• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Teenage Engineering OP-Z

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 7 avis )
 4 avis57 %
 3 avis43 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
Ikkini27/11/2019

L'avis de Ikkini"Une solution complète dans la poche"

Teenage Engineering OP-Z
J'ai essentiellement acheté l'Op-z pour son séquenceur, mon utilisation première est conjointe avec mon synthétiseur modulaire. Cependant, je prends beaucoup de plaisir à composer avec les sons internes. Si la partie sampler est tout à fait convaincante pour être utilisée telle quel, les moteurs de synthèse me semblent tout de même très limités pour aller au delà du brouillon. Les possibilités d'utilisation avec le DMX et Unity sont des choses que je compte tester par la suite.

Au sujet de l'instrument, je dirais que sa taille est encore plus réduite que je ne l'imaginais. C'est assez étrange, mais on s'y fait. L'ergonomie est bien pensée. Finalement on s'en sort sans écran pour pas mal de choses, mais je l'utilise malgré tout avec mon iPhone s'il me sert à autre chose que simple séquenceur MIDI.
Le séquenceur ne plaira pas à tout le monde. Il n'est pas vraiment idéal pour la composition de séquences linéaires. Toute sa puissance vient des Components qui permettent de programmer des conditions, des événements, etc. et même d'ajouter des conditions à des conditions. Tout cela permet de créer des séquences évolutives et vivantes, parfois imprévisibles. Cette logique, qui a quelque chose d'algébrique, ne plaira pas à tou.te.s, moi j'adore !
L'interface est simple et agréable, tout comme les encodeurs (même si on est parfois un peu perdu dans les valeurs).

Globalement, je suis très satisfait (même si je trouve toujours des petits détails qui pourraient être corrigés par une mise à jour) et je dois bien avouer que je ne regrette pas ce choix. C'est un instrument attachant avec lequel on compose assez vite et de façon non linéaire si on le désire (bien sûr on peut enregistrer des séquences linéaires, mais cet instrument serait un mauvais choix pour cet usage).

Bref, jetez un œil au manuel et aux (nombreuses) vidéos sur YouTube afin de voir si cette logique pourrait vous convenir.
ver3127/10/2019

L'avis de ver31"Partenaire particulier "

Teenage Engineering OP-Z
Je l’utilise chez moi quand j’ai un peu de temps et qu’en plus je souhaite utiliser ce temps pour faire un peu de son.
Soit trois quatre/cinq heures par mois.

Pour de la techno, Electronica, ambient...

La bête est bien construite, on sens le matos de qualité mais tout de même pas à toute épreuve.
Je conseil vivement à ceux qui se le trimballent de se prendre la housse rigide dédié, sinon certains modèles housses pour Nintendo switch lite à partir de 9 euros peuvent faire l’affaire bien que un peu étriqué, préféré celles de la switch pour être large.

La prise en main et assez rapide, le mieux est à l’achat d’y consacrer de suite un moment car ça n’est pas évident comme sur d’autre machine.

Les sons d’usine sont pas mal,certains un peu criards pour la partie synthé (lead, chord, arp) c’est pas forcément ma tasse de thé, type op 1.
Les basses proposées sont sympas, les Drums aussi, idem pour les samples.

Là je ferai un reproche, même si on peut rajouter des sons, c’est pauvre, Teenage pour ce prix pourrait proposer d’autre banque à télécharger, d’autre moteur de synthé, ce serai commerçant comme on dit, peut être à venir j’espère.
Le logiciel fourni est vraiment bien, je n’utilise que la partie son, l’image je n’en fait pas.
Il permet de bien comprendre l’architecture et de configurer l’op z (synthé, effet, banques de sample Teenage)

Le truc bien aurait était qu’on puisse faire les mise à jour avec, dommage.
Le transfert de sample en interne dans l’iPad aurait été vraiment un plus.

L’édition des sons est basiques avec 2 paramètres différents sur chaque synthé , ADSR , un LFO, 2 effets globaux et en insert qui permettent d’enrichir et faire bouger le son.

J’apprécie la tape, qui fait entre autre office de beat repeat l’effet master pour faire varier la tonalité du pattern dans son ensemble, c’est bien vu.
La qualité des effets type reverb et Delay permet d’élargir le son , pas au top mais pas rebutant non plus, sans doute pour ménager le CPU.

Le séquenceur est astucieux avec ces step component, et offres de quoi s’amuser, surtout dans le style électronique.
Chaque step propose une dizaine de modulations possibles et cumulables.
Jouer ou muter, variation tonale, de vélocité , de filtre , step doublée,..
Avec 16 step on évite la monotonie.

Les détails qui assurent, un micro qui ne marche que si vous tenez l op z comme un micro, un mini pitchbend....riquiqui mais qui est là.

Je me suis tourné vers l’IPad et IOS depuis maintenant trois ans environs pour faire un peu de sons de temps à autre.
Ça fait plaisir de trouver une petite groove box qui s’édite sur cette plateforme, avec un logiciel gratuit.

Cet OP Z peut servir seul , en plus des applis, ou simplement comme séquenceur des applis en Bluetooth et laisse donc libre l’unique prise de connexion de la tablette .(perso je rajoute une mini mixette Korg nano contrôle)

J’aime
-bar/sampleur /synthé /séquenceur
-La portabilité/compacité
-Les commandes directes (clavier, bouton, potard)
-Intégration IOS, éditeur qui offre un bon visuel.
-ingéniosité générale, originalité
-Séquenceur sympa ( interne et midi, Bluetooth, step component)
-Recharge batterie rapide
-contrôle vjing (même si je ne m’en sert pas)
-le suivis Teenage qui pour l’instant enchaîne les MAJ

J’aime moins

-Le son un peu léger (pour moi ça suffit mais je comprend ceux qui ne s’en contente pas)
-La pauvreté de la banque de synthé
-Relative robustesse de la machine , voire forum.
-Le midi à acheter à part (l’iPad peut se transformer en interface midi mais tout de même)
-manque un système de drag and drop de sample sur IOS direct, voire même de mise à jour pour enfin dire adieu au PC.


Loutchi Loutch04/08/2019

L'avis de Loutchi Loutch"Ceci est une révolution !"

Teenage Engineering OP-Z
J'utilise l'OP-Z principalement pour des musique style Hip-hop / Electro. Je l'ai toujours avec moi, peut importe où je vais il peut servir n'importe quand. On peut aussi bien l'utiliser 5 min que se perdre des heure dedans.

Me semble-t-il solide ? Ce n'est pas son atout majeur... Il fait la taille d'un télécommande, il a l'air bien fabriqué mais on a vraiment l'impression qu'on peut le briser entre nos mains (avec un peu de volonté). Du coup on y fait plus attention ;)
Je trouve aussi que sa compacité (ce qui est un réel atout) a été obtenue au détriment de l'ergonomie générale. On s'y fait, mais il y a souvent des configurations bizarres avec les mains pour accéder à certaines fonctions et beaucoup d'entre elles, essentielles, nécessitent l'utilisation des 2 mains ! (c'est quand même un comble sur une machine qui est moins grande que la taille d'une main écartée...)

A part, ça il y a tout ce qu'il faut dans cette petite machine pour produire des bons morceaux simplement.

Niveau apprentissage, c'est juste magique !!! Je n'ai jamais eu une machine aussi facile à apprendre...
Quand on connaît un peu la musique, il faut une heure pour comprendre les bases et commencer à sortir un 1er morceaux (sinon je dirai max quelques heures pour un néophyte seul).
J'ai fait faire des sons à des amis qui ne font pas de musique en leur expliquant les bases et ils ont sorti des trucs très vite.
La logique est vraiment très bien pensée avec les jeux de couleurs (1er niveau - couleur Led, 2ème niveau - couleur Potars). Une fois qu'on a compris le sens de ces couleurs on a à peu près tout compris.

Les sons d'usines sont plutôt intéressants, au début c'est un peu rude, froid (c'est le moins qu'on puisse dire), ça a vraiment un son un peu particulier (le mots qui me vient c'est "dégradé") mais en fait on trouve toujours des combinaisons qui permettent de faire vivre ça dans un ensemble et on obtient de bons résultats.
L'avantage c'est qu'on peut ajouter nos propres clavier et remplacer les sons d'usine si on le souhaite. (J'ai rentré quelques claviers de la suite Keyscape Omnisphère et c'est plutôt sympa, même si ça ne sonne pas comme l'original).
Après, il y a le son du sampler, clairement là aussi le son est "dégradé" mais là aussi on arrive a faire des trucs cool. Je dirai qu'il faut apprendre à ruser la machine pour passer outre. La philosophie du sampling de chez Teenage engineering est vraiment particulière.
Pour la partie rythmique, le sample fait 12sec max et est automatiquement choppé en 16 parties.
Pour la partie synthé, le sample fait 6sec max et est automatiquement étalé chromatiquement.
On peut sampler facilement directement depuis le micro interne ou depuis un iPad, je n'ai pas encore réussi a rentrer facilement de source est telle qu'un platine vinyle mais j'ai vu que certains ont réussi.

L'OP-Z permet de créer de manière hyper rapide et simple des compositions assez poussées.

1/ Le séquenceur
Clairement, c'est unique. TE a ajouté la notion des "steps components" et relayé l'ensemble des séquenceurs dans le passé. La seule marque peut encore tenir dans la course est Elektron (d'ailleurs ils ont surement un peu trouvé l'inspiration chez Elektron).
Pour être clair, avant quand j'allumais mon Studio 440 (Sequential circuits), j'avais l'impression d'être sur un dinosaure par rapport à mon MPC3000 (Akai), maintenant, j'ai l'impression que tout ce que j'ai connu est dépassé.
Avec l'OP-Z, tu composes une seule mesure et tu la fait varier avec les steps components, c'est incroyablement efficace !
Bien entendu, chaque piste peut avoir sa propre longueur et youpi la polyrythmie.

2/ les outils qui vont de pair avec le séquenceur :
- Le magnéto
Le son qu'on créé est constamment reçu sur une bande magnétique virtuelle, quand on accède au magnéto, on peut jouer avec cette bande, l'accélérer, la ralentir, la filtrer, l'arrêter, etc... MAGIQUE
- La piste master
Cette piste permet de jouer sur le master audio et midi. Là aussi on peut filtrer, bender, mais surtout on peut faire des décalages harmoniques. En gros, je joue 1 accord et une basse. L'OP-Z analyse les notes de la piste de basse et sur le clavier toutes les notes jouable s'allument, il n'y a plus qu'à tester et hop, je fais une prise avec 4 accords différents ! MAGIQUE
- La piste d'effets
Cette piste est divisée en 2 sections (Drum et synth), les effets sont les mêmes sur les 2 sections et permettent d'ajouter des variations sonores à la composition. MAGIQUE
- La piste Light
Compatible DMX, cette piste permet de diriger une console lumière... FOLIE
- La piste "caméra" (je ne sais pas trop comment l'appeler)
Cette piste permet de jouer des images !!!! Là il faut un mac, un iPhone ou un iPad pour tester ça mais tous ceux qui l'ont vu sont restés bouche-bée ! (allez voir sur youtube - Photomatic ou vidéopak sur op-z)
- La piste module (je ne l'ai pas encore utilisée)

Toutes ses pistes se séquences comme les drums et les synth -- Exploration sonore et visuelle assurée.

Les choses qui me plaisent le plus dans l'OP-Z sont :
- sa taille
- la rapidité créative
- l'étendue des possibilités
- Les mises à jour (qd j'ai acheté l'OP-Z il n'y avait pas de fonction sample, je ne pouvais pas entrer mes propres synthés... La machine est bien mieux mtnt que le jour où je l'ai eu)

Ce qui me plaît le moins :
- Parfois il peut y avoir des bugs (le prix à payer pour un produit qui évolue toujours
- Je me demande si c'est bien durable (malgré ce que TE assure)
- Manque d'ergonomie (physique)
- Qualité du son (quand je refais une rythmique avec les mêmes sons sur mon octatrack, je prends une grosse claque sonore, le sons est bcp plus lourd)


L'OP-Z a ses avantages et ses défauts mais je ne pourrai plus m'en passer, même si j'en voulais pas mal à TE pour plein de raison (mauvais SAV, politique tarfaire, etc...), c'est vraiment ma machine préférée.

AVEC CETTE MACHINE, ON S'AMUSE VRAIMENT !
Aurélien Dondaine23/02/2019

L'avis de Aurélien Dondaine"Presque sans limite"

Teenage Engineering OP-Z
J utilise l op-z par pure divertissement, je ne suis pas musicien, j aime la musique electro, orienté techno dnb ... etc
Il y a 20 ans je sortais beaucoup, les potes avient chez eux le matos pour mixer et moi j etais orienté machine plutot.
S etait assez compliqué de trouver quelque chose tout en 1
Là avec l op-z nous avons tout ou presque en un seul élément, tout petit et portable.
Il est largement possible de faire des morceaux avec celui ci.

Pour la solidité c est du plastique mais du haut de gamme, c est solide quoi

La prise en main est parfaite, c est super simple malgrés le fait que ça fasse 20 ans que je n ai pas touché à une machine. Suffit d avoir quelques base, telecharger le manuel et allumer l ecran de son iphone ou ipad, au moin les 1er jours.
Au bout d une semaine meme plus besoin d ecran pour savoir ce que l ont fait, c est tres intuitif.
En gros le workflow est vraiment top, copier coller effacer enregistrer automation effets
Le sequenceur est top vraiment, ca va vite pour faire un pattern qui sonne bien

Les boutons sont tout petit, pour jouer du clavier ce sera assez compliqué mais faisable quand meme

Le son de maniere general est bon, il y a moyen de sortir des trucs bien crade ou bien brillant tout beau.
Mais de base les presets sont orientés son brillant tout beau, faudra triturer les potards pour se creer ses propres presets pour arriver à une texture differente, c est possible.

Malheureusement il ne fait pas sampleur .... malgrés la presence d un micro externe et la possibilité d y brancher un micro egalement, il y a donc une entré audio.
Mais pourquoi ne pas avoir ajouté un programme pour sampler ? Niveau matériel rien à ajouter, il suffisait juste d un programme d enregistrement du son dans la machine.
Je trouve ça dommage.
Du coup il est possible d y ajouter des samples quand meme à lnterieur mais il faudra bien regardé les parametres pour que l op-z puisse les lires.

Encore malheureusement
Il n est pas possible d y ajouter des son de synthese sans passer par l appli iphone/ipad et attention, les sons sont uniquement ceux proposer par l appli ...
Pas possible de trouver un .engines qui vous plait et de l integrer dedans ...
Et c est assez frustrant, car ont tourne un peu en rond du coup, sur les synthés de la machine ils ne vous plairont pas tous ... et du coup vous revenez au meme souvent, alors ont tourne les potards pour avoir quelque chose qui sonne differement mais bon ... ça limite les choses quand meme du coup meme si l edition reste pas mal avec possibilité d enregistrer ses presets facilement.

Par contre niveau drum kit et sample vous pouvez y aller sans probleme, aucune limite.

Ce que j apprecie le plus
c est la puissance de l instrument, la possibilité de faire un morceau de A à Z sans devoir ajouter quelque chose à coté.
Son sequenceur
Son workflow
Sa facilité d utilisation
Sa portabilité
C est comme un pocket operator ultime, l op-z sera meilleur que tout les PO réunis, meilleur dans tout.

Ce que j apprecie le moin
C est l oubli du sampleur alors que materiellement tout y est pour sampler
À egalité avec
L impossibilité d ajouter ses sons de synthèse .engines, nous devons nous contenter des synthés de chez TE qui sont proposés pour l op-z, c est à dire que les synthés de l OP1 n y sont pas (ou pas tous, je connais pas l OP1)
Si vous allez sur fun.op1 vous ne pourrez pas charger les synthés dans l op-z alors que les drum kit et sample oui (en regardant bien les paramettres pour compatibilité)
C est frustrant car il y a des tonnes de son de synthese interressant sur fun.op1 mais vous pouvez pas les charger.
Et c est d autant plus frustrant quand ont voit ce que l op-z peut faire, ont se dit qu il pourrait le faire sans aucuns doute, aussi bien sampler que charger des synthé ce serait du gateau pour l op-z vu la puissance du truc

Alors là je regarde pour ajouter un synthé à coté, petit de preference, que je piloterai avec le sequenceur de l op-z
Pour ça que je dis presque sans limite, car si ces 2 choses son ajoutés (ou debloqué) à l op-z ca en ferait vraiment une machine sans limite
dekalboy20/12/2018

L'avis de dekalboy"du vrai hardware innovant , simple à manipuler et puissant "

Teenage Engineering OP-Z
cette machine est tout bonnement un vrai régal.

sans écran et muni de tous les raccourcis dans la tête , nécessitant un bon effort de mémorisation initiale ,on sent qu’on est connecte à un vrai outil hardware de production musicale . c’est ici que se positionne selon moi cette machine : produire des idées en un éclair .
et ça va très très vite : seulement une petite heure passée sur cette machine et vous avez un morceau construit dans les grandes lignes , je n’ai jamais été aussi vite pour composer !
la force de cette machine est au niveau du sequenceur.
:8O: une bombe .
je peux vous dire que j’en ai eu sous la main.
je connais par exemple parfaitement les sequenceur elektron . mais celui la est vraiment génial : ludique , une ergonomie monstrueuse , et très innovant .
tout est direct , ça va vite avec les shortcuts.
On va aussi beaucoup plus vite pour créer car y’a pleins d’outils qui aident à aller vite . les MUTE GROUP par exemple proposent un workflow qui me convient parfaitement : on empile des sons les un après les autres sur chaque pistes et ensuite on arrange en une minute en répartissant l’apparatiin de ses sons avec les mute group , c’est bougrement efficace pour esquisser rapidement un début de song .
l’autre force de la machine , ce sont les STEP COMPONENT : en gros ce sont les TRIG CONDITIONS des séquenceurs elektron mais en bien plus puissant .

d’autres trucs complètement unique à la machine :
- on peut retarder la lecture d’un step d’ine durée réglable à souhait , la conséquence est que la séquence se décalera complètement des autres , parfait pour trucs bien complexes .
- la façon de gerer les trigs. vous aurez tjs le visu de 16 steps même si vous programmez une sequence de 8 mesures et sans rentrer dans les détails , ceci ouvre pas mal de possibilités créatives ....ça parait une limite au départ mais c’est en fait une autre façon de voir le sequencage .

oui , et autre chose en faveur de l’ OP-Z par rapport aux séquenceurs elektron : on créer de la musique sur 8 mesures et non 4 . c’est tellement mieux !

sinon , aucune ement besoin d’ecran car la machine est parfaitement bien réfléchie . cette absence d’ecran augmente même l’attention sur ce que l’on crée car on pas à accaparer une partie de notre concentration sur les informations présentes sur un écran .


au niveau sonore par contre , la je serai un peu moins joyeux . les sons sont pas mal mais y’a pas de quoi jubiler non plus . la basse est très efficace , les drums font le boulot mais on aimerait que ça cogne un peu plus . les autres sons ( leads , chords ) sont pas mal sans casser des brique non plus . mais on peut utiliser cet OPz comme un sequenceur midi externe pour aller jouer des vrais instrument d comme des synthe analo qui envoient du lourd . en 2 clics , on active / désactive l´aidio pour ne laisser passer que le midi sur les pistes . ;)

comptez une bonnne semaine d’apprentissage pour digérer tous les shortcuts ( y’a que ça ) .
la je commence à composer dessus , c’est simple : a chaque session , même d’une petite heure : new track :bravo:

cette machine est je pense une des meilleures pour créer des idées reposant sur des séquences .
Hakkah10/11/2018

L'avis de Hakkah"Dream Machine ? "

Teenage Engineering OP-Z
La "Dream Machine" comme ils l'appellent. Pour sortir un slogan comme ça tu dois vraiment être fier de ton taf, et pour le coup, plus je l'utilise plus je les rejoins dans leur délire: cette machine est une véritable tuerie.
Personnellement j'avais l'Op1 que j'avais revendue car je n'arrivais à rien avec.
N'aimant finalement pas le workflow bien que trouvant plein de point positif à la machine,
le simple fait que les 4 tracks soit en Mono m'a fait direct revendre le joujou.
Je me suis imaginé une évolution possible, et j’avoue m'être étonné en voyant Te supprimer l’écran sur l'OPz.
En revanche le fait qu'il est inventé un Pocket Operator ultime avec la possibilité de créer une chanson complète m'as vraiment séduit. Car je suis particulièrement fan du workflow des PO.

Leur idée de step component est excellente, elle permet de rajouter une touche modulaire surpuissante puisque l'on peut combiner tout les components sur chacun des Pas et sur chacune des track ( ils appellent tracks toute les parties : Kick, percu, fx, lead, bass, ect..)
Les components permettent de varier le pitch, les fréquences d'impact, les filtres, le pan.
A peu prêt tout en fait, le bon point est qu'il y a un mode aléatoire sur chacune de ces fonctions, ce qui permet de tomber sur des truc vraiment étonnant et de rendre vivant un live avec plein de variation. Ceci nécessite tout de même de la pratique pour rendre quelque chose de "musicale".

Pour ce qui est de la synthèse, et ben franchement je suis conquis par les sonorités, on a en moyenne 4 a 6 styles de synthèses différentes pour chaque track:
Bass, lead, Arp, Chord.
On peut évidemment stocker ses presets et un mode random permet de créer aléatoirement un preset, il suffit pour cela d'appuyer simultanément sur track + record. C'est excellent pour découvrir rapidement de nouvelles sonorités.
Ce qu'il faut savoir c'est qu'on ne peut jouer qu'une seule basse a la fois, qu'un seul Arp, ect...
Ce qui réduit les possibilités sur le papier, mais stimule la créativité car on se consacre plus sur le travail de chaque nappes plutôt que de combler tout le spectre avec un travail bâclé.

On peut switcher les LED des 4 molettes du haut pour pouvoir accéder à des sous menu en appuyant sur shift rapidement.
On accède ainsi aux LED blanche, ce qui permet de changer le pitch, le reverse, le cutoff
et la résonance.
LED verte, pour changer L'ADSR, Attack Decay Sustain Release
LED violette, pour l'assignation du LFO, son Speed et sa forme d'onde
ainsi que son amplitude.
LED jaune, pour assigner l'amplitude de l'effet 1 et 2 sur la track et
le volume générale de la track ainsi que son Pan.

Il faut savoir que tout ces paramètres peuvent être enregistrés à la volée, ou assigné à un seul pas.
Imaginons je veux mettre un snare sans effet de reverb à un endroit et celui d'après activer la reverb c'est tout à fait possible.
Les parties DRUM sont duo phonique si j'ai bien compris, ce qui signifie que l'on peut mettre deux sons maximum sur le même pas de chaque track (Kick, snare, percu, sample)
En gros vous pouvez maximum faire taper deux snares en même temps (au même endroit).

La structure est ainsi : On sélectionne son projet ( max10), dans son projet on a nos pattern (max16, que l'on peut chain à outrance),dans son pattern on sélectionne
le son que l'on veux travailler ( 8 tracks: Kick, snare, percu, sample, Bass, lead, Arp, chord).
On a en plus deux bus Master FX, que l'on peut switcher entre Delay, Reverb, bit crusher, disto.
Donc d'après ce que j'ai compris, c'est assez limité car ce sont des effets master donc impossible d'utiliser la disto sans faire sauter le delay ou la reverb par exemple.
On a ensuite la Tape, qui est une fonction bien mieux que je m'imaginais car
on peut lui assigner les fx master, changer son cutoff résonance et l'appliquer sur les track que l'on souhaite
( le fait d'assigner sur les tracks désirés est une possibilité commune à toutes les fonctions).
Ensuite vient le master, qui permet entres autre de varier la hauteur des notes avec le clavier. Ce qui permet des variations de mélodies en live, fonctionnalité tout simplement énorme.(l'algorithme se base sur les notes de la basse apparemment, ou un truc comme ça) On peut aussi accéder au cutoff général, à la résonance, et au drive.

La fonctionnalité qui suit va permettre comme sur les PO d'appliquer des punch in effect (je crois qu'il appelle ça comme ça).
Celui ci s'applique sur toute les pistes, mais il faut savoir que ces punch in peuvent aussi être activé sur une piste unique.
Pour se faire, quand vous êtes sur la track souhaité, il suffit d'appuyer sur shift puis sur la clavier. Chaque touche du clavier est dédié à un effet. Une fonctionnalité qui défonce pour le live.
Je viens de découvrir que tourner les molettes tout en restant appuyé sur shift permet de varier à la volée les paramètres sans enregistrer les valeurs.
Dès qu'on relâche shift, les valeurs se remette par défaut.
Si une automation était préalablement appliqué, elle revient.
Les fonctionnalités qui suivent ne m’intéresse pas pour le moment: entre autres les modules, les light et les vidéo.
Je ne peux pas utiliser ces trois là car
je n'ai tout simplement pas d'iphone. J'ai du apprendre d'ailleurs à utiliser la machine sans écran. Ça s'est fait sans problèmes notables.
Ensuite à tout moment vous pouvez accéder aux 4 boutons en haut de la machine : Pattern, Mixer, métronome, écran.
Laisser enfoncer le bouton écran permet de voir le niveau de batterie.
Le bouton pattern permet de lancer les projets souhaités et les pattern souhaités.
Il est possible via ce bouton de faire plein de manipulation de copier coller que je vous laisse regarder sur la notice.
On peut aussi Chain les pattern.
Le mixer permet de "Muter" les track souhaitées, de gérer le compresseur globale, le volume générale, le volume séparé de la partie drum et de la partie synth.
Pour ce qui est de la gestion des samples, on y vient !
Je m'attendais à ce que ça soit un vrai merdier, de plus j'étais dégoûté que l'on ne puisse pas rentrer directement ses sample via Line in ou le microphone comme sur l'OP1.
En plus j'avais lu que les sample était obligatoirement en mono sous format Aiff.
Donc pas de panique, tout ça est en fait extrêmement simple.
Il suffit de télécharger l'application "Drum utility OP1" sur le net. Il faut savoir que ceci est un vst ouvrable dans un DAW.
Le problème c'est que la version windows est en 32 bit, autant vous dire que les possesseurs d'ableton l'on dans le fion car ableton ne gère que le 64bit (j'ai pas testé jBridge).
Heureusement j'avais fl studio sous la main mais je pense qu'un logiciel peut faire tourner le plugin en externe.
Une fois le plugin démarré, on peut faire glisser directement ses sample de sa banque de sons jusque dans les slot qui correspondent à une note du clavier.
Le plugin va nous permettre de Normaliser automatiquement le volume des samples et nous indiquer lorsque nous dépassons la capacité de mémoire.

A savoir on à maximum 1 mb, et 24 impact par pack.
Et le plugin nous sort tout ça sous forme de fichier ou les impact sont assemblé et directement découpé et lisible par l'OPZ.
Il suffira de copier ce fichier dans l'OPz dans la track et le slot choisis. Par exemple sur les Kick, on a 10 packs X24 kick d'assignable.
Ce qui fait un nombre considérable...
Je crois tout de même avoir lu quelque part que la mémoire total est de 35MB, donc sachant qu'un pack fait 1 Mb, ça va vite (je reconte peut etre n'importe quoi sur le point de la mémoire mais globalement on a assez de place pour bien délirer)
On peut heureusement supprimer les pack de bases et les remplacer par les siens.
Pour ce qui est de la batterie, on est loin des 4 fois l'aller retour sur l'atlantique qu'il y a sur leur site.
Publicité mensongère ? Étrange affaire de la part de TE...
Dans tout les cas, n'attendez pas à plus de 4-5 heure d'autonomie.
Par contre le truc se charge à la vitesse de l'éclair, ça c'est cool.

Pour résumer la machine fait un sans faute pour ma part, c'est le truc portatif le plus puissant et le mieux finis en terme de design que j'ai pu toucher.
Le plastique est vraiment agréable et semble résister aux rayures.
Les molettes répondent super bien, les boutons à l’ancienne répondent bien et n'on pas de jeu.
Tout reste en place.
Contrairement à ce qui est dit le bouton de volume sur le côté est résistant et ne bouge pas. Le haut parleur est pas dégeu sans être fou.
Le petit bouton de pitch bend fait vraiment plaisir et réagis vraiment bien.
En réalité c'est la première machine standalone qui permet de créer des sons aussi perfectionné et de pouvoir faire de live de manière si ludique.
Franchement chapeau TE !
En bonus un petit extrait d'un projet que j'ai commencé hier soir avant d'aller me coucher sur lequel je fais 2-3 manip en live, rien de bien folichon en même temps c'est le premier truc que je fais sur cette machine. Bref, bonne journée/soirée à vous !



turboghetto01/11/2018

L'avis de turboghetto"Une groovebox de la taille d'une télécommande"

Teenage Engineering OP-Z
Le style de musique est clairement orienté électronique. Il est utilisable en standalone même si l'utilisation d'un écran peut s’avérer utile au moins au début pour mieux cerner l'interface.
Le produit est bien fini. Le plastique semble être de très bonne qualité et agréable au toucher. Le bouton de volume en revanche dépasse du rectangle est semble pouvoir casser facilement en cas de chute. C'est tout petit. La taille d'une télécommande. La batterie semble tenir la charge. Je le promène partout.
Le clavier, pas vraiment de quoi jouer en live. C'est vraiment tout petit. 2 octave sur 15 cm faut pas s'attendre à un piano.
Le manque d'écran se fait sentir... au début. Je m'en passe facilement, même si la connexion à l'écran m'a permis de comprendre beaucoup de choses. L'app n'est disponible que sur iOs (pourquoi ?)
L'ergonomie est singulière mais vraiment bien pensé. On se sent un peu seul au début. La notice est vraiment très limité. Uniquement en ligne. Pas de pdf. Dommage.
Les sons d'usines sont correctes mais finalement on fait vite ses propres sont. Il y a une sorte de random des paramètres de synth qui donne rapidement des bonnes surprises. Plusieurs modules de synth sont disponibles et on imagine que d'autres vont suivre.
On peut ajouter samples perso en kit ou en synthé.


Les plus : portabilité (gros gros gros plus)
les possibilité d'éditions qui semblent completement folles, tout est automatisable.
La possiblité de contrôle midi,dmx, photo, unity (3d)
Le son, les effets, on arrive bizarrement à faire quelque chose qui sonne.
La communauté limitée pour le moment semble super active déja des petit programmes emergent pour la gestion des samples, un plugin max4live, etc


Les moins : L'écran seulement iOs
Pas d'interface midi seulement usb-midi, c'est pas pareil, un autre module semble à venir mais pour quel prix.
Le systeme de gestion des samples et parfois alambiqué, format aiff mono 16bit 44.1khz 6secondes pile (pour un synthé).