Roland Fantom-S 61
+

Roland Fantom-S 61

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Fantom-S 61, Workstation de la marque Roland appartenant à la série Fantom.


10 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Roland Fantom-S 61

  • Fabricant : Roland
  • Modèle : Fantom-S 61
  • Série : Fantom
  • Catégorie : Workstations
  • Fiche créée le : 05/11/2008

Date de commercialisation : 2003

Caractéristiques Techniques

• Clavier : 61 touches (avec vélocité after-touch) [S] , 88 touches (Mécaniques progressives à marteau avec after-touch) [S88]
• Polyphonie : voix (partagées avec la section sampling)
• Multitimbralité : 16 (partagées avec la section sampling)
• Mémoire de formes d’ondes : 64 Mo
• Pads : 16 (avec vélocité et aftertouch)
• Écran : LCD graphique 320 x 240 pixels (QVGA)
• Mémoires Preset : 640 + 256 Patches, 2 Patches General MIDI, 32 + 9 Rhythm Sets, 2 Rhythm Sets General MIDI, 64 Performances
• Mémoire utilisateur : 256 Patches, 32 Rhythm Sets, 64 Performances, plus les stockages additionnels sur cartes SmartMedia si présentes.
• Format sampling : 16-bit linéaire, fichiers WAV / AIFF
• Fréquence d’échantillonnage : 44,1kHz (fixe)
• Temps d’échantillonnage interne avec 32 Mo : mono. 360s. (stéréo 180 s.), Maximum 160 Mo : mono. 30 mn (stéréo 15 mn)
• Séquenceur : 16 Pistes, Résolution 480 à la noire
• Nombre de notes : 400 000 notes environ
• Effets : 1 Input-effect, 3 Multi-effets, 1 Réverbe, 1 Chorus, 1 Mastering
• Extensions : 4 slots pour cartes d’extension SRX Waveform/Patch, 1 slot d’extension mémoire d’échantillonnage compatible DIMM (128 Mo en 3,3 V), 1 slot SmartMedia (8, 16, 32, 64, 128 Mo en 3.3V)
• Contrôles : Pitch Bend / Modulation, D Beam, 4 boutons rotatifs
• Sortie audio : Mix R, L (MONO) en jacks 6,35 / Direct : R, L (MONO) en jacks 6,35
• Entrée audio : R, L (MONO) en jacks 6,35
• Sortie audionumérique : S/PDIF Coaxial & Optical
• Sortie Casque : stéréo en jack 6,35
• Connecteurs Pédales : Hold, Control
• MIDI : In, Out, Thru
• USB : 1
• Alimentation : AC 240 V
• Consommation : 17 W
• Dimensions : 1 050 x 358 x 109 (mm) [S], 1 408 x 455 x 151 (mm) [S88]
• Poids : 12,5 kg [S], 29,5 kg [S88]

Accessoires
• Modes d’emploi
• Adaptateur AC (PSB-1U)
• CD-ROM (éditeur et pilote/driver USB MIDI)
• Cache de protection PC Card

Options
• SRX Series : Cartes d’extension de formes d’ondes
BOSS FS-5U : Commutateur au pied
• Série DP : Pédales commutateur
• EV-5 : Pédale d’expression
• KS-12 [S] / KS-17 [88] : Support clavier


Le contrôle vidéo V-LINK incorporé

Grâce à la fonction V-LINK, les musiciens peuvent désormais associer des clips vidéo à leurs créations. Il suffit pour cela d’acquérir le Digital Video Workstation DV-7PR d’Edirol (vendu séparément), qui permettra de piloter la vidéo depuis le séquenceur des Fantom-S/-S88 ou le pavé de pads dynamiques.
Vous pouvez capturer votre musique d’accompagnement à l’aide de la fonction «Skip Back Sampling» et l’associer au clip sur un pad. Toute combinaison audio-visuelle pourra ainsi être associée et rappelée à volonté sans que vous risquiez de l’oublier.

L’USB pour les échanges de samples
Avec la connexion USB incorporée, l’import de samples depuis un PC ou un Mac est simple. Vous n’avez qu’à naviguer au sein de votre ordinateur pour sélectionner les fichiers WAV et AIFF dont vous avez besoin, et les envoyer dans le Fantom par simple glisser-déposer (les Fantom-S/-S88 branchés en USB apparaissent en effet sur le bureau de votre ordinateur comme de simples disques externes).
Ces données peuvent alors être utilisées immédiatement en tant que waveform pour vos créations de sons ou être affectées au pavé de pads dynamiques pour les mettre en séquence. Dans le sens inverse, l’export d’un morceau complet finalisé du Fantom vers votre ordinateur se fait tout aussi simplement pour le graver sur CD ou le convertir en MP3.

Distribué par rolandcentraleurope

»

Avis utilisateurs Roland Fantom-S 61

Note moyenne :4.4( 4.4/5 sur 10 avis )
 7 avis70 %
 2 avis20 %
 1 avis10 %
Cible : Rapport qualité/prix :
Moonwalk10/12/2017

L'avis de Moonwalk"Le clavier ultime pour mon utilisation."

Roland Fantom-S 61
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous cette workstation ?
Utilisation Studio/ Homestudio pas de scène pour moi, même si il en est parfaitement capable d’après différentes photos du net où des keyboardist de renom l'utilisent en live dans de gros concerts.
Venant de la production à base de samples style hip hop golden era j'avais besoin d'un module de sons généraliste avec des sons modernes synthétiques et acoustiques pour compléter mes beats sans pour autant faire de la trap bien qu'il en soit parfaitement capable et très utilisé dans ce domaine et bien d'autres, donc des sons accessibles directement sans chargements interminables pour rajouter une ligne de bass, un son de synthé ici et là et plus rarement des sons d'instruments acoustiques vu que mes samples en contiennent déjà la plupart du temps et ce qui sort de mes vieux vinyls sonnera un milliard de fois mieux que ce qui ne sortira jamais d'un rompleur et du meilleur pianiste du monde au manettes donc instruments acoustiques pourquoi pas mais pour compléter mes samples donc avec parcimonie, fesant aussi du design sonore et de la production vidéo, j'étais intéressé par des sons de nappes planantes évolutives, fx etc. Ainsi que des sons ethniques qui sont pour moi très importants, vu que j'ai pas mal de trucs d'orient, surtout moyen-orient qui est une grosse source d'inspiration pour moi d'ailleurs j'ai même un Roland Hpd10 Handsonic. Bref tout ce qu'on peut espérer d'un bon gros synthé actuel même si je l'ai acheté très tard il y'a quelques jours en fait donc décembre 2017 soit environ 15 ans après sa sortie je ne suis absolument pas déçu de la qualité des sons et leur quantité. Ce synthé est bien sûr capable de tout et est adapté à toutes sortes de musiques et utilisations détournées il est vraiment très bon voir irremplaçable pour certains, cette machine inspire et son architecture jouit si je puis dire de l'expérience de Roland dans ce domaine, j'étais d'ailleurs intéressé par un XV5050 pour compléter mon mv8000 que l'on trouve à environ 200€ d'occase et qui reste une très bonne affaire mais qui est juste sous forme de rack, moins récent que la série Fantom, un écran beaucoup plus petit, pas de sampling, pas de smart media, pas de clavier, pas de pads, pas de sequenceur, pas de contrôles en façades, architecture plus vieillotte bref ça commence à faire beaucoup donc pour le double du prix j'ai décidé de faire péter le S61 que j'avais dans le viseur depuis un certains nombre d'années mais sur lequel je n'avais pas eu l'occasion de tomber. C'est vraiment ce qui me manquait dans mon setup pour passer au niveau supérieur. J'ai déjà possédé plusieurs synthés de qualité dont le ensoniq mr rack chargé à block que j'ai énormément aimé, le sqr+, des e-mu proteus 2000 rack et turbo phatt que j'ai apprécié sans plus, pour les workstation j'ai eu entre les mains le Korg M3 que j'ai eu en 2008 une grosse tuerie pour l'époque aussi archi complet et intuitif avec un design magnifique et un sacré son mais cette machine m'a mis à la banque de France alors je l'ai revendu. Enfin des synthés à modélisation analogique de la marque Novation comme le supernova rack, le Kstation, et Ks4 mais à vrai dire je suis une truffe en synthèse j'utilise bien les filtres et l'enveloppe mais suis incapable de construire un son donc j'ai décidé d’arrêter de rêver même chose pour mes synthés analogiques avec le SE1 de studio electronics et le superbass station rack de novation dont je n'utilisais que les presets même si j'aimais bien tout les boutons. Le fantom S61 me donne tout ce dont j'ai réellement besoin donc mission accomplie. Merci Roland.
J'ai décidé de garder le quasi minimum en hardware sans passer par de l'informatique je cherchais une certaine homogénéité dans mon setup et je me suis peu à peu dirigé vers du tout Roland pour tout d'abord le son, les fonctions novatrices, l'ergonomie très intuitive une fois qu'on a capté et la qualité de fabrication. Pour moi cette marque sait ce qu'elle fait. Aucun doute là-dessus en plus conception et production Made in Japan ce qui est assez rare pour être souligné. Au final je me retrouve avec un MV8000, un VS2400CD, un Hpd10 et un Fantom S61 le dernier venu et pas des moindres (J'ai même un DV7 pr pour la vidéo mais je dois me pencher dessus plus sérieusement). Je précise que j'ai pris le S61 et pas un autre par choix je préfère les écrans monochromes sur mes machines plutôt que la couleur ou le tactile pour d'autres produits que je trouve un peu gadget. En gros mes 3 machines de prod ont non seulement des écrans quasi similaires mais aussi des convertos de même génération et tout un tas de fonctions communes et complémentaires, ainsi que des architectures similaires et des sections fx similaires ce que je trouve très bien pour moi en tout cas je passe de l'une à l'autre sans trop d'efforts et trouve des points forts dans l'une ou l'autre des machines sans forcer les limites de celles-ci et finalise mon taf avec le résultat souhaité jusqu'au CD. Avec tout ce beau monde j'ai sous les doigts une puissance phénoménale d'un studio de plus de 150 000€ des années 90's/2000, je peux donc partir en guerre tranquille.

Vous semble-t-elle solide et bien finie ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ? Que pensez-vous du séquenceur et du sampleur intégrés ?
Le Fantom S61 est solide et bien fini en fait ce clavier est magnifique esthétiquement avec des lignes racés et des matériaux nobles comme la façade en alu légèrement anodisé donc un gris foncé plus foncé que le x6 comme le fa76, de bon potards en plastique qui sont solides et fermes (plus ferme que sur le MV), des flancs en plastiques argentés très très réussi et le touché qui est l'un des tous meilleurs que l'on trouve sur un synthé. Bref on sent direct le pur sang quand je vois la sale gueule du fa06 par exemple je me dis que j'ai sauté du train au bon moment.
La connectique est archi complète non seulment 4 sorties analogiques assignables de grande qualité mais des sorties numériques spdif et optiques stéréo idéales pour mon mv8k ou/et des petites enceintes style edirol ma15d en monitoring ou modèle plus grands de la série Ds équipées d'entrées numériques ça a l'air de rien mais ça tue et ça permet de libérer les mains output direct sur le vs2400cd. Trio midi et entrée analogique stéréo en jack pour le sampling ou appliquer des effets encore une tuerie. Un prise casque pour pas énerver les voisins. Et un vrai shucko d'alim pour l'alimentation interne. Normal certains me dirons mais sachez que la version fantom xa possède un transfo comme sur les clavier bas de gamme.

L'ergonomie est un peu spécial comme à chaque fois que je passe sur du Roland il faut saisir la logique et ça se fait dans la douleur mais une fois que ça rentre tout va très vite ça m'a pris une bonne journée pour comprendre comment synchroniser la bête à mon MV8000. Et bizarrement j'ai été induit en erreur par les tutoriaux issus de Roland qui m'envoyaient sur des fausses pistes, j'ai dû résoudre le problème par moi même et c'était en fait de trop nombreuses informations midi issues de mon séquenceur et du clavier qui foutaient la merde et qui fesait une sorte de boucle et c'est mon fidèle MV qui m'a averti avec un message d'erreur sorti de nul part allant dans ce sens j'ai donc désactivé la transmission et réception de certains paramètres et tout est rentré dans l'ordre notamment les programmes changes vue que l'interface est beaucoup plus pratique sur le Fantom, à l'ancienne je trouvais ça cool sur la mpc3000 et des synthés moins complexes de procéder comme ça mais ce n'est plus adapté au workflow du Fantom qui possède un excellent classement par catégories de sons ainsi qu'un big écran.
Une fois ce joli monde synchronisé j'écarte mes deux yeux et me rends compte que les deux leds respectives du fantom et du mv sont synchros je me dis wow la je tape sur touche tap tempo en montant peu à peu je me rends compte que le fantom suit le tempo au niveau de sa led je tape vite pour monter à 300 bpm les fantom suit parfaitement comme une ombre derrière uno ombre j'ai les larmes aux yeux à ce moment. L'ergonomie est très bonne en fait encore une fois on est perdu au début entre les mode perf et part et leur interaction mais cette complexité apparemment injustifiée au début permet d'en faire beaucoup plus et beaucoup plus rapidement avec ce clavier qu'avec un autre car ce clavier qui est en fait une workstation avec synthé rompler, sequenceur, sampleur, et fx reste bougrement puissant. Concernant le séquenceur je ne l'utilise pas car je programme mes séquences sur MV8000 que je maîtrise assez bien maintenant, et dont je trouve que le séquenceur est tout simplement le meilleur au monde. En regardant les menus et autres de cette partie je me rends compte qu'il est très similaire à celui du MV avec une interface de blocs et des fonctions de quantize avancées. La différence notable est que l'écran n'avance pas à mesure que le séquenceur tourne ça m'a un peut déstabilisé mais je comptais absolument pas me servir du séquenceur qui fait doublon avec mon seq principal donc pas de soucis à la limite je m'en servirais comme idea pad de temps en temps mais il n'a rien d'un gadget. Des commandes d'édition très avancées aussi assurément pas aussi bon que celui du MV mais ça reste carré. Le clic du métronome fait un bruit de caisse enregistreuse, ce qui est motivant d'une certaine façon pour ceux qui espèrent encore faire du fric avec leurs prods.
Le sampleur reste un vrai plus et le fait d'avoir une mpc ou autre n'empêche pas d'avoir besoin aussi de temps en temps de traiter ses samples de façon différentes ou de sampler des choses différentes comme des notes de vst ou autres modules de sons tout simplement je me rappel qu'avant j'aimais faire ce genre de trucs avec mon asr10 pour rajouter des fx et le fait de sampler rajoute du grain avec des convertisseurs hardware de qualité et avec le fantom vous ne serez pas déçu la dynamique et la couleur sera au rdv. Ne pas oublier que le fantom est un vrai synthé donc matrice de modulation bien plus puissante que le MV et manipulation des samples notes beaucoup plus adapté et poussé pour les instruments. C'est un peu comme comparé un XV avec un s760. Ce n'est pas tout à fait la même architecture. De plus les boutons d'accès aux samples et leur édition sont dédiés c'est vraiment une partie importante de cette workstation et les menus sont très étoffés et complets j'aurais tendances à avoir moins confiances avec d'autres marques comme Korg ou Yamaha qui font certes de très bons claviers mais ont surtout sortie beaucoup de grosses daubes dans les autres domaines Roland restant pour moi la marque la plus complète dans tout les domaines de l'équipement pro musicale.

Quel est votre avis sur les sons de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
Les sons sont très très bons et très variés dans leur ensemble les basses sont puissantes et ne bavent pas comme sur d'autres machines, les médiums sont présents et les aigus bien détaillés sans arracher les oreilles à un lapin, les presets de bases sont bien sûr éditables et empilables si besoin et c'est une des grandes forces de ce clavier si j'ai bien compris chaque partie du mode perf peut utiliser jusqu’à 16 empilements de sons au max pour une combi ou un truc comme ça, sons à partager entre les 16 parts plus on utilise de sons sur une part moins il y'en a sur les 16 à dispatcher dans d'autres, il y'a une page dédiée pour ça ou il est très facile de faire les combinaisons en cochant des cases ainsi qu'un mixer reprenant les 16 parts, j'ai pris spécialement ce clavier pour ses sons c'est un des industrie standard avec la série Triton de Korg et Motif de Yamaha. Je n'étais pas intéressé par les sons de pianos supplémentaires du X6 je ne suis absolument pas pianiste ou keyboardist donc inutilité pour moi, même si j'en ai entendu du bien, ceux de bases sont déjà excellents et me suffisent amplement, raison de plus pour m'être dirigé vers le S61 qui est moins cher que le X6 de ce fait et tout aussi puissant que lui dans l'usage que j'en fais. Je n'avais pas non plus besoin d'une polyphonie de 128 voix 64 me suffisant amplement car je n'utiliserais jamais plus de 4 instruments à la fois. De plus le S61 est réputé pour sonner plus Fat que les série X et G donc pour moi c'est du tout bon. Surtout qu'il est archi rare. Par contre il ne possède qu'un port smart média qui commence à se faire tout aussi rare j'en ai eu une avec de 64mb et il a un port usb pour le relier à l'ordi pour archivage ou importation de samples c'est déjà très bien les perfs perso peuvent s'enregistré sur la carte et sont au nombre de 64, il ya aussi un emplacement user de 64 perf sur la mémoire flash intégré voilà en gros si j'ai bien capté car je l'ai depuis moins d'une semaine.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Pour du hardware c'est très puissant comparable au MV8000 dans son segment. Déjà quand on allume la machine elle met un certains temps à démarrer comme un ordinateur, je ne connais pas les spécificités du processeur embarqué mais il y'a beaucoup de choses à gérer l'air de rien entre la matrice de modulation, les fx, le séquenceur, le sampleur, la partie rom, mixer, diodes calées sur le tempo ou autre etc pour l'instant aucun bugs sauf quand toutes les données de réception était enclenchées et que cela provoqué des boucles d'info midi là il y'avait des ralentissement et freezes ce qui est tout à fait normal, sinon en utilisation normale et soutenue ce clavier encaisse comme un néo-zélandais. Concernant les possibilités d'édition il est à la pointe dans tout le sampleur possède l'autochop, la possibilité de slicer sans faire de copie du sample, comme sur les asr, et la mv à l’inverse de toutes les mpc jusqu'à la 1000/2500/5000 si je ne dis pas de bêtises en fait quand je regarde l'écran et l'interface graphique je me rends rends compte qu'il est très proche de la MC909 que j'ai déjà possédé dans sa présentation user interface. Comme je l'ai dit en terme d'édition et traitement ce clavier reste une bête de course même 15 ans plus tard il a tout la puissance nécessaire pour faire du son et quel son ce n'est pas pour rien si Dj Toomp l'a toujours allumé dans son studio. En plus on peut lui rajouté 4 cartes SRX, ce qui est très bien une carte ethnique par exemple, plus une orchestral, et une avec des sons de synthés etc... le choix est vaste et permet d'avoir une banque de sons un peu plus personnelle sur un synthé assez répandu dans ses différentes déclinaisons. Les 4 potards d'édition sont très bons et permettent d'influer sur les fonctions usuelles tels que le filtre, la résonnance, l'attack, le release ... avec un switch pour des fonctions assignables. N'étant vraiment pas un as de la synthèse et même si j'aurais voulu l'être ça m'arrange grandement. D-Beam présent fonction anecdotique pour certains je ne l'ai pas sur mon MV et tant mieux alors pourquoi pas sur mon Fantom des fois qu j'ai envie de me prendre pour Jean Michel Jarre.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
La fonction Skip back sample déchire je pense l'utiliser pour resampler via la spdif sur mon MV histoire de chopper des accords ou des brouillons vu que je suis plus boucher que pianiste et ne connais rien au solfège sachant que j'ai commencé par DeeJaying à la base, plus précisément du Scratch. Raison de plus pour valider le sampleur intégré qui enregistre en permanence jusqu’à 45sec de samples stéréo rappelable à tout moment sous forme de wave samplé.
Les pads sont horribles au touché contrairement à ceux de mon MV qui sont encore mieux que ceux des Mpc, mais on peut faire d'autres choses avec comme lancer des rythmes au autre un peut à la manière d'un clavier arrangeur, tant mieux en fait au moins je sais que je ne les utiliserais pas pour leur vélocité perfectible, sinon je pense les utiliser pour envoyé du full level sur les kits rythmiques pour resampler dans mon MV via l'entrée spdif (ah oui mon mv8k est full option avec la mvop1) car je préfère programmer en interne de mon séquenceur dédier pour les drums et samples et réserver mon fantom pour les sons d'instruments. De plus le fantom permet de choisir le kit des pads indépendamment des sons de synthé du clavier donc mortel.
Les boutons de fonctions m'ont l'air un peut fragiles après les avoir un peu bougé ils fonctionnent mieux ils ne répondaient pas très biens pour certains surtout ceux pour sélectionner les patchs sous l'écran mais bon je l'ai acheté d'occase et la machine à 15 ans, et en y regardant de plus près c'est dû à de la poussière ou autre ils sont encore utilisables 15 ans après.
Bref vous l'aurez compris ce Fantom S61 correspond parfaitement à mon utilisation et mes attentes au niveau du son, du design (même en 2017 il est magnifique et très rare en occasion), de l'ergonomie et de l'inspiration créative. C'est à mon sens le premier vrai Fantom au niveau révolution techniquen design et personnalité il y'a tout les ingrédients dedans qui ont fait les beaux jours de la série. Acheté 420€ pas près de le vendre avec mon MV full ops et mon full vs.
»
malaka teddy08/11/2012

L'avis de malaka teddy"je le kif"

Roland Fantom-S 61
clavier de scene avec 2midi out et 1 in 4 sortie audio (2stereo 2 mono)
61 touches et plusieurs bank d'effet

UTILISATION

utilisation simple et sequencer assez complet

SONORITÉS

Bonne sonorités drum et basse exelente sonorités réaliste frotement de gratte presente avec un bon dosage de l aftertouch en gros bon matos

AVIS GLOBAL

depuis un peu prés 10ans d'utilisation pas souvent deçu le plus de ce synthé et de combiné des echantillon qui rend le son un peu plus perssonnelle
»
Olivertim7421/02/2005

L'avis de Olivertim74

Roland Fantom-S 61
Les caractéristiques de cette workstation sont très intéressantes et complètes à mon avis.
Je trouve juste le clavier un peu bruyant mais bon c'est un petit détail.

UTILISATION

L'utilisation de cette bécanne est relativement simple malgré la complexité des caractéristiques offertes.
Le manuel très complet, les nombreuses touches sur la face avant ainsi que le grand écran LCD permettent d'accéder facilement aux diverses fonctions.
Le manuel est très clair, comme d'hab chez Roland.

SONORITÉS

Les sonorités me conviennent parfaitement pour une workstation.
Les pianos acc. sont bons mais ne valent pas ceux de l'A90-EX ou du RD600. Ils sont de toute façon mieux que ceux du Triton qui sont très décevants. Les sons de Rhodes, Wurli et Hammond sont sympas.
Le sampleur nous permet d'importer des sons manquants ou qui ne nous satisfont pas, donc no problem!

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 6 mois et j'en suis très satisfait.
J'adore l'esthétique de ce clavier.
Je trouve cette bécane très réussie et vraiment utilisable.
Je trouve ce clavier un peu cher à mon goût mais bon la concurrence ne fait pas mieux...
J'ai essayé le Triton et j'ai été dégouté par les sons de piano qui ne sont pas assez réalistes.
Si je devais réinvestir dans une workstation je prendrai celle-là ou alors le fantom X6 peut être.
»
Lotus9425/11/2004

L'avis de Lotus94

Roland Fantom-S 61
Comme à son habitude Roland à fait du Très complet : Midi, Memoire, Usb, Plusieurs Sortie dont une optique etc... Le Fatom-s Fait très solide accastillage en metal et vitre de protection sur l'écran.
Bref tout ce que l'on peu attendre d'un Workstation de nos jours avec en plus des pads fort pratiquent et la possibilité d'ajouter jusqu'a 4 cartes d'expansion. Rien à redire.

UTILISATION

Indéniablement le point fort du Fantom-S. Comme je le disais plus haut : des pads fort pratique pour une meilleur ergonomie. Un grand ecran couleur convivial et une navigation dans les menus simples et intuitive. Beaucoup de réglage sont disponibles et le tout est en temps réel pour plus de confort. Une édition simple des sonorités jusqu'a 16 simultanées. Une vrai bête technologique.

SONORITÉS

Les sonorité sont riches et suffisament variés pour vous occuper toute une vie. Les sons d'usines sont vraiement bons mais bien entendu ils prennet toute leurs ampleur quand on les couples et les éditent pour les modifié à sont gout. Les Pianos, Violons, Pads, Brass, FX sont vraiment excellent ; les instruments à vents sont dans la moyenne ainsi que les cordes. Les chorus, Reverb et Echos sont de très bonne facture et l'echantillonage impeccable. Je ne suis vraiment pas déçu, par contre il faut potasser pour arriver à ses fins ;) Les effets sont totalement parametrable et de bonnes qualités sans compter la fonction «Skip Back Sampling» fort utile et le «D Beam» petit gadjet sympathique.

AVIS GLOBAL

Mon avis est simple : Le Fantom-S m'a totalement conquis je l'utilise maintenant depuis 1 an et je découvre tout les jours des nouvelles choses. L'editeur de patch est l'un des plus puissant que j'ai pu voir sans qu'il soit compliqué. C'est un clavier très polyvalent et en plus il à de la gueule. Depuis j'ai ajouter 2 cartes d'extensions pour plus de sonorités et je prend un pied immense avec (les effets sont renversant). Je l'utilise frequement sur scène et je ne m'en plaint pas. Si c'était à refaire aujourd'hui, je le referais sans hésiter.Merci Roland.
»

Tutoriels et astuces Roland Fantom-S 61

Reset Paramètres d'usine des Fantom-S

Publié le 24/11/17
ROLAND FANTOM S   Reset Paramètres d'usine Fantom-S61/S88 :   1. Appuyez sur [MENU].     2. Appuyez sur Flèche Haut ou Flèche Bas pour sélectionner "Utilitaire".     3. Appuyez sur [ENTER]. L'écran…

Images Roland Fantom-S 61

  • Roland Fantom-S 61
  • Roland Fantom-S 61
  • Roland Fantom-S 61
  • Roland Fantom-S 61

Manuels et autres fichiers Roland Fantom-S 61

Découvrez d'autres produits !

Autres workstations Roland

Autres catégories dans Instruments électroniques

Autres dénominations : fantom s 61, fantoms61, fantom s61

Forums Roland Fantom-S 61

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.