Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Comment régler une réverb ?

Bien débuter

Les paramètres de la réverb

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it

À moins d'habiter sous tente au beau milieu du désert, nous sommes exposés chaque jour à de nombreuses réverbérations naturelles. Nos oreilles les perçoivent et notre cerveau les interprète automatiquement afin de nous informer sur la forme, la taille et la nature du lieu dans lequel nous sommes. Fermez les yeux, écoutez et vous constaterez que l'ouïe fournit quantité d'informations auxquelles nous prêtons habituellement peu d'attention.

Pour enregistrer de la musique, on dispose rarement d'un lieu dont on veut conserver l'acoustique dans la production finale. On opte donc pour une pièce à l'acoustique « neutre » et on rapproche les micros des sources afin de capter le signal direct des instruments sans le signal réverbéré. Plus tard, au mix, on utilisera une réverb pour placer les instruments dans un environnement acoustique donné. Et pour créer cet environnement, il faut connaître les composantes de la réverbération.

Premières réflexions (ou réflexions précoces)

Reverb

Dans un espace clos, l'auditeur face à une source sonore entend d'abord le son direct de la source. Ensuite, il perçoit des réflexions du son direct. Ces premières réflexions résultent des changements de direction de l'onde sonore qui, après avoir frappé les murs, le sol et/ou le plafond de la pièce, revient vers l'auditeur.

Les premières réflexions apportent beaucoup d'informations : selon leur répartition dans le temps, leur décroissance et leur réponse en fréquence, elles renseignent sur les dimensions du lieu, son caractère plus ou moins absorbant, voire même la nature des plans (murs, plafond, sol). Dans une réverb, les premières réflexions correspondent au paramètre Early reflections qui détermine généralement leur niveau et leur nombre.

Résonance (ou queue de réverb)

Il s'agit de la partie diffuse de la réverbération. Contrairement aux premières réflexions, qui apparaissent dans tous les lieux clos (sauf une chambre anéchoïque), la résonance, ou champ diffus, ne se forme que dans les lieux suffisamment grands. La résonance apparaît après les premières réflexions. Elle renseigne sur la taille et la géométrie du lieu.

Plusieurs paramètres caractérisent la résonance :

  • Le temps de montée qui correspond au retard de la résonance par rapport au signal original. Dans une réverb, le paramètre correspondant s'appelle Pre-delay.
  • La résonance est audible plus ou moins longtemps selon la vitesse à laquelle elle décroît. Dans une réverb, le paramètre correspondant s'appelle Time ou Decay time. À cela s'ajoute le fait que la décroissance de la résonance n'est pas toujours linéaire. Dans une réverb, le paramètre correspondant s'appelle Decay. Selon le processeur, ce paramètre peut aussi permettre de créer des acoustiques qui n'existent pas dans la nature, par exemple en coupant la résonance de façon brusque (Gated Reverb).
  • Selon les propriétés du lieu (taille et coefficient d'absorption), les premières réflexions peuvent aussi participer à la création de la résonance. Plus c'est le cas, moins la résonance est intelligible. Dans une réverb, le paramètre correspondant s'appelle Diffusion.
  • Les processeurs de réverb offrent souvent un paramètre Size qui intervient différemment sur le comportement temporel des premières réflexions et de la résonance en fonction du type de réverbération choisi.

Paramètres de niveau

Reverb

Les réverbs offrent généralement des paramètres supplémentaires qui permettent de régler le niveau des premières réflexions (Early reflections level), le niveau de la résonance (Reverb level ou Reverb tray level) et le niveau de sortie du processeur (Gain ou Output level). La plupart des processeurs proposent aussi un réglage de balance entre le son direct (Dry) et le son réverbéré (Wet).

Paramètres d'amortissement

On l'a vu plus haut, la réverbération nous renseigne sur la nature plus ou moins absorbante des plans (murs, plafond, sol) qui réfléchissent l'onde sonore. Ce facteur correspond à l'amortissement (Damping) dans les réverbs. Généralement, on pourra régler l'amortissement en appliquant un coefficient d'absorption (ratio) à différentes bandes de fréquences. Certaines réverbs vont « au-delà de la réalité » et proposent des coefficients multiplicateurs.

Réponse en fréquence

Reverb

La géométrie de la pièce et les propriétés des plans (murs, sol et plafond) colorent tout le signal réverbéré, autant les premières réflexions que la résonance. C'est pourquoi beaucoup de réverbs proposent une section d'égalisation qui permet de colorer la réponse en fréquence des premières réflexions et de la résonance ensemble ou séparément.

Types de réverb

En partant de la réverbération naturelle pour présenter les réglages des réverbs, nous avons omis un paramètre essentiel : le type de réverbération, c'est-à-dire l'algorithme ou la réponse impulsionnelle chargé(e) dans le processeur. Il peut s'agir d'une simulation d'acoustique réelle ou de réverb historique (à plaque, à ressort, processeur mythique) ou encore de réverbs non réalistes (Gated ou Reverse).

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it