
    D'abord quelques mots sur mon historique musical : un peu de guitare depuis gamin, du fruityloops lors de ses premières éditions à la fin des 90s, une mpc500 il y a quelques années avec l'envie de faire du boom bap, quelques applis musicales et puis il y a un an, une drôle d'idée : acheter un pocket operator PO33 pour un voyage entre amis. Et là, le choc : c'est comme une mpc en beaucoup plus facile (le workflow de la 500 est une purge). Le séquenceur 16 pas me permet aussi de rectifier facilement mes erreurs et de gagner en profondeur. Le découpage automatique des samples permet de tout de suite tester le potentiel musical d'un sample et ouvre de nouvelles idées, bien loin de la sempiterne…
    Lire la suite
    D'abord quelques mots sur mon historique musical : un peu de guitare depuis gamin, du fruityloops lors de ses premières éditions à la fin des 90s, une mpc500 il y a quelques années avec l'envie de faire du boom bap, quelques applis musicales et puis il y a un an, une drôle d'idée : acheter un pocket operator PO33 pour un voyage entre amis. Et là, le choc : c'est comme une mpc en beaucoup plus facile (le workflow de la 500 est une purge). Le séquenceur 16 pas me permet aussi de rectifier facilement mes erreurs et de gagner en profondeur. Le découpage automatique des samples permet de tout de suite tester le potentiel musical d'un sample et ouvre de nouvelles idées, bien loin de la sempiternelle recherche du loop parfait. Et puis les FX du PO me font découvrir de nouvelles techniques pour améliorer le groove de mes beats.

    Donc voila où j'en étais lorsque je me suis penché sur l'op-z. Mon idée était de reproduire la bonne surprise du PO33 à un niveau au dessus (je commençais à me sentir un peu limité sur le PO).

    J'ai beaucoup hésité car je ne suis pas un acheteur compulsif. Il faut que ce que j'achète me serve vraiment. Et puis deux choses m'ont décidé : l'appli sur Android (réservé à l'iphone auparavant) et l'arrivée du sampler. Mais pour limiter les risques, j'ai choisi de me tourner vers l'occasion.

    Après 3 mois d'utilisation intensive, je suis toujours aussi emballé par cette petite machine. Très clairement, je ne suis pas un professionnel, et la musique que je fais n'a pas pour objectif de passer sur une radio, mais je pense que beaucoup sont dans mon cas et que pour ce type de profil, certaines critiques ne sont pas en phase avec la réalité d'un musicien amateur.

    Depuis que j'ai l'opz, j'ai fait une douzaine de musiques entières de 3mn environ. Dans beaucoup de styles différents (soul, electro, boom bap, pop), rapidement, et en prenant un plaisir fou à chaque fois.

    Sur mon canapé, en couchant les enfants, dans les transports (quand c'était encore possible), en vacances, l'opz m'accompagne partout, parfois pour une session de 15-20mn seulement, juste le temps de trouver des drums sympas.

    La portabilité, la qualité du son, et la simplicité à lui faire sortir quelques choses qui sonne n'a pas d'équivalent pour moi. Les applis que j'ai eu étaient mal faites (à part le kaossilator) et je déteste faire de la musique sur un ordinateur.

    C'est simple : j'ai déjà passé beaucoup plus de temps sur mon opz que sur tout mes précédents instruments électroniques. C'est pour moi le test ultime.

    Est-ce que vous pouvez tout faire avec un opz ? Non. Evidement.

    Est-ce que les synthés de l'opz ne sont pas au niveau ? Franchement, je n'en sais rien. De toute façon, avec deux octaves sur de petits boutons ronds, ce serait un peu ridicule de s'attendre à rejouer dessus tous le répertoire classique.

    Est-ce que l'opz vous limite dans le style musical ? Non. Je ne suis pas du tout attiré par 90% de la musique produite à l'opz que l'on trouve sur les réseaux. Et je n'en fais pas. En revanche, l'opz me permet de faire beaucoup d'autres choses.

    Est-ce que l'opz vaut ses 550 euros ? Encore une fois, je ne suis pas professionnel. J'ai n'ai pas de contrat à honorer et je "n'attend" pas de l'opz qu'il délivre à un certain niveau. Son rapport qualité prix, je l'estime donc forcement en fonction du temps que je passe dessus et du plaisir que cela me procure. Et en l’occurrence, oui, il vaut son prix.
    Lire moins
  • FredlawFredlaw

    Très bon séquenceur mais très mauvais synthé

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 21/01/20 à 13:37
    Le"+" : L'opz est un outil puissant en termes de capacité de séquençage. Malgré sa limitation à 16 steps , les step-components permettent d'éviter la monotonie des séquences.
    Transporable il fait la taille d'une télécommande.
    Le"_" :
    Les sons de synthé sont juste pourri. Impossible d'envisager un rendu pro avec ceux-là. On remarque que TE s'est bougée avec la publication de nouveaux engines potables mais globalement ne vous attendez pas à faire des miracles avec ça.
    En plus , la qualité de fabrication est médiocre par rapport au prix. Les disques ont la réputation de sortir de leurs emplacements. Les boutons ont tendance à enclencher doubles triggers et certains rapportent que l'o…
    Lire la suite
    Le"+" : L'opz est un outil puissant en termes de capacité de séquençage. Malgré sa limitation à 16 steps , les step-components permettent d'éviter la monotonie des séquences.
    Transporable il fait la taille d'une télécommande.
    Le"_" :
    Les sons de synthé sont juste pourri. Impossible d'envisager un rendu pro avec ceux-là. On remarque que TE s'est bougée avec la publication de nouveaux engines potables mais globalement ne vous attendez pas à faire des miracles avec ça.
    En plus , la qualité de fabrication est médiocre par rapport au prix. Les disques ont la réputation de sortir de leurs emplacements. Les boutons ont tendance à enclencher doubles triggers et certains rapportent que l'opz à tendance à devenir concave avec le temps. Ces défauts sont juste impardonnable lorsque vous payer votre OPZ à 550 euro...
    Pour résumer , ça peut être un très bon générateur d'idée ou un bon outil pour s'amuser sur la route mais ne vous attendez à des sons de oufs.
    Lire moins
  • ThisIsTheSkyThisIsTheSky

    Sampler de poche plutôt puissant mais synthétiseur médiocre

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 13/01/20 à 22:10
    Je l'utilise essentiellement comme échantilloneur pour faire des beats et des textures . Les résultats que j'obtiens sont plutôt low-fi, abstraits mais pas dénués d'une touche franchement pas facile à imiter par d'autres moyens. Autrmement dit, l'OP-Z fait certaines choses spécifiques propres à ses effets de traitement et de séquence très efficacement et très facilement. Les possibilités de "performance" assignables par pas (step) est assez impressionnante pour une si petite machine qui ressemble du coup à une version miniature d'un objet sonore échappé de chez Elektron.

    Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
    La machine se prend en main facilement en deux jours p…
    Lire la suite
    Je l'utilise essentiellement comme échantilloneur pour faire des beats et des textures . Les résultats que j'obtiens sont plutôt low-fi, abstraits mais pas dénués d'une touche franchement pas facile à imiter par d'autres moyens. Autrmement dit, l'OP-Z fait certaines choses spécifiques propres à ses effets de traitement et de séquence très efficacement et très facilement. Les possibilités de "performance" assignables par pas (step) est assez impressionnante pour une si petite machine qui ressemble du coup à une version miniature d'un objet sonore échappé de chez Elektron.

    Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
    La machine se prend en main facilement en deux jours pour ceux qui y mettent un peu de volonté et regardent des vidéos quand ils sont bloqués. Une solide expérience dans les boîtes à rythme/ synthétiseurs/ échantillonneurs est forcément un gros atout. Si on a la mémoire qui fonctionne correctement, les codes couleurs permettent rapidement de se passez de l'écran (iOS, Android ou MacOS). Le tout permet surtout de s'amuser de façon hyper mobile (dans le train, au parc, à l'hôtel) sans s'encombrer. Elle me permet de produire des textures et des boucles que je resample ensuite sur un autre système. Produire uniquement à l'intérieur de la machine est possible mais cela reste une affaire assez peu sérieuse.

    Je n'ai pas encore vraiment approfondi les possibilités de traitements visuels de l'appareil (photomaton et animations 3D) mais pour le peu que je me suis amusé avec, il y a de quoi y laisser parler sa créativité. L'animation 3D risque cependant de vite devenir répétitive (à moins que TE mettent à jour leur séquences vidéos. A ce propos je ne sais même pas s'il est possible d'en créer soi-même ni pas quel moyen. Peut-être existe-t-il sur le web des sites de téléchargement et d'échanges communautaires mais je n'ai pas approfondi la question).

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
    Je suis globalement assez déçu des sons de synthèse qui ne valent pas grand chose à mes oreilles bien qu'il puisse se produire de temps à autre d'heureux mélanges ou accidents. Les paramètres de réglage sont trop pauvres (une seule enveloppe pour l'amplification) et les filtres sont mauvais. Pour moi, ça fait pouet-pouet et pas grand chose d'autres. Là où cet appareil prend vie et donne toute sa mesure c'est dans l'échantillonnage de nos propres sons (via un ordinateur, un iPhone ou le micro). On a alors entre les mains un séquenceur très puissant qui régurgite ce qu'on lui donne à manger de manière créative et très souvent surprenante en bien. On peut donner libre cours à sa créativité. Bon, la reverb et le delay ne vallent pas la qualité des plugins d'aujourd'hui, mais cela contribue à donner une touche lo-fi qui n'est pas dénuée de charme.

    Un jouet un peu cher pour ce que c'est , notamment au niveau de la médiocre qualité des sons de synthèse, mais dont on s'attache assez rapidement pour les possibilités intéressantes de son échantillonneur.

    Lire moins
  • IkkiniIkkini

    Une solution complète dans la poche

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 27/11/19 à 13:49
    J'ai essentiellement acheté l'Op-z pour son séquenceur, mon utilisation première est conjointe avec mon synthétiseur modulaire. Cependant, je prends beaucoup de plaisir à composer avec les sons internes. Si la partie sampler est tout à fait convaincante pour être utilisée telle quel, les moteurs de synthèse me semblent tout de même très limités pour aller au delà du brouillon. Les possibilités d'utilisation avec le DMX et Unity sont des choses que je compte tester par la suite.

    Au sujet de l'instrument, je dirais que sa taille est encore plus réduite que je ne l'imaginais. C'est assez étrange, mais on s'y fait. L'ergonomie est bien pensée. Finalement on s'en sort sans écran pour pas mal …
    Lire la suite
    J'ai essentiellement acheté l'Op-z pour son séquenceur, mon utilisation première est conjointe avec mon synthétiseur modulaire. Cependant, je prends beaucoup de plaisir à composer avec les sons internes. Si la partie sampler est tout à fait convaincante pour être utilisée telle quel, les moteurs de synthèse me semblent tout de même très limités pour aller au delà du brouillon. Les possibilités d'utilisation avec le DMX et Unity sont des choses que je compte tester par la suite.

    Au sujet de l'instrument, je dirais que sa taille est encore plus réduite que je ne l'imaginais. C'est assez étrange, mais on s'y fait. L'ergonomie est bien pensée. Finalement on s'en sort sans écran pour pas mal de choses, mais je l'utilise malgré tout avec mon iPhone s'il me sert à autre chose que simple séquenceur MIDI.
    Le séquenceur ne plaira pas à tout le monde. Il n'est pas vraiment idéal pour la composition de séquences linéaires. Toute sa puissance vient des Components qui permettent de programmer des conditions, des événements, etc. et même d'ajouter des conditions à des conditions. Tout cela permet de créer des séquences évolutives et vivantes, parfois imprévisibles. Cette logique, qui a quelque chose d'algébrique, ne plaira pas à tou.te.s, moi j'adore !
    L'interface est simple et agréable, tout comme les encodeurs (même si on est parfois un peu perdu dans les valeurs).

    Globalement, je suis très satisfait (même si je trouve toujours des petits détails qui pourraient être corrigés par une mise à jour) et je dois bien avouer que je ne regrette pas ce choix. C'est un instrument attachant avec lequel on compose assez vite et de façon non linéaire si on le désire (bien sûr on peut enregistrer des séquences linéaires, mais cet instrument serait un mauvais choix pour cet usage).

    Bref, jetez un œil au manuel et aux (nombreuses) vidéos sur YouTube afin de voir si cette logique pourrait vous convenir.
    Lire moins
  • ver31ver31

    Partenaire particulier

    Teenage Engineering OP-ZPublié le 27/10/19 à 00:42
    Je l’utilise chez moi quand j’ai un peu de temps et qu’en plus je souhaite utiliser ce temps pour faire un peu de son.
    Soit trois quatre/cinq heures par mois.

    Pour de la techno, Electronica, ambient...

    La bête est bien construite, on sens le matos de qualité mais tout de même pas à toute épreuve.
    Je conseil vivement à ceux qui se le trimballent de se prendre la housse rigide dédié, sinon certains modèles housses pour Nintendo switch lite à partir de 9 euros peuvent faire l’affaire bien que un peu étriqué, préféré celles de la switch pour être large.

    La prise en main et assez rapide, le mieux est à l’achat d’y consacrer de suite un moment car ça n’est pas évident comme sur d’autr…
    Lire la suite
    Je l’utilise chez moi quand j’ai un peu de temps et qu’en plus je souhaite utiliser ce temps pour faire un peu de son.
    Soit trois quatre/cinq heures par mois.

    Pour de la techno, Electronica, ambient...

    La bête est bien construite, on sens le matos de qualité mais tout de même pas à toute épreuve.
    Je conseil vivement à ceux qui se le trimballent de se prendre la housse rigide dédié, sinon certains modèles housses pour Nintendo switch lite à partir de 9 euros peuvent faire l’affaire bien que un peu étriqué, préféré celles de la switch pour être large.

    La prise en main et assez rapide, le mieux est à l’achat d’y consacrer de suite un moment car ça n’est pas évident comme sur d’autre machine.

    Les sons d’usine sont pas mal,certains un peu criards pour la partie synthé (lead, chord, arp) c’est pas forcément ma tasse de thé, type op 1.
    Les basses proposées sont sympas, les Drums aussi, idem pour les samples.

    Là je ferai un reproche, même si on peut rajouter des sons, c’est pauvre, Teenage pour ce prix pourrait proposer d’autre banque à télécharger, d’autre moteur de synthé, ce serai commerçant comme on dit, peut être à venir j’espère.
    Le logiciel fourni est vraiment bien, je n’utilise que la partie son, l’image je n’en fait pas.
    Il permet de bien comprendre l’architecture et de configurer l’op z (synthé, effet, banques de sample Teenage)

    Le truc bien aurait était qu’on puisse faire les mise à jour avec, dommage.
    Le transfert de sample en interne dans l’iPad aurait été vraiment un plus.

    L’édition des sons est basiques avec 2 paramètres différents sur chaque synthé , ADSR , un LFO, 2 effets globaux et en insert qui permettent d’enrichir et faire bouger le son.

    J’apprécie la tape, qui fait entre autre office de beat repeat l’effet master pour faire varier la tonalité du pattern dans son ensemble, c’est bien vu.
    La qualité des effets type reverb et Delay permet d’élargir le son , pas au top mais pas rebutant non plus, sans doute pour ménager le CPU.

    Le séquenceur est astucieux avec ces step component, et offres de quoi s’amuser, surtout dans le style électronique.
    Chaque step propose une dizaine de modulations possibles et cumulables.
    Jouer ou muter, variation tonale, de vélocité , de filtre , step doublée,..
    Avec 16 step on évite la monotonie.

    Les détails qui assurent, un micro qui ne marche que si vous tenez l op z comme un micro, un mini pitchbend....riquiqui mais qui est là.

    Je me suis tourné vers l’IPad et IOS depuis maintenant trois ans environs pour faire un peu de sons de temps à autre.
    Ça fait plaisir de trouver une petite groove box qui s’édite sur cette plateforme, avec un logiciel gratuit.

    Cet OP Z peut servir seul , en plus des applis, ou simplement comme séquenceur des applis en Bluetooth et laisse donc libre l’unique prise de connexion de la tablette .(perso je rajoute une mini mixette Korg nano contrôle)

    J’aime
    -bar/sampleur /synthé /séquenceur
    -La portabilité/compacité
    -Les commandes directes (clavier, bouton, potard)
    -Intégration IOS, éditeur qui offre un bon visuel.
    -ingéniosité générale, originalité
    -Séquenceur sympa ( interne et midi, Bluetooth, step component)
    -Recharge batterie rapide
    -contrôle vjing (même si je ne m’en sert pas)
    -le suivis Teenage qui pour l’instant enchaîne les MAJ

    J’aime moins

    -Le son un peu léger (pour moi ça suffit mais je comprend ceux qui ne s’en contente pas)
    -La pauvreté de la banque de synthé
    -Relative robustesse de la machine , voire forum.
    -Le midi à acheter à part (l’iPad peut se transformer en interface midi mais tout de même)
    -manque un système de drag and drop de sample sur IOS direct, voire même de mise à jour pour enfin dire adieu au PC.


    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.